Recueil de questions / réponses sur la détox / chélation (1)

Posez vos questions, l'équipe vous répond !
Règles du forum
Cette zone est un espace de synthèse des questions les plus fréquentes.

Avant de poster, il est demandé a chacun de:

- regarder si votre question n'a pas déjà été abordée

- poser une question claire et concise, avec un titre évocateur

L'équipe se chargera de vous répondre, et se réserve le droit de :

- supprimer des questions redondantes (après signalement par MP)

- mettre en page, corriger la forme, synthétiser afin de rendre le contenu clair et utile à tous

Recueil de questions / réponses sur la détox / chélation (1)

Messagede un_ptit_gars » Sam 13 Mar 2021 14:51

Je suis EHS (hyper electro-sensible), je vais peut-être devoir changer de lieu, malgré le fait d’être en milieu rural et de blinder la maison avec les protections anti-ondes.


Si jamais tu change de lieux de vie, fais attention dans ta recherche a bien regarder TOUS les aspects et ne pas te focaliser que sur les HF (ce que bcp ont tendance a faire malheureusement). Certaines personnes sont plus sensibles aux BF (courant electrique 50 hz, etc), d'autres + au HF (téléphonie mobile 3/4/5G, wifi, satellites, etc) et d'autres plus a l'electricité sale (perturbation du réseau 50hz par des fréquences parasites multiplexés comme le linky, etc). Certains ont aussi la totale et sont sensibles à ces 3 types de nuisances, mais il faut faire des essais afin de bien les distinguer et aider a choisir un lieu de vie adapté et non pas pire!

_ une urine piquante est-elle une indication que l on elimine les M.L ?
Je ne vois rien sur le sujet sur le net. Elle n est plus piquante quand je ne prends pas le chelateur donc ca doit forcement etre ca. Faut il s en inquieter : manque d anti oxydants par exemple ? Risque d abimer/ d oxyder la tuyauterie ? Precision : chelation a la chlorelle.


Je n'ai jamais entendu dire ça en tout cas pour ma part. Comprend bien que la chlorelle est un chélateur naturel, donc qu'il ne fais pas office QUE de chélateur, c'est à dire mobilisant d'autres type de toxines, nourrisant le corps sur pas mal de plans, etc... a la différence d'un chélateur chimique qui lui n'est en fait qu'une pince souffré qui se lie a un métal dès qu'il en rencontre un. Si tu ressens une urine piquante je pense que tu devrais regarder deja le PH de ton urine pour voir ce que ça donne. Sache aussi qu'il y a tjrs une intéraction toxine/pathogènes dans le corps donc en mobilisant de la toxicité tu peux également réveiller des infections, donc a vir aussi si ça ne se joue pas la dessus dans ton cas.

_ Une pose d amalgame/couronne nous expose t elle a moins de metaux lourds qu une depose, ou le risque reste globalement le meme ? Je parle du moment ou on est dans le cabinet (risque d'ingerer le mercure par la bouche, peau...), au-delà du fait meme qu un amalgame soit toxique.


Il faut bien distinguer amalgame et couronne (et meme couronne métallique et couronne céramique) ici, car ce n'est vraiment pas la meme chose en terme de risque. Une couronne métalique/céramo-metalique présente des risque de corosion et de libération d'une partie de ses ions métalliques, mais le risque est bien moindre (de part sa composition et le fait pour les céramo-métallique d'etre en partie protégé de la salive) qu'un amalgame au mercure directement en bouche dans une obturation. Si on considère l'amalgame en lui meme, le risque est considéré fort a deux moment: pose et dépose, le reste du temps, ça libère en continu (ce qui est très nocif sur le coté cumulatif au bout de quelques années)
La dépose d'amalgame doit se faire chez un dentiste au courant de ces dangers et qui prendra un max de précaution, pour lui et pour toi... chez un dentiste lambda, oui clairement c'est risqué, surtout si on est deja bien malade.

_ Dans le protocole de chélation à la Chlorelle de StéphaneTetart, il est conseillé le multi vitamines
two per day de Life extension europe https://www.lifeextensioneurope.fr/two- ... tension-eu .
Celui-ci contient de l’ALA. Or, il me paraît risqué d’en prendre dès le début de la chélation en raison de sa capacité à chélater l’intra et de passer la BHE. Cutler recommande d’ailleurs d’attendre 3 mois apres avoir commencé le DMPS/DMSA pour l’utiliser.
Pensez-vous qu’ une posologie de 25 mg pour 2 gelules par jour comporte un risque ou la dose reste trop faible ? Ca dépend peut-être de la personne vous me direz.


En effet l'ALA n'est pas recommandé au début de la chélation de part sa capacité a passer la BHE et possiblement faire migrer plus de mercure dans le cerveau. Cela dis, le vrai risque est sur des dosages assez elevés d'ALA et sur la présence en meme temps d'éléments mobilisateurs de métaux (revoir sur le chapitre 4 de l'Ebook les différents éléments qui sont classés comme étant des "mobilisateurs"). Je ne pense pas qu'un faible dosage d'ALA et sans gros éléments mobilisateurs en parallèle ne représente un risque. Après libre a toi de changer de multi-vitamine/minéraux, il y en a plein qui sont bons et il ne faut pas se figer sur une marque précise si on a un doute, et de ne pas hésiter a en changer pour une équivalence.

_ Savez-vous quels sont les chélateurs qui éliminent principalement les M.L par l’urine et non par les selles (en cas de constipation et intestin poreux, la chélation est compromise : réabsorption par la paroi intestinale. Et EHS dans les ondes produit systématiquement une constipation que rien ne peut solutionner. Croyez-moi, j’ai dû presque tout essayer.) ? Il me semble que ce sont surtout la PCM (pectine de citrus modifiée) et le DMSA.

_ De manière générale, les M.L sont principalement éliminés par les selles et moins par les reins ? Y a t-il des chiffres, pourcentages, études sur le sujet ? Qu’en est-il de la chlorelle : je crois que c’est surtout par les selles ?

_ J’ai lu quelque part sur le forum que qu’en cas de dysfonctionnement d’un émonctoire (intestins si constipation et intestin poreux par exemple), le corps délèguerait le travail d’élimination vers les autres émonctoires : reins par exemple. Quel est votre avis ? Est-ce étayé ?



Ayant été moi meme très constipé pendant des années, je ne peux que te conseiller "intestinal formula 1 de Schulze", le meilleur que j'ai jamais trouvé. Attention a bien le prendre avec des graisses au cours d'un repas sinon ca brule (car présence de piment) mais c'est vraiment efficace et déparasitant a la fois ;)

Sinon pour ta question, les chélateurs chimiques DMPS/DMSA passent a la fois par une élimination hepatique (via la bile, puis les selles) que rénale via l'urine. Pour la partie renale si tu essaye tu n'aura plus aucun doute au vu de l'odeur très souffré que prendra tes urines ;)
Pour les autres composés naturels, difficile a dire réellement, le corps mettant en place différents moyens pour neutraliser et éliminer la toxicité, lesquels sont souvent un mix de l'ensemble des émonctoires : peau / cheveux / urines / foie-bile-selles. L'ensemble fonctionne donc a cette élimination, dans des proportions variables d'un individu a l'autre, en en fonction des systèmes qui marchent bien ou mal chez la personne, et par voie de contournement . La bile est par exemple le "backup system" dans l'elimination de tous les toxicités/débris qui n'ont pas pu etre traités ailleurs, et qui finissent par la route foie --> vb --> bile --> selles (et ici avec le risque de la réabsorption que l'on appelle la "recirculation entéro-hepatique")

_ J’ai vu sur le forum que le sport à haute intensité augmentait le risque de migration ves le cerveau. Pourtant, sur le net je lis que la transpiration permet d’évacuer les M.L Par quel processus le sport cause t il cela ? Conseillez-vous donc le sport ou vaut-il mieux l’éviter ?


Le sport, de part son action a la fois mécanique et circulatoire, peut provoquer une mobilisation (une remise en circulation dans le sang) des toxines et métaux lourds des dfférentes zones en action. Une mobilisation n'est pas une "mauvaise" chose en soi, mais elle peut etre délétère si le corps est top affaibli pour ou que les organes d'élimination sont trop fatigués, aboutissant a une non élimination de ce qui a été remué, et un phénomène de "redépose" de cette toxicité ailleurs. Le risque d'une migration au cerveau est tjrs a prendre en compte car dans ce cas de figure la, la mobilisation d'une toxicité de la graisse abdominale et une redépose d'une partie au cerveau représente une situation que l'on cherche a tout prix a éviter. Donc sport modéré oui, associé a des binders et des plantes qui aident a l'élimination des toxines/métaux lourds, oui ce n'est pas mauvais... il faut simplement adapter en fonction de sa capacité du corps a éliminer et ne pas créér de gros déséquilibre entre ce qui est remué et ce qui est réellement éliminable par le corps durant une durée T donnée.

_ il y a un débat depuis plusieurs années sur le fait que le DMSA traverse ou non la BHE. Qu’en est-il en 2021 : le débat est-il tranché ? Je pose la question pour les risques de migration vers le cerveau et donc d’augmentation de l’EHS. En tout cas, la politique sur le forum a l’air d’être que dans la pratique le DMSA à petites doses (protocole cutler/midora) ne pose en général pas de soucis.


Le DMSA est partiellement liposoluble et quoiqu'en dise les études contradictoires a ce niveau, une partie pourra chélater le cerveau (mais aussi possiblement faire migrer des métaux lourds la bas si une parti n'est pas suffisament bien tenu par le chélateur). J'ai pour ma part eut une expérience très négative avec 600 mg en oral d'un coup qui ma fais vraiment dérailler coté cérébral pendant 1 journée, d'ou ma certitude sur le fait qu'il y a un possible risque de migration des ML au cerveau avec celui la, si utilisé incorrectement (dosage/fréquence/moment d'utilisation) sur soi.
A petites doses et dans un protocole en flux continu sur des rounds, ce risque la diminue deja drastiquement; je suis d'accord!

_ Le contact avec les ondes fait migrer les M.L vers le cerveau. Est-ce d’autant plus le cas si on est EHS ?


Les ondes ont une capacité a ouvrir la BHE et a laisser passer plus de choses a travers elle. Si tu n'a pas de métaux lourds dans le sang qui ont été mobilisés, rien ne migrera vers le cerveau a ce moment la...le risque c'est de prendre des agents qui mobilise les métaux lourds, donc les envoie dans le sang, et que ce sang chargé de ML puissent ne pas etre bien filtré par la BHE et apporter de nouveau ML au cerveau. Il faut donc se protéger d'autant plus des ondes qd on prend tout type de traitement qui va mobiliser les ML, car c'est dans ces moment la que l'on prend le plus de risques. Le fait d'etre EHS signifie deja que le cerveau a une capacité d'adaptation amoindrie et que ses mécanismes de compensation sont diminués, donc oui il faut etre d'autant plus vigilant et précautionneux qd on est comme ça, car une petit goute de plus pourrait accentuer encore plus le mal-etre deja ressenti sur cette zone.

_ Les M.L peuvent-ils être éliminés dans la lymphe/ganglions lymphatiques, ou la lymphe/canaux lymphatiques n’est qu’un passage vers le sang puis le foie ?


Le système lymphatique n'est qu'un canal de prétraitement et de liaison avec le sang, je ne pense pas pour ma part que les ML soient en quoiquecesoit "éliminés" dans ces zones la.

_ Certains d’entre vous ont-ils testé le protocole de chélation Clark, dont les « chélateurs » (débat concernant ces chélateurs ne comportant qu’un seul groupe thiol) sont surtout la méthionine, cystéine et ALA (le seul dithiol)? Je ne vois quasiment aucun retour d’expérience sur ce protocole.


Il existe un nombre infini d'associations possibles de nutriments, acides aminés, etc en vu d'aider le corps a génerer au mieux ses prorpes capacités de traitements et élimination des ML et des diverses toxines...voila pourquoi je ne pense que le "protocole Clark" de chélation n'est pas spécialement mis en avant. De ce que tu en dis ici, il s'agit la d'augmenter les AA souffrés impliqués dans les réactions de methylation et transulfuration, et ce type d'approche peut etre agrémenté d'une multitudes d'autres composés, souvent en lien avec les SNP sur les gènes de détox associés a son propre génome (voir 23andme, etc). On ne vise donc plus a utiliser des plantes ou des chélateurs chimiques pour a la fois mobiliser et binder les toxines/ML, mais a renforcer sa propre capacité du corps a gérer par les voies qui lui sont propres, sa capacité de détox et d'élimination. C'est donc une voie complémentaire, modulable a l'infini, qui est complémentaires aux voies de détox pures par plantes et chélateurs ;)

_ Est-il possible de terminer un round cutler avec du psyllium au lieu du charbon actif ? Car le charbon annule l’effet des autres compléments. Le but je crois est seulement de capturer les M.L dans l’intestin.


La question a se poser dans ce cas la est : est-ce que le psyllium a une action de binding des métaux lourds? Le charbon est pratique car ils a un large spectre d'action, a la fois sur nombre de toxines, poisons, et métaux lourds, et constitue donc une assurance tout risque si on n'est pas sur de ce qu'on doit récupérer et binder. Le psyllium est un mucilage ayant une actions mécanique sur les selles et la plaque muquoide intestinale, ce qui le rend intéréssant pour un travail de fond sur les intestins, mais moins pour sa capacité a se lier a des métaux lourds... la zeolite, le microsilica, l'argile sont plus susceptibles de pouvoir remplacer le charbon sur l'actions qu'on lui demande ici vis a vis des métaux lourds déversés via la bile. Il est également possiblement de mixer les binder, comme expliqué dans le chapitre 6 de l'Ebook, afin d'optimiser ses chances de binder un max de métaux déversé a ce moment la. Le timing est également important, le but étant que le binder soit au début de l'intestin grèle au(x) moment(s) ou la bile chargé de ML est déversé, donc a adapter selon son round, l'arret du chélateur, et le/les moments ou la bile toxique st la plus suceptible d'etre déversé (un peu avant les repas, et a divers moments de la journée)

Voila je crois que j'ai fais un assez gros pavet comme ça, en espérant que ça aura bien répondu a tes questions ;)

A bientot!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11057
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Retourner vers Une question précise ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron