Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede topless » Mer 5 Sep 2012 20:46

Est ce qu'il y aurait des retours sur l'utilisation de la pregnenolone? P'ti Gars tu l'as testé, nan?
"Le monde n'est muet que pour ceux qui restent sourds à cette fréquence"
Maurice Dantec
topless

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 411
Inscription: Mar 3 Juil 2012 19:23

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Mer 5 Sep 2012 23:40

topless a écrit:Est ce qu'il y aurait des retours sur l'utilisation de la pregnenolone? P'ti Gars tu l'as testé, nan?


Merde alors, c'est vraiment l'image que je donne? Le mec qui a tout tenté?? :lol:

Bon ok, j'admet, j'ai aussi tenté cette voie la... (putain qd j'y pense, j'en ai balancé de l'argent dans les compléments moi... :D) c'était avant de découvrir le gros chapitre des métaux lourds et donc d'arriver sur ce forum. J'étais a l'époque dans une vision très unilatérale, comme chaque personne qui pense enfin avoir trouvé LA voie qui guéri tout...la jeunesse je dirais! :D

Donc étant sur que j'avais de la "fatigue surrénale" et de multiples déréglement hormonaux (chose que j'avais réellement, mais ce n'est qu'une conséquence d'autres choses, il me manquait cette partie la ;) ) , j'ai exploré les différentes manières "classiques" possibles d'y remédier : adaptogènes, vitamines et hormones artificielles. J'ai donc tenté de court passages de supplémentations en DHEA, prégnélonone, testosterone, progesterone.
Ce que je peux dire c'est que dans le cas d'un déréglement profond comme ceux retrouvés chez les lymés ou les intoxiqués, ces supplémentations ne sont souvent que de très maigres paliatifs, et au final peu efficaces. Je sais que notre ancien admin marco a eut des bénéfices pendant quelques temps avec cette voie la, mais c'est une béquille extrémement fragile et délicate a manier.
L'équilibre hormonal est très subtil et en faisant sa petite sauce tout seul (vu qu'aucun médecin n'accepte de nous suivre ne tant que déréglement multiples hormonaux associés à lyme), on peut facilement rompre un équilibre deja très bancal. Personnelement je n'en ai pas retenu de bénéfices, si ce n'est une perte de temps supplémentaire avant de me consacrer aux vrais causes telles que lyme, métaux lourds, émotions, énergétique, CEM, alimentation.

A mon sens les seuls béquilles hormonales qui peuvent être réellement valables, le temps que le corps aille deja mieux en s'attaquant aux "vraies" causes, sont les supplémentations des hormones thyroidiennes (T3 principalement) et surrénales (hydrocortisone si vrai manque de cortisol, comme kate). Ces deux aspects la peuvent être de vrai facteurs bloquants pour la détox générale car sans ces deux hormones la, rien ne se passe, et encore moins la détox... pour le reste (celles que j'ai testés) je suis bien plus mitigé, car le bénéfice à les prendre est souvent bien plus maigre, tout en alliant le fait qu'on puisse au contraire accentuer des déséquilibres deja présents.

J'ajoute cependant que la supplémentation en mélatonine a faible dose (spray oral) peut également apporter une vrai aide pour la régulation du sommeil. De part sa réelle inocuité à des doses minimes (1 à 3mg), bcp de malades chroniques peuvent en retirer des bénéfices liés un sommeil amélioré (et tout ce qui s'en suis en conséquence). Klinghardt la recommande réguilièrement dans ses conférences d'ailleurs et bcp de malades américains l'uilise pendant des années chaque soir, même si pour ma part je préfère faire de courtes "cures" et ne jamais laisser le temps a mon corps le temps de s'habituer a cette béquille suplémentaire.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10919
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede topless » Jeu 6 Sep 2012 02:42

Okey merci P'ti Gars pour ton retour de "drugs testeur" [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Pour la mélatonin je viens justement d'en commander, il y a deux jours, sur iherb. Selon Klinghardt il parait que c'est également un bon anti oxydant et puis en ce moment niveau sommeil c'est pas terrible...

Ce que je trouvais intéressant avec la pregnenolone c'est son coté adaptogène et le fait qu'elle est décrite comme non suppressive de la production endogène d'hormone... mais si tu dit le contraire je vais laisser tomber. Bénéfice/risque trop important et comme tu dis çà fait çà de moins à acheter.
"Le monde n'est muet que pour ceux qui restent sourds à cette fréquence"
Maurice Dantec
topless

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 411
Inscription: Mar 3 Juil 2012 19:23

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Jeu 6 Sep 2012 14:40

topless a écrit: Bénéfice/risque trop important et comme tu dis çà fait çà de moins à acheter.


Pour la prégnélonone, la grand-mère de bien des hormones, le risque de déséquilibre est semble-t-il plus faible qu'avec les autres.
Je m'y été intéréssé aussi dans le passé parceque j'avais lu des retours positifs de plusieurs personnes, donc ne te ferme pas complétement la porte non plus topless: ce n'est pas parceque dans mon cas je n'en ai pas retiré d'effets que ça sera le cas pour toi. De faibles doses de prégnélonone ne devraient pas poser de problèmes a essayer, mais il faut faire attention a ne pas partir comme un bourrin sur des dosages elévés et de ne pas mixer de manière "sauvage" avec d'autres sous-hormones qui qd à elles sont souvent bien plus délicates a doser correctement.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10919
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede topless » Jeu 6 Sep 2012 16:54

Ok entendu ;) Si jamais je me lance la posologie c'est entre 25/50mg? Pour les associations je n'irai pas plus loin que pregnenolone le matin et melatonin le soir mais pour le moment j'attends de voir la réaction avec la méla.
"Le monde n'est muet que pour ceux qui restent sourds à cette fréquence"
Maurice Dantec
topless

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 411
Inscription: Mar 3 Juil 2012 19:23

Précédente

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron