Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Récits du parcours de chacun, entraide entre membres et discussion
Règles du forum
Rappel: un seul sujet de présentation par utilisateur!

suite de ma description

Messagede ninaespeleta » Dim 10 Juin 2018 23:05

Bonsoir,
Je reviens sur le forum.
J'ai arrêter de fumer enfin, et je n'ai pas de substituts ! je dis ça surtout pour mick qui m'avait encouragée.
Un conseil si vous voulez arrêter appelez tabac info service car il faut un soutien.
Là-bas une dame sympa m'appelait toutes semaines gratuitement. Ou un tabacologue.
Fin de la parenthèse.
je n'avais jamais fait réellement de présentation car j'étais trop mal sous cachetons.
Alors, voilà mes problèmes ont commencés quand j'avais onze ans, avant tout allait bien au niveau de ma santé.
J'étais très bonne à l'école en plus, voire la meilleure. J'vais une meilleure amie, j'étais créative, timide mais bien dans ma peau.
Je suis allée en colonie de vacances, j'ai eu mon premier petit copain à 10 ans, donc mon premier bisous. vous allez voir ça va avoir son intérêt par la suite. J'ai pris des photos de mes copines de colo et de moi et de mon premier petit ami de l'époque.
Ensuite une fois rentrée chez moi, j'ai caché ça en bas d'une bibliothèque sous une planche. je sais pas si vous voyez mais il y a une planche un espace, le sol. La cachette parfaite. Et j'ai caché la lettre que m'avais envoyé ce petit ami aussi. Après ma petite soeur m'a dit qu'elle avait récupérer les photos dans ma chambre sous les ordres de ma mère.
J'ai malheureusement eu la mononucléose du à cette amourette de vacance.
Donc j'étais fatiguée, je m'endormais la journée sans m'en rendre compte parfois. Mais le moral allait.
Jusqu'à mes onze ans où j'ai senti que ma vie m'échappait. j'étais complètement absente, plus du tout maîtresse de moi, de mes émotions et de mon cerveau. Les années collèges ont été horribles. Je souffrais en permanence. Vous avez peut être vu twilight avec Jasper qui à l'air de souffrir tout le temps, et bien c'est à peu près ça. je souffrais tous le temps moralement et au collège en plus. Donc je portais un masque genre ça va. Mais les gamins sont méchants en plus et j'étais incapable de me défendre à quelques remarques.
En fait j'étais tout le temps ailleurs, je suivais les cours sans les suivre etc.
Après je me plaignais souvent d'être fatiguée.
Et j'ai fait de l'hypocondrie, j'ai eu peur d'avoir la rage à cause de mon chat. Une tumeur au cerveau.
Mes parents m'ont emmenés à l'institut pasteur et faire un scanner.
Apres ma mère a rencontré une psychologue, appelons là madame K.
Celle-ci connaissais un endocrinologue, donc ma mère et madame K, on est allés le voir. Après analyse tout était bon. Mais madame K, qui jouait les médecins alors que psychologue (même avec des analyses bonnes elle disait pour un autre paramètre à votre âge ça devrait être plus élevé), a suggéré à l'endocrino de me mettre du lévothyrox. Il m'a donc mis la plus petite dose du 25. Je précise que ma mère prend du lévothyrox car elle a la thyroïdite de hachimoto. Ca a son importance je crois vous allez comprendre.
Oui je suis dégoutée car à cause de cette erreur médicale, maintenant j'ai vraiment un problème de thyroïde, des petits nodules, et on m'a triplé la dose. De façon médicale cette fois.
C'était une époque où j'étais très mal dans ma peau, j'ai du être hospitalisée en psychiatrie.A 15 ans, Et pendant l'hospitalisation, j'ai dit à ma mère, que je voulais me faire refaire faire le nez.
Alors elle m'a amené chez un chirurgien esthétique.
Heureusement qu'elle était pas vénale la chirurgienne. Car mon nez est très joli. Et elle a pas voulu m'opérer.
Peut être que vous commencez à comprendre qu'il y a un problème au niveau de ma mère.
En fait les seules relations que j'avais avec ma mère c'est quand elle m'emmenait faire des visites médicales.
Sinon elle s'est quasiment jamais occupée de moi, de mon linge, ni m'a parlé sauf pour me dire de mettre la table ou vider le lave vaisselle. Euh sauf quand il y avait des gens extérieurs à la famille nucléaire, comme à noël. Enfin elle discutait pas avec moi, mais elle offrait beaucoup de cadeaux. Si une fois elle m'a parlé je devais avoir dix ans et elle m'a dit tu pourrais être mannequin sur une photo en maillot de bain.
Ma mère elle a un surpoids qui la complexe depuis toujours.
Bref après ma première hospi à 15 ans je suis sortie. Elle a menacé mon père avec un tesson de bouteille cassé, car elle avait tout cassé dans la cuisine. Bon comme elle lui a dit la prochaine fois c'est dans ta gueule.
Et bien j'ai appelé la mère d'une amie. Le lendemain après une dispute entre ma soeur et moi, elle m'a je dirais tabassé en hurlant tu nous fait chier, et comme je saignais elle a dit à ma soeur de m'essuyer le visage car j'avais du sang. Je suis sortie dans la rue. Vous allez comprendre le rapport avec les métaux vous inquiétez pas. Je continue, à ce moment là j'aurais du courir le plus loin possible et jamais revenir. Jamais.
Un généraliste m'a dit de porter plainte, j'ai fini par le faire, en oubliant le certificat du médecin dans la panique. Un ami d'une amie à moi m'avait dit à l'époque "toi prend jamais de médicament, c'est ta mère qui a rendu ton père malade"
Hospitalisation de 3 mois en psychiatrie amené par la police. longtemps après quand j'ai reparlé de cet épisode avec ma mère elle m'a dit oui je t'ai mis une baffe et tu avais des lunettes.
Bon je vais vous passez les détails des tumultes entre les deux époques.
A 19 ans, j'ai voulu fuir de chez ma mère, j'ai fugué. Un groupe d'intervention psy m'a fait une injection et j'ai passé une semaine dans le coma.
On m'a mis en hôpital psychiatrique. Ma mère m'a fait changé d'hôpital psychiatrique sur les conseils de madame K. selon elle. Elle me l'a dit par la suite.
Ma mère a insisté auprès des médecins pour que j'aille dans un endroit où ils pratiquent les électrochocs. C'est écrit dans le certificat médical du premier hôpital : "nous essayons de freiner l'insistance de la mère)
Quand ils m'ont mis dans cet hôpital je me souviens de pas grand chose car ça a effacé toute ma mémoire de cette période.
Voilà, voilà après j'ai obéis à ma mère comme un petit mouton. Je me faisais violence pour faire des études, je prenais beaucoup de psychotropes, mais aucun ne me soulageait malgré les essais, ma mère m'emmenait chez des psys, des experts bipolarité, ou borderline. J'englobe hein. J'ai vu aussi un illuminé qui semblait tout droit sorti d'une secte qui m'a fait un soin et un massage de pied dans ma chambre. Glauque.
Ma grand mère a dit plus jamais je veux le revoir lui car il a mangé avec nous. Lol il disais qu'il était la réincarnation d'un chrétien de la saint barthélémy et qu'il avait rencontré la réincarnation d'une victime de la saint barthélémy et qu'il lui avait pardonnés. Ca s'était pour la petite touche humour. lol
Bon j'ai été hospitalisée plein de fois en psychiatrie. dans tous les hôpitaux de la région, ça allait mieux et hop, je retournais chez moi, et ça allait plus. A un moment quand j'étais dans mon lit avec des douleurs partout, j'ai commencé à me poser des questions.
Et aussi car le spécialiste des borderline m'a dit, on dirait que vous avez la volonté mais que c'est comme si y avait des personnes avec des cordes qui vous tiraient en arrière.
Alors pendant la période où je bougeais pas de mon lit avec des douleurs, j'ai envoyé une mèche de cheveux à un laboratoire allemand. Car je pouvais pas me déplacer et je faisais ça en cachette de ma mère.
En fait je me disais qu'elle m'empoisonnait.
Bon les résultats sont revenus positifs au mercure seulement.
Mais bon avec ça dans notre beau pays tu te soignes pas.
J'ai refait une hospitalisation en psy de six mois. Ca allait beaucoup mieux. Donc à ma sortie, je me suis dit prenons pas de risque. J'ai caché de la nourriture dans une valise qui ferme à clef que j'avais achetée.
Et je m'achetait des salades à la pizzaria de ma ville.
Ca allait à peu près physiquement, j'avais pu faire un footing pas très rapide hein, avec un ami.
Et là quand j'ai vu que je retombais pas malade. je me suis dit cette situation est insupportable. J'avais peur qu'elle vienne la nuit me faire des trucs, genre piqures ou autres. Oui quand on a peur on imagine des trucs.
Alors une amie est venue m'aider. J'ai pris des affaires, et je suis partie vivre chez la mère d'une amie d'enfance pendant un mois.
Ma santé au top pendant deux ans environ, même si j'ai été à la rue un peu et en situation de logement précaire. J'ai repris le foot, j'étais vraiment douée. J'ai eu mon petit copain, petit nuage, tout bien. J'allais quand même en hôpital de jour, pour évacuer les traumatismes. Et trouver des solutions emplois, logement.
Et là erreur fatale.
J'avais laissé un soin pour les cheveux chez ma mère quand j'avais redéposé mon chat chez elle ou un truc du genre.
Ma petite soeur me la ramené chez moi.
La avant de le mettre je me suis dit, elle a peut être mis du mercure dedans.
Mais bon j'ai pas voulu être parano. je l'ai mis une seule fois.
Et là dégradation de mon état, plus de joie de vivre, tout est devenu difficile, dépression, enchaînement d'hospitalisations à temps plein.
Bon avec mon ex, on a été chez un médecin a Paris pour faire le test de provocation avec recueil d'urine.
Il était positif au mercure et à d'autres métaux dangereux. Le médecin m'a dit que c'était le mercure le problème. Et que le reste c'était rajouté je crois. Je précise j'ai pas d'amalgame dentaire.
J'ai pris le traitement dmsa, et le reste de ce que me conseillait le médecin. Mais comme j'ai fait des malaises et que j'ai commencé à avoir les dents qui saignent j'ai arrêté en cours de traitement.
Voilà depuis j'ai eu d'autres hospitalisations en psy. En deux ans.
Ensuite J'ai arrêté tous mes traitements après douze ans de traitements. C'était cool j'étais un peu fatiguée chronique mais je me sentais libre. J'ai pas fait d'énorme pétage de cable comme à chaque fois que j'arrêtais les traitements brutalement.
Il y a quatre ans je me suis convertie à l'islam. En islam il faut être bons avec les parents quoiqu'il arrive.
Donc j'ai pardonné à ma mère et il y a deux mois et demi je l'ai laissée faire mes courses pour chez moi.
Mais ce que j'avais pas pris en compte, c'est qu'en Islam on doit aussi prendre en compte les causes des événements, en gros garder les pieds sur terre.
Deux trois jours au lit, douleurs partout, j'ai jeté tous les fruits et légumes qu'elle m'avait acheté après.
Voilà depuis ba je survis. Des fois j'ai pas de quoi me nourrir alors, je commande du japonais. C'est cher mais c'est le seul truc sans gluten. J'ai souffert l'enfer physiquement et psychiquement.
Je me soigne avec du magnesium, de l'huile d'olive et du miel (remède prophétique)
Et depuis que je prends trois à quatre valium 5 mg par jour sans aucun conseil médical ça va un peu mieux.
Jeudi j'ai rdv avec la psy d'un hôpital genre vol au dessus d'un nid de coucou, dans lequel j'ai été hospitalisée.
Et vendredi avec un psy de ville.
Bon la bourgeoise psychorigide de l'hôpital psy c'est même pas la peine que j'évoque le mercure avec elle. Elle m'écoute déjà pas. Après le psy de ville, j'espère qu'il sera compréhensif. J'espère. Car j'aimerais lui demander de me mettre juste sous anxiolytique.
mon projet c'est me soigner par l'alimentation, les jus de légumes par extracteurs de jus, la viande de qualité (hallal c'est dur à trouver) et les remèdes prophétiques. Donc en attendant je dois pouvoir tenir nerveusement car je souffre physiquement mais aussi d'angoisse.
J'ai écris tout ça car, j'aimerais bien vos avis. Toutes ma famille me voit comme le vilain petit canard. Ma petite soeur comme un cas psychiatrique sérieux. Vous, vous en pensez quoi ?
Et j'aurais besoin de conseils de ceux qui sont intoxiqués au mercure ou métaux, et qui voient un psy comment vous leur avez expliqué ?
Et toutes les idées et commentaires sont les bienvenus [img]images/icones/icon10.gif[/img]
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: suite de ma description

Messagede un_ptit_gars » Jeu 14 Juin 2018 21:26

Salut ninaespeleta,

Et bien...quel parcours....
Deja, MERCI d'avoir pris le temps et la peine de nous écrire ce long résumé de ta vie et ton cheminement. Et j'avoue qu'en le lisant, je me suis dis que ça n'a vraiment pas du etre simple pour toi tous les jours... :(
Ce que je retiens néanmoins, c'est que tu a enclenché des actions pour tenter d'aller mieux, tout en t'éloignant de la camisole chimique que tu a subis et qui été loin de régler le problème.
On retrouve dans la grande majorité des malades environementaux, des personnes très sensibles, intelligentes, créatives, avec des hautes facultés dans ce qu'elles peuvent apporter aux autres et au monde, mais qui ont souvent de grande difficultés a canaliser leurs émotions, leur peurs. Qd de telles personnes sont placées dans un environement famillial sain, entourés de parents aimants et conscient du potentiel de leur enfant, alors ces derniers ont le terreau fertile qui leur permet d'accomplir de belles choses, et de se construire durablement pour leur vie d'adultes a venir.
Fort malheureusement l'inverse est tout aussi vrai, et ces enfants a fort potentiels, vivant fortement leur émotions, se retrouvent dans d'iimmenses difficultés lorsque leur environnement famillial est fortement dysfonctionnel. Or a en juger ce que tu nous a décris, le tiens l'était clairement... et il aurait été a mon sens quasi impossible pour l'enfant sensible que tu étais, de t'y sentir en sécurité. Dès lors tu a mis en places des barrières, des protections, qu'elles soient conscientes pour certaines, comme inconscientes pour la plupart, pour te protéger de tout cela.
Sache que l'homéostasie que nous recherchons tous dans nos vies, repose sur un équilibre subtil entre le psychique, le physique, l'émotionel, le structurel, le vibratoire, la génétique... au final toutes ces composantes jouent un role, et activent/désactivent des gènes, codes des protéines de manière différentes etc. Ainsi une chose importante a comprendre et que la toxicité / les pathogènes / et les émotions refoulées sont en relation directe. J'en parle d'ailleurs dans l'Ebook, dans le chapitre 4, et je t'encourage a le (re)lire afin de mieux comprendre la relation qui unit ces éléments entre eux.
Au final lorsque l'un est fortement affecté, les autres se réajustent d'une manière ou d'une autre, par voie de compensation. Au regard de ce que tu a vécu enfant, je dirais que tes émotions ont été fortement perturbés, et que ton corps a enclenché des réajustements qui ont du provoqué une rétention de la toxicité environementale. Nous subissons tous celles ci a l'époque actuelle, mais on sais que sous l'influence de grosse perturbation émotionelle, celle ci va avoir tendance a grandement s'accumuler, et même dans des organes précis, corespondant aux émotions qui n'ont pas été traités correctement par la psyché. Comme si des blocages s'opéraient en nous et que nous n'étions plus en mesure de nous défaire aussi bien des lien physique toxique, que des toxines physiques. C'est d'ailleurs pour ça également que lorsque certaines émotions enfouis sont réglés durablement, certaines personnes voient alors un afflux soudain de toxicité etre libéré par le corps, lequel peut ENFIN donner un bon coup de ballet la ou tant de saletés étaient accumulés... et ça peut mettre bien mal en point pendant un temps d'ailleurs, et il faut savoir que herx peuvent se déclencher a ce moment la, sans même que l'on ai prit un quelconque remède qui mobilise la toxicité.
Ton corps a donc réagis de la meilleure manière qu'il a trouvé, pour faire fasse a la situation très délicate que tu a vécu pendant des années...il ne faut donc ni l'en blamer lui, si te blamer toi même: tu a fais au mieux avec les cartes qui t'étaient données a ce moment la. Maintenant que tu prend peu a peu cosncience de tout ça, des schémas qui se sont mis en place, que tu retrouve et donne du sens a ta vie, alors les choses vont bouger a nouveau, notament au niveau de la toxicité qui c'était accumulé.
Je t'encourage donc a bien relire l'Ebook afin de garder en tete les concepts clé, et trouver des manière d'aider ton corps a supporter au mieux les effets de la détox que tu entreprend.

Courage a toi et a bientot!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11056
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Jeu 21 Juin 2018 04:57

Salut petit gars.
Je suis vraiment très occupée en ce moment, Je tenais quand même à mettre une réponse en attendant la réponse.
Bonne journée.
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede Catpower » Jeu 21 Juin 2018 10:01

Salut,
Je suis nouvelle et j'ai lu tout ton post, ainsi que les conseils avisés de Ptigars et des autres membres.
Ce que je lis dans ton post c'est une jeune femme qui voudrait se libérer de l'emprise toxique qu'a eu sur elle sa relation avec sa mère. Ça ne veut pas dire que ta mère est toxique ou te veut du mal, non. Mais votre lien a l'air toxique.
Tu dis que petite elle ne s'occupait de toi que quand tu allais mal... être mal serait-ce me moyen d'exister à ses yeux ?
Je ne sais pas... peut-être que je me trompe.
Tu dis t'être convertie et lui avoir pardonné. Mais le pardon ne se décide pas mentalement. Faut d'abord entendre et reconnaître toute la souffrance...
Ensuite Ptigars évoque à juste titre ta sensibilité; si ta soeur , elle, ne souffre pas autant, c'est parce que vous êtes différentes, et que toi tu as "capté" plein de choses. En psychanalyse on appelle ça l'enfant symptôme.
Le seul conseil que je puisse te donner c'est d'être très très patiente. Le chemin est looong.
Bravo pour l'arrêt du tabac.
Continue le régime hypotoxique.
Entoure-toi bien et cherche de l'aide auprès de professionnels de santé bienveillants.
Pour le brouillard mental et les pbms cognitifs je te suggère de boire davantage d'eau filtrée, de t'aérer pour oxygéner ton cerveau, le yoga est indiqué( notamment les postures inversées qui oxjgènent le cerveau) il y a plein de bons profs, alors fonce, si toute fois tu en as l'énergie.
Dis-nous où tu en es.
Catpower

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 91
Inscription: Mar 12 Juin 2018 09:21
Localisation: Occitanie

Re: suite de ma description

Messagede ninaespeleta » Mar 17 Juil 2018 15:53

un_ptit_gars a écrit:Salut ninaespeleta,

Et bien...quel parcours....
Deja, MERCI d'avoir pris le temps et la peine de nous écrire ce long résumé de ta vie et ton cheminement. Et j'avoue qu'en le lisant, je me suis dis que ça n'a vraiment pas du etre simple pour toi tous les jours... :(
Ce que je retiens néanmoins, c'est que tu a enclenché des actions pour tenter d'aller mieux, tout en t'éloignant de la camisole chimique que tu a subis et qui été loin de régler le problème.
On retrouve dans la grande majorité des malades environementaux, des personnes très sensibles, intelligentes, créatives, avec des hautes facultés dans ce qu'elles peuvent apporter aux autres et au monde, mais qui ont souvent de grande difficultés a canaliser leurs émotions, leur peurs. Qd de telles personnes sont placées dans un environement famillial sain, entourés de parents aimants et conscient du potentiel de leur enfant, alors ces derniers ont le terreau fertile qui leur permet d'accomplir de belles choses, et de se construire durablement pour leur vie d'adultes a venir.
Fort malheureusement l'inverse est tout aussi vrai, et ces enfants a fort potentiels, vivant fortement leur émotions, se retrouvent dans d'iimmenses difficultés lorsque leur environnement famillial est fortement dysfonctionnel. Or a en juger ce que tu nous a décris, le tiens l'était clairement... et il aurait été a mon sens quasi impossible pour l'enfant sensible que tu étais, de t'y sentir en sécurité. Dès lors tu a mis en places des barrières, des protections, qu'elles soient conscientes pour certaines, comme inconscientes pour la plupart, pour te protéger de tout cela.
Sache que l'homéostasie que nous recherchons tous dans nos vies, repose sur un équilibre subtil entre le psychique, le physique, l'émotionel, le structurel, le vibratoire, la génétique... au final toutes ces composantes jouent un role, et activent/désactivent des gènes, codes des protéines de manière différentes etc. Ainsi une chose importante a comprendre et que la toxicité / les pathogènes / et les émotions refoulées sont en relation directe. J'en parle d'ailleurs dans l'Ebook, dans le chapitre 4, et je t'encourage a le (re)lire afin de mieux comprendre la relation qui unit ces éléments entre eux.
Au final lorsque l'un est fortement affecté, les autres se réajustent d'une manière ou d'une autre, par voie de compensation. Au regard de ce que tu a vécu enfant, je dirais que tes émotions ont été fortement perturbés, et que ton corps a enclenché des réajustements qui ont du provoqué une rétention de la toxicité environementale. Nous subissons tous celles ci a l'époque actuelle, mais on sais que sous l'influence de grosse perturbation émotionelle, celle ci va avoir tendance a grandement s'accumuler, et même dans des organes précis, corespondant aux émotions qui n'ont pas été traités correctement par la psyché. Comme si des blocages s'opéraient en nous et que nous n'étions plus en mesure de nous défaire aussi bien des lien physique toxique, que des toxines physiques. C'est d'ailleurs pour ça également que lorsque certaines émotions enfouis sont réglés durablement, certaines personnes voient alors un afflux soudain de toxicité etre libéré par le corps, lequel peut ENFIN donner un bon coup de ballet la ou tant de saletés étaient accumulés... et ça peut mettre bien mal en point pendant un temps d'ailleurs, et il faut savoir que herx peuvent se déclencher a ce moment la, sans même que l'on ai prit un quelconque remède qui mobilise la toxicité.
Ton corps a donc réagis de la meilleure manière qu'il a trouvé, pour faire fasse a la situation très délicate que tu a vécu pendant des années...il ne faut donc ni l'en blamer lui, si te blamer toi même: tu a fais au mieux avec les cartes qui t'étaient données a ce moment la. Maintenant que tu prend peu a peu cosncience de tout ça, des schémas qui se sont mis en place, que tu retrouve et donne du sens a ta vie, alors les choses vont bouger a nouveau, notament au niveau de la toxicité qui c'était accumulé.
Je t'encourage donc a bien relire l'Ebook afin de garder en tete les concepts clé, et trouver des manière d'aider ton corps a supporter au mieux les effets de la détox que tu entreprend.

Courage a toi et a bientot!

Pti gars



Merci pour ton message
Désolée de répondre que maintenant mais c'est une lutte quotidienne.
Je suis sûre que s'il existait de vrais tests on pourrait m'aider.
Je suis épuisée. Je sens bien que mon cerveau est inflammé.
Mon seul traitement en rapport avec le mercure sont les omégas 3 pour le moment.
Je suis épuisée et dégoûtée de ce qui m'arrive.
En colère aussi.
Je parle à une psychologue.
Je suis tt le temps fatiguée angoissee j'ai des douleurs
Généralisées.
J'ai aussi des troublessures de concentration et mémoire
Mon corps est foutu ma vie est foutue.
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Mar 17 Juil 2018 16:00

Est ce que a un stade d'intoxication élevé on peut ne plus attraper de maladie du style virale comme les gastros et les angines.
Ça fait des années que je ne suis pas malade tout en étant tout le temps fatiguée. Je me dit que peut être les virus eux mm supporte pas les métaux dans mon corps.
Y a t-il un pays où on soigne ces intoxications en hôpital ?
Je trouve pas normal qu'il n'existe pas de vrais tests en France pour ce problème.
On devrait faire une grande manifestation.
Car les métaux font partie de notre environnement.
Un petit gars est ce que je peux t'envoyer un mp ?
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Mar 17 Juil 2018 18:53

Je voudrais savoir comment trouver un médecin ouvert à la problématique des métaux lourds.
(Je suis dans les Yvelines au cas où vous en connaissiez).
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede mic5978 » Lun 6 Aoû 2018 19:56

Salut,

Es-tu toujours en recherche d'une adresse ?
mic5978

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 324
Inscription: Mer 4 Juin 2014 13:12
Localisation: Nord Pas De Calais

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Lun 21 Sep 2020 17:05

Bonjour à tous.

Je reviens sur le forum, car me problèmes ne sont pas réglés je suis totalement épuisée. Je voudrais revoir le medecin de Paris qui préconise le DMSA. Je pense que j ai besoin d aide pour me désintoxiquer car là toute seule j y arriverai pas. Je vais relire l ebook mais même ça je pense pas avoir la force de le faire correctement. J ai 30 ans et j ai l impression d en avoir 100. Désolée de me plaindre mais là les symptomes sont trop forts je suis sous haldol. J ai revu ma mère et suis allée passer 15 jours chez elle et j étais mieux avant d y aller...
J ai besoin d aide si par hasard vous connaissez un naturopate qui peut m aider dans mon combat se serait avec joie.

Je suis trop mal desolee c est pas une vie.
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede un_ptit_gars » Mer 23 Sep 2020 08:46

Salut ninaespeleta,

Désolé d'apprendre que les choses ne vont pas mieux de ton coté :(
Oui si tu ne te sens pas de mettre en place un protocole suffisament cohérent toute seule et que tu a besoin d'etre épaulée dans ton priocessus de soin, ça serait surement une bonne chose que tu vois un thérapeute ou un bon docteur pour t'aider sur tout ça.
Le pb étant tjrs le meme, c'est a dire de trouver quelqu'un de suffisament bon pour t'aider sur ce chemin la, et malheureusement ça ne court pas les rues :/
J'ai quelques addresses de docteurs ayant une vision plus holistiique et qui ne voit pas que "DMSA/DMPS" , peut etre que ça pourrait te convenir? Mais il faudra peut etre faire de la route pour les rencontrer, par sur qu'on en ai sur Paris dans nos listes..

Ecris moi un MP si tu es intéréssé, je regarderais ça avec toi.

Bon courage,

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11056
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Ven 27 Nov 2020 21:23

Bonjour
Je suis toujours fatiguée et je ne sais plus par où commencer pour me soigner
Est ce que je dois prendre le dmsa pour me désintoxiquer des métaux ou ces deux autres méthodes que je ne connais (Nano-zéolite liquide et infrathérapie
Merci par avance j ai vraiment besoin de votre aide et je ne sais vraiment pas par quoi commencer pour me soigner
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Dim 13 Déc 2020 17:42

Bonjour à tous voilà j ai enfin un plan d action je partage avec vous ma trouvaille
https://youtu.be/PJjPqYg-Yn4

J ai commencé les jus depuis trois jours. Je vais suivre ça trois semaines
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Re: Présentation + naturopathe competent proche yvelines

Messagede ninaespeleta » Mar 27 Avr 2021 17:08

Bonjour,

Je me sens si triste. Je suis tout le temps épuisée. Je pense que c est ma mère qui m à intoxiquée au mercure ou autre métaux arsenic etc.

Je n en peux plus sans ma foi j aurais mis fin à mes jours tellement la douleur est forte. Je vis comme une morte. J ai mal je suis fatiguée. J ai fait les test à Paris avec Mr Taillefer.

Je sais pas si je dois suivre son traitement.


J aimerais tellement qu'il y ai des vrais test qui existent dans la médecine classique.

Comment ça se passe en cas d intoxication criminelle au mercure ou aux métaux lourds ?


Quelqu un peut m aider ?
ninaespeleta

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 18
Inscription: Mar 13 Déc 2016 22:42

Précédente

Retourner vers Présentation de chacun des membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 12 invités