Présentation de Matou

Récits du parcours de chacun, entraide entre membres et discussion
Règles du forum
Rappel: un seul sujet de présentation par utilisateur!

Présentation de Matou

Messagede Matou » Lun 23 Avr 2018 13:04

Bonjour à tous

Je vous rejoins aujourd'hui avec beaucoup d'espoir et m'apprête à taper un pavé conséquent que, je l'espère, certains auront le courage de lire.

Je m'appelle Mathilde, j'ai 28 ans. J'ai divers symptômes, les premiers ont commencé à apparaître dès l'enfance, avec une multiplication nette à l'adolescence, et une aggravation il y a environ 2 ans, avec ma grossesse. Depuis que bébé (17 mois) est là, c'est un carnage, je suis l'ombre d'un être humain et les médecins s'en tamponnent royalement. Je vais essayer de suivre la fiche "bien se présenter" pour pas trop m'éparpiller.

Symptômes principaux :
- Cernes qui ne PARTENT PAS malgré 15h de sommeil, depuis la naissance
- J'étais tout le temps malade petite et j'ai pris beaucoup d'antibiotiques
- fatigue chronique : vers 13 ans, j'ai commencé à me plaindre de fatigue, je quittais les cours pour aller dormir à l'infirmerie. Mes parents m'ont emmenée faire divers tests, je ne m'en rappelle plus trop et eux non plus : prise de sang, IRM, échographie... Tout est sorti parfaitement normal, on m'a envoyée chez un psy.
J'ai aucun souci pour m'endormir, ou pour dormir, je dors 12h par nuit, me réveiller est un enfer, je pédale dans la semoule, faut pas me parler le "matin", et je ne me sens absolument pas reposée. Et en ce moment, mon fils, qui se réveille toujours de multiples multiples fois pendant la nuit, ne m'aide pas du tout.
- Dépression : ça a suivi directement la fatigue : on m'a dit que c'était dans ma tête, j'ai commencé, les hormones de l'adolescence et mon background familial aidant, à sombrer total. Tentative de suicide aux médicaments à l'âge de 14 ans. On m'a prescrit des antidépresseurs, impossible de me souvenir du nom, je les ai pas pris longtemps car je détestais ce que ça me faisait devenir (je ressentais plus rien...). La dépression s'est arrangée vers 19-20 ans, après une deuxième TS à 17 ans, par la découverte du bouddhisme, et d'enseignements spirituels qui ont fait un peu comme un déclic chez moi. Je pensais à cette époque que mes maux venaient entièrement de ma tête et que j'allais retrouver la forme : tu parles Charles, mais au moins j'allais mieux dans ma tête même si c'était pas non plus la panacée.
- Dyspareunie et perte de libido : ça ça a bien marché au début, de 15 à 19, puis j'ai commencé à avoir mal pendant les rapports. Gynéco : "vous avez rien, c'est psychologique, mettez du lubrifiant et détendez-vous". Merci, j'avais le même partenaire qu'avant avec qui ça marchait à merveille (je suis toujours avec le même homme d'ailleurs), j'ai mis tout le lubrifiant de la terre, j'ai jamais réussi à retrouver un confort ni ma libido. A se demander comment je suis tombée enceinte. Et maintenant, même seule, j'ai du mal, c'est délicat mais mes orgasmes puent le caca.
- Dégradation de la mémoire : j'avais une super mémoire enfant, et depuis l'adolescence c'est un brouillard. Et là ça se dégrade, je me souviens de rien, "tiens dimanche on voit machin" "ah mais tu me l'avais pas dit ?!" "ben si on en a parlé à tel moment" "p****n je m'en rappelle pas". Des fois quand on me rappelle l'événement ça me revient, des fois pas du tout.
- Brain fog : j'ai découvert ce terme sur le forum, il est parfaitement adapté. C'est confus confus confus.
- Je trouve pas mes mots. J'ai troooop de mal à parler c'est navrant.
- Bouche sèche/soif : j'ai mis ça sur le compte du cannabis que j'ai beaucoup trop consommé entre 15 et 20 ans. D'ailleurs j'avais mis tous mes problèmes sur le compte du cannabis, mais j'ai totalement arrêté et ça change RIEN. Je bois énormément, j'ai soif.
- Perte de cheveux, plaques sur le cuir chevelu, démangeaisons : ça a commencé à l'adolescence également, et depuis mon accouchement fatalement c'est pire que tout. Avec une nouveauté cependant : je n'arrive plus à laver mes cheveux. Ils ressortent sales. J'ai tout essayé à ma connaissance. Et depuis un bon mois j'ai des pellicules en prime.
- Froid : j'ai tout le temps froid, surtout aux pieds et aux mains, j'aime la chaleur, je me tape des notes d'électricité exhorbitantes pour maintenir la maison à 23° minimum. Avec un pull et des grosses chaussettes. Et j'ai froid.
- Problèmes oculaires : j'avais toujours eu une vue excellente, et depuis quelques années (dur d'être plus précise), les maux de crâne sont apparus, je suis hypersensible à la luminosité, je porte des lunettes de soleil pour le ski pratiquement à chaque fois que je mets le nez dehors, et paradoxalement j'ai l'impression que tout est sombre ET trop lumineux en même temps. Je passe beaucoup (trop) de temps sur les écrans, ou à faire des activités manuelles de précision, et je sens bien que ça me fait mal. J'ai mal aux yeux. Mais ma vue n'a pas baissé.
- J'ai une tension et une température corporelle basses : faut que je fasse vos tests de température mais je suis en moyenne à 36,5° et 10.5 de tension.
- J'ai un caractère totalement instable et je pars dans les tours sans réussir à me contrôler et pour des choses dérisoires. Ou dans la plus profonde des tristesses. On m'a toujours dit que j'étais hypersensible et que je me triturais trop le cerveau. Peut-être mais je sens bien que quand "ça va mieux" je suis pas colérique comme ça. J'ai des phases où je suis pas comme ça et d'autres où j'arrive pas du tout à me raisonner et à désamorcer le truc malgré de gros efforts.
- De la même manière, j'ai des sautes d'humeur très violentes, ça va super et d'un coup, sans raison apparente (en tout cas je trouve pas), c'est la crise, de colère (contre mon mari en général qui pourtant n'a rien fait pour mériter mon ire), ou de dépression.
- J'ai des problèmes d'équilibre, j'ai du mal à me lever sans devoir me tenir à un truc, j'ose pas porter mon fils dans les escaliers, ça tourne
- Je sens mon coeur battre super fort. J'ai pas dit vite, j'ai dit fort. Je le sens résonner dans tout mon corps. C'est bizarre.
- Depuis quelques mois, j'ai des fourmillements sur le crâne. Surtout du côté droit. Ca va ça vient.
- J'ai mal un peu partout, ma grossesse a été un calvaire, et même en dehors : douleurs musculaires dans les jambes, sciatiques, trucs bizarres qui vont et viennent, mal de dos, dans la nuque, dans les mains.
- J'ai eu des épisodes de maux de ventre/ballonnements en décembre
- Beaucoup de mycoses dans mon adolescence, jusqu'à ce que j'arrête la pilule et que je troque mes tampons pour une coupe menstruelle. Je me croyais tirée d'affaire : elles sont revenues à fond depuis un an, avec des symptômes qui font pas du tout mycose (le prélèvement est pourtant formel, candida albicans), la dernière a commencé en novembre et s'est étendue à la région annale et aux cuisses, avec lésions, micro coupures, dans l'indifference totale de ma ****** de gynécologue qui m'a filé un traitement de Fluconazole à prendre pendant un an et qui m'a dit, je vous le donne en mille "allez chez le psy". Je vais enfin mieux depuis quelques jours, apres 2 mois de traitement qui je pense n'a rien fait (je continue quand même dans le doute mais le produit me fait peur), suite à un protocole à base d'huiles essentielles (vive le géranium). La vérité c'est que si le prélèvement indiquait des colonies de candida albicans, je n'en avais pas les symptomes : pas de gratouille, aucune odeur, aucunes pertes. Au contraire, grande sécheresse, zéro odeur (c'est suspect sérieux), juste des douleurs, des brulures, des lésions, des micro coupures. Et uniquement externe. Ca me faisait des plaques rouges sur les cuisses, comme quand on a les cuisses qui frottent quand on marche trop en jupe l'été. Pourtant je suis devenue folle à tout désinfecter, j'ai changé de lessive, j'ai arrêté les savons pour ne me laver qu'à l'eau tiède (un cauchemar pour une frileuse chronique), je change de serviette à chaque douche, je désinfecte mes sous vêtements, mes serviettes, je mets pas de tampon, même plus de cup (je ne peux plus depuis l'accouchement, elle ne tient plus, encore un problème dont la gynéco se fout totalement, j'ai plus trop de sensation pendant les rapports non plus, mais bref, là c'est mécanique)

Etat dentaire : rien à signaler, j'ai jamais eu d'appareil, pas de plombage, jamais une carie. Par contre j'ai une grosse grosse sensibilité des dents, je ne supporte absolument pas le froid, et assez mal le chaud. Et je pense qu'il faut que j'aille consulter car j'ai mal dans les dents. Ca reste supportable et c'est rien par rapport au reste.

Etat vaccinal : j'ai ressorti mon carnet de santé mais je suis incapable de lire l'écriture du médecin. J'ai tout eu. J'ai beaucoup voyagé petite, et on m'a fait tous les vaccins nécessaires. Le dernier que j'ai eu, et je trouve que ma santé s'est encore dégradée depuis, était en 2012, j'avais 22 ans et je m'apprêtais à partir vivre au Japon. Je me suis faite vacciner "un petit coup pour la route", avec le Repevax, et bon sang que je regrette.

Hygiène : j'ai décidé de prendre ma santé en main il y a environ 4 ans, grâce aux infos que j'ai pu trouver sur internet. Je suis devenue végétalienne "healthy" (par conviction éthique avant tout), avec de nombreux écarts concernant les produits laitiers (grosse addiction ces trucs), notamment pendant ma grossesse où j'ai vraiment mal mangé, gluten et fromage à fond (j'en pleurerais tellement je regrette).
Après l'accouchement je me suis recentrée sur une meilleure hygiène de vie, mais je suis rentrée vivre en France il y a environ un an, et à ce moment là j'ai consommé pas mal de produits industriels véganes, ravie de trouver du "fromage" rapé et autres. J'ai arrêté le gluten pendant plusieurs mois parce que ma pédiatre me l'a conseillé rapport aux difficultés de mon fils allaité, mais avec quelques craquages (un ou deux par mois).
En ce début d'année, j'ai décidé de prendre ma santé en main réellement, convaincue que l'alimentation pouvait me guérir, et j'ai choisi de consommer beaucoup beaucoup de fruits et de verdure, avec un repas cuit le soir, sans huile (pas sans gras attention !), sans gluten, sans énormément de choses, j'ai fait ça avec une coach holistique qui m'a orientée sur la piste du candida et qui m'a proposé ce plan d'alimentation ainsi que des compléments et probiotiques pour soutenir le "leaky gut syndrom" et les carences que j'avais à ce moment là. Pas d'alcool, pas de caféine, pas de produits animaux, pas de gluten, pas de légumineuses, pas de céréales au début, aucun produit industriel, et j'ai acheté un filtre pour mon eau. J'ai bu l'eau du robinet en France et au Japon pendant 12 ans.
Et actuellement, je reste sur un gros smoothie a base de fruits et de verdure pour mon déjeuner (pas de petit dej, je me lève bien trop tard), une énorme salade dans l'après midi, et un repas cuit riche en glucides. J'ai réintégré les céréales complètes, les légumineuses, j'ai fait des écarts gluten le mois dernier mais je commence à comprendre que, même si je ne vois pas d'effets, il faut pas que j'en consomme. En vérité je sais plus quoi bouffer.
Je n'ai jamais trop utilisé de cosmétiques, pas mon truc. Je ne me maquille pas, j'utilise des shampoings bio après avoir bien vérifié les composants pour pas me faire berner par le greenwashing, et encore, quand j'utilise pas des poudres lavantes. Et j'ai un pommeau de douche filtrant, si c'est pas de l'intox.
Par contre j'ai fait du "nail art" pendant plusieurs années et j'avais constamment les ongles vernis avec des produits bien dégueu.

Environnement : bon ben j'ai vécu 5 ans au Japon, de 22 à 27 ans, je suis partie un an après Fukushima, même si j'étais installée le plus loin possible de cette préfecture (à Kagoshima si y'en a qui connaissent). Actuellement je vis en région parisienne, ce que je déteste, nous nous préparons à déménager à la campagne mais dans mon état et avec un bébé qui présente lui aussi énormément de difficultés ça avance lentement. Wifi oui, le reste je sais pas trop. Problème d'humidité dans la maison, y'a de la moisissure sur les murs malgré mes efforts (déshumidificateur, aération, travaux). C'est comme pour tout dans ma vie : j'essaye à fond de résoudre un problème et c'est comme si je pissais dans un violon sérieux.

Tests : ben on m'a pas fait passer de tests autres que la prise de sang et le prélèvement vaginal. La prise de sang que j'ai faite en janvier, assez complète, a "juste" indiqué une carence en vitamine D. Ma coach m'a dit que selon elle mon taux de fer était trop bas également. Le reste semble tout bon.
Et la semaine dernière, le médecin généraliste ET ostéopathe qui suit mon fils pour un souci de cervicales appelé KISS (j'en parle car j'ai lu ici des soucis digestifs induits par la compression du nerf vague par l'atlas : c'est précisément de ça dont je parle), m'a dit qu'il pouvait m'aider. Il m'a fait passer un "Bioscan", genre de cousin musclé et encore plus obscur que l'Oligoscan. ET là il m'a sorti que j'étais intoxiquée au plomb, que j'avais de l'ostéoporose, une grosse fatigue oculaire, des problèmes de collagène, de vitamine E, de vitamine B6. Je suis sortie de là à la fois sceptique qu'il ne fasse pas d'analyses plus poussées pour corroborer sa machine, mais aussi reconnaissante qu'un "vrai" médecin ait l'air de penser que j'ai un vrai problème qui nécéssite un traitement autre que psychothérapique.

Traitements : ce médecin m'a prescrit "métaux détox" d'Herbolistique Laboratoires, six gélules par jour, composition (pour les 6 gélules) : 600mg de coriandre, 450mg d'ail des ours, 450mg de chlorella. J'ai commencé jeudi, les maux de ventre sont apparus en force. J'ai arrêté samedi, ils ont l'air de diminuer. Mais vraiment c'était violent, alors que ma mycose qui me pourrissait la vie depuis novembre se calmait enfin, qu'il faisait beau et que j'espérais pouvoir profiter un peu des premiers pas dehors de mon fils, je me suis retrouvée en proie à la douleur, comme des crampes, des ballonnements. Mon ventre faisait un bruit terrible, et évidemment, celui de mon fils, toujours allaité, également. Là j'ai vraiment remis en cause ce médecin qui m'avait donné une vague lueur d'espoir. Je me suis dit que mon corps réagissait trop violemment au truc, j'ai commencé à me renseigner et je suis tombée sur ce forum.
Il m'a aussi prescrit un complément "Quanta Vital" et un autre "Quanta Cal", je peux détailler la compo si nécéssaire.
Ma coach m'a prescrit le probiotique "Prescript Assist" (à base de terre, pas réfrigéré), un complément en fer qui s'appelle "OptiFerin-C", de la vitamine D3 (végétale), de la B12, de la L Glutamine, des gélules d'enzymes digestives (je prends tout ça depuis février)
Ma gynéco m'a prescrit du Fluconazole 150mg, une gélule par semaine pendant un an, et une semaine de gélules Trophigil par voie vaginale (aucun résultat). J'ai pris la liberté de troquer mon probiotique pour du lactibiane spécial candida il y a une dizaine de jours, vu que j'avais des mycoses et aucun symptôme digestif.
Financièrement c'est un pur carnage, j'ai les moyens financiers de faire face à ça, "c'est pour ma santé" donc ça passe avant tout mais j'ai pas l'impression que ça m'aide. Je sais plus quoi prendre. Chaque nouveau complément coûte une blinde, je me gave de gélules, et je sais pas du tout si ça m'aide ou pas. Le suivi avec la coach m'a couté une fortune pour un mois et je ne peux pas le renouveler.
Le mois dernier j'ai pris du Fluvermal, sait-on jamais des fois que j'eus des parasites intestinaux. Toute la famille y a eu droit.
Et j'ai pris la pilule Jasmine de 15 à 20 ans.

Voilà, j'en suis là. Mon mari a arrêté de travailler pour s'occuper de moi et de notre fils, qui, à 17 mois, va très mal lui aussi (problèmes de sommeil, RGO, cernes à fond, carence en fer, problèmes digestifs, blocages des cervicales et du sacrum, pleurs incompréhensibles, complètement à cran). Je sens, je sais, qu'il a les mêmes soucis que moi. Il a été conçu dans un corps malade, et je l'allaite, je ne me vois pas arrêter vu à quel point c'est la seule chose qui l'apaise et qui me permet de survivre aux nuits, et je ne sais pas comment on peut se détoxifier quand on a un bébé allaité au néné h24. J'ai emmené le petit voir divers spécialistes, des ostéos, magnétiseur, micro kiné, kinésiologues, ils disent qu'il a un souci mais rien ne change. Mon mari est un ROC pour moi, il est témoin de mon état depuis 11 ans maintenant, il me voit me dégrader, faire des efforts, essayer, ne pas avoir les résultats escomptés, me prendre des bâches par le corps médical, et il me soutient à fond. Pas comme le reste de mon entourage qui pense que je suis une bobo hippie et que "j'irais mieux si je mangeais normalement". Bien sur, la viande et le fromage, c'est ça la solution...

Je suis perdue, je suis en colère, je suis déterminée à guérir, j'y crois, c'est possible, mais je sais pas par quel bout m'y prendre. J'ai l'impression d'avoir essayé tellement de choses. J'ai fait un tel changement de mes habitudes, j'ai tout remis en question pour me diriger vers un mode de vie sain, sans résultats. J'ai lu l'e-book du forum (MERCI de l'avoir écrit et proposé gratuitement), c'était très difficile avec mon bagage culturel 100% littéraire et mes trois neurones qui se battent en duel, j'ai lutté, j'ai déjà oublié, c'est du brouillard. Je vais le faire lire à mon homme.

Si quelqu'un peut m'aider, me conseiller des pistes, des tests, n'importe quoi, pour avancer, je prends. Je ne sais plus quoi faire. Quoi manger. Quoi essayer. Ni avec moi ni avec mon bébé. Help.....
Matou

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 7
Inscription: Lun 23 Avr 2018 11:22

Re: Présentation de Matou

Messagede Gwalarn » Lun 23 Avr 2018 14:32

Bonjour Matou,
a la lecture de ton post, je ne peut que compatire aux multiples difficultés que tu signale et qui témoignent d' un corps qui réagit.
Ta réaction à 6 comprimés de détoxicationpar jour ne m' étonne pas, c' était trop brutal, surtout sur un terrain végétalien. Un par jour aurait peut-être amélioré, mais je ne suis pas sur que la remise en circulation (avant évacuation) des métaux lourds accumulés depuis des années soit opportune tant que tu allaite.

Grosse grosse sensibilité des dents, je ne supporte absolument pas le froid, et assez mal le chaud. Et je pense qu'il faut que j'aille consulter car j'ai mal dans les dents.

Parmi tous les points que tu signale, je remarque la grosse sensibilité dentaire sans caries. Sauf bruxisme (grincements de dents), cela précède souvent des mylolyses (érosions des collets des dents), mais leur origine reste en général inconnue pour les dentistes. Bien sur il faut aller vérifier chez le dentiste, s’il ne trouve rien il te conseillera un traitement symptomatique, genre dentifrice Sensodyne, ce qui peut un peut aider.
Mais la cause est ailleurs, plénitude de méridiens d’ acupuncture, à calmer par l’ acupuncteur selon les pouls chinois, ou en Morathérapie.
Précise les dents en cause, chaque dent est sur un méridien différent, cela peut orienter.

Cette question dentaire semble accessoire par rapport au reste, la thérapie séquentielle d’ Elmiger prescrite par un homéopathe pourrait peut-être t'aider, après avoir éliminé un éventuel problème auto-immun.
http://www.jelmiger.com/la-therapie-seq ... fr440.html

Parmi tous tes examens, a tu fait un profil protéique pour cerner ton état immunitaire ?
Avatar de l’utilisateur
Gwalarn

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 134
Inscription: Mar 31 Déc 2013 18:34
Localisation: 29 S

Re: Présentation de Matou

Messagede Matou » Lun 23 Avr 2018 14:56

Merci Gwalarn pour ta réponse !

Bon ça me rassure déjà pour les maux de ventre. Ils reviennent là, alors que j'ai pas pris le comprimé depuis samedi midi. Ca va ça vient. Ca fait des brulures d'estomac, des crampes et des ballonnements. C'est un cauchemar et je l'avais pas vu venir. J'ai tellement hâte que ça s'arrête, j'ose absolument pas reprendre un comprimé pour vérifier que c'est bien ça le problème. Mais comme tu dis, ça témoigne d'un corps qui réagit, j'imagine que j'ai enfin mis le doigt sur un truc avec les métaux lourds. Même si j'ai pas encore compris comment en avoir le coeur net.

Pour les dents, bruxisme selon ma mère quand j'étais petite, aujourd'hui je ne sais pas trop et je ne crois pas. J'ai demandé à un dentiste, il m'a effectivement prescrit un truc genre Sensodyne et m'a posé un gel UV censé améliorer, ça a pas tenu longtemps (il m'avait prévenue en même temps). Effectivement ça semble accessoire mais si je vais droit à la mylolyse faut que je m'en occupe avant d'en arriver là, merci beaucoup pour cette piste.
J'ai fait une séance d'acupuncture par semaine pendant un an au Japon, honnêtement j'ai pas l'impression que ça m'ait beaucoup aidée, mais j'adorais y aller j'aimais bien le praticien, je lui déballais ma vie et ça me détendait pas mal... Après il se concentrait pas sur les dents mais sur les reins.

L'allaitement est un problème en effet, car je me vois pas arrêter avant au moins un an, à moins d'un changement de l'état de santé de mon fils, mais actuellement c'est tendu du slip.

Finalement niveau examens, je n'ai eu qu'une prise de sang et le Bioscan là. Un profil protéique, pas du tout ! Je vais me renseigner.

Un grand merci pour ta réponse, ta compassion et tes pistes. Vraiment ça fait chaud au coeur.
Matou

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 7
Inscription: Lun 23 Avr 2018 11:22

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Lun 23 Avr 2018 19:07

Bonjour,

Tes problèmes pourraient faire penser à des maladies à tiques, comme la maladie de Lyme et coinfections par exemple.
Mais il y a tellement de choses qui peuvent altérer l'état de santé que ce n'est pas simple...

Tu mangeais beaucoup de poisson au Japon? Car ça peut être une source d'intoxication aux métaux lourds, surtout au Japon, ils ont eu de gros problèmes de contamination.

Et sinon tu as grandit dans un milieu où il y avait des tiques? Par exemple avec un grand jardin, ou à côté d'une forêt, etc...?
Te souviens-tu de piqures de tiques?

Pour la maladie de Lyme il y a des tests à faire, même s'ils ne sont pas toujours fiables.
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Lun 23 Avr 2018 19:09

Et pareil ça peut se transmettre de la mère à l'enfant (mais je ne sais pas dans quelles proportions). Ta mère est-elle malade? A t'elle des petits problèmes de santé "bizarres"?
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede Matou » Mar 24 Avr 2018 12:44

Merci pour ta réponse romzor :)

J'ai pas du tout mangé de poisson au Japon, ni rien qui vienne de la mer, parce que je déteste ça. Alors là bas c'est très dur à éviter, et j'ai fatalement consommé du poisson dans des sauces ou des plats mais franchement ça reste anecdotique (bien m'en a pris d'ailleurs).

Par contre oui, j'ai grandi dans une maison où il y avait un grand jardin, j'ai beaucoup été à la campagne en vacances (à crapahuter dans les champs). J'ai zéro souvenir d'avoir été piquée par une tique, je demanderai à mes parents des fois qu'ils se rappellent d'un truc.

Ma mère est blindée de petits problèmes de santé bizarres, je sais qu'elle a eu une fibromyalgie mais j'en sais pas beaucoup plus sur le diagnostic ni le traitement, j'étais petite. Elle a mal partout, elle a des plaques d'eczéma, de l'herpès chronique, et elle est complètement instable émotionnellement.

Je suis un peu perdue dans la jungle des tests à faire, je sais pas trop par où commencer, il y en a tellement, ça représente une somme d'argent et de temps... En plus ça a l'air hyper galère avec les faux négatifs... J'ai regardé pour Lyme, apparemment effectivement Elisa est peu fiable. Je suis à l'aveugle depuis trop longtemps, j'aimerais savoir ce que j'ai pour pouvoir me soigner correctement...
Matou

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 7
Inscription: Lun 23 Avr 2018 11:22

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Mar 24 Avr 2018 15:23

[img]images/icones/icon7.gif[/img]

Il y a pas mal de choses dont tu parles qui font penser à la maladie de Lyme, par exemple le froid, la perte de libido, la sensibilité à la lumière, les pertes de mémoire. Ce sont des symptômes classiques.
Même les variations de l'état mental comme ça.

Moi aussi j'ai connu ça. Des crises de déprime ultra violentes où tu vois tout en noir, tu n'imagines pas que ça pourra aller mieux un jour. Et en général quand j'étais dans cet état là j'avais tendance à m'embrouiller avec les gens. Ca ne me le fait plus car je vais un peu mieux, et je ne travaille plus. Je pense que c'était lié à la fatigue, au fait d'avoir trop forcé.

En général ces sautes d'humeur très violentes sont mises sur le compte de la bartonellose, une coinfection de Lyme. Moi je ne l'ai probablement pas. Mais c'est moins violent que ce que tu décris.
Il faut que tu arrives à analyser quand tu es dans cet état là, comprendre que c'est lié à la maladie, et attendre stoïquement que ça passe. Moi ça me faisait comme si j'avais été drogué. Et d'un coup c'est comme si ça se "dégageait" et j'allais mieux. En 5 minutes je pouvais revenir à la normale, après avoir passé des heures dans cet état.
En fait c'est lié à de l'inflammation dans le cerveau, et la présence de certains composés, et le manque d'autres. En général manque de sérotonine et présence d'acide quinolinique d'après ce que j'ai pu en comprendre.

Ton médecin a l'air d'être "alternatif", donc si tu lui demandes il devrait te prescrire un test pour la maladie de Lyme, et pourquoi pas aussi un test pour la bartonellose. Une autre coinfection connue est la babésiose également.
Avant, les tests standards étaient vraiment mauvais. Mais moi j'ai eu un test à faire récemment, et chez certains labos ils sont passés aux tests allemands (western blot mikrogen). Et j'étais négatif en Elisa et ils m'ont quand même fait le western blot, juste sur présence d'anticorps.
Il faut que tu appelles ton labo de ville et tu leur demande s'ils travaillent avec Biomnis ou Pasteur-Cerba. Il faut qu'ils travaillent chez Biomnis. Moi c'est chez eux qu'ils m'ont fait le test allemand. Il est toujours négatif chez moi, mais j'ai en permanence une bande qui se positive, depuis des années. Sur les tests français par contre ça n'a jamais rien détecté, le test allemand même s'il n'est pas parfait, est supérieur.
Donc s'ils travaillent chez Pasteur, il faut en appeler d'autres, jusqu'à tomber sur un qui travaille avec biomnis. Et si tu as une ordonnance ça sera remboursé en plus.


Sinon tu n'as pas des douleurs sous la plante des pieds? Des pétéchies (petits points rouges sur la peau)? Ou comme des stries rouges sur la peau? Ca peut être des symptômes de bartonella.

D'après ce que tu écris, enfance à la campagne, mère malade, etc... Ca fait bien penser à des maladies à tiques. Tu as pu l'attraper par ta mère, ou bien te faire mordre par une nymphe qui sont plus petites que les tiques et ne pas t'en apercevoir. Et je ne sais pas si c'est vrai, mais d'autres acariens/insectes transmettraient la maladie de Lyme.

Aussi j'ai déjà lu un truc, que certaines femmes enceintes qui ont accouché sont en carence d'omégas 3. Ce n'est pas ton cas? Je crois qu'il y en a dans l'huile de lin ou sésame peut être, je ne sais plus. (peut être les deux! [img]images/icones/icon14.gif[/img] )

Bon courage.
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Mar 24 Avr 2018 15:31

Et tu dois aussi avoir une présence de métaux lourds. Oui heureusement que tu n'aimes pas le poisson!

C'est assez courant chez les personnes atteintes de Lyme. Et pareil pour la candidose d'ailleurs.
Souvent lors des chélations les gens ont des flambées de candidose. Ce sont les métaux lourds qui tuent les bonnes bactéries dans le ventre et font se développer plus la candida qui elle y résiste.
Une chélation en allaitant comme t'as dit quelqu'un ce n'est pas trop une bonne idée, les métaux risquent de passer dans le lait. Et sinon quand tu en fais une il vaut mieux prendre du charbon actif pour capturer les métaux dans les intestins. Par exemple prise de chélateur, puis prise de charbon 1 heure après. (ne pas prendre de médicaments en même temps car ça va les empêcher d'agir)
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede Matou » Mer 25 Avr 2018 19:42

J'ai justement vu mon médecin ce matin, je lui ai parlé de ma réaction violente au "chélateur" qu'il m'avait prescrit, il m'a dit que c'était signe que j'étais très intoxiquée et qu'il fallait que je prenne 1 gélule par jour au lieu des 6. Et que les métaux s'évacuaient par les urines et les selles, mais pas par le lait maternel. J'ai un ENORME doute sur le sujet, je pense qu'il raconte de grosses c****ries franchement. J'ai un réseau de meufs calées sur le sujet de l'allaitement, je les ai mises sur la question, instinctivement elles pensent aussi que ça passe pas dans le lait (fabriqué à partir du sang).
Je lui ai parlé de Lyme, il m'a fait une ordonnance pour Elisa, j'ai pas été capable de me rappeler de la bartonellose et encore moins de babésiose. Il m'a dit qu'il me prescrirait pas de traitement si les résultats étaient négatifs, que c'était contre son éthique. Je vais déjà faire ça, j'ai peu d'espoirs de voir revenir un test positif mais sait-on jamais.
Il m'a aussi dit qu'on était tous intoxiqués par les ML, que son Bioscan était une machine fiable, que les ML étaient présents dans tout le corps de façon égale (il se plante nan ?), bref je le sens pas hyper au point sur le sujet MAIS c'est de loin le seul qui me laisse pas dans ma situation à base de "vous êtes fatiguée parce que vous allaitez, vous avez besoin d'un psy et de sommeil".

Merci beaucoup pour tes conseils, j'ai eu une petite crise tout à l'heure, j'ai repensé à ce que tu avais dit, j'ai attendu que ça passe. C'est peut-être nul de se planquer derrière la maladie mais perso ça m'a fait du bien de me dire "c'est pas moi qui parle, c'est l'inflammation, derrière cette inflammation je ne suis pas comme ça, c'est pas mon vrai caractère". Moi aussi dans ces moments j'ai carrément tendance à chercher les embrouilles avec mes proches c'est assez fou.

Oméga 3 je sais pas, je sais que j'ai pas de mauvais cholestérol (encore heureux vu mon alimentation), et pas assez de bon. Je consomme des oméga 3 et 6 quotidiennement (graines de chia ou de lin, et avocats, oléagineux), depuis que j'ai constaté cette carence.

J'ai pas noté de stries rouges sur la peau, ni de pétéchies (j'ai appris un nouveau mot ^^), et j'ai des douleurs sous la plante des pieds quand j'appuie dessus mais pas sans stimulation.

Plus je pense à ma mère et à ses douleurs et son instabilité mentale, plus je me dis qu'elle gagnerait elle aussi à se renseigner. Bon elle m'a pas allaitée mais elle m'a quand même portée et de base j'ai pas du partir avec un super capital vu son état à elle.

D'après ce que j'ai lu dans l'e-book, c'est pas productif de partir sur une chélation sans avoir pris soin de son cerveau et des "quatre verrous", du coup il faudrait peut-être que je commence par là ? Il faut que je relise, c'est vraiment complexe et je suis à 10% de mes capacités cérébrales. Je sais pas quoi essayer ni à quelle dose.

Merci beaucoup pour ton aide <3
Matou

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 7
Inscription: Lun 23 Avr 2018 11:22

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Mer 25 Avr 2018 22:33

Bah écoute ça me fait plaisir d'avoir pu t'aider [img]images/icones/icon10.gif[/img]

Pour ton médecin, je le pense aussi. Il me semble bien déjà avoir lu que les métaux passaient dans le lait.

En sachant que les tests sont mauvais, c'est un peu n'importe quoi pour un médecin de se baser là dessus.
Et pareil, son appareil (il y en a qui vont crier :lol: ) c'est tout sauf fiable. Médicalement ce n'est même pas reconnu.
Mais bon ça il ne vaut mieux pas lui dire, vu qu'il te prescrit quand même les tests et tout.

Alors surtout surtout, le point important c'est que ton laboratoire de ville travaille avec Biomnis. Il faut les appeler avant d'y aller, pour leur demander. Certains travaillent avec Pasteur, d'autres Biomnis. Peut être que Pasteur ont aussi upgradé leurs tests, mais dans le doute il vaut mieux aller chez Biomnis. En plus j'ai déjà eu un gars de chz Pasteur au téléphone et ce sont de vrais c******* :lol:
Sinon il faut appeler les labos du coin et leur demander avec qui ils bossent si ce n'est pas le cas du labo vers chez toi.
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Jeu 26 Avr 2018 17:10

Et j'avais oublié de te répondre sur ça :

Merci beaucoup pour tes conseils, j'ai eu une petite crise tout à l'heure, j'ai repensé à ce que tu avais dit, j'ai attendu que ça passe. C'est peut-être nul de se planquer derrière la maladie mais perso ça m'a fait du bien de me dire "c'est pas moi qui parle, c'est l'inflammation, derrière cette inflammation je ne suis pas comme ça, c'est pas mon vrai caractère". Moi aussi dans ces moments j'ai carrément tendance à chercher les embrouilles avec mes proches c'est assez fou.


Non, je ne pense pas que ça soit nul. Pour moi c'est une réalité.
Et c'est beaucoup mieux de la comprendre et de la prendre en compte. Une fois que tu as compris consciemment ce qu'il se passe, ça permet de réagir, agir dessus.
Tu ne peux pas changer ton état, mais tu peux l'endurer.
Tandis que si tu ne sais même pas ce qu'il se passe, tu ne peux pas déterminer que tu es dans un état anormal et que cet état va passer au bout d'un moment.

En tout cas bon courage. :hello:
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede Matou » Ven 27 Avr 2018 20:24

Je pense que ça dépend des gens. Il y a probablement des personnes pour qui se dire "c'est la maladie" ça revient à ne pas avoir le contrôle et ça les aide pas du tout.

J'ai appelé mon labo habituel, ils travaillent pas avec Biomnis, ensuite mon fils m'a pas laissée continuer mes coups de fil.

Par contre j'ai trouvé ce site : https://dedimed.com/fr/procedure/
Je sais pas si tu connais ? J'ai fait une recherche sur le forum et y'a rien qui sort. Sur internet j'ai trouvé des témoignages de gens qui disent que c'est fiable. Le taux de fiabilité et le nombre de choses qu'ils testent m'attirent beaucoup... Le prix beaucoup moins, mais je peux me le permettre et je me dis que ce serait pas mal de faire directement un gros test bien complet plutôt que de galérer avec des Elisa et autres trucs nazes...
J'aimerais bien faire un post sur le forum mais j'ai pas les droits pour poster ^^'

Merci d'avance pour ton avis plus éclairé que le mien
Matou

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 7
Inscription: Lun 23 Avr 2018 11:22

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Sam 28 Avr 2018 03:28

Pour moi ton labo c'est de l'arnaque au niveau prix, etc...
A ce prix là tu peux acheter un microscope à fond noir, la caméra et tout ce qui va bien autour :lol:

Moi je serais toi, je ferais le test standard (qu'ils ont amélioré chez Biomnis, maintenant ils utilisent le western blot allemand et font le western blot même en cas de Elisa négatif. En tout cas pour moi ils l'ont fait, apparemment maintenant une présence d'anticorps détectés suffit).
A peu près la moitié des labos de ville doivent travailler avec Biomnis.

Et au pire si ça ne donne rien, tu pourras envisager des choses plus couteuses. Par exemple il y a le BCA, qui font une analyse ltt elispot par exemple.

Perso c'est comme ça que je procèderais.
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Re: Présentation de Matou

Messagede Matou » Dim 29 Avr 2018 16:59

Merci pour ton retour, je vais suivre ton conseil.

Pour l'instant j'ai qu'une ordonnance pour un test ELISA, si j'ai bien compris le western blot sera remboursé uniquement si Elisa ressort positif ? Mais le western blot ne teste pas les coinfections ?

Donc en gros, le chemin à suivre c'est Elisa > western blot > recherche de coinfections > traitement ?

Et si j'ai bien compris, il vaut mieux s'occuper de Lyme avant de penser à une chélation ? Chélation qui est de toute façon exclue pour moi avec l'allaitement.

Si un des tests ressort positif, il va falloir que je fasse tester mon fils également du coup.

J'imagine que Lyme ou pas, l'inflammation du cerveau est une réalité pour moi. J'ai pas très bien compris ce que je pouvais mettre en oeuvre pour tenter de régler ce problème, alors si tu as des pistes je prends.

Un énorme merci pour ton aide.
Matou

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 7
Inscription: Lun 23 Avr 2018 11:22

Re: Présentation de Matou

Messagede romzor » Mer 2 Mai 2018 03:05

Bah en fait, moi l'Elisa était négatif, mais avec présence d'anticorps. Et ils ont quand même fait le WB.
Donc après avoir fait fermer un labo et fait des procès pour ça, les labos "officiels" se mettent à faire la même chose... :lol:

Mais bon tant mieux. C'est pour ça que je te parlais de biomnis, car je ne sais pas si pasteur le font.

Non, le western blot c'est juste pour Lyme. Enfin après tu as des western blots pour d'autres maladies. Mais un test ne teste qu'une seule maladie en général.

Oui je dirais que c'est à peu près ça. Tu peux même commencer à traiter Lyme sans savoir pour les coinfections je pense. Enfin c'est mieux de savoir néanmoins.

Oui, je pense qu'il vaut mieux maitriser Lyme, avant de faire les chélations, si tu as bien cette maladie.
Après en faire même avec Lyme, pourquoi pas, pour peut être aider à guérir. Mais il faut d'abord contrôler le développement de la maladie de manière fiable je dirais.

Après pour l'inflammation je ne peux pas trop t'aider. En général les trucs de soutien ne me font pas grand chose et du coup je n'y connais pas trop.
Tu pourrais peut être aller faire un tour sur le site de Lyme santé vérité.
Sinon ce qui aide mais ça c'est en cas de herx (ou quand on élimine des métaux) c'est le charbon actif, mais bon ça ce n'est pas trop pour l'état normal.
Et après je dirais qu'en éliminant une partie des bactéries ça ira mieux. Moi maintenant je vais mieux. J'ai beaucoup plus rarement ce genre de choses. Aussi il ne faut pas trop forcer physiquement, ça je l'ai remarqué plusieurs fois.

[img]images/icones/icon7.gif[/img]
romzor

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1175
Inscription: Jeu 17 Juin 2010 06:00
Localisation: Val d'oise

Suivante

Retourner vers Présentation de chacun des membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités