TOUT SE DÉTOX

Quand la santé revient enfin, il faut le dire et même le crier!

TRAITE DE CHELATION ET DE DETOX A DOMICILE - SUITE 2

Messagede Sophocle » Dim 4 Fév 2024 10:46

4 CONCLUSION
4.1 PREUVE SCIENTIFIQUE

Une preuve scientifique s’obtient avec des études en population générale en bonne santé et non exposée à des poisons ; une échelle de valeur doit également être dressée. Or, les agences de santé se limitent à des études les moins intrusives possibles (sang, urine, cheveux, sans traitement). Toute autre considération est abandonnée car ces pratiques ne sont pas commodes ni fiables (analyses des selles) ou elles sont trop intrusives (chélation) ou elles ne sont pas mesurables avec rigueur sur une échelle de valeur. Une très grande partie de la physiologie est donc niée par les organismes de santé qui établissent les vérités scientifiques.

4.2 MEDECINES TRADITIONNELLES.
La science médicale occidentale ne sait pas mesurer en population générale ni la taille ni la fraicheur des mitochondries dans l’ensemble du corps. Il en est de même avec le nombre de capillaires. Les améliorations significatives des mitochondries et des capillaires par la médecine des bains froids ne peuvent donc pas être mesurée par la science moderne en population générale. Je rappelle que les bains froids étaient généralisés dans les termes romaines. Cela indique que les bénéfices des bains froids relevaient de l’empirisme en population générale. Les bains froids sont réputés pour permettre la cicatrisation rapide des tissus.
A défaut de preuve rigoureusement scientifique, la médecine des bains froids passe donc pour anti-conventionnelle auprès des médecins. Elle passe également pour de la pseudo-science si ce n’est pour du charlatanisme. Les guérisons par les bains de Lourdes, dont la température de l’eau est à 12°, passent donc à tort pour totalement miraculeuses quitte à se moquer des témoignages de guérison par les personnes qui brandissent l’exigence de la preuve scientifique. Or, il existe des témoignages de guérison de paralysie par des bains froids. En dépit des vertus des bains froids, l’absence de preuve scientifique officielle sur les bains froids jette donc un scepticisme en population générale.
Il en va de même avec le dépliement de l’ADN dans la cellule par le régime cétogène.
Il en va de même pour toutes les autres médecines traditionnelles (Ayurvéda, ventouses, jeûne, …).
En Ayurvéda, aucune des cinq actions de la Pancha-karma ne peut être évaluées en population générale avec les méthodes occidentales, ingestion d’huile, purge, massage intensif à l’huile chaude, sauna, et lavement. La science occidentale ne peut donc pas mesurer les bénéfices dispensés par chaque action de la Pancha-karma en population générale. Aucune échelle de valeur ne peut être dressée.
Il en est de même avec les ventouses. Les effets des ventouses ne se mesurent pas avec des échantillons de sang, d’urine ou de cheveux en population générale.
Quant au jeûne, ni les plaques de graisses coronariennes ni les autres particules oxydantes fixées qui sont brûlées par le jeûne ne sont mesurables avant et après jeûne avec des analyses des échantillons de sang, d’urine, ou de cheveux. Lors d’un jeûne, les particules oxydantes organiques fixées dans les recoins du corps sont dissoutes en CO2 et H2O. Ces particules disparaissent donc dans la masse de CO2 et d’H2O. Contrairement aux métaux lourds, il n’est donc pas possible de relever ces particules lors du traitement.
Comme aucun état (avant et après traitement des médecines traditionnelles) n’est scientifiquement mesurable sur une échelle de valeur, la médecine conventionnelle française néglige donc l’ensemble de ces techniques traditionnelles quitte à laisser des millions Français en errance avec leurs excès de particules oxydantes.

4.3 MEDECINE CONVENTIONNELLE OCCIDENTALE
Les prises de sang et l’échantillon d’urine ne représentent pas la charge corporelle car, selon les sociétés françaises de toxicologie (STC et SFTA), des excès de métaux apparaissent aux analyses après traitement chez tous par rapport aux analyses validées (sang, urine, cheveux, sans traitement).
Toutes les personnes qui présentent des intoxications chroniques et corporelles passent donc sous le radar des enquêtes en population générale.
Comme les conclusions toxicologiques en population générale sont élaborées exclusivement à partir d’analyses sans traitement (sang, urine, cheveux), toutes les conclusions toxicologiques occidentales sont donc frappées de nullité (Alzheimer, Parkinson, …, vaccins au mercure, amalgames dentaires, …).
Au regard des excès de métaux qui sont décelées aux analyses après traitement, les analyses validées ne sauraient être prolongées à elles-seules pour établir un diagnostic d'intoxication. Les analyses après traitement sont certes imparfaites, mais elles mettent en évidence les excès de métaux stockés dans le corps. Leur concours est donc précieux.
La vérité est également que ni les analyses validées (sans traitement), ni les analyses après traitement ne représentent la charge corporelle ni de près, ni de loin. Ni avec les unes, ni avec les autres, il est possible de dresser un diagnostic totalement fiable du vivant du patient. Dans les deux cas, des personnes avec un fort taux peuvent être en très bonne santé, et des personnes avec un taux modéré peuvent être atteintes par de lourds symptômes.
Cela indique que le principe de validation et de références basé sur une échelle de valeur est totalement abscond pour faire de la très bonne médecine. Faute de mieux dans le cas d'une intoxication active, les symptômes doivent aider à la décision en complément du double diagnostic avec et sans traitement.
L'exclusivité des analyses validées (sang, urine, sans traitement) a donc façonné une médecine qui nie totalement les particules oxydantes stockées dans le corps. Cela a donc contribué à une large dégénérescence (Alzheimer, cancers, intoxications chroniques, …) non maîtrisée. Cette dégénérescence pourrait être significativement mieux maîtrisée par le complément des analyses après traitement.
Cette lacune pousse donc les patients vers des médecines non-conventionnelles.
Un million de français sont porteurs de la maladie d’Alzheimer (soit 1,3% de la population française et 20% d’une génération). Or, de très nombreuses techniques de santé existent pour traiter les particules oxydantes qui participent à la maladie d’Alzheimer. Ces techniques sont donc confisquées sur l’autel de la preuve scientifique dont le rayon d’action se limite à l’exposition et dont le rayon d’action n’explore pas la charge corporelle. Il en est de même avec les autistes dont le nombre s’élève à 600.000 en France. Il en est de même avec toutes les autres maladies chroniques (Sclérose en plaque, …). Il en est de même avec la sécurité des médicaments (vaccins à l’aluminium, …).
Au total, ce sont vingt millions de Français qui sont porteurs de maladies chroniques dont on ne sait pas guérir par la médecine conventionnelle. Or, des pans entiers de la physiologie sont totalement niés par la médecine conventionnelle.
Je recommande donc que des centres soient ouverts pour traiter la charge corporelle de toutes les catégories de particules oxydantes (y compris du mercure en cas d’amalgames dentaires). Les français et les médecins doivent être libres de pratiquer le déstockage des particules oxydantes. Au vu des pratiques des Centres antipoison, je préconise également de se dispenser de leur aide car le traitement des poisons y est considéré comme un dévoiement de la discipline de toxicologie.
Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

ORIGINE DU MONDE

Messagede Sophocle » Mar 6 Fév 2024 20:37



La philo, c'est du vrai qui dit rien.
La littérature, c'est du faux qui dit du vrai.

Je rappelle que, selon Michel Butor, le Big Bang est une invention d'Edgar Poe dans l'un de ses romans.
L'origine du monde est donc une mode qui passera.
Toute une économie de scientifiques vit maintenant grâce au Big Bang.


D'où viennent les origines des vocations ?

Dans Henry VI de Skakespeare, Simpcox est un faux handicapé qui mendie. Il est démasqué par le Juge. Sa femme rétorque que c'est la misère qui l'a poussé à mentir.
Victor Hugo a lu Shakespeare, il dit que c'est le plus grand auteur.
De Simpcox, Hugo en a peut-être tiré les Misérables.

Hugo donne une liste de grands auteurs.
Il y a une sous-liste, ce sont les anti.
Exemple, Eschyle est un Grec qui valorise les ennemis des Grecs, les Perses.
Dans Hamlet, Shakespeare dit que les Anglais sont fous.
Poe est un anti-américain.
On peut rajouter Gary avec son diplomate français qui vend des armes.

Dans Comme il vous plaira, Shakespeare dit que le monde est un théâtre.
Balzac en a peut-être tiré toute sa comédie humaine.

A son tour, Shakespeare a été influencé par Montaigne car les personnages parlent avec eux-mêmes.


D'où vient donc ma contestation de la médecine ?
Elle pourrait venir de Shakespeare car Macbeth déclare qu'il faut jeter la médecine aux chiens. Mais non.
Elle pourrait venir d'Hugo car selon Hugo, les médecins ont le délire. Mais non.
Elle pourrait venir de Montaigne aussi, mais non.
Sans oublier Molière, mais non.



Elle vient d'une troupe d'artistes méconnus dont je m'évertue à faire connaître leur numéro.
Ce sont les toxicologues des centres antipoison.
Je les appelle les toxicologues en toc.

J'ai appelé le Centre antipoison de très nombreuses fois.
Il m'a raccroché au nez à chaque appel.
Comme un affront et sans crainte de la Justice, le Centre antipoison me fournit la longue liste des appels auxquels il a raccroché au nez.
De plus, à l'insu des Institutions françaises, il me fournit un article dans lequel il est sous-tendu que les poisons dans le corps ne sont pas traités car ces poisons ne font pas l'objet d'un accord international.
Les Centres antipoison ont été installés par l'Etat pour traiter les poisons.
La première chose que fait le Centre antipoison à l'insu de tous, c'est de déclarer que 95% du corps est hors consensus.
Les toxicologues se moquent du monde.

Ces artistes se sont donc adonnés à la banalité du vrai qui n'est que du faux.

De plus, Sur Youtube, ces artistes font les kékés en expliquant les gestes de premiers secours.
Aucun affront ne nous sera épargné.


Article : https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/vie ... 75#p118316

Image










Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

ANALYSES FEV 2024

Messagede Sophocle » Mer 7 Fév 2024 13:02

Précédent post des analyses : https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/vie ... 80#p121927



Au cours des deux derniers mois, des symptômes sont apparus.
Je me sentais aussi mal que quand je faisais des jeûnes sec (mal être).
Lors d'un jeûne sec, l'eau du cerveau sort vers le sang par osmose.
Lors d'un jeûne sec, l'eau du sang s'évapore par les poumons, la concentration du sang augmente donc ; par osmose, toutes les cellules du corps relâchent de l'eau en même temps pour équilibrer les concentrations de part et d'autre de la membrane.
Avec l'eau, les métaux lourds franchissent la membrane et activent l'influx nerveux qui circule le long des neurones.
Des symptômes apparaissent donc quand les métaux lourds bougent.

Mes récents symptômes étaient modérés et ils sont apparus d'un coup.
Je n'ai donc pas pensé aux métaux lourds car là, jusqu'ici la dynamique des métaux lourds était excessivement ralentie.
J'ai passé le mois de décembre avec ces symptômes.
Fin décembre, je fais une chélasso et une chélalhuile avec les fortes doses que je recommande pour les analyses mais je ne fais pas d'analyse.
Je ne m'attendais pas à des améliorations, je n'ai donc pas fait d'analyses.
Mais, la majorité des symptômes baisse après le traitement.
Mais ils reviennent dans le courant du mois de janvier.
Fin janvier, je refais un traitement avec les mêmes doses et avec des analyses cette fois-ci.
La majorité des symptômes baissent suite à ce traitement.

En juin 2023, j'ai 34 fois la norme.
Lors de ces analyses récentes, tout métal confondu, j'ai 20 fois la norme.
Le mercure baisse fortement mais le plomb et l'arsenic remontent un peu.
La forte baisse du mercure suggère que les traitements de juin 2023 et de décembre 2023 ont nettoyé la majorité du mercure qui était présent.
Comme j'ai déjà fait un traitement un mois avant les analyses (déc 23), les valeurs des analyses de jan 24 sont donc éventuellement basses.
Sinon, je n'ai pas fait de traitement entre les analyses de juin 2023 et de déc 2023, cela permet de laisser le temps au rebond de façon à ce que les analyses soient hautes.
Il n'y a que 6 mois entre juin et déc 23, cela n'a pas laissé le temps aux métaux de sortir.
il est possible d'extrapoler qu'il y a entre 15 et 30 ug de mercure qui sort par an.
Deux à quatre traitements par an semblent suffisants pour évacuer le rebond.

Le mercure et le cuivre parviennent des amalgames.
Mais je ne sais pas d'où viennent le plomb et l'arsenic.
L'arsenic parviendrait des légumes car l'arsenic est un métal qui fonctionne à l'inverse des autres métaux.
Les terrils des exploitations minières abandonnées sont fixés par l'Etat en jetant de la chaux.
Les métaux lourds ne sont donc pas libérés par les pluies acides.
Mais l'arsenic se lie avec des sels et le complexe est libéré par la chaux.
L'arsenic contamine donc les champs.
Mais je n'ai pas d'info sur l'origine du plomb, ça vient pas des amalgames, mais de la tuyauterie éventuellement.

Je suis en période de rebond.
J'ai déjà éliminé les métaux des tissus mous en 2019.
Mais les métaux des tissus durs ne sont pas accessibles aux chélateurs.
Après avoir éliminé les métaux par les chélateurs, les os relâchent les métaux au compte-goutte car il y a une inversion des concentrations entre tissus mous et tissus durs.
Je rappelle que j'ai porté des amalgames pendant 30 ans, de nombreux métaux ont eu largement le temps de diffuser dans les os.
Les valeurs du rebond sont aussi élevées que les valeurs du premier cycle de traitement.
Cela suggère qu'une très importante quantité de métaux lourds sont stockés dans les os.

Je rappelle également que j'ai déjà fait des analyses sans traitement pour le plomb, le cuivre et le mercure.
Ces analyses sont négatives, je n'ai donc pas d'exposition en cours.
Mes analyses post-traitement ne sont donc pas faussées.

Les analyses des années à venir confirmeront éventuellement la tendance à la baisse du rebond.

EDIT.
Lors de ces traitements récents, j'ai nettement amélioré mon système digestif.
Je trainais des troubles depuis deux ans, depuis que j'avais fait des ventouses sur la tête.


Image
Courbes par mes soins en nombre de fois la norme
Dernière édition par Sophocle le Jeu 8 Fév 2024 11:48, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

Re: TOUT SE DÉTOX

Messagede jibouille » Mer 7 Fév 2024 17:46

A un moment donné je mangeais beaucoup de riz (car régime sans gluten) et mon taux d'arsenic était à 130 mc/g :hic:
J'ai appris plus tard que le riz fixait l'arsenic présent dans l'eau (surtout les riz asiatiques plus pollués) et qu'il fallait l'éviter. Préférer le riz blanc plutôt que le complet et bien le laver avant la cuisson
Le plomb si tu habite dans une région industrielle ou anciennement industrielle comme le Nord de la france, les sols sont probablement encore contaminés. Ca peut venir des murs aussi si tu habite dans une vieille maison (peinture au plomb).....A part ça les canalisations mais ça devient plus rare
Sinon tes analyses sont quand même correctes, on a vu passer bien pire!
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2890
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: TOUT SE DÉTOX

Messagede Sophocle » Mer 7 Fév 2024 23:09

J'ai donc tout pour plaire. [img]smile/kneu_ouf.gif[/img]
même mes diags ne sont plus suffisants pour expliquer mes symptômes. [img]images/icones/icon9.gif[/img]
Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

MAISON BLANCHE

Messagede Sophocle » Sam 10 Fév 2024 13:02

De la part du secrétariat du Ministre américain des Vétérans, j'ai reçu un accusé de réception.
Il a ajouté que ma communication a été remise à la Direction générale de la santé des vétérans pour une revue.

Des centaines de milliers de soldats sont intoxiqués depuis des décennies.
Ils reçoivent une multitude de traitements qui n'influent pas sur la course de leur symptômes.
Les études, qui se limitent au sang (5% du corps), révèlent la présence de molécules pro-inflammatoires.
Ces études concluent à un délire du système immunitaire.

Par tous les moyens mais sans aucun résultat, ils essaient de faire un reset du système immunitaire.

Sur le site de la Maison Blanche, le Ministre est listé dans le cabinet du Président.
Aux Etats-Unis, ce n'est pas comme en France, il n'y a pas de Premier Ministre.
Les Ministres ont un accès direct au Président.
Ce Ministre est l'ancien chef de cabinet de Barack Obama.
Il était donc aux plus hautes responsabilités avant d'être ministre.

Le message que j'ai adressé commençait par dénoncer l'absence de traitement des causes du cancer.

Le Président a perdu un fils de 45 ans d'un cancer du cerveau.
Les fosses à feu sont accusées.
L'armée impose de brûler tout le matériel pour ne rien laisser à l'ennemi.
De nombreux soldats se plaignent de troubles après avoir respiré les fumées de ces fosses.

La femme du Président anime à la Maison Blanche des réunions pour lutter contre le cancer.
Cancer Moon Shot (Objectif battre le cancer).

S'ils étaient positifs, il a donc de fortes chances que les résultats de la revue soient remis au Président.

Ca fait trois ans que je cerne les Etats Unis de toute part, j'écris sur les réseaux sociaux des soldats, j'envoie mon plaidoyer au Ministère de la Santé, ...
Je me sers des réponses des agences de santé pour les remettre aux Politiques ...
et ainsi de suite.

A suivre, je publierai ici la réponse du Ministre.


---------------------------
AUTRE SUJET
Depuis que je lui ai soumis mes textes aux consultations publiques en 2021, l'ANSES a abandonné les enquêtes publiques.
Je rappelle que l'Anses n'a pas retenu ma soumission.

Dans Henry VI, Shakespeare bannit le messager qui rapporte la mauvaise nouvelle.
Il est certain que la première agence de santé qui annonce que les protocoles internationaux sont défaillants fera l'objet de toute la haine du monde.

De plus, les organigrammes des Directions des agences de santé ne sont plus publiés.
Cela est concomitant à mes envois à chaque membre de la direction des agences de santé.

Je vais donc faire une synthèse commentée des réponses que j'ai reçu depuis quatre ans.



De : Anses via ANSES <webmaster@anses.fr>
Date: mer. 12 mai 2021 à 17:02
Subject: Confirmation du dépôt de vos commentaires concernant le rapport d’expertise et/ou l’avis « Expositions aux champs électromagnétiques liées au déploiement de la technologie de communication « 5G » et effets sanitaires éventuels associés »
To: <sophocle>


Bonjour,

Nous vous confirmons la réception de vos commentaires formulés sur le rapport d’expertise et/ou l’avis « Expositions aux champs électromagnétiques liées au déploiement de la technologie de communication « 5G » et effets sanitaires éventuels associés » de l’Anses.

L’envoi à l’Anses a été effectué avec succès le Mercredi, 12 Mai, 2021 - 17:02.

Nous vous rappelons que tous les commentaires feront l’objet d’une attention particulière, mais aucune réponse individuelle ne sera transmise. Les commentaires reçus seront publiés en annexe du rapport d’expertise, accompagnés de la réponse de l’Agence.

Cordialement,

L'équipe de l'Anses


https://www.anses.fr/fr/content/toutes- ... -publiques
Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

MINISTERE AMERICAIN DE LA SANTE

Messagede Sophocle » Mar 13 Fév 2024 11:39

Les américains sont leaders dans les réponses que je reçois.
En 2021, l'Elysée m'a informé que le Ministère de la santé répondra à mes textes. voir Post Elysee
Mais je n'ai pas encore reçu de réponse.
Je vais donc envoyer la lettre du Ministère américain à l'Elysée et au Ministre français de la Santé.


Le Ministre américain de la santé a écrit:Image




Dans, 'Comme il vous Plaira', Shakespeare a écrit:Que voulez-vous ?… Vous nous aurez plutôt forcés par votre douceur qu’adoucis par votre force.

J'ai déjà écrit avec douceur à l'Elysée, mais le Ministre de la Santé n'a pas répondu.
Je parle donc désormais avec force.
Mes arguments étaient particulièrement cinglants [img]smile/couto.gif[/img] avec la médecine occidentale, cela n'a pas empêché les américains de répondre.


A l'Elysée, j a écrit:Madame, Monsieur,

Je vous ai récemment soumis un plaidoyer pour la prise en compte des intoxications chroniques.

Le Ministre Américain de la Santé à répondu sur lettre à en-tête.

Voici un extrait :
Je vous remercie pour les courriels que vous avez adressés à Xavier Becerra, secrétaire du ministère américain de la santé et des services sociaux, et à Monica M. Bertagnolli, docteur en médecine, directrice des Instituts nationaux de la santé, concernant vos préoccupations et vos points de vue sur les lacunes de la médecine conventionnelle en ce qui concerne la toxicologie des métaux lourds dans le traitement et le diagnostic des maladies chroniques.

Je rappelle que Monsieur Becerra fait parti du Cabinet du Président américain (voir site internet de la Maison Blanche).

En 2021, l'Elysée m'a informé que le Ministre de la Santé répondra.
Cela fait trois ans que je vous alerte et que je n'ai pas de réponse.
Faudra-t-il attendre que les Etats-Unis montrent l'exemple pour les Français soient enfin traités ?


Salutations distinguées.




A la Juge, j a écrit:Madame la Vice-Présidente,


Le Ministre américain de la Santé à répondu à mon plaidoyer sur lettre à en-tête.
Sa réponse est placée en pièce attachée.
Mon plaidoyer est placé à la suite de ce message.
Vous connaissez déjà une moitié de mon plaidoyer à propos des métaux lourds. J'ai ajouté une deuxième moitié à propos de la médecine générale et à propos de l'Ordre des Médecins.

Vous avez exprimé une ordonnance de non-lieu suite à ma plainte.
Vous m'avez informé que mes arguments étaient hors contexte.
J'ai fait appel, la procédure n'est donc pas encore close.

Le 27 novembre 2023, j'ai déposé une nouvelle plainte.
La plainte que vous avez instruite visait les Centres antipoison.
La nouvelle plainte est dirigée contre la défaillance des analyses biologiques validées.
Mais je n'ai pas reçu d'accusé de réception de la part de la Justice.

Le Ministre américain de la Santé fait parti du Cabinet du Président américain (voir site de la Maison Blanche).
La Maison Blanche ne partage donc pas votre avis.
Faudra-t-il attendre que les Etats-Unis montrent l'exemple pour que les Français soient prévenus et traités de leurs intoxications chroniques par les Institutions françaises ?

Je vais soumettre la réponse du Ministre américain à l'Elysée. En cas de réponse, je vous tiendrai informée.

Je soumets la demande que la médecin qui a traité ma plainte soit informée de ce message.
La Juge a écrit:...L’instruction visée en référence de votre courriel n’est plus en cours dans mon cabinet. Vous pouvez transmettre ces éléments à la chambre de l’instruction compétente dans le cadre de l’appel que vous avez formé.
...
Pôle santé publique, accidents collectifs et environnement
Cette réponse est intéressante car elle revêtit la forme d'un accusé de réception.
Pourtant, je ne ménage pas la Juge ; en me répondant, elle semble accepter mes remarques.




Le DGS a écrit:Monsieur,
J’accuse bonne réception de votre message et vous en remercie.
Nous allons prendre connaissance avec attention de ces éléments et les faire traiter par les services compétents.
Cordialement,
Au DGS, j a écrit:Monsieur le Directeur Général de la Santé,

Je vous remercie de votre réponse.

Je n'ai pas reçu de suite de la part de vos services.

En pièce attachée, je soumets la réponse de Monsieur Becerra, Ministre américain de la Santé au même message que vous avez reçu.

En 2021, le Palais de l'Elysée m'a informé que le Ministre de la Santé donnera éventuellement suite à mes graves préoccupations.
Or, je n'ai pas encore reçu de réponse de la part du Ministre.
Le courrier de l'Elysée est joint.

J'ai transmis la réponse de Monsieur Becerra au Palais de l'Elysée via son formulaire en ligne.
Mais il n'y est pas possible d'accompagner les messages avec des pièces attachées.
J'ai donc copié-collé le texte.
Cela n'est pas très convainquant.

Je serai déçu qu'il faille attendre que les Etats-Unis montrent l'exemple pour que la France s'occupe des intoxications chroniques.
Je soumets donc la demande que vous informiez la Ministre de mes préoccupations.
Je soumets également la demande que vous soumettiez la réponse du Ministre américain de la Santé.


Salutations sincères et respectueuses.
Le DGS a écrit:Bonjour,
Le dossier est en cours de traitement mais il n’était pas prévu de revenir vers vous.
Nous suivons donc le dossier
Bien à vous
j a écrit:Monsieur le Directeur,
Je fais appel de votre décision car Monsieur MACRON m'a promis une réponse.
Salutations respectueuses
Le DGS a écrit:Bien sur
On propose une réponse par courrier sous 4 semaines
Bien à vous
Il faut se battre pour sa santé dans ce pays...


Je vais également écrire aux membres du conseil exécutif de l'OMS car seuls les gouvernements peuvent saisir le Directeur général.
Dernière édition par Sophocle le Ven 23 Fév 2024 18:14, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

OMS

Messagede Sophocle » Mar 20 Fév 2024 19:23

Ca fait trois ans que je harcèle les membres de la direction générale de l'OMS, mais je n'ai jamais reçu aucune réponse.

J'ai donc récemment écrit à des centaines de responsables d'unité de l'OMS (chargés de structure, d'études, ...).
Je ne dévoilerai jamais comment je dégote les emails de mes destinataires car un magicien ne dévoile jamais ses secrets.

Une scientifique m' a écrit:Thanks for your message.
WHO is the Organization working with governments and upon governments request.
...


Je me suis donc rendu sur le site de l'OMS et j'ai adressé mes préoccupations à tous les membres du comité exécutif et j'ai demandé de saisir l'OMS.
Ce comité est composé d'une sélection de 30 gouvernements.

Le secrétariat d'une Ambassadrice m' a écrit:Votre email du 12 février dernier adressé à l’Ambassadeur lui est bien parvenu et nous vous en remercions. Nous avons pris connaissance de votre message et les informations transmises. Bien que nous reconnaissons l’importance de cette thématique, la (Pays censuré) intervient dans le cadre de son mandat au conseil exécutif de l’OMS pour la période de 2023-2026 selon les priorités et les champs d’action préalablement définis. Par conséquent, nous ne pouvons donner suite à votre demande.
En réponse, j' a écrit:Madame, Monsieur,
Merci pour votre précieuse réponse, j'ai donc écrit aux 200 Ministres de la santé de l'Assemblée Mondiale de la Santé.
Je vous renvoie un second mail avec la soumission de la demande d'intégrer mon plaidoyer pour les prochaines élections du Comité exécutif.
Cette fois-ci, je n'ai pas écrit à Madame l'Ambassadrice car je ne souhaite pas faire une nouvelle irruption dans sa boite mail.
Pouvez-vous soumettre mon message à Madame l'Ambassadrice ?
Madame l'Ambassadrice quitte bientôt ses fonctions, pouvez-vous lui soumettre la demande qu'elle transmette mon message à son/sa remplaçant.e ?

Je n'ai pas réussi à dégoter l'email du Ministre de la Santé suisse.
Je soumets donc la demande que Madame l'Ambassadrice transmette mon message au Ministre de la Santé.

Mille mercis encore pour votre réponse.
Salutations respectueuses.


Ils sont cool à l'OMS car les petites mains et les hauts dignitaires m'orientent vers les démarches à réaliser.

Il faut donc encore que j'épluche les procédures électives de l'OMS pour soumettre mes préoccupations...


...


L'OMS est une tour de Babel, je n'ai pas trouvé de liste des membres de l'assemblée générale.
Cependant, les représentants à l'OMS de tous les pays sont disponibles sur le site internet.
Je vais donc écrire à tous ces représentants...
...
J'ai écrit aux représentants de l'OMS dans chaque pays d'un continent, mais il n'y personne qui répond.
Il n'y a personne au bout du mail...
...
La liste des participants à l'assemblée mondiale de 2023 est dispo : https://apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files ... IV1-en.pdf
mais il n'y a pas les prénoms, ni les mails.
dates des réunions : https://apps.who.int/gb/gov/fr/dates-of ... eb_fr.html
Liste des ambassadeurs à l'Onu (ils participent à l'Assemblée de l'OMS) : https://www.ungeneva.org/en/blue-book/m ... ber-states
...
j'ai réussi à écrire aux Ministres de la Santé de 123 pays sur 197 en leur demandant de saisir l'OMS.


Je note les réponses au fur et à mesure qu'elles parviennent.


Moins de 12 heures après l'envoi, l'Irelande a écrit:On behalf of the Minister for Health, Stephen Donnelly T.D., I wish to acknowledge receipt of your correspondence and to inform you that the contents have been noted.


Moins de 24 heures après l'envoi, l'Allemagne a écrit:Au nom du ministre fédéral Prof. Dr Karl Lauterbach, nous vous remercions pour votre e-mail du 21 février 2024, dans lequel vous soulevez des questions sur le diagnostic et le traitement des intoxications aux métaux lourds chez l'homme. Nous avons été priés de vous répondre.
En ce qui concerne vos explications spécifiques et techniques sur la toxicologie, le diagnostic et le traitement des intoxications aux métaux lourds chez l'homme, ce n'est pas le ministère fédéral de la Santé (BMG) qui est un interlocuteur approprié, mais les spécialistes scientifiques et médicaux.
Le développement de procédures diagnostiques ou thérapeutiques ainsi que l'évaluation du moment où elles sont médicalement utiles et l'élaboration de directives de traitement relèvent du dialogue médico-scientifique. En principe, il est du ressort et de la compétence des sociétés médicales et scientifiques de rassembler et d'actualiser l'état des connaissances sur le diagnostic et le traitement des maladies, par exemple sous la forme de directives médico-scientifiques.
Le cas échéant, vous pouvez vous adresser à la société médicale spécialisée concernée. Sur les pages Internet de l'Arbeitsgemeinschaft der medizinisch-wissenschaftlichen Fachgesellschaften (AWMF), vous pouvez trouver les sociétés des différentes disciplines ainsi que des directives de diagnostic et de traitement (http://www.awmf.org), par exemple la Gesellschaft für Klinische Toxikologie e.V., GfKT e. V. c/o Giftinformationszentrum der Länder Rheinland-Pfalz und Hessen, Geb. 601, 3ème étage, Zi.308, Johannes Gutenberg-Universität, Langenbeckstraße 1 à 55131 Mainz.
En complément, nous souhaitons attirer votre attention sur les pages Internet de l'Office fédéral de l'environnement, une autorité supérieure fédérale relevant du domaine d'activité du ministère fédéral de l'environnement, de la protection de la nature, de la sécurité nucléaire et de la protection des consommateurs. Vous y trouverez des informations complémentaires sur la biosurveillance humaine : https://www.umweltbundesamt.de/themen/g ... monitoring. Si vous avez d'autres questions sur ce sujet, nous vous invitons à prendre contact avec l'Agence fédérale de l'environnement.
Avec nos meilleures salutations
Votre service citoyen
___________________________________
Unité L 9 - Conseil et information
pour les assurés et les prestataires de soins
Ministère fédéral de la santé
Rochusstraße 1, 53123 Bonn
Adresse postale : 53107 Bonn

Téléphone pour les citoyens : http://www.bundesgesundheitsministerium ... lefon.html
http://www.bundesgesundheitsministerium.de
Veuillez économiser du papier et de l'énergie en n'imprimant pas ce courriel.
Vous trouverez des informations sur le traitement de vos données personnelles ici : https://www.bundesgesundheitsministeriu ... chutz.html

Traduit avec DeepL.com (version gratuite)
A l'asso de toxicologie référencée sur le site donné par le Ministre allemand, j' a écrit:Docteur Stürer,

Le Professeur Karl Lauterbach, Ministre de la santé, m'a suggéré de vous contacter.
Je lui ai adressé une demande de saisir l'OMS pour que les références des analyses post-traitement des métaux lourds soient dressées par les agences occidentales de santé.

Pouvez-vous exprimer un avis sur la question sur lettre à en-tête et en anglais ?
Je transmettrai votre avis à tous les ministres de la santé du monde.

Remerciements par avance et salutations






J'ai reçu tardivement cette réponse:
Une adjointe au Maire de la Ville de Bordeaux a écrit:Merci beaucoup pour votre alerte, votre témoignage très détaillé et vos pistes de recherche ; j’ai lu tout cela avec beaucoup d’intérêt, la question des ondes électromagnétiques, avec le déploiement de la 5G partout, celle des amalgames dentaires et celle de la pollution aux métaux lourds concernant directement mes délégations thématiques en tant qu’adjointe à la Mairie et au Conseil de Métropole.

Vous le savez sans doute, ma « feuille de route » écologiste s’attache à rendre aux habitants le pouvoir d’agir, avec la transparence et l’information qui le conditionnent. Parmi mes objectifs figure aussi la désescalade médicamenteuse, la promotion de la prévention primaire avant tout et dès le plus jeune âge, l’intérêt pour les médecines intégratives et complémentaires… Tous ces sujets sont portés avec conviction et nuance depuis le début du mandat ; les résistances et les lobbys sont nombreux, vous le savez, c’est pourquoi je dois m’appuyer exclusivement sur des recherches scientifiques internationales probantes.

Vous pouvez être assuré que je continue à croiser les sources et les informations pour lancer des actions en terrain sûr afin d’améliorer le bien-être et la santé de toutes et tous.


J'ajoute une réponse que j'ai reçu en octobre 2023
Un Professeur et Vice-président de la commission vaccination a écrit:J'ai pris connaissance avec attention de votre message.

Si j'ai bien compris, l'essentiel de votre problème concerne le mercure dont la toxicité cérébrale n'est plus à démontrer (du moins pour certains sels). Votre interpellation me semble liée la problématique du mercure dans les vaccins. Le problème de la relation entre le mercure des vaccins et l'autisme infantile a fait l'objet de polémiques aux USA, ce qui a conduit à réaliser des études épidémiologiques d'ampleur qui ont permis d'infirmer ce lien. En outre et surtout, le mercure (Thiomersal) est ajouté à titre de conservateur dans les vaccins multidoses qui ne sont plus utilisés en France depuis longtemps (il y a eu une petite exception avec les vaccins grippe pandémiques de 2009). Les actuels vaccins COVID, bien que pour certains présentés en flacons multidose ne contiennent pas de mercure, pas plus que les vaccins du calendrier vaccinal français. Je ne crois donc pas qu'en France, le mercure des vaccins puisse être incriminé dans une quelconque pathologie neurologique, notamment dégénérative.

Ceci étant, je n'ai pas la compétence pour estimer si l'amalgame dentaire et susceptible ou non de créer problème ni pour évaluer la signification de l'élévation de l'élimination urinaire sous chélateur chez les personnes ayant des taux de base non élevés. Il en est de même de l'évaluation de l'efficacité des traitements chélateurs dans certains maladies neurodégénératives.




Reprise des réponses des pays membres de l'oms.

Malte a écrit:Noted with thanks



L'ambassade du Bénin à Paris a écrit:Madame, Monsieur,
Nous en accusons réception et vous remercions.
Très cordialement,



Contrairement aux ministres de la santé, je n'ai pas réussi à dégoter les emails des ambassadeurs, j'ai donc écrit aux mails dispo sur les pages de l'Onu.
Ce sont des adresses publiques, il y a donc peu chances qu'il y ait quelqu'un au bout du mail.
De plus, j'ai remarqué que si je n'écrit pas au plus haut responsable, je n'avais pas de réponse.
Même les assistants des grands chefs à plumes ne répondent pas.
De plus, ça ne remonte jamais au n+1.
J'ai certes écrit aux ambassades des 200 pays, mais il suffit d'une réponse pour que les choses changent peut-être.

J'ai traduit le plaidoyer dans toutes les langues suivantes et je l'ai envoyé...
allemand, anglais, arabe, bulgare, chinois, coréen, danois, espagnol, estonien, finnois, grec, hongrois
indonésien, italien, japonais, lituanien, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, roumain, russe, slovaque
slovène, suédois, tchèque, turc, ukrainien


Autre réponse arrivée tardivement :
Une Conseillère d'une ville santé a écrit:M.(X)
Bonjour
C'est avec un grand intérêt que j'ai lu votre plaidoyer et que j'ai transmis à la nouvelle conseillère municipale déléguée à la santé et à la prévention à la ville de Poitiers.
Et qui prendra contact avec vous.
Avec tous mes respects pour les causes que vous défendez et qui nous concerne tous.
Bien cordialement
(X)
Conseillère municipale
Ville de Poitiers.

Voici une rare réponse qui indique que le N+1 est informé, je croise les doigts...
Avatar de l’utilisateur
Sophocle

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 526
Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

Précédente

Retourner vers Témoignages de guérison

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité