Présentation + question chélation

Récits du parcours de chacun, entraide entre membres et discussion
Règles du forum
Rappel: un seul sujet de présentation par utilisateur!

Présentation + question chélation

Messagede Ian » Sam 30 Sep 2017 21:59

Bonjour,
j'ai 50 ans et bien que n'étant pas "encore" réellement malade, je sens que ça me pend au nez. Fin juillet j'ai donc fait un jeûne de 5 jours qui n'a pas donné tellement de résultat (pas tellement de détox apparente), et puis j'ai changé mon régime après avoir regardé un certain nombre de vidéos de Thierry Casasnovas. Après réflexion, je me suis dit que si mon jeûne n'avait pas trop marché, c'est peut-être parce que mes circuits de detox sont un peu bouchés. Il y a de fortes chances que je sois nettement intoxiqué au mercure, car j'ai eu au moins 10 gros amalgames qui soit sont tombés tout seuls (auquel cas t'en manges un bout à chaque fois vu que c'est généralement pendant un repas), soit ont été enlevés n'importe comment (on t'enlève ça à la roulette et pendant ce temps t'en avales la moitié). Alors c'était il y a longtemps et d'après Thierry C le corps se nettoie tout seul. Mais considérant mes conditions de vie jusqu'à récemment (habiter à Paris en manger n'importe quoi, avec une préférence pour les sashimis), ça m'étonnerait qu'il ait pu le faire.
Donc, depuis deux mois, jus de légumes, jus de fruits, pas mal de nourriture crue (quoique je n'aie pas non plus enlevé tout le cuit), j'ai arrêté à 80% le gluten, les produits laitiers et les sucres industriels, depuis quelque temps j'ai des signes de détox. Disons une alternance de bons jours et de mauvais jours. Du coup j'ai relu plus attentivement ce qui concerne la chélation, et je me suis lancé il y a une semaine. Ma situation n'est pas si dramatique car je ne réagis pas trop mal, mais je ne voudrais pas faire de bêtise non plus. Je précise que depuis environ 1 ans j'ai pris pas mal de desmodium dosé à 10g, ce qui m'a bien remonté le foie. Donc de ce côté, ça ne va pas mal. L'an dernier j'ai fait la cure anti-parasitaire et celle pour les intestins du Dr Clarke. Celle sur les intestins n'a pas semblé donner grand chose. Par contre, j'ai noté que le desmodium a fait disparaître mes symptômes d'intolérance au gluten.
Pour la chélation j'ai commencé avec 5g de charbon par jour (le soir), en parallèle à une nouvelle cure anti-parasitaire. La première nuit a été bizarre, mal à la tête toute la nuit et encore le lendemain, mais ensuite, plus de souci. Au bout de 3j j'ai rajouté de la chlorella. J'ai un peu merdé au début (doses trop faibles) et j'ai eu très vite des vertiges et une faiblesse, du coup j'ai pris 5g et ça a disparu. Je suis resté encore 2j à 5g, et puis hier 4g, sans souci. Hier soir comme j'avais reçu l'IMD j'ai commencé (100mg). J'ai dû aller 4 fois aux toilettes pendant la nuit pour pas grand chose, encore une réaction bizarre. Mais ce matin ça allait. Aujourd'hui j'en ai repris au lever, et j'ai bien passé l'après-midi, avec de bonnes sensations au niveau de l'intestin. Pas mal de gaz (à prévoir d'après ce que j'avais lu) mais pas de ceux qui indiquent un intestin coincé. Donc je vais continuer à 2x par jour, 5j/7, si tout se passe bien. Si ça se passe mal à un moment, je reprendrai du charbon.
Après cette présentation, j'ai quelques questions : j'ai acheté du DMSA et je pensais essayer d'en prendre d'ici un mois ou deux (ou plus = quand je "sentirai" que ça n'est pas trop risqué). Mais je n'ai pas très bien compris : pourquoi est-ce que cela ne peut sortir que par les reins ? Est-ce que c'est une spécificité de ce produit ? J'ai vu par ailleurs que quand on a beaucoup de mercure, c'est déjà hyper-concentré au niveau des reins. Du coup le DMSA me semble un peu problématique, puisqu'il va encore augmenter les concentrations là. Y aurait-il un moyen pour permettre au reins d'éliminer leur mercure, avant de prendre du DMSA ? J'essaie de prendre des jus bons pour les reins, comme le persil, et j'ai toujours la boîte de la cure pour les reins du Dr Clarke que je n'ai pas ouverte, mais est-ce que tout ceci leur permettra d'éliminer du mercure selon votre expérience ?
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede mic5978 » Jeu 5 Oct 2017 14:10

Bonjour Ian,

Bienvenue sur le forum.

Alors c'était il y a longtemps et d'après Thierry C le corps se nettoie tout seul. Mais considérant mes conditions de vie jusqu'à récemment (habiter à Paris en manger n'importe quoi, avec une préférence pour les sashimis), ça m'étonnerait qu'il ait pu le faire.

Je pense aussi que le corps ne se nettoie pas tout seul chez les malades chroniques.
Donc, depuis deux mois, jus de légumes, jus de fruits, pas mal de nourriture crue (quoique je n'aie pas non plus enlevé tout le cuit), j'ai arrêté à 80% le gluten, les produits laitiers et les sucres industriels, depuis quelque temps j'ai des signes de détox.

Essayer _à minima_ de changer son régime alimentaire (ne serait-ce que pour arrêter de surcharger les émonctoires) me parait être un préalable effectivement à une démarche de chélation. pourquoi à 80% par contre?
Du coup j'ai relu plus attentivement ce qui concerne la chélation, et je me suis lancé il y a une semaine. Ma situation n'est pas si dramatique car je ne réagis pas trop mal, mais je ne voudrais pas faire de bêtise non plus.

Tu as bien raison et à vouloir aller trop vite la plupart du temps on fait pire que mieux. Prends bien de parcourir le forum en long,large et en travers, particulièrement la section consacrée à la détoxication.Et, car les maladies chroniques ne se réduisent pas malheureusement à l'intoxication aux métaux lourds (et bien souvent il y a bien d'autres sujets à investiguer et de pathologies sous-jacentes à rechercher quand on entame une démarche personnelle et réfléchie de retour à la santé), tu gagnerais à lire l'e-book de ptit' gars.
https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewforum.php?f=57
https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewforum.php?f=76
pourquoi est-ce que cela ne peut sortir que par les reins ? Est-ce que c'est une spécificité de ce produit ? J'ai vu par ailleurs que quand on a beaucoup de mercure, c'est déjà hyper-concentré au niveau des reins. Du coup le DMSA me semble un peu problématique, puisqu'il va encore augmenter les concentrations là. Y aurait-il un moyen pour permettre au reins d'éliminer leur mercure, avant de prendre du DMSA ? J'essaie de prendre des jus bons pour les reins, comme le persil, et j'ai toujours la boîte de la cure pour les reins du Dr Clarke que je n'ai pas ouverte, mais est-ce que tout ceci leur permettra d'éliminer du mercure selon votre expérience ?
https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewforum.php?f=76

Effectivement le dmsa ne se prend pas à tort et à travers (comme tout complément alimentaire d'ailleurs), tu parles également chlorella,de charbon, d'IMD attention aux éventuels mélanges, à établir un plan de bataille et à bien cadencer tout cela... Je laisserai volontiers la parole à des camarades plus expérimentés dans ce domaine mais si tu peux prendre de l'IMD et suivre le protocole du docteur Shade (qui est quand même assez onéreux) j'ai envie de dire concentre toi plutôt la dessus même si aucun protocole au monde n'est adapté à tous les malades chroniques celui-ci semble figurer parmi les plus intéressants
https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=58&t=5509&hilit=imd+shade
https://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=30&t=5508
Après il n'est pas évidemment pas interdit d'essayer différents produits et protocoles mais tous ces essais doivent être réalisés progressivement en s'étalant dans la durée et en prenant le temps de regarder ce qui a fonctionné pour soi ou pas.
Tu peux regarder également au protocole Cutler qui donne souvent de bons résultats également.
Par ailleurs il est recommandé de se protéger (encore plus que d'habitude et souvent les habitudes sont insuffisantes dans ce domaine) des ondes électromagnétiques pendant la durée de la chélation.

Bon courage.
mic5978

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 250
Inscription: Mer 4 Juin 2014 13:12
Localisation: Nord Pas De Calais

Re: Présentation + question chélation

Messagede Ian » Ven 6 Oct 2017 15:54

Bonjour mic8978

merci pour les références. Bon, je te donne raison sur tout...

80% seulement parce que je ne suis pas foutu d'arrêter les 20% restants, notamment quand je vais au restau.

Ça fait déjà pas mal de temps que je parcours le forum, il y a 2 ans je n'y comprenais rien du tout. Mais cette année les mêmes sujets sont devenus plus clairs. Donc je n'ai pas tout précisé dans ma présentation, en fait j'ai pu mesurer chez moi les ondes HF et basses fréquences, heureusement très peu de HF. Pour les autres j'ai pu repérer les appareils qui tuent et les mettre hors d'état de nuire. J'ai aussi acheté quelques câbles blindés pour améliorer encore. Par chance mes prises de terre ont été correctement faites.

J'essaie de caser un peu tout comme je peux, en fonction aussi des réactions, parce qu'on ne peut vraiment rien planifier à l'avance. Tant que je me sens bien je rajoute des trucs, si je me sens mal j'en enlève (ou j'en rajoute si c'est des binders).

Par exemple pour l'IMD je m'attendais à avoir pas mal de réactions, finalement j'ai eu quelques gaz qui étonnamment sont partis au bout de 3 jours, en essayant 2x par jour ça passait tout aussi bien, donc disons que j'ai pris 8 doses sur le 1er round. Là comme c'est la pleine lune, j'en profite pour faire 3j de pyrantel. Je m'attendais à être dans un état misérable, mais en fait non, juste un petit mal de tête aujourd'hui qui ne m'a pas empêché d'aller ramasser des châtaignes. Mais du coup, je me dis que les bêtes m'ont peut être lâché un peu de mercure, donc je vais reprendre de l'IMD dès ce soir, tant pis je n'aurai eu qu'un jour d'arrêt. Au fait j'ai lu dans un des liens que tu as mis que Shade dit de s'arrêter 2j par semaine pour se reposer (je me souviens que vous vous étiez posés la question du pourquoi sur un autre topic). Je referai un jour d'arrêt lundi, et mardi je repars sur 10j de mebendazole, sauf si je réagis mal. Et puisque tout va bien je fais le nettoyage des reins de Clarke, 2 nettoyages de nez par jour avec une recette élaborée à partir d'un forum sur Lyme, je peux la donner si ça intéresse quelqu'un, je respire beaucoup mieux la nuit grâce à ça (mais peut-être on peut l'améliorer). J'ai aussi testé l'oïl-pulling avec coco et sésame. Bizarrement c'est le foie qui réagit, surtout avec la coco, j'ai l"impression que je vais vomir. Alors que je supporte bien la coco fraîche ou séchée, et aussi les MCT. Mais visiblement pas l'huile. Avec le sésame ça va à peu près.
Comme je disais à un ami il est impossible de planifier, parce tout dépend vraiment des réactions.
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede Ian » Sam 7 Oct 2017 19:48

Bon, j'ai cherché un endroit du forum où poser la question d'aujourd'hui, mais je n'ai pas trouvé : depuis mardi je fais des lavages de nez avec une recette anti-MARCoNs aux HE et autres, ça allait bien les 3 premiers jours, avec 2 par jours, mon écoulement nasal (qui dure depuis 2 ans) avait diminué et je respirais mieux la nuit. Hier, me sentant un peu faible, je n'en ai fait qu'un, et depuis je sens que j'ai le nez attaqué. Je me demandais si ma recette, censée attaquer le biofilm, pouvait mettre à jour des pathogènes ? Enfin sans doute que oui, mais ça veut dire qu'il faut s'attendre régulièrement à des rhinites et autres ? Et là que faut-il faire ? Continuer les nettoyages ou attendre que ça se calme ?
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede mic5978 » Dim 8 Oct 2017 09:36

Bonjour Ian,

C'est quoi ta recette anti-marcons ?

sinon je te renvoie à cet extrait de l'ebook:

2) Les infections actives du nez, de la bouche et des oreilles

Tout d'abord, posez vous cette question simple: d'aussi loin que je me souvienne, avais-je tendance (et ai-je tjrs d'ailleurs) à avoir très souvent le nez un peu bouché, ou qui coule? Une bonne partie des forumeurs répondront surement oui a cette simple question, et l'expérience montre que c'est un symptôme très classique dont on ne prêt au final que peu attention... après tout, on se mouche, on a du mal a respirer avec le nez, d'accord, mais au vu des autres symptômes bien plus handicapants, celui la passe bien en queue de liste... le mal de tête chronique, le sommeil non récupérateur, la nuque archi-raide, les douleurs aux bras, le brain fog, etc...tout cela nous semble plus "prioritaire", bcp plus genant, n'est ce pas? Et puis depuis longtemps on est habitué a vivre avec ses paquets kleenex dans la poche, on s'y est fait...
Et c'est la que l'on fait une très grave erreur! Le nez a une fonction très particulière, penser qu'on peut simplement le substituer en respirant par la bouche qd on est trop pris au niveau nasal, est une très mauvaise compréhension globale du corps... je pourrais vous parler "d'énergétique", vous dire que l'air qui arrive dans le corps humain est chargé d'énergie vitale, qui possède quelquechose d'invisible, et que le passage au niveau du nez doit etre dégagé afin que cet air, source de vie, soit correctement utilisé ensuite d'un point de vue biochimique. Je pourrais... mais je ne vais pas développer cette branche dans cette synthèse, je préfère rester plus terre à terre, j'ai appris que ça "parle plus au gens" qui sont dans la vrai souffrance. Alors ce nez...et bien ce nez est simplement "la voie royale" vers le cerveau, l'hypothalamus et donc de tout le système de controle du corps. Comment peut-on imaginer qu'une colonisation chronique bactérienne/virale/etc puisse rester bien sagement dans la cavité nasale sans que cela n'affecte le cerveau tout entier, les yeux, les muscles de la tête et du cou, les épaules, nos émotions, notre capacité de bien "penser"? Oui, le nez est vraiment la voie d'accès vers ce qu'il y a de plus important en notre corps physique, et tous les mécanismes de régulation des hormones...il est donc PRIMORDIAL, URGENT et VITAL pour tout malade chronique qui possède ce type de désagrément de manière chronique de s'y pencher vraiment dessus, et ce bien avant d'attaquer "tout le reste".

Shoemaker parler d'ailleurs bien ce cet aspect la mais son protocole n'étant pas couramment utilisé en france, je doute que bcp s'y soient penchés dessus et ait vu qu'en tout premier lieu, il parle de traiter les MARCONs , qui sont les infections résistantes aux antibiotiques retrouvées dans la cavité nasale d'une grande majorité de lymés et malades chroniques. Il dit également (et pas que lui, Klinghardt le dit aussi) que ces infections chroniques du nez ont un impact direct en abaissant fortement la sécrétion de la MSH, qui est un des peptides de régulation de la plus haute importance. Si ce peptide diminue réellement (et c'est le cas avec les MARCONs), alors une foule de mécanismes du corps vont en découler de manière très négative (ce n'est pas un peptide de REGULATION pour rien), que ce soit sur tout ce qui est hormonal (avec perturbation en chaine de la thyroide, des surénales, des glande sexuelles), des mécanismes immunitaires, la qualité du sommeil, l'absorption des nutriments dans l'intestin, la régulation de la température, etc une foule d'autres mécanismes. Il est donc plus que nécéssaire que ce peptide soit dans des valeurs normales, sinon toute la chaine va se dérégler..

Dans ce cas la, que peut-on faire? Y a t-il des solutions "magiques" a ce niveau? Bien entendu que non...comme tjrs, cela demande du travail et de l'investissement personnel pour sa propre santé. Connaitre un verrou majeur que l'on a est une étape nécéssaire, mais le traiter, avec patience et persévérance, jusqu'a sa réelle libération... est une démarche personnelle et minutieuse. Je vais cependant vous donner quelques éléments de réfléxion que je trouve intéréssants et utiles, mais tout ceci n'est en rien exhaustif et si je fais le premier pas pour vous...vous devrez faire les suivants tout seul ;)

- Tout d'abord, achetez une dizaine de spray nasal en verre (vide c'est mieux) ou sinon en pharmacie contenant diverses solutions nasales pharmaceutiques (les moins chères bien entendu puisque le but et juste de récupérer le flacon en vidant son contenu!)

- Une technique clé repose a mon sens sur la manière de traiter ces infections: quelquesoit le produit qui sera utilisé, il faut l'utiliser (ou les utiliser) de manière très rapproché, des MIDORA de traitement en somme, et pas un spray nasal le matin et un autre le soir... autant dire que celui qui fait ça n'a strictement aucune chance de voir les choses bouger réellement. Comprenez bien que ces infections sont implantés en vous depuis très longtemps, ont construit leur propres maison (biofilm), sont habitués a leurer le système immunitaire, bref tout est la pour que ce soit dur et long pour s'en défaire... donc si vous voulez réellement lever ce verrou, mettez y les moyens! Je pense donc qu'il est très intéréssant d'utiliser les spray nasal en midora, dans le genre toutes les heures pendant les premières semaines, et peut-etre toutes les 2h après...chacun ajustera en fonction de son cas et des progrès réalisés.

- Un autre aspect clé réside dans le fait d'alterner très souvent les produits utilisés. Les parasites présents dans le nez ont acquis pour un bon nombre d'entre eux des résistances aux antibiotiques, cela veut dire qu'ils sont relativement dur a tuer et que seul la mise en place de traitement variés pourront être suffisament efficaces pour les perturber et éviter qu'ils ne dévellopent une résistance. Je pense qu'il est donc utile de jongler avec 4 ou 5 sprays différents, que vous aurez achetés (ou mieux réalisés vous même a partir de plantes réputés utiles a ce niveau), et de changer chaque jour par exemple.

- L'utilisation de plantes (même variés) et souvent insuffisante, il est aussi recommandé de créer quelques sprays "spéciaux" qui travailleront sur d'autres aspects: spray avec une ou deux capsules de probiotiques mélangés avec de l'eau, spray avec un tout petit peu d'argile, de chlorella, spray avec une demi caspule de DMSA mélangé avec un peu d'eau, spray de "regulat", spray avec sel marins dilué dans l'eau, etc... le but ici est d'agir indirectement sur l'infection en prenant en compte le coté "toxicité" (métaux lourds, toxines diverses) et en déréglant leur biofilm. Ces sprays spéciaux peuvent être utilisés quelques fois dans la journée, selon le ressenti de chacun.

- Quelques idées de plantes pouvant etre utilisées en spray nasal (attention: tjrs réaliser une dilution de la/les substance active avec de l'eau, de telle sorte que le spray ne brule pas qd il arrive dans le nez! Si vous ne diluez pas assez, la sensation peut etre trop agressive pour la cavité nasale):

* samento
* qunintessence (mélange plantes pour lyme, de chez "biopure")
* artemesia annua
* EPP
* l'ail (mais ça risque de sentir donc bon.... ;) )
* spray BEG (mélange spécialement réalisé par Shoemaker pour les MARCONs (https://www.rxandhealth.com/compounding/products)
* xylitol (pou faciliter le détachement des bactéries de la cavité nasale...a coupler avec une ou plusieurs plantes)
* Terminalia chebula
* cryptolepis / sida actua / alchornea (les trois ensemble sont très efficaces)
* Super Good Stuff nasal Wash (http://www.supergoodstuff.com/nasal-wash.html)
* ...

Remarque: je ne recommande pas personnellement l'utilisation d'huiles essentielles dans le nez car je les trouve souvent bien trop agressives et délicates a utiliser dans cette zone fragile.


La bouche est, dans la lignée du nez, une zone très sensible aux développement d'infections, et nécéssite donc une hygiène approprié et soutenue pour tout malade chronique. Je ne vais pas ici passer en revu les conseils classiques en la matière (se laver les mains avant de manger, se brosser les dents avec un dentifrice SANS fluor plusieurs fois par jours, etc) , ni même rentrer dans les détails des multiples perturbations toxiques qui peuvent être retrouvées en bouche (voir ici pour plus de détail: viewtopic.php?f=51&t=2888), mais simplement rappeler que les caries a répétition, la mauvaise haleine, les douleurs récurrentes, sont autant de signes d'infections présentes, et qui DOIVENT être traitées sur le long terme. Les dents mortes contribuent malheureusement aussi bcp a cette situation, en permettant la création de nids à parasites, plus difficilement atteignable par le système immunitaire.

Pour traiter cete zone, plusieurs des conseils spécifiés ci dessus restent valable ici aussi:

- Alternance de divers produits pour les bains de bouche (huiles essentielles, plantes, probiotiques, etc), ne pas se contenter d'un seul produit pour travailler sur divers front et éviter les phénomène de résistance des bactéries.

- L'utilisation de chélateur pur (DMSA) dilué dans de l'eau et utilisé en bain de bouche est d'ailleurs une option utile a condition que la personne n'ai plus AUCUN aspect métalique dans la bouche! Si ce n'est pas le cas, l'utilisation de "binders" est tout de même possible (charbon activé, argile, chlorella)

- L'oil pulling est une technique très utile (viewtopic.php?f=51&t=3025), et qui permet d'aller chercher des parasites plus en profondeur... elle est donc a utiliser très souvent. Elle peut etre couplé a des plantes, enzymes ou binder qui seraient normalement utilisés en bain de bouche simple: il suffit de mettre quelques gouttes de teinture mère ou de décoction dans la cuillère d'huile avant de la mettre en bouche, et faire comme d'habitude. Attention a commencer progressivement avec l'oil pulling, les crises d'éliminations peuvent être présentes avec cette technique.

- L'idéal serait également au niveau de la bouche de faire des nettoyages répétés de type MIDORA. Bien entendu cet aspect la est bcp plus délicat que pour le nez, car autant il est possible d'avoir son spray nasal tjrs sur soi..autant les bains de bouches au boulot sont plus dur a faire...! :/ Faire donc "au mieux" avec au minimum 3 nettoyage dans la journée: le matin, dans l'après midi et le soir.

- Le produit "Livionex" (http://www.livionexdental.com/) semble etre assez spécifique sur le marché et très intéréssant pour enlever la plaque et assainir la bouche

- Les plantes énoncés comme utiles pour traiter le nez le sont également pour le traitement de la bouche


La troisième zone d'entrée, qui semble cependant moins souvent impliquée dans les pathologies chroniques, se situe au niveau des oreilles. Les personnes ayant des infections chroniques a ce niveau, otites a répétitions, etc... doivent également considérer cette zone et la traiter avec patience et persévérance. Cette zone est cependant plus délicate a traiter car l'oreille est très fragile. Il convient donc d'être plus vigilant et progressif dans quelque traitement que ce soit a ce niveau... pour ma part je serais d'ailleurs bcp plus prudent avant d'introduire des chélateurs, enzymes ou plantes agressives dans l'oreille...et pour les soins réalisé, le fait de tamponner avec un coton tige semble etre plus prudent que l'introduction de spray directement dans l'oreille.
Les bougies auriculaires (genre Hopi) peuvent etre également utiles à essayer.


Pour ceux qui pensent n'avoir aucun soucis a ce niveau la (ni nez, bouche ou oreilles), un petit élément qui peut leur confirmer (ou pas ;) leur impression se situe au niveau des ganglions du cou. Il a été remarqué que souvent (mais pas tjrs...) les personnes présentants des infections persistantes (nez, bouche, oreilles) ont des ganglions plus enflés et visibles sur le cou, la nuque ou la base des épaules. Ces ganglions ne sont pas douloureux en général, mais simplement "présents" et facilement détectables en palpant toute la zone du cou, de la nuque. Ces derniers ont tendance a persister durant des années, tant que rien de significatif n'est fait pour enrayer et réellement éliminer ces infections "ORL" persistantes.
mic5978

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 250
Inscription: Mer 4 Juin 2014 13:12
Localisation: Nord Pas De Calais

Re: Présentation + question chélation

Messagede Ian » Dim 8 Oct 2017 15:22

En fait c'est après avoir lu ce chapitre que j'ai fait une recherche sur BEG spray qui n'est visiblement pas dispo en France, et je suis donc tombé sur un forum de lymés ( https://www.forumlyme.com/phpBB3/viewto ... =58&t=7784 ) où un gars expliquait les 3 aspects de sa recette : attaquer le biofilm, tuer les bêtes, et les empêcher de communiquer pour qu'elles ne reconstruisent pas le biofilm. Avec une liste d'ingrédients possibles pour chaque fonction.
J'ai donc concocté la recette suivante :
- 6 ampoules de quinton
- 2 gouttes HE thym, 2 gouttes origan, 2 gouttes menthe poivrée
- 25mg DMSA, NAC
- curcuma
Je rajouterai de l'HE de gingembre, ail ou curcuma quand je les recevrai. On peut aussi mettre de la serrapeptase mais je n'en ai pas.
Ça met fait une mixture que je dilue ensuite à 1/20 pour faire du neti. C'est aussi utilisable en spray directement, ça pique un peu le nez. Mais j'y crois moins, parce que d'après le gars, les MARCoNs sont tout en arrière des fosses nasales, au-dessus du palais, un endroit que le spay atteint assez difficilement je trouve, alors qu'avec le neti, on est sûr d'y aller. Pour l'instant j'en suis à 2x par jour et ça nettoie pour un bon moment. C'est quand même assez agressif comme formule, la première nuit j'ai eu le nez tout sec, mais alors bien clean pendant 12h. Maintenant il est moins sec, mais l'effet reste net. Peut-être que je vais faire tourner un peu les principes actifs pour suivre le conseil de pti_gars
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede Ian » Jeu 12 Oct 2017 17:22

Juste une mise à jour pour signaler quelque chose qui me paraissait louche. L'histoire des calculs biliaires avec la cure du foie du D Clarke. L'autre jour, en relisant des témoignages à ce sujet, je me suis dit "c'est pas possible, si on avait autant de calculs biliaires, on serait morts depuis longtemps". Du coup, j'ai trouvé qu'il y a eu une étude faite à ce sujet (une seule).

"Le prestigieux journal The Lancet nous éclaire donc au sujet de la composition de ces fameux “calculs” :
Ils ne contiennent aucune structure cristalline ;
Ils fondent et deviennent un liquide verdâtre et huileux après 10 minutes à 40°C ;
Ils ne contiennent ni cholesterol, ni bilirubine, ni calcium.
Conclusion : ce ne sont pas des calculs biliaires.
Que sont ces boules vertes ? Les experts en gastroentérologie du Lancet nous expliquent qu’ils sont créés par l’action des lipases sur les triglycérides de l’huile d’olive, suivi d’une saponification en micelles composés de carboxylates de potassium (le jus de citron contient une forte concentration de potassium)". (the Lancet, vol. 365, April 16,2005).

En résumé, c'est du savon.
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede Calounet » Sam 14 Oct 2017 15:37

Bonjour,

Un conseil : lis le bouquin du Dr Fiamma Ferraro médecin italien aussi diplômée de la Deutsche Akademie fur Chelat-Thérapie. C'est l'avis d'un médecin chélateur et c'est très facile à lire. Le bouquin est appuyé sur 24 pages de références scientifiques et c'est très clair.

Elle classe les chélateurs en 3 groupes:
- les traitements chimiques
- les chélateurs naturels efficaces
- les chélateurs naturels légers

Tu le trouves sur Amazon à environ 12 euros.

Bien cordialement,
Calounet
Calounet

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 16
Inscription: Lun 24 Juil 2017 18:58

Re: Présentation + question chélation

Messagede ToManlai » Dim 15 Oct 2017 00:04

Ian a écrit:Juste une mise à jour pour signaler quelque chose qui me paraissait louche. L'histoire des calculs biliaires avec la cure du foie du D Clarke. L'autre jour, en relisant des témoignages à ce sujet, je me suis dit "c'est pas possible, si on avait autant de calculs biliaires, on serait morts depuis longtemps". Du coup, j'ai trouvé qu'il y a eu une étude faite à ce sujet (une seule).

"Le prestigieux journal The Lancet nous éclaire donc au sujet de la composition de ces fameux “calculs” :
Ils ne contiennent aucune structure cristalline ;
Ils fondent et deviennent un liquide verdâtre et huileux après 10 minutes à 40°C ;
Ils ne contiennent ni cholesterol, ni bilirubine, ni calcium.
Conclusion : ce ne sont pas des calculs biliaires.
Que sont ces boules vertes ? Les experts en gastroentérologie du Lancet nous expliquent qu’ils sont créés par l’action des lipases sur les triglycérides de l’huile d’olive, suivi d’une saponification en micelles composés de carboxylates de potassium (le jus de citron contient une forte concentration de potassium)". (the Lancet, vol. 365, April 16,2005).

En résumé, c'est du savon.


Je ne sais pas si c'est aussi simple que cela.

Voici la réponse d'Andréa Moritz qui fait des cures du foie similaires à celles de Clark.
http://www.ener-chi.com/free-health-inf ... r-cleanse/
Traducteur google pour ceux qui ne peuvent lire l'anglais
Q. Andreas– Have you seen the attached article saying liver flushes do not clear out gallstones? It seems others have investigated this situation just like I did in 1981 and found the same thing. What is passing with the flush are NOT gallstones – they are formed in the GI tract. Sincerely, Michael T. Murray, N.D.

A. Michael, I am very well aware of the anti-liver flush movement and its tactics of deception. This is one such example: There is a journalist (not a health practitioner) who has made a niche by collecting all sorts of information and rewriting it into books. He is a great marketing and copywriting expert who knows how to persuade people. He follows up on anything that is popular and writes either for it or against it. His range of topics cover what most people want to know. In this instance, he tries to divert the huge liver cleansing market to his website through excellent web-marketing tools. Had he just put out what he is trying to sell, he wouldn’t get much traffic. So he posts something that looks convincing, like a published letter in The Lancet, making it appear to be a proven fact. However, what appeared in The Lancet is not a study that requires peer review, but “correspondence”, which is basically someone sharing an opinion.

It is naïve to believe that everything written in an established journal is true. There was actually a paper published by The Lancet earlier that showed liver flushes work, and the previously mentioned correspondence letter was written to dispute that. As I stated, to expel these intra-hepatic gallstones (which consists of organic matter such as cholesterol) and calcified gallstones from the gallbladder, you don’t even need any of the other cleanse ingredients but olive oil, sunflower oil or any other oil. Try it out for yourself and you will see the evidence. The problem comes when the stones that are released get stuck and trigger an attack. The other cleanse ingredients are used to prevent that attack. Why do think so many people have gallstone attacks after eating a lot of fatty foods? Well, they pass these same stones.

If you think that these stones, green sludge, etc. are also just products of your digestive system, I must doubt your good sense of judgment. So, if in addition to the oil ingested, you add citrus fruit juice (another trigger of bile secretion), and malic acid (doesn’t have to be apple juice) for several days before the cleanse, does this make the strong bile discharge any less pronounced? No, because the fat is the main trigger. I personally suffered 40 gallstone attacks before my first liver flush, usually after drinking high fat milk, a fatty steak, or eggs (the number one trigger of gallstone attacks). I don’t wish a gallstone attack on you but, if you ever have one, try to remember this tip. It can save your gallbladder and a lot of other problems.

The liver flush community is very strong in New Zealand with incredible recoveries from chronic diseases, and the medical establishment is becoming concerned about the competition. I cannot speak for these people and organizations; it’s a mystery to me why they have such a need to discredit other practices and methods that have helped hundreds of thousands of people regain their health and overcome some terrible diseases. I know that it saved my own life and that of numerous others. These people will have to deal with what they are doing in their own heart. I wish them well.
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 308
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Présentation + question chélation

Messagede Ian » Dim 15 Oct 2017 01:15

J'ai lu la réponse, c'est étrange ce parti pris tout de même. L'article ne dit pas que le truc ne marche pas, il dit simplement que ce ne sont pas des calculs. Cela dit, rien n'empêche d'imaginer que sur 50 morceaux, il y a peut-être un ou deux calculs. En fait c'est toujours un peu la même chose, les gens font une religion de leurs croyances, et on ne peut plus rien dire, parce qu'on est immédiatement un abominable opposant. Personnellement, je crois aux cures du foie, mais je ne crois pas qu'autant de gens aient un tel volume de calculs biliaires, surtout vu la taille d'une vésicule...

Calounet, merci pour le livre sur la chélation, pour le moment je vais tester le protocole du Dr Shade, je pense que son approche est intéressante, de vouloir relancer la détox au niveau cellulaire. En attendant je prends un peu de DMSA, pas beaucoup, histoire de passer les boîtes que j'ai achetées. Je profite de ce que je fais la cure pour les reins du Dr Clarke...
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede ToManlai » Lun 16 Oct 2017 18:42

J'aime pas trop les partis pris non plus mais je crois que c'est ...humain. Alors j'essaye juste de trovuer mon chemin parmi tout ça.
Ceci dit, le "parti pris" de ceux qui disent qu'il ne s'agit pas de calcul, disent aussi clairement que le flush du foie ne sert à rien et que ce sont les ingrédients qui créent ces résidus.
Donc tu es vraiment à part en pensant que ça t'est utile mais que ce ne sont pas du tout des calculs qui encombrent les voies biliaires
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 308
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Présentation + question chélation

Messagede Ian » Mar 17 Oct 2017 20:40

En fait je ne vois pas pourquoi il faudrait absolument penser qu'il faut sortir des calculs pour que la cure du foie soit efficace. Il me semble que le foie peut avoir bien d'autres problèmes que les calculs, qui d'ailleurs sont dans la vésicule. Donc ce qui m'intéresse perso, c'est bien le foie avec la totalité de ses fonctions.
D'ailleurs j'ai noté un truc à ce sujet, je ne sais pas si tu connais la cure du Dr Shulze, qui ressemblerait en partie à la cure du Dr Clarke en moins fort, sans les sels d'Epsom. Je l'avais faite il y a quelques années, avec jus d'orange/citron, ail, gingembre, huile d'olive, en augmentant les doses chaque jour. Je ne sais pas si ça avait été efficace, mais le dernier jour j'avais mal au foie. Ce que je me suis rappelé par contre, c'est que j'aimais beaucoup l'odeur et en re-testant, je l'aime toujours. Or j'ai récemment lu des articles d'un chercheur, Dominique Guyaux, qui s'est guéri d'une SEP par l'alimentation crue. Il explique entre autres qu'on a un "organe" olfactif capable de détecter ce qui est bon pour nous, pourvu que ça soit cru. C'est comme ça qu'il s'est guéri d'ailleurs. Du coup je me suis remis à la mixture en question, parce que j'ai trouvé ça étrange. Je n'apprécie pas tant que ça les hautes doses d'huile d'olive, d'ail et de gingembre. Mais l'odeur est vraiment attirante pour moi. Bref, je vais en prendre un peu tous les jours et voir ce que ça donne.

Je suis en train de tester la terre de diatomée, crise de "foie" pendant quelques heures, 2h après la prise. Et le soir ça va. Aujourd'hui 4è jour ça va un peu mieux. Je vais continuer pour voir.
Ian

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Sam 30 Sep 2017 21:32

Re: Présentation + question chélation

Messagede ToManlai » Mar 17 Oct 2017 21:32

On en est tous là, faire des essais pour trouver ce qui va le mieux. [img]images/icones/icon10.gif[/img]
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 308
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23


Retourner vers Présentation de chacun des membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités