MAO-A et changements d'humeur?

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

MAO-A et changements d'humeur?

Messagede jibouille » Mar 10 Sep 2013 10:48

Une info intéressante pour ceux qui ont une mutation du gene MAO-A (on est nombreux ici)

http://www.bnl.gov/medical/Personnel/Go ... sych06.pdf
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: MAO-A et changements d'humeur?

Messagede nakyla » Mar 10 Sep 2013 11:39

Donc, si je comprends bien, ce polymorphisme n'implique pas forcément une déficience de production de MAO :??:
Ouais, moi j'avoue que je commence sincèrement à m'y paumer sur les pbs liés à la génétique.
Il va falloir que je récupère d'abord la capacité de mon cerveau pour dépatouiller tout ça [img]images/icones/icon10.gif[/img]
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: MAO-A et changements d'humeur?

Messagede jibouille » Mar 10 Sep 2013 11:49

Bon ce n'est qu'une étude parmi tant d'autres mais je l'ai trouvée assez intéressante, on associé souvent déficience du MAO-A à dépression, sautes d'humeurs, anxiété, agressivité parce qu'ont retrouve chez les sujets souffrants de ses troubles des déficiences soit de production des neurotransmetteurs soit de capacité à les dégrader.
Bon moi j'ai les 2 j'en produit pas et j'arrive pas à les dégrader donc tout va bien [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: MAO-A et changements d'humeur?

Messagede nakyla » Mar 10 Sep 2013 12:18

jibouille a écrit:Bon moi j'ai les 2 j'en produit pas et j'arrive pas à les dégrader donc tout va bien

Si t'en produis pas, pas besoin de les dégrader [img]images/icones/icon15.gif[/img], en fait t'as peut-être une génétique hyper évoluée ;)
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: MAO-A et changements d'humeur?

Messagede un_ptit_gars » Mar 10 Sep 2013 12:57

nakyla a écrit:
jibouille a écrit:Bon moi j'ai les 2 j'en produit pas et j'arrive pas à les dégrader donc tout va bien

Si t'en produis pas, pas besoin de les dégrader [img]images/icones/icon15.gif[/img], en fait t'as peut-être une génétique hyper évoluée ;)


Le jibouille est une espèce de "sur-homme" qui a su tirer avantage de l'évolution du monde a son intéret... quelle belle leçon d'évolution il nous prodigue la :D

Soit dis en passant, je vous rejoins sur le fait qu'il y a vraiment de quoi se faire des noeuds au cerveau entre toutes les supositions que l'on est obligés de faire :/ Il est indéniable que le test de 23andme représente une source énorme d'informations sur sa génétique et donc autant de pistes a explorer dans les années a venir... mais c'est aussi parfois très frustrant de voir qu'on a si peu de "billes" en main pour réellement aller au fond des choses... il y a forcément de multiples gènes dont a pas encre la moindre idée et qui engendrent a leur tour des réactions biologiques qui vont soit contrebalancer soit amplifier un déséquilibre deja présent. Etant donné le nombre très très limité de gènes qui sont actuellement compris, c'est sur qu'il y a une part très grande de "suposition" et d'intérogations dans tous les protocoles que l'on peut mettre en place, ne serait-ce que sur la méthylation et la transulfuration. A mon sens il faudrait pouvoir être capable de réellement mesurer les taux de chaque métabolites intermédiaires afin de savoir réellement quel est l'endroit ou ça coince le plus...

Dans mon cas de figure par exemple même avec une méthylation qui semble "bonne" via les polymorphismes classiques identifiés, j'ai pourtant un taux d'oxide nitrique salivaire complétement éffondré...il y donc "quelquechose" qui coince en amont, mais quoi? Il se passe tellement de choses entre la méthylation en elle même et la synthèse de l'oxide nitrique qu'il est limite impossible de trouver ou ça bloque a moins de mesurer chacune des principales réactions intermédiaires en amont. Comment mettre ça en pratique? Est-ce au moins réalisable via des examens...? Ca semble en tout cas très complexe, et c'est sans compter que la génétique n'est peut etre pas la seule a incriminer dans ce taux très faible, cela peut aussi etre du par exemple a des déficiences en arginine, des pb de BH4, d'amoniaque, de mercure, etc etc... Bref bcp d'intérogations encore dans une voie prometteuse mais immense et extrémement complexe malheureusement.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10917
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse


Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité