TOUT SE DÉTOX

Quand la santé revient enfin, il faut le dire et même le crier!

CO-RESPONSABILITE DE GENOCIDE

Messagede Sophocle » Sam 26 Mar 2022 22:55

Dans l'une de ses conférences (CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE, 12ème ANNEE, "LA VIE PHILOSOPHIQUE DE HANS JONAS"),
Michel ONFRAY évoque le génocide Nazi sur le peuple Juif.


Selon Michel ONFRAY, dixit :

    "Elle (Hannah ARENDT) se trompe, nous dit aussi Hans JONAS, quand elle attribue aux Juifs, ouvrez les guillemets
    " la co-responsabilité de la Shoah" au lieu de dépeindre la participation forcée à notre propre anéantissement comme un fait tragique effrayant "
    la-vie-philosophique-de-hans-jonas.mp3
    SOURCE
    (608.96 Kio) Téléchargé 50 fois


Ou voir encadré en rouge de mes notes manuscrites de cette conférence :
Image




PRESENTATION SOMMAIRE DU CONTEXTE :
Lors du procès d'Eichmann à Jérusalem en 1961, la Justice a fourni des milliers de documents aux Journalistes qui couvraient cet évènement.
Hannah Arendt a lu tout ces documents, elle en a fait un livre nommé "Eichmann à Jérusalem".
Ces documents rapportaient que des Juifs installés ont livré des Juifs nomades aux Autorités pour une déportation.
Cette révélation, qui a été dévoilée par Hannah ARENDT, a créé une très forte émotion.
Hans JONAS a désamorcé cette polémique en indiquant que ces livraisons étaient forcées par une démarche perverse des autorités Nazi.

COMMENTAIRE
Bien que les Centres antipoison n'aient vraisemblablement pas raccroché au nez de millions d'intoxiqués, il en demeure pas moins que des millions de personnes Alzheimer portent des excès de métaux (Cuivre et Fer selon la littérature scientifique) dans le cerveau. Je ne veux certes pas faire de parallèle entre la Shoah et entre le sort des intoxiqués car il me semble que les Centres antipoison ont été aveuglés par une négligence aux conséquences substantielles. Cependant, en opposition aux pays frontaliers qui ont installé une médecine conventionnelle qui traite les métaux chez tous leurs concitoyens, je souhaite rappeler que toute une chaine de la co-responsabilité d'un génocide avec les participations les plus inattendues s'est déjà mise en place. Par cette conférence, je souhaite illustrer qu'il est possible que toute une machinerie conforte, à ses dépens et aux dépens de tous, des pratiques les plus "tragiquement effrayantes". Je n'ai nul doute que se sont les Centres antipoison qui ont perverti toute la machinerie. Je souhaite bien insister sur le fait que ce sont bien les Centres antipoison les responsables, et non les sociétés françaises de toxicologies car les sociétés françaises de toxicologies sont totalement inféodées aux Centres antipoison français. Les Centres antipoison sont bien des émanations du Code de la Santé Publique, et les sociétés de toxicologie françaises ne sont que des associations qui organisent des congrès dans lesquels les toxicologues se retrouvent.



---------------------------------------
AUTRE SUJET 30 mars
DEFENSEUR DES DROITS
Avec ma récente plainte, j'ai relancé le Délégué de la Défenseure des Droits.
Rappel : En avril 2021, il avait renoncé à donner suite à ma réclamation (voir post Demande au Défenseur des Droits).
Dernière édition par Sophocle le Mer 30 Mar 2022 05:28, édité 1 fois.
 
Victor HUGO a écrit:
    Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
    Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
    Avatar de l’utilisateur
    Sophocle

    Intoxiqué chevronné
    Intoxiqué chevronné
     
    Messages: 475
    Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

    MEDECINE DES PARTICULES OXYDANTES 2/4, 3/4

    Messagede Sophocle » Jeu 31 Mar 2022 19:12

    Comme promis dans ce post-ci : MEDECINE DES PARTICULES OXYDANTES,
    Voici la deuxième présentation à propos de la médecine des particules oxydantes :


    PRESENTATION N°2
    Image

    THEMES DES PRESENTATIONS :
      [img]images/icones/icon2.gif[/img] PLAYLIST 1,2,3,4
      1 ) MÉDECINE ET PRÉSENTATION PERSONNELLE
      2 ) MÉTAUX LOURDS ET AUTRES PARTICULES (Sous-titre : ANALYSES MÉDICALES VALIDÉES MAIS NON FIABLES)
      3) REMÈDES MIRACLES DU COLLÈGE DE FRANCE
      4) DÉSTOCKAGE DES PARTICULES


    PRESENTATION N°3
    Image
    Dernière édition par Sophocle le Sam 2 Avr 2022 17:50, édité 1 fois.
     
    Victor HUGO a écrit:
      Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
      Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
      Avatar de l’utilisateur
      Sophocle

      Intoxiqué chevronné
      Intoxiqué chevronné
       
      Messages: 475
      Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

      LA PEINE DE MORT SELON VICTOR HUGO

      Messagede Sophocle » Sam 2 Avr 2022 13:25

      Dans le poème "Soit. Mais quoi que ce soit qui ressemble à la haine…" (Les quarte vents de l'esprit) source, Victor Hugo a écrit:
        *
        Soit. Mais quoi que ce soit qui ressemble à la haine
        N’est pas le dénouement, et l’aurore est certaine ;
        C’est au bonheur que doit, quoi qu’on fasse, aboutir
        L’effort humain, ce sombre et souriant martyr ;
        [img]images/icones/icon2.gif[/img] La vie aux yeux sereins sort toujours de la tombe ;
        [img]images/icones/icon2.gif[/img] Tout déluge a pour fin le vol d’une colombe ;
        Jamais l’espoir sacré n’a dit : Je me trompais.
        Oh ! ne vous lassez point, penseurs ; versez la paix,
        Versez la foi, versez l’idée et la prière,
        Et sur ces flots de nuit des torrents de lumière !
        Gloire à Dieu ! nul progrès ne se fait à demi.
        Le malheur du méchant, le deuil de l’ennemi,
        Non, ce n’est pas le but, sous ce ciel qui déborde
        De bonté, de pardon, d’extase et de concorde.
        Vivants, toutes les fois que ce globe de fer
        Ébauche un peu d’éden, ruine un peu d’enfer,
        Et qu’un écueil s’écroule, et qu’un phare flamboie,
        Et que les nations font des pas vers la joie
        En luttant, en cherchant, en priant, en aimant,
        Le ciel rayonne et semble un grand consentement.

        Les mains se chercheront de loin ; tous les contraires,
        Désarmés, attendris, calmés, deviendront frères ;
        Nous verrons se confondre en douces unions
        Ce que nous acceptons et ce que nous nions ;
        Les parfums sortiront à travers les écorces ;
        L’idée éclairera l’aveuglement des forces ;
        L’antique antagonisme entre l’âme et le corps
        Sera comme une lyre aux célestes accords ;
        Le souffle baisera l’argile, et la matière
        Plongera dans l’esprit sa farouche frontière ;

        La charrue aidera l’hymne, et les travailleurs
        Auront aux mains la gerbe et sur le front des fleurs ;
        Car pour le verbe saint nulle voix n’est muette !
        La pioche du mineur, la strophe du poëte,
        Creusent la même énigme et cherchent le même or.
        Qu’importent les chemins où l’homme marche encor
        Tantôt mouillé de pluie et tantôt blanc de poudre !

        C’est en fraternité que tout doit se dissoudre ;
        Et Dieu fera servir le calcul, la raison,
        L’étude et la science, à cette guérison.

        Peuples, Demain n’est pas un monstre qui nous guette ;
        Ni la flèche qu’Hier en s’enfuyant nous jette.
        Ô peuples ! l’avenir est déjà parmi nous.
        Il veut le droit de tous comme le pain pour tous ;
        Calme, invincible, au champ de bataille suprême,
        Il lutte ; à voir comment il frappe, on sent qu’il aime ;
        Regardez-le passer, ce grand soldat masqué !
        Il se dévoilera, peuples, au jour marqué ;
        En attendant il fait son œuvre ; la pensée
        Sort, lumière, à travers sa visière baissée ;
        Il lutte pour la femme, il lutte pour l’enfant,
        Pour le peuple qu’il sert, pour l’âme qu’il défend,
        Pour l’idéal splendide et libre ; et la mêlée,
        Sombre, de ses deux yeux de flamme est étoilée.

        Son bouclier, où luit ce grand mot : Essayons !
        Est fait d’une poignée énorme de rayons.
        Il ébauche l’Europe, il achève la France ;
        Il chasse devant lui, terrible, l’ignorance,
        Les superstitions où les cœurs sont plongés,
        Et tout le tourbillon des pâles préjugés.
        Oh ! ne le craignez pas, peuples ! son nom immense,
        C’est aujourd’hui Combat et c’est demain Clémence.

        À qui te cherche, ô Vrai, jamais tu n’échappas.

        Une étape après l’autre. Après un pas, un pas.
        Dans sa course qui met en feu son auréole,
        Le Progrès n’a pas peur d’entrer, lui qui s’envole,
        Chez ce monstre divin, la Révolution.
        Il lui prend un éclair et lui donne un rayon ;
        Car il le peut, ses yeux étant faits de lumière ;
        Puis il sort de la haute et grondante tanière ;
        Et son attention est toute désormais
        Sur ce grand but, plus pur que les plus blancs sommets,
        Plus lointain que la nue à l’horizon perdue :
        La Paix, clarté visible à travers l’étendue,
        L’Harmonie, attirant vers elle l’élément,
        L’Amour, prodigieux et chaud rayonnement.

        L’aigle de la montagne est rentré dans son aire ;
        Il a fait en passant sa visite au tonnerre ;
        Maintenant, l’œil fixé sur l’abîme vermeil,
        Calme, il rêve au moyen d’atteindre le soleil.

        20 avril 1870



      Ce poème est l'épilogue de trois poèmes ( Livre Epique, La Révolution ; I. Les Statues ; II, Les Cariatides ; III, L'Arrivée) ; qui s'achèvent lorsque la statue d’Henri IV demande qui a construit l’échafaud, le crâne supplicié de Louis XVI lui répond : "Ô mes pères, c’est vous".

      Dans l'ensemble de ce poème, la violence est une étape de la sérénité dont le concentré du contenu de ce poème se trouve dans ces vers-ci :
      "La vie aux yeux sereins sort toujours de la tombe ;
      Tout déluge a pour fin le vol d’une colombe ;
      "

      Lorsque la tête (le Roi [img]smile/king.gif[/img]) n'est plus en communication avec les membres (le peuple), Victor Hugo suspend donc sa lutte contre la peine de mort.
      La date d'écriture de ce poème est 1857 (suite prévue mais non réalisée de la Légende des siècles), mais Hugo a souhaité le publier en 1870, date de la Commune.
      Ce poème est donc un poème de la maturité.

      Pour le cas présent, il n'y aura pas de vol de la colombe tant que le responsable des Centres antipoison ne sera pas placé dans la tombe.
      Comme les Centres antipoison ne sont plus en communication ni avec la communauté scientifique, ni avec les Institutions républicaines françaises, et donc, ni avec le peuple, je considèrerai donc que la Justice française demeurera Hugolienne uniquement quand elle fera trancher la tête des Centres antipoison.
      [img]smile/behead.gif[/img]
      Personnellement, je veux retrouver la sérénité.
      Je ne la retrouverai qu'après la mise à mort du responsable des Centres antipoison par la Justice française.
      En temps utile, même si la peine de mort a été abolie en France, je demanderai la tête des Centres antipoison à la Justice .

      ILLUSTRATION DU CONTOURNEMENT DE L'ABOLITION DE LA PEINE DE MORT : ADOLF EICHMANN
      Je rappelle que, en dépit que la peine de mort y avait été abolie, l'Etat d'Israël a exceptionnellement rétabli la peine de mort pour Adolf EICHMANN.
      De plus, contrairement à la culpabilité des Centres antipoison, la défense d'EICHMANN consistait à dire qu'il n'a fait que respecter la loi.
      De plus, le nombre de victimes des Centres antipoison est bien plus élevé que celui de la Shoah.

      ARGUMENTS PREVENTIFS
      L'éventuel respect de la loi par les Centres antipoison ne doit donc pas être considéré comme un argument atténuant.
      Devant le nombre de victimes des excès de particules oxydantes, le respect strict de la loi (cad sans avoir alerté les pouvoirs publics) est une circonstance aggravante.
      De plus, je rappelle que, en dépit que les Institutions françaises aient demandé en 2015 à ce que les personnes fortement imprégnées soient prises en charges, les centres antipoison ont laissé ces personnes en errance médicale.
      Toute éventuelle circonstance atténuante brandie par les Centres antipoison est donc définitivement irrecevable.


      SUJET CONNEXE : ANSES :gluk:
      En dépit de sa consultation faussement publique sur la 5G et en dépit de multiples signalements par les plus hautes autorités, je n'ai reçu aucune confirmation de la prise en compte du problème de santé publique par l'ANSES.
      Tant que ce silence durera, je considèrerai l'ANSES comme un complice aussi mou que de la pâte à modeler qui a été façonnée par les Centres antipoison français.
      Par pitié pour de la douce mollesse, je ne ressens pas le besoin de lui réquisitionner la peine de mort. Une perpétuité suffira.


      HISTORIQUE DE LA PEINE DE MORT
      Je rappelle que, dans les années 70, Robert BADINTER a obtenu une pré-abolition en révélant dans les jury que les jurés populaires ne parvenaient plus à dormir après avoir obtenu la condamnation à mort des accusés. Y compris devant les affaires non contestées, les jurés ne parvenaient plus à dormir la nuit après que le condamné soit exécuté. Dès qu'il était brandi, l'argument de BADINTER faisait mouche ; cet argument a fait que les jurés ont systématiquement tous renoncé à prononcer la peine capitale. En dépit qu'elle soit prévue par la loi, plus aucune peine capitale n'a été prononcée dès que BADINTER brandissait cet argument lors de ses plaidoiries.
      Je rappelle que la peine de mort a été abolie par le Président François MITTERAND alors que ce même MITTERAND a procédé à la peine de mort une dizaine de fois lors qu'il était ministre de la Justice dans les années 50. Cela suggère que François MITTERAND n'en dormait plus la nuit.
      Cependant,
      les accusés, que BADINTER défendait, parvenaient du peuple. Quant aux centres antipoison, ils s’apparentent à la Monarchie car ils trônent sur les intoxiqués et sur la toxicologie conventionnelle. Devant la tolérance hugolienne, je propose donc de rétablir exceptionnellement une peine de mort pour les CAP par voie référendaire. [img]kator/smiley225.gif[/img]
       
      Victor HUGO a écrit:
        Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
        Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
        Avatar de l’utilisateur
        Sophocle

        Intoxiqué chevronné
        Intoxiqué chevronné
         
        Messages: 475
        Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

        la Spectrométrie à Fluorescence par Rayons X

        Messagede Sophocle » Jeu 7 Avr 2022 18:49

        Le Collège de France donne en ce moment une série de conférences sur la Santé Publique : "Relations entre santé humaine et environnement dans l'Anthropocène".
        Même si elles ne font pas avancer le schmilblick des intoxiqués, ces conférences demeurent intéressantes pour envelopper le problème des intoxications.
        Le conférencier est Remy SLAMA, épidémiologiste environnemental.
        Dans sa conférence du 6 avril 2022, à 00:53:10, Le plomb : le plus vieil ennemi de la santé humaine, il évoque une méthodologie pour évaluer la dose du plomb dans le corps par organe (notamment dans les os) sans intrusion : la Spectrométrie à Fluorescence par Rayons X.
        Cette méthode est évoquée de façon très sommaire.

        je vais donc chiner peu-à-peu des informations sur le sujet, du genre :
          - est-ce applicable sur des personnes vivantes ?
          - quels sont les champs d'application,
          - ...

        Je placerai la récolte des informations ici.
        Comme les chélateurs ne font plus sortir de ml de mon corps, et que je suis encore porteur de symptômes, je suis donc intéressé par une méthode qui pourrait dire s'il demeure des ml dans le corps.

         
        Victor HUGO a écrit:
          Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
          Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
          Avatar de l’utilisateur
          Sophocle

          Intoxiqué chevronné
          Intoxiqué chevronné
           
          Messages: 475
          Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

          REPONSE DE LA REVUE TOXAC AUX OBSERVATIONS ...

          Messagede Sophocle » Sam 9 Avr 2022 15:11

          Au cours de l'Année 2021, j'ai soumis les Observations à des revues scientifiques de toxicologie.
          Un grand nombre de revues scientifiques sont éditées chez ELSEVIER.
          Pour une soumission aisée, cet éditeur a mis en place un portail de soumission d'articles scientifiques.
          En toute légalité, via ce portail, j'ai donc soumis l'article des Observations à une poignée de revues de toxicologie.

          COMITE DE LECTURE
          Chaque article soumis à une revue est lu par deux relecteurs du comité du lecture de la dite revue.
          L'ensemble des relecteurs de la revue est certes connu (car publiée sur le site de la revue) mais les relecteurs de l'article soumis demeurent anonymes auprès de l'auteur de l'article.
          La publication n'est pas systématique, les revues refusent environ 50 à 95% des articles qui leur sont soumis.
          Cependant, les relecteurs sont tenus de commenter l'article qui a été soumis.
          Ensuite, les commentaires des 2 relecteurs sont renvoyés à l'auteur de l'article soumis.

          Comme le nombre de revue de toxicologie en anglais est élevé, j'ai commencé à soumettre la première version de l'article a des revues de langue anglaise.
          J'ai reçu ces commentaires suivants :



          (traduction en ligne) Je dois être honnête. J'ai examiné plus de 300 manuscrits dans ma carrière et je dois dire que celui-ci est le plus rare et le moins compréhensible que j'aie jamais lu.
          J'ai lu le manuscrit trois fois et je ne suis toujours pas en mesure de voir quel est l'objectif des auteurs car environ la première moitié est consacrée à parler des métaux lourds tandis que la seconde moitié concerne les oxydants sans aucun lien apparent. De plus, dans le résumé, le syndrome de la guerre du Golfe des vétérans américains est cité, apparemment associé au stress oxydatif. Cependant, ce point n'est pas traité plus avant dans le texte. De plus, la cause la plus probable de ce syndrome est liée à l'inhibition des estérases du système nerveux et non au stress oxydatif.
          J'ai trouvé une autre erreur essentielle. Les auteurs semblent identifier une intoxication uniquement lorsqu'une valeur de référence a été dépassée, ce qui constitue une lacune conceptuelle. Ce n'est pas vrai, car cette approche peut être utilisée pour identifier une exposition, mais pas un empoisonnement. On peut parler d'empoisonnement lorsque des effets indésirables apparaissent à la suite d'une exposition, mais pas lorsqu'une valeur de référence est dépassée. Par exemple, tous les individus dont le taux de cholestérol dans le sang est supérieur à la valeur de référence ne développeront pas une "toxicité" associée au cholestérol (lésions vasculaires).
          L'insistance des auteurs sur l'absence de valeurs de référence pour les métaux est insensée car la plupart d'entre eux sont des xénobiotiques, c'est-à-dire des substances chimiques sans fonction biologique, et la valeur de référence devrait donc être, par définition, toujours nulle. Par conséquent, ce leitmotiv n'est pas en mesure de soutenir l'existence de ce manuscrit.
          L'affirmation selon laquelle seuls trois métaux ont une valeur de référence, à savoir le fer, le cuivre et le plomb. Ce n'est pas correct, qu'en est-il des valeurs de référence pour les métaux ayant une fonction physiologique comme le calcium, le potassium, le sodium et autres ? D'autre part, le plomb est un xénobiotique et ne peut donc pas avoir de valeur de référence. Quelle est la référence qui soutient cette valeur de référence ? En ce qui concerne le fer et le cuivre, les auteurs citent deux maladies liées à un excès de ces métaux dans l'organisme, mais cela ne signifie pas que ces maladies étaient un effet toxique de ces métaux.
          Le manuscrit contient également plusieurs déclarations inacceptables comme celle selon laquelle les métaux sont cancérigènes, car certains d'entre eux le sont, mais la plupart ne le sont pas. De la même manière, dans plusieurs parties du manuscrit, il est suggéré que ces métaux sont également la cause d'autres maladies comme les maladies neurodégénératives, la sclérose, le diabète, la maladie de Wilson, l'hémochromatose, etc. Dans certains de ces cas, il est spéculé que certains métaux pourraient potentialiser ces maladies, mais ne sont pas la raison étiologique principale.
          Globalement, je ne peux pas suggérer la publication du manuscrit.
          Ce commentaire illustre le bug dans le lequel se trouve la toxicologie. Les généralités sont expédiées de façon a tenter de sauver un cadavre à la renverse. Quelques détails sont des contradictions qui illustre une structure qui craque sous toutes les coutures.
          (traduction en ligne) Il est recommandé de rejeter l'article car il ne correspond pas aux exigences de la revue "Computational Toxicology". Il est fortement recommandé à l'auteur de demander l'aide d'un professionnel du domaine pour réécrire l'article, ce qui devrait inclure la formulation d'une hypothèse forte, la présentation et la discussion de la recherche, un formatage clair pour répondre aux exigences de la revue (Guide de l'auteur) et faciliter la compréhension et la sélection d'une revue ayant une portée correspondante. Il est recommandé de simplifier la prose de l'auteur et de faire relire l'article par un expert.



          En tenant compte des remarques pertinentes qui permettent de mieux aborder les problèmes généraux sans susciter un rejet d'ensemble, j'ai donc amendé l'article de fond en comble de façon à ce qu'il soit scientifiquement acceptable.
          C'était surtout le ton qui était un peu sarcastique ; j'ai donc reformulé les tournures des phrases de façon à ce que le ton demeure totalement factuel et immédiatement neutre.

          Ensuite, j'ai soumis l'article corrigé à la revue scientifique française de toxicologie TOXAC (Toxicologie Analytique et Clinique).
          C'est la revue des Sociétés françaises de toxicologie, STC et SFTA.
          C'est dans cette revue que les menaces contre le Dr BOUTRAIS ont été proférées... (voir post CAP 09 - Déclarations d'obscurantisme)
          J'ai d'abord obtenu la réponse suivante :
          (la première partie est un paragraphe type adressé à tous les pétitionnaires, la deuxième partie est personnalisée)

          Le rédacteur en chef de TOXAC a écrit: Cher(e) M. (Sophocle),
          J'ai le regret de vous informer que votre article intitulé VALEURS DE RÉFÉRENCES DE LA CHARGE CORPORELLE EN PARTICULES OXYDANTES STOCKÉES EN POPULATION GÉNÉRALE n'a pas été retenu pour publication par le comité de rédaction. Malgré ses qualités, les lecteurs ont estimé que votre article ne correspondait pas aux objectifs éditoriaux de la revue.
          Vous trouverez les raisons détaillées ci-dessous :
            "Bonjour,
            Même si votre article présente un intérêt majeur pour nos lecteurs, je suis obligé de le refuser.
            Il n'est pas aux normes du journal ...
            Bien cordialement,
            (X), PhD"
          Rédacteur en chef / Editor in Chief
          Toxicologie Analytique et Clinique

          Chaque journal dispose de ses exigences de formatage de l'article.
          C'est surtout le formatage des références bibliographiques qui change à chaque revue, ex : renvois entre parenthèses (1) ou entre crochets {1}, ...
          Pour chaque ligne éditoriale, il faut donc reformater l'article aux exigences du journal. Cela représente un important travail de formatage des textes de la part de l'auteur.
          Cependant, parfois, comme les refus sont majoritaires, certaines revues acceptent de lire l'article sans qu'il soit formaté aux exigences de la revue ; s'il est accepté, l'auteur doit ensuite reformater aux exigences de la revue pour qu'il soit publié.
          Mais parfois, les revues demandent à ce que l'article soumis soit déjà conforme aux exigences de formatage de façon, s'il était accepté, à l'envoyer directement pour publication.
          Sans trop m'en soucier, j'ai donc envoyé l'article sans adapter le format spécifique pour TOXAC.
          L'éditeur a certes refusé l'article pour cause de normes, mais il a ajouté un commentaire qui incitait très fortement à resoumettre l'article au bon format.
          J'ai donc adapté le format aux exigences de la revue et j'ai resoumis l'article.
          Voici la réponse que j'ai reçue, il s'agit du message que le relecteur a adressé à l'éditeur (cela explique le tutoiement et les émoticônes).

          A l'éditeur, le relecteur a écrit:Commentaires d'un évaluateur :
          Je ne sais pas quoi te dire de cet article ... C'est l'antithèse de la science!
          On passe de l'incapacité à interpréter les dosages de métaux lourds après chélation (soit, possible) à .. l'erreur de ne pas prescrire les chélateurs, les maudits toxicologues français, puis les bénéfices de la ventouse et de la phytothérapie et enfin les dangers du vaccin :) :)
          Le grand tour de la fake science!
          Bref, conseiller à l'auteur de faire plutôt une tribune dans un journal grand public et que malheureusement, malgré tout le travail rédactionnel fourni, le niveau de preuve scientifique n'y est pas.




          Le relecteur de TOXAC a donc exprimé un avis défavorable sur un article dont l'éditeur (PhD)de TOXAC a considéré qu'il présentait un intérêt majeur pour les lecteurs de TOXAC.
          Cependant, en croyant que son commentaire ne me serait pas envoyé, le relecteur a donné la cause de son avis, c'est parce que les toxicologues français sont "maudits" [img]smile/xdisturbed.gif[/img] [img]smile/xdisturbed.gif[/img] [img]smile/xdisturbed.gif[/img] ...
          De plus, il ajoute que l'absence de prescription des chélateur serait une éventuelle erreur.
          Devant la surprise de cet article, ce relecteur à baissé la garde jusqu'au sol.
          Il laisse entendre que la notion de la charge corporelle est l'antithèse de la science. [img]kator/clap.gif[/img] [img]kator/clap.gif[/img] [img]kator/clap.gif[/img]
          Cependant, le relecteur semble inviter à ce qu'il consente à sa propre honte si elle était dévoilée par un autre que lui-même, c'est à dire par une tribune dans la presse.

          D'un toxicologue à un autre, d'un éditeur PhD à un évaluateur de la même revue scientifique, les Observations sont donc tour-à-tour qualifiées d'un intérêt majeur à de la Fake science...
          Décidément, outre son cynisme, la toxicologie française est une discipline très volatile ... :D :D :D

          Je rappelle que chez les thérapeutes allemands dont la rigueur n'est pas contestée par les patients, la devise est de traiter tant que les excès de métaux apparaissent aux analyses biologiques post-traitement et tant que ces valeurs n'ont pas rejoint les analyses biologiques pré-traitement... [img]images/icones/icon8.gif[/img] [img]images/icones/icon8.gif[/img] [img]images/icones/icon8.gif[/img]
          Voir : https://www.metallausleitung.de/ (traduction : ExcrétionDeMétaux.de)

          Avec tant de mauvaise foi de la part des toxicologues français en charge de la toxicologie officielle et expérimentale, il n'est pas étonnant que le déni de la charge corporelle soit immensément généralisé dans l'ensemble de la toxicologie conventionnelle. :ouin: :ouin: :ouin:
           
          Victor HUGO a écrit:
            Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
            Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
            Avatar de l’utilisateur
            Sophocle

            Intoxiqué chevronné
            Intoxiqué chevronné
             
            Messages: 475
            Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

            CHELALHUILE DU SOLVANT ORGANIQUE (Chélation de l'INTRA) II

            Messagede Sophocle » Sam 16 Avr 2022 12:19

            Je vais enfin reprendre la suite de la chélation de l'intra.
            Ce post fait donc suite au post suivant : LA CHELALHUILE DU SOLVANT ORGANIQUE ( Chélation de l'INTRA)

            Résumé du précédent post :
              J'ai fait une pancha-karma (ingestion d'hv) avec une grande quantité d'hv pendant un mois :
              Voici une copie des doses rapportées dans le précédent post.
              Récapitulatif des doses hv et des dates :
              26 juillet 2021 : 30 cl (avec chélateurs)
              30 juillet : 20 cl
              2 aout : 20 cl
              5 aout : 20(?) cl
              8 aout : 7 cl (sans chélateurs)
              9 aout : 7 cl
              11 aout 2021 : 7cl
              ...
              20 aout : arrêt

              Résultats :
              - bon déstockage au niveau du snc car les maux de tête ont fortement baissé.
              Cependant, un demi-incident intestinal en intensité mais très durable est apparu.
              Durable car iI a pas mal résisté aux séances de lavements.
              Cela fait huit mois que je traite cet incident.
              - Je prends actuellement quelques plantes en sirop de chez l'herboristerie pour déclencher le péristaltisme, et le système digestif est presque impeccable.
              Il est très important que le système digestif soit fonctionnel car c'est par lui que l'hv chargée de toxines s'échappera.
              C'est la première fois que je mets autant de temps à traiter un incident intestinal suite à une forte détox.
              Les toxines organiques ont donc une synergie très lourde.
              Même si ça a été la galère, il est quand même important de savoir si une technique est efficace sur le snc ou pas.
              Comme les chélateurs et comme les ventouses n'ont plus d'effet, il ne me reste plus que la pancha karma pour espérer désintoxiquer complètement le snc.
              De plus, les faibles doses ne permettent pas de statuer sur une efficacité immédiate, il est donc précieux d'être informé sur la pertinence d'une technique.


            PROJECTION
            La façon dont s'est déroulée cette pancha-karma ne permet pas de dire si les chélateurs ont été indispensables pour traiter le snc.
            Les chélateurs étaient certes présents mais ils n'étaient peut-être pas indispensables.
            Cependant, je peux dire que l'hv seule était suffisante pour drainer des toxines car l'incident intestinal a augmenté pendant la période pendant laquelle je ne prenais que l'hv seule (sans chélateur).
            Je vais donc commencer cette nouvelle détox avec de l'hv seule de façon à ne pas mobiliser trop de toxines d'un coup.
            Je vais commencer à faible dose quotidiennes, sans chélateurs, puis dans quelques semaines, j'y ajouterai éventuellement des chélateurs.
            Il est plus prudent de commencer sans chélateurs de façon à installer un gradient de déstockage.
            posologie : à jeun, le matin, 15 ml (1,5 cl) par jour. - Première prise le 16 avril.
            Il faudra que je sois particulièrement à l'écoute de mes maux de têtes car s'il y avait une évolution, elle sera très lente.

            POSOLOGIE
            16 avril : 1,5 cl (=15ml), huile de sésame (RAS)
            17 avril : 1,5cl ; ça se passe bien, la dose est basse, je ne vois donc pas vraiment d'évolution nette, ni en +, ni en -.
            ...


            EDIT
            Suite au post suivant, le suite de ce post se trouve dans le deuxième post du 20 avril, soit un peu plus bas...
            Dernière édition par Sophocle le Mer 20 Avr 2022 15:55, édité 1 fois.
             
            Victor HUGO a écrit:
              Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
              Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
              Avatar de l’utilisateur
              Sophocle

              Intoxiqué chevronné
              Intoxiqué chevronné
               
              Messages: 475
              Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

              Test de provocation récent et Synthèse des analyses AVRIL 22

              Messagede Sophocle » Mer 20 Avr 2022 10:56

              Ce post est la suite de ce post-ci Test de provocation récent et Synthèse des analyses

              J'ai récemment refait un test de provocation avec une chélasso maison (1g Edta et 0,5g Dmsa d'un coup (= dose standard mensuelle)).
              Au moment de prendre la chélasso, je me sentais un peu mieux, mais ce n'était pas flagrant.
              je m'étais donc dit que l'effet placébo battait de son plein.
              Mais le lendemain, le système digestif fonctionnait un peu mieux.
              J'ai refait ce test pour 2 raisons : 1 parce que j'allais recommencer une pancha-karma et 2 parce que je surveille le rebond de façon annuelle.
              Les valeurs de Mercure, de Plomb et d'Arsenic sont élevées. x15, x4, x4 (en nombre de fois (x) la valeur de base) . [img]kator/smiley223.gif[/img]
              Des métaux lourds sont donc en attente d'être excrétés par les chélateurs.
              Sophocle-MTE-2022-04.jpg
              Mercure x15
              Plomb x4
              Arsenic x4
              (en nombre de fois la valeur de base)
              Sophocle-MTE-2022-04.jpg (114.41 Kio) Vu 3314 fois

              Je ne m'y attendais pas car les tests de provocation de mars 2020 et mai 2021 présentaient des valeurs basses :

              RECAP MICROTRACE.jpg
              (EN NOMBRE DE FOIS LA VALEUR DE BASE)
              2014-2018 : IVL en milieu médical
              OCTOBRE 2019 : Chélassos
              MARS 2020 : tous les métaux sont rentrés dans la norme
              JUILLET 2021 : FORTE PANCHA KARMA
              AVRIL 2022, du mercure ressort en grande quantité ...
              RECAP MICROTRACE.jpg (50.26 Kio) Vu 3314 fois

              En 2020 et 2021, j'avais encore des symptômes mais les tests étaient négatifs car les métaux était hors de portée des chélateurs.
              (je rappelle qu'en Oct 2019, j'avais fait une vingtaine de chélassos qui avaient enlevé tous les métaux lourds accessibles aux chélassos).
              Je me disais que j'étais condamné a garder des métaux lourds car les chélassos n'excrétait plus de ml en dépit symptômes encore présents (maux de tetes, ehs, cognitif, épaule).
              Mais cela suggère que la pancha-karma de Juillet 2021 a donné un coup de pied dans la fourmilière : les métaux lourds se sont dispersés et ils sont rentrés de nouveau dans le rayon d'action d'une chélasso.
              Cela indique qu'il convient de pratiquer des chélassos en même temps que la Pancha Karma afin d'évacuer les métaux mis en circulation par la pancha karma.
              Je vais donc désormais mettre des chélateurs dans l'hv (edta et ala car le dmsa ne se solubilise pas dans l'huile végétale) et j'ajouterai une chélasso hebdomadaire (edta et dmsa) à basse intensité.
              Comme les prises seront régulières, je n'ai pas besoin de prendre bcp de chélateurs à chaque prise.
              Pour faire simple, je vais donc me caler sur le contenu d'une gélule par chélateur (1gél. Edta + 1 gél Dmsa à solubiliser avec du BCS).
              Le délai entre deux prises est d'une semaine.
              En un mois, j'aurai donc pris environ une dose standard équivalente à la dose qui est injectée en une fois lors d'une iv.
              Je rappelle qu'en Chélasso, les chélateurs sont beaucoup + efficaces.


              LE SCHMILBLICK AVANCE
              Ce test est donc très précieux car il indique que la Pancha-Karma permet d'aller chercher les ml au-delà des chélassos.
              De plus, cela est conforme aux ressentis sur le moment de la pancha karma car les maux de tete avaient fortement baissé.
              Cependant, il convient de combiner les 2 : Pancha-Karma et chélasso : la PANCHA CHELASSO afin qu'un relai se fasse.

              SUJET CONNEXE : DEMINERALISATION
              Je présente une déminéralisation sur le chrome, le molybdène, le calcium et le fer.
              De plus, des analyses complémentaires courantes (qui ne sont pas affichées ici) montrent que j'ai une anémie. :/
              Au vu de la quantité de poudre de chélateur que je me suis envoyé, cela n'est pas étonnant.
              On ne fait pas des omelettes sans casser des œufs.
               
              Victor HUGO a écrit:
                Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                Avatar de l’utilisateur
                Sophocle

                Intoxiqué chevronné
                Intoxiqué chevronné
                 
                Messages: 475
                Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                CHELALHUILE DU SOLVANT ORGANIQUE (Chélation de l'INTRA) III

                Messagede Sophocle » Mer 20 Avr 2022 18:52

                Ce post fait suite au post du 16 avril 2022: CHELALHUILE DU SOLVANT ORGANIQUE (Chélation de l'INTRA) II



                Je rappelle que mon intention est chélater le compartiment intracellulaire.
                Je compte faire cela en plaçant des chélateurs lipophiles dans de l'hv à boire.
                Je rappelle cela car les chélassos semblent efficaces uniquement dans le compartiment extracellulaires, je portais donc encore des symptômes que les chélassos n'ont pas parvenu à effacer.
                Les résultats de la prise d'hv pure à jeun montrent que cela est efficace sur le cerveau, et qu'il faut absolument ajouter des chélateurs à l'hv.
                Il faut également pratiquer une posologie quotidienne à basse intensité.
                ... La leçon que je tire, c'est qu'en cas d'intoxication, il est hautement préférable de prendre de l'hv avec chélateurs et qu'il est préférable d'éviter de ne prendre que de l'hv seule (cad sans chélateur).
                En effet, l'hv seule aurait certes déplacé les ml mais elle aurait créé l'incident intestinal ; et l'hv+chélateur aurait traité le cerveau et elle aurait résolu l'incident intestinal qui aurait été créé par l'hv seule.


                ATELIER DETOX
                Suite au précédent post qui traite des analyses médicales et des bénéfices de la pancha karma et du déstockage des métaux lourds non accessibles aux chélassos,
                j'ai déjà préparé une petite bouteille (25cl) d'huile végétale dans laquelle j'ai versé des chélateurs de façon à ce que la prise quotidienne de d'huile et de chélateurs soit la plus aisée possible.
                Dans une bouteille de 25 cl d'hv de sésame, j'ai donc versé puis mixé :
                • le contenu de 4 gélules d'Edta (soit 4x0,25g PA d'Edta=1g)
                • 2 gramme d'ALA en poudre
                Chaque matin, a jeun, je secouerai la bouteille et je boirai 1,5cl de cette huile que j'aurai versé dans un bécher gradué.

                De plus,
                je boirai, chaque semaine, une chélasso préparée avec 1 gélule de DMSA (0,1g PA) et avec 1 gélule d'Edta (0,25g de PA)
                (PA = Principe Actif)
                Cela permettra d'écoper tous les métaux lourds accessibles aux chélassos car ils ont été déplacés par l'hv.
                Cependant, comme j'ai des métaux en attente d'être excrétés, je vais faire quelques chélassos supplémentaires pour écluser ce stock de métaux en attente d'être excrétés.

                Je rappelle qu'il est préférable de marier un chélateur azoté (Edta) avec un chélateur soufré (Dmsa ou Ala) afin de brosser un large spectre de métaux.
                Je rappelle également que l'Edta se mélange dans l'huile et dans l'eau ( eau à pH adéquat (pH8)),
                mais que le Dmsa ne se mélange absolument pas dans l'huile, et que l'Ala se mélange dans l'huile et dans l'eau( à bon pH, pH8).
                Il faut donc tenir compte des solvants pour solubiliser les chélateurs. (eau : EDTA (N) et DMSA (S); huile : EDTA (N) et ALA (S))
                Avec toutes ces préparations, je couvrirai donc tous les spectres intra, extra ; azotés, soufrés ; solvant lipidique, solvant aqueux.


                PREPARATION d'HV :
                1 bouteille d'hv de 25cl,
                (je choisis une huile de qualité à 10e/l environ ; sésame, olive, ...)
                1g de PA d'EDTA
                2g de PA d'ALA
                a mixer, puis a secouer avant usage


                POSOLOGIE - toujours à jeun le matin
                je rappelle que je ne mange pas le matin de façon a dégager une large plage horaire à jeun et que le corps est le plus alcalin après la première urine
                l. 11 avril - Chélasso 1g EDTA et 0,5 DMSA (solution aqueuse)- test de provocation (Microtrace) - résultats dans le précédent post
                M. 20 avril : 1,5 cl de la préparation d'hv à secouer avant usage
                M 20 avril : chelasso avec une gélule de dmsa (0,25g PA) et une gélule d'edta (0,1g PA)
                j. 21 avril : 1,5 cl de la préparation d'hv à secouer avant usage
                v. 22 avril : 1,5 cl ''
                s. 23 avril : chelasso avec une gélule de dmsa et d'edta + 1,5 cl de la préparation
                ... (et ainsi de suite)
                (l 25 avril, nota : le système digestif s'améliore en dépit du traitement. Cela indique que je tiens le bon bout : il faut donc toujours ajouter des chélateurs à l'hv)
                (m26 : j'ai suspendu le traitement de la constipation car le système digestif fonctionne presque correctement tout seul ...
                Cependant, quant aux maux de tête, il faut être patient. Des fois je me sens mieux, mais je ne peux pas dire s'il est possible d'attribuer cette amélioration aux traitements.
                Ce sera sur le moyen terme que je pourrai me faire une idée, car il y a quand-même un bon signal dont je me méfie car il peut s'agir de l'effet placébo.
                Dans les posologies a basse intensité, ce n'est qu'à la consolidation qu'on peut le mieux apprécier les évolutions )
                ...
                j 28 avril : 1,5 cl de la préparation d'hv à secouer avant usage
                tout va bien, pourvu que ça dure. le système digestif est correct et de + en + régulier (le tout sans prendre de sirop de l'herboristerie pour activer le péristaltisme).
                Cela semble valider la posologie de chélateurs dans l'hv : il est nécessaire d'en mettre, mais peu suffit : 1g de PA d'Edta + 2g d'ALA, le tout par tranche de 25 cl d'hv.
                - Autre info : un médecin m'a diagnostiqué une anémie. Comme les analyses de sang et les analyses de MICROTRACE expriment une carence en fer, je prends des compléments alimentaires riche en fer.
                il faut dire que j'ai pratiqué tellement de chélassos qu'il n'est pas étonnant que des carences en minéraux apparaissent.
                De plus, je mange régulièrement des légumes mais cela ne semble pas suffisant pour renflouer en fer...
                ... v 29 avril : 1,5 cl de la préparation d'hv à secouer avant usage
                le cerveau semble consolider les éclaircies ressenties au cours de la semaine précédente. Je continue donc sur cette lancée. Cela fait 20 jours que j'ai (re)commencé cette détox. Elle me semble efficace. Elle me semble aussi efficace sur le cerveau que la séance semblable pratiquée en juillet 2021, sauf que le système digestif se renforce au lieu de faire un accident. Cela est vraiment précieux. Il faut donc pratiquer de faibles doses d'huile végétale en y ajoutant nécessairement des chélateurs...
                ...
                ... 2 mai, je fais une fenêtre thérapeutique (=absence de traitement) car les selles sont molles et noires.
                J'attribue ce désordre à la complémentation en fer dont le symptôme en question a été prévenu par le médecin qui m'a prescrit ce fer et que c'est indiqué sur la notice.
                Cependant, la dose quotidienne de 1,5cl d'hv+chélateurs me semble certes efficace car mes maux de tête ont baissé en 20 jours, mais cette dose peut être abaissée à 1cl ou 0,5cl.
                Une fois qu'on s'inscrit dans le temps long, autant le mettre à contribution.
                ...Parfois, occasionnellement, je n'ai presque plus de maux de tête, je pourrai donc éventuellement cesser le traitement.
                mais je souhaite continuer ultérieurement ce traitement pour quand-même drainer les métaux lourds qui n'activent pas d'inflammation et donc qui passent inaperçus lorsqu'ils ne sont pas activés.
                Je ne vais pas m'arrêter des les premiers bon signes, je vais consolider un drainage sur plusieurs
                Comme ces métaux lourds peuvent être activés par les ondes électromagnétiques, il est donc préférable de poursuivre le traitement y compris quand il n'y a plus de symptômes.
                De toute façon, il est préférable d'ôter tous les métaux lourds. Tant que j'y suis, autant continuer à drainer les ml.
                ...4 mai : retour à la normale du système digestif. Cela indique que la préparation d'hv+chélateur a bien réparé le système digestif.
                Cela indique que je tiens la bonne méthodologie : je vais pouvoir me débarrasser de mes symptômes et des métaux lourds.
                Cela prendra éventuellement du temps, mais je n'ai plus à rechercher de nouvelles méthodes pour tenter d'enlever les métaux lourds. Ouf.
                ...4 au 13 mai : j'ai appliqué les traitements (chelalhuile + fer en complément)
                13 mai, j'ai suspendu les traitements pour faire une fenêtre thérapeutique afin de voir où en est le système digestif car l est altéré par le complément de fer
                16 mai, le système digestif est correcte, voir même parfois presque impeccable.
                Cela indique que c'est la chélalhuile qui a résorbé l'incident intestinal que je trainais depuis de nombreux mois dont j'attribue la cause à l'ingestion d'hv sans chélateurs.
                ...27 mai, je continu de prendre le traitement (hv+chélateurs), car même si les maux de tête ont bien baissé et qu'ils sont stables, je me sens un peu mieux.
                Je ne suis pas assidu, il m'arrive de sauter un jour au deux car le goût soufré un peu rebutant.
                De plus, il n'est pas aisé d'avaler de l'huile pure car l'huile tapisse tout l'œsophage pendant plusieurs heures.
                ... Même si j'ai encore des symptômes +/- stables au niveau de l'épaule et de la peau, je continu le traitement par principe car il peut encore éliminer des ml.
                ...28 mai, Chélasso
                ...29 mai, Chélalhuile
                ... j'ai l'impression de me sentir un peu mieux, mais cette sensation est très ténue. Je continue donc à me traiter
                ... du 29 au 3 juin : chlélalhuile quotidienne
                ... 4 juin : chélasso
                ... ainsi de suite.
                ...14 juin, j'ai troqué l'huile végétale de sésame par de l'huile végétale de noix : ça passe un peu mieux au goût...
                ...Je ne ressens plus d'amélioration, je perds donc le courage de continuer de me traiter mais je me force à continuer de me traiter car l'excrétion des ml peut continuer en dépit de l'absence d'amélioration.
                Dans "CHELATION THERAPY", il y écrit que les traitements peuvent être donnés à vie.
                Cependant, j'ai encore de légers symptômes intermittents au niveau des céphalées.
                Par contre le cognitif ne retrouve pas sa sagacité d'antan : je crains qu'au niveau cognitif, je sois porteurs de séquelles de l'intoxication...



                SUJETS CONNEXES
                EXTRA PAR L'EAU et INTRA PAR L'HUILE
                Comme il existe 2 catégories de matière, inorganique et organique, il me semble logique que l'intra soit chélatable par l'ingestion d'hv (préparée avec des chélateurs) tout comme l'extra soit chélatable par l'ingestion d'une solution aqueuse.
                Il conviendra de respecter un ordre : d'abord l'extra jusqu'à épuisement des stocks chélatables par les chélassos ; puis ensuite, l'intra par des chélalhuile.
                ... Je me demande si je peux faire un test de provocation urinaire après l'ingestion de la préparation d'hv car l'urine sent l'hv de sésame après son ingestion.
                Je vais faire cela à l'occasion car ça peut indiquer s'il faut continuer ou pas une campagne de chélation.
                ... [img]images/icones/icon8.gif[/img] Si je fais un résumé d'une campagne complète de chélation,
                il convient de mélanger les chélateurs dans un solution aqueuse au bon pH, puis de mélanger les chélateur dans de l'huile végétale.
                En prenant des petites prises au quotidien, on pourrait donc déstocker les ml entièrement.

                RESUME SOMMAIRE D'UNE CURE COMPLETE DE CHELATION
                Voici un résumé des actions à mener pour un traitement des métaux lourds
                1. Traiter l'acidose afin d'éviter les incidents (je rappelle que les incidents sont rares mais minimisés). voir postdu 25 fév 2022
                2. - placer un peu de chélateurs hebdomadairement dans une solution aqueuse au bon pH jusqu'à ce que les métaux en excès n'apparaissent plus aux analyses ( = Chélassos)
                  - et placer les chélateurs dans de l'huile végétale pour traiter quotidiennement les métaux en excès dans l'intra.


                HUILES ESSENTIELLES
                Il me reste a vérifier si les chélateurs se solubilisent mieux dans une hv dans laquelle a été ajouté de l'he polarisée (négativante ou positivante)...
                ... fait. mais ce n'est vraiment pas flagrant.
                il est impossible de dire si les chélateurs se dissolvent mieux dans l'hv avec des he positivantes ou négativantes.
                les solutions se comportent toutes 2 de la même façon.
                Je vais ajouter 1 goutte de Livèche car c'est la seule huile qui réputée anti-poison - voir ci-après.
                Liveche.jpg
                PROPRIETES HE LIVECHE : ANTIPOISON
                Commentaire Sophocle : C'est une huile puissante, elle est donc à doser avec bcp de modération, 1 à 4 gouttes max par jour.
                4 gouttes max par jour a condition de respecter les fenêtres thérapeutiques ((= pas de traitement)
                Comme une bouteille de 25 cl d'hv est consommée en 15 jours au rythme d'1,5 cl/jour, 15 gouttes seraient raisonnable.
                Mais mon expérience me dit que cela demeure encore trop d'un point de vue de l'efficacité.
                Je ne verserai donc que 5 gouttes par bouteille de 25 cl.
                Liveche.jpg (152.92 Kio) Vu 3128 fois

                C'est Jean-Pierre Willem qui recommande l'he de Livèche contre les ml.
                Par contre, il convient peut-être d'ajouter une huile négativante pour mieux dissoudre les chélateurs (dont la charge est négative).
                Je vais donc ajouter 1 goutte à la bouteille d'he de Laurier Noble.
                Mais comme le gout de la solution est déjà assez fort sans he, je préfère ne pas en mettre plus.
                ... - (j'indique que les huiles essentielles ne sont absolument pas obligatoires, je les ajoute par pure plaisir de jouer avec les he)

                CURE DE FER 02 mai
                je prends du fer en supplément car des analyses médicales (non affichée ici) indiquent que j'ai une anémie et que j'ai une carence en fer.
                Sur la notice, il y est écrit que la prise du médicalement créé des troubles digestifs assez fréquemment. - je confirme cela sur moi.
                Mais dès 2 jours après l'arrêt du médicament, le système digestif revient à la normale.
                J'indique cela car il faut décortiquer les causes possibles des troubles.
                Dernière édition par Sophocle le Mar 14 Juin 2022 12:05, édité 10 fois.
                 
                Victor HUGO a écrit:
                  Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                  Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                  Avatar de l’utilisateur
                  Sophocle

                  Intoxiqué chevronné
                  Intoxiqué chevronné
                   
                  Messages: 475
                  Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                  Chroniques de la plainte : CONSIGNATION DE PARTIE CIVILE

                  Messagede Sophocle » Lun 2 Mai 2022 15:25



                  Le Tribunal Judiciaire de Paris m'a demandé une consignation a régler avant le 20 juin 2022.
                  Il ne s'agit pas d'une caution, mais il s'agit d'un montant qui ne me sera pas restitué si le Tribunal jugeait que ma plainte était abusive ou dilatoire (= à faire perdre du temps).
                  Ce montant est réclamé par avance dès que la Justice se met en mouvement.
                  Il ne fait pas omettre que la Justice aurait pu classer ma plainte sans se mettre en mouvement et donc sans réclamer de consignation.
                  Bon, selon Internet, ces consignations sont systématiques pour chaque plainte sérieuse avec constitution de partie civile.
                  Dans ma plainte, j'avais demandé à être gracié de cette consignation, car mes ressources sont limitées.
                  Mais le Doyen des Juges du Pôle santé et accidents collectifs a préféré exiger une consignation à hauteur de 300e.
                  Ce montant est peu élevé, j'ai donc pu dresser le chèque de consignation et le déposer ce jour auprès du Tribunal.
                  Cependant, ce montant est également très peu élevé au regard de la mise en mouvement de la Justice.
                  Je ne sais pas quelle conclusion tirer de cette demande de consignation car je la considère quand-même légèrement déplacée au regard du nombre des victimes des Centres antipoison français.
                  Cependant, peut-être que cette consignation est une étape indispensable de la Justice pénale.
                  je rappelle que la rédaction de ma plainte est implacable : la politique des Centres antipoison est décortiquée de façon à bien faire ressortir le double discours des Centres antipoison, celui devant les Institutions françaises Gouvernement et Assemblée Nationale (traitement des intoxiqués chroniques), celui devant les intoxiqués (raccroche au nez des intoxiqués chroniques + fermeture des services de traitement des intoxiqués par menaces publiques sur le médecins qui traitent les intoxiqués chroniques).
                  En tout cas, avec cette demande de consignation, je peux envisager que la Justice souhaite se mettre en mouvement.
                  C'est-à-dire que la Justice ne considère pas qu'elle doit classer cette plainte sans une enquête - du moins, c'est ce qu'Elle souhaite éventuellement me montrer.

                  ------------------
                  EDIT : SHAKESPEARE (Illustration littéraire)
                  Pour orner ce post, je rappelle Shakespeare à ma mémoire :
                  Dans Richard II, Shakespeare a écrit:Que mes fautes me retombent sur la tête. [img]smile/bash.gif[/img]
                  Mais,
                  Dans le Roi Lear, Shakespeare a écrit:Que la fortune me soit malveillante.
                  j’ai à me repentir d’être juste. [img]smile/angel.gif[/img]
                  Dernière édition par Sophocle le Sam 21 Mai 2022 15:38, édité 1 fois.
                   
                  Victor HUGO a écrit:
                    Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                    Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                    Avatar de l’utilisateur
                    Sophocle

                    Intoxiqué chevronné
                    Intoxiqué chevronné
                     
                    Messages: 475
                    Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                    PROTOCOLE GENERAL DE DESTOCKAGE DES ML

                    Messagede Sophocle » Mer 4 Mai 2022 18:04

                    Après 7 années de tâtonnements en détox, je dresse dans ce post un récapitulatif à postériori des actions à mener pour traiter une forte intoxication chronique :
                    • Organique et inorganique (métaux-lourds, pesticides)
                    • Extracellulaire et Intracellulaire
                      J'ajoute que, si les précautions préalables sont respectées, ces actions ne provoquent pas d'incident.

                      Un traitement bien mené (et donc sans incident) demande de la rigueur sur le pH du corps.
                      J'ajoute qu'il convient de, en cas d'amalgames passés ou présent, déstocker préalablement le mercure de la zone buccale par des bains de bouche salins.
                      En généralité, il convient également de résorber l'exposition aux particules oxydantes de façon drastique (ex: changement d'alimentation si le poisson consommé est contaminé au mercure, ...).

                    Les incidents de traitements sont rares mais ils sont minimisés par les médecins et par les patients eux-mêmes.
                    Il convient donc d'abord de mettre en place les précautions d'avant traitement et de les maintenir pendant le traitement :
                    [img]images/icones/icon2.gif[/img] Voir post du 25 février 2022 : Question : Comment peut on savoir que le corps est alcalin ?


                    Je précise que les posologies que je propose ici sont volontairement peu intenses à modérément intenses.
                    J'ajoute que, s'il le désirait, l'intoxiqué peut encore fractionner la présente proposition de posologie.
                    Cependant, le secret de ce protocole général tient dans la pré-solubilisation des principes actifs (solution aqueuse au bon pH et huile végétale).
                    C'est cette solubilisation qui permet d'imbiber directement en profondeur les organes avec les chélateurs.
                    Cela permet d'obtenir une désintoxication beaucoup plus efficace, beaucoup plus large et beaucoup plus rapide que des ivl ou que des gélules à avaler.
                    J'ajoute que ces modes d'administration sont ceux de l'Herboristerie et de l'Ayurvéda.

                    Traitement de l'extra-cellulaire et de l'inorganique :
                    [img]images/icones/icon2.gif[/img] une "chélasso" hebdomadaire :
                      dans un grand verre d'eau (1/2 litre), verser :
                      0,1g de principe actif en poudre de DMSA (environ le contenu d'une gélule)
                      0,25g de principe actif en poudre d'EDTA (environ le contenu d'une gélule)
                      environ 3g en poudre de bicarbonate de soude alimentaire.
                      option : ajouter le jus filtré d'une demie gousse d'ail fraichement hachée pour traiter les micro-organismes (cela permet de libérer les ml fichés dans les mo).
                      Mixer et Boire à jeun en début de matinée

                    Traitement de l'intra-cellulaire et de l'organique :
                    [img]images/icones/icon2.gif[/img] une "chélalhuile" quotidienne :
                      Dans une bouteille de 25 cl d'huile végétale (ex : noix, sésame, ...), ajouter et secouer:
                        2g en poudre de principe actif d'ALA
                        1g en poudre de principe actif d'EDTA
                        (en cas d'intoxication aux métaux lourds, il est hautement préférable de ne pas diminuer cette dose de chélateur dans l'huile sous peine d'incident intestinal)
                        Ajouter quelques gouttes d'huiles essentielles anti-micro-organismes (faire tourner les he de bouteilles en bouteilles)
                      - secouer la bouteille avant usage et prélever +/- 1cl à boire à jeun en début de matinée (c'est sur cette dose que l'intoxiqué pourra faire varier la posologie à la baisse ou à la hausse).


                    EXEMPLE D'APPLICATION
                      lundi : chélalhuile - 1 cl
                      mardi : chélalhuile - 1 cl
                      mercredi : chélalhuile - 1 cl
                      jeudi : chélalhuile - 1 cl
                      vendredi : chélalhuile - 1 cl
                      samedi : chélalhuile - 1 cl
                      dimanche : chélasso

                    DUREE D'APPLICATION
                    • A répéter tant que les symptômes baissent
                    • A répéter tant que des excès de métaux apparaissent aux analyses post-traitement
                    • Cela peut durer pendant de nombreux mois.

                    What Else ?
                    • Je confirme que, avec ces traitements, l'EHS et les maux de tête ont très fortement baissé.
                    • Comme on trouve des métaux en excès à l'autopsie des cerveau chez toutes et chez chacunes des personnes qui étaient porteuses d'Alzheimer, ce traitement devrait être prescrit dans les maladies dégénératives.
                    • Je rappelle que les produits (ALA, DMSA, EDTA) sont en vente libre en France et disponibles chez des marchands de compléments alimentaires.



                    EDIT 1: Référence scientifique qui illustre les chélalhuiles.
                    Dans la revue de toxicologie CHELATION THERAPY, au chap. 2.2.1 il y a écrit:Chaque millilitre de BAL stérile dans l'huile contient 100 mg de dimercaprol dissous dans 200 mg de benzoate de benzyle et 700 mg d'huile d'arachide. En raison de son caractère lipophile, il n’est administré que par injection intramusculaire, après anesthésie locale.
                    l'Huile végétale comme solvant d'un chélateur est donc un procédé couramment utilisé par la toxicologie .
                    Cela indique que les chélalhuile que je propose sont donc des pratiques médicales courantes.
                    Cependant, par simplicité, j'opte par voie orale (à jeun) ; de plus, cela évite l'anesthésie.
                    Comme la voie orale a été efficace sur moi (intestins et cerveau), il n'est donc vraiment pas indispensable de passer par une piqûre + anesthésie.
                    La voie orale est donc plus simple et tout autant efficace.
                    Parfois, je me demande si le mode d'administration médical (iv ou im) est exploité par la médecine pour éviter que les patients ne se traitent pas eux-mêmes par voie orale quitte à ce que les traitements en milieu médical soient bcp plus nombreux et moins efficace et donc bien plus rémunérateurs.
                     
                    Victor HUGO a écrit:
                      Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                      Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                      Avatar de l’utilisateur
                      Sophocle

                      Intoxiqué chevronné
                      Intoxiqué chevronné
                       
                      Messages: 475
                      Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                      CHRONIQUES DE LA PLAINTE - CONVOCATION

                      Messagede Sophocle » Mer 6 Juil 2022 17:59

                      Le Juge m' a écrit:
                      CONVOC.jpg
                      CONVOC.jpg (86.74 Kio) Vu 965 fois
                      Dans la 2ème quinzaine de juillet, je suis invité à me présenter devant le juge d'instruction.
                      Même si cela ne présage en rien la suite de la plainte, cela indique déjà que la plainte a été prise au sérieux car la justice se met en mouvement. :top:
                      Je ferai un petit topo du contenu de la réunion ici dès que je serai sorti de la réunion.



                      INFO - édit
                      Pour info, le juge qui m'a adressé cette demande d'audition est l'un de ceux qui a instruit l'accident de l'avion d'Air France RIO-PARIS.


                       
                      Victor HUGO a écrit:
                        Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                        Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                        Avatar de l’utilisateur
                        Sophocle

                        Intoxiqué chevronné
                        Intoxiqué chevronné
                         
                        Messages: 475
                        Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                        CHRONIQUES DE LA PLAINTE : résumé de la convocation

                        Messagede Sophocle » Ven 22 Juil 2022 14:19

                        Ca y est, l'audition a eu lieue ce 22 juillet.
                        J'ai été reçu pendant 1h30 par le juge pour clarifier des questions.
                        A l'issue de la convocation, j'ai signé un procès verbal avec le contenu des échanges (mais je ne pas pensé à demander qu'une copie me soit remise :/ ).
                        Ultérieurement, je demanderai donc à consulter mon dossier.
                        Je n'ai pas vu le temps passer et je ne me souviens pas bien du contenu précis des échanges.

                        Grosso modo, j'ai majoritairement reraconté mon parcours autour des Centres antipoison : Appels, contenu des appels, ...
                        Mais, le problème de santé publique n'a pas vraiment été abordé.
                        J'ai indiqué que les Centres antipoison contrôlaient les sociétés de toxicologie car cela me semble le cas et que ma plainte ne vise uniquement les centres antipoison.
                        J'ai insisté sur le fait que les Centres antipoison agissent à l'insu des Institutions car ils m'ont laissé en errance médicale alors que les Institutions ont demandé à ce qu'on soit pris en charge.
                        Sur le visage du Juge, j'ai cru lire que c'est l'argument choc qui a fait mouche.
                        Le PNSE a également été évoqué par le juge car il s'agit d'un plan ratifié par la loi.

                        Le Juge a également parlé du Chef d'accusation car ma plainte ne caractérise pas précisément les faits reprochés.
                        Cela indique que ma plainte ne semble pas vraiment recevable en l'état.
                        Il me semble donc que les clarifications demandées ont donc tenté de consolider ma plainte tant bien que mal.
                        Le Juge a ajouté que la décision de poursuites n'a pas été encore prise, et que la décision sera prise avec un Procureur.
                        il a ajouté que je serai informé ultérieurement de la suite qui sera donnée.


                        ANALYSES BIOLOGIQUES FRANCAISES - edit 6 aout
                        Pendant la convocation du 22 juillet, le juge m'a demandé si je disposais d'analyses biologiques françaises car les analyses que je lui remises viennent d'Allemagne (Microtrace).
                        Cela indique qu'il est préférable de faire ses analyses pré- et post-traitement en France...
                        Heureusement, j'ai fait une analyse biologique en France que je me suis empressé de lui remettre.


                        COMMENTAIRE- edit 7 aout
                        Pendant l'audition, il m'a surtout semblé que le Juge souhaitait s'assurer si le rédacteur de la plainte était bien moi.
                        C'est-à-dire que le Juge a peut-être souhaité vérifier si la personne qui a déposé la plainte était bien la rédactrice de la plainte.
                         
                        Victor HUGO a écrit:
                          Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                          Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                          Avatar de l’utilisateur
                          Sophocle

                          Intoxiqué chevronné
                          Intoxiqué chevronné
                           
                          Messages: 475
                          Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                          SELECTION DE REPONSES

                          Messagede Sophocle » Sam 13 Aoû 2022 18:33

                          En attendant la réponse de la Justice, je dresse ici une petite sélection pertinentes des réponses qu'ont bien voulu m'adresser les destinataires auxquels j'ai soumis mes textes.
                          J'ai envoyé et renvoyé mes textes à environ 12.000 destinataires (Députés, Agences de santé, associations de patients, journalistes, ...) par e-mail.
                          Environ 100 réponses sont revenues, cela fait environ 1% des destinataires qui répondent.

                          SELECTION PARMI LES 100 REPONSES :
                          • ELYSEE
                              En 2021, l'Elysée a certes répondu mais il n'a pas tenu sa promesse de me tenir informé de la suite qui sera donnée. Cependant, j'ai été informé informellement par un policier qu'une enquête administrative avait été ouverte.
                          • ARS (Agence Régionale de Santé)
                              La Directrice de l'ARS Grand Est m'a informé qu'elle transmettait mes textes à la DGS (Direction Générale de la Santé).
                          • ARS
                              L' ARS de Martinique m'a informé qu'elle ouvrait une enquête.
                          • REGION
                              Le Président de la Région Normandie m'a informé qu'il transmettait mes textes à l'ARS de sa région. Cette dernière a répondu qu'elle transmettait mes textes à la DGS.
                          • ANSM (L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé)
                              La Directrice générale de l'ANSM m'a informé que le contenu de mes textes sera instruit par ses services. Elle a ajouté que je serai le destinataire du rapport d'inspection.
                          • ASN (Agence de Sûreté Nucléaire - Volet sanitaire)
                              Elle m'a informé qu'elle transmettait mes textes à la DGS.
                          • ANSES
                              La DG de l'ANSES a certes accusé réception de mes textes, mais elle a refusé de publier mes textes dans la consultation publique sur la 5G.
                          • AGENCES AMERICAINES DE SANTE
                              2 Agences américaines de santé (CDC et NIH), qui sont en charge de la confection des références que le reste du monde récupère, ont également accusé réception.
                          • UNEP (l'United Nations Environnement Programme)
                              La Directrice de l'UNEP m'a informé qu'elle transmettait mes textes aux représentants de l'OMS et de l'OIT.

                          ABONNES ABSENTS
                            En dépit d'un harcèlement soutenu, seules les DG de l'OMS et de FRANCE SANTE PUBLIQUE ne m'ont jamais répondu.

                          Voici les posts dans lesquels sont consignées les réponses :

                          Voici les textes :


                           
                          Victor HUGO a écrit:
                            Une science tout entière peut tomber en somnambulisme. La médecine est particulièrement sujette à cet accident. (...)
                            Cependant mourait qui voulait. Les malades avaient la fièvre et les médecins le délire. (source)
                            Avatar de l’utilisateur
                            Sophocle

                            Intoxiqué chevronné
                            Intoxiqué chevronné
                             
                            Messages: 475
                            Inscription: Jeu 9 Juin 2016 13:16

                            Précédente

                            Retourner vers Témoignages de guérison

                            Qui est en ligne

                            Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités