Nutrigénomique / méthylation

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Dim 2 Oct 2016 14:31

Bonjour

Je voudrais ouvrir un post sur la nutrigénomique et le cheminement consistant à étudier les différents blocages du corps dans les réactions biochimiques plus particulièrement sur le cycle de méthylation.

La nutrigénomique consiste à étudier la façon dont les gènes et les nutriments interagissent, et la raison pour laquelle les personnes réagissent différemment aux nutriments en fonction des variations génétiques.

Les nutriments contribuent à l’allumage ou au contraire à l’extinction d’un ou de plusieurs gènes dans différents tissus



C'est ardu : ça fait bien 3 ou 4 ans que je sens que ça me parle vraiment mais que j'arrive pas à me plonger dedans. Après avoir fait le tour de beaucoup de choses et constaté avec quasi certitude (en attente de confirmation du test 23andme pour l'un d'entre nous) le blocage énorme dans toute possibilité de détox à cause de l'impossibilité de gérer le soufre et des conséquences négatives énormes, ça y est je suis partie sur cette voie.

Je voudrais donc donner des liens qui permettent de se plonger dans l'exploration de ce monde encore bien inconnu.

Tout d'abord, 3 sources essentielles :
- le sujet de Un_Ptit_Gars viewtopic.php?f=76&t=4248
- le bouquin de Amy Yasko http://www.dramyyasko.com/wp-content/fi ... 2_file.pdf
Pas forcément à lire dans le détail au début car décourageant mais on y revient au fur et à mesure de ses motivations et nécessités
- la page méthylation de ce site http://www.heartfixer.com/AMRI-Nutrigenomics.htm#CBS: Cystathionine Beta Synthase
Pareil, ce peut être assez indigeste mais lorsqu'on est devenu familier de certaines problématiques telles que déséquilibre gaba / glutamate / pb soufre CBS up etc on trouve les infos classées par catégories avec les choses à éviter et les choses à faire.

Pour CBS et Suox : un lien intéressant car facile à lire et bien expliqué
http://mthfrsupport.weebly.com/articles ... r-protocol
voir aussi p129-139 de yasko
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Jeu 6 Oct 2016 23:15

Un autre lien intéressant sur le forum pour la compréhension
viewtopic.php?f=90&t=3992&start=15&hilit=dmg

On a reçu les résultats donc c'est parti pour les recherches ardues :lol:
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede beacam » Dim 9 Oct 2016 14:05

Bon courage je suis toujours sur le sujet...tiens nous au courant de ton avancée
beacam

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2638
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 11:25
Localisation: loir et cher

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede gogote » Dim 9 Oct 2016 15:15

Idem, je suis toujours avec interet tout cela.
Je me remets dans certaines analyses ces temps-ci histoire de..
gogote

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 350
Inscription: Lun 17 Mar 2014 00:16

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Dim 9 Oct 2016 21:08

ok [img]images/icones/icon10.gif[/img]
Pour le moment, je potasse ce qu'a écrit Yasko dans l'ordre car je sais pas mal de choses déjà mais c'est mieux de lire en continu et de rien louper. Et je continue de remettre à plat en continuant d'évoluer sur la ligne déjà en cours (car j'avais déjà commencé cette orientation).
Et je potasse les mutations bien sur. Déjà confirmé qu'il ne faut pas partir sur tout ce qui est soufre (je m'y attendais vu les réactions détonantes au moindre écart. Dommage que 23andme ne donne pas le gène pour les sulfites. Et, même si positif, j'ai suspendu le DMG qui éventuellement ralentirait la voie de BHMT qui n'est déjà pas bonne. Avant d'établir un plan d'action. Le seul truc que j'essaye avec l'éclairage des mutations est une lotion progestérone conseillée par Yasko pour les MAO A. En cherchant sur le net, j'ai vu que c'était aussi conseillé pour les surrénales faibles. Donc je vois déjà ce que ça donne sur le fiston puis pourquoi pas y penser pour nous par la suite.

Si jamais qqn a des commentaires, n'hésitez pas :
+/+ : MAO-A R297R, BHMT-08, AHCY-01, AHCY-19,
+/- : COMT V158M, COMT H62H, VDR Bsm, VDR Taq, MTHFR A1298C, MTRR A66G, MTRR A664A, CBS A360A

Et si qqn peut me dire ce que signifie "no call". Ils n'ont pas pu déterminer le statut du gène ?
Il y en a 6 en tout.
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede beacam » Dim 9 Oct 2016 22:16

En ce qui me concerne
+/+ Mao A R 297 R , MTRR K350A
+/_ : COMT V158M, COMT H62H, VDR Bsm, VDR Taq, MTHFR C677T, MTHFR A1298C, BHMT02, BHMT 08, , CBS 699t
Ce que j ai noté dans mes petite fiches pour commencer

COMT v158 et VRD pb avec donneur de méthyl

BHMT limiter les apports de taurine ( voilà mon pb avec la taurine) /lechitine de soja ++ J avais déjà pris de la lechitine sans savoir j avais ressenti du mieux je suis passée à celle de tournesol

Mao ar 297 R +/+ dégradation des neuro associé à comt 158M plu sévères +/+, +/_

VRD récepteur vitamine D


En fait c est bien que l on reparle de tout ça, il faut que je regarde de plus près cette histoire de cbs, même si je suis +/_ , il y a qd même des petites choses qui m interpellent sulfate, taurine, chardon, et je viens de reprendre une boîte pour le sommeil à base de mélatonine que j avais pris et que j avais pas trop supporter limite l effet inverse et il y a de la l theanine qui a priori est un donneur de méthyl, il faut que je confirme, mais ça confirmerai que j ai un souci malgrès que je ne sois que +/_
beacam

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2638
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 11:25
Localisation: loir et cher

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Lun 10 Oct 2016 23:54

est-ce que tu/qqn sais/t si l'on peut faire des analyses remboursées équivalentes aux analyses de yasko ?

par ex, j'étais en train de lire sur le niveau de lithium et l'importance que ça a si l'on en a déjà pas assez et encore aggravé avec la supplémentation en B12.

Parce que le doc que je vois 1 à 2 fois par an a fait une ordonnance pour le niveau d'homocystéine pour mon fils quand je lui ai dit que le DMG semblait lui être favorable (il me semble avoir vu sur heartfixer qu'il y a une SNP à fixer de manière différente selon que l'homocystéine est basse ou élevée) . Donc même s'il a pas envie de la prise de sang, j'ai envie de le faire et s'il y en a d'autres en même temps - à voir s'il veut bien rajouter.
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede beacam » Mar 11 Oct 2016 10:52

le lithuim tu peux l'avoir par analyse cheveux
beacam

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2638
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 11:25
Localisation: loir et cher

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Mar 11 Oct 2016 11:02

je sais bien mais ça coûte des sous (et comme tout le monde ici j'imagine, on est en carence). ceci dit je pense quand même que je vais finir par faire l'analyse de cheveux pour une base de départ.

ma question : est ce que certaines analyses cheveux peuvent être aussi efficacement remplacées par analyse sang (au moins pour cette fois où j'ai l'occasion d'en faire une avec prescription)

est-ce que les analyses d'urines Yasko peuvent être faites dans des labo standard sur prescription ?

merci [img]images/icones/icon10.gif[/img]
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Mer 12 Oct 2016 23:00

Bon, je mets des liens supplémentaires possiblement utiles
à savoir que Amy Yasko a écrit un bouquin plus récent qui s'appelle : Feel Good Nutrigenomics - Your roadpath to health
le workbook correspondant est lui dispo en ligne : https://www.knowyourgenetics.com/media/ ... 4-2015.pdf

Il existe aussi la version simplifiée du protocole
https://fr.scribd.com/doc/132017201/Dr- ... -to-Health
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede beacam » Jeu 13 Oct 2016 16:44

Dis moi tu as compris comme moi , qu avant de commencer toute supplémentation b12 and co, il fallait équilibrer son niveau de lithium qui chez moi avec l historique que j ai est bas?
Du coup j ai regardé ce que je prends, je n ai pas d apport ais je ne sais pas sous quelle forme le prendre oligosol si quelqu un à un avis ...
beacam

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2638
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 11:25
Localisation: loir et cher

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Jeu 13 Oct 2016 21:40

Oui, c'est bien ça. Par contre, pour le moment, j'ai pas d'avis particulier car j'en suis pas encore arrivée à ce stade (prévoir de l'acheter).
Yasko conseille lithium orotate. A voir si c'est le même dans la marque Oligosol
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Jeu 13 Oct 2016 23:33

si ça peut t'intéresser, je viens de lire ça dans le workbook


Assessing lithium and balancing GABA/glutamate would be most important for those that have already been supplementing with 5MTHF and higher doses of B12. Usually adults have a harder time handling the detox that those supports may cause before short cut supports and Glutamate is in control. This is especially helpful for those that are seeing high levels of folate, and or B12 levels in their blood work or those that are seeing a negative reaction supporting with lithium. Lithium helps with B12 transport and those high levels of folate and/or B12 may indicate a transport issue.


When supporting with lithium, it is suggested to keep a close eye on potassium and Iodine levels, as they can become depleted. This can be assessed with running frequent UEE and HTM test together and the topical iodine test and/or Urine Iodine test. Also make sure to check taurine levels on a UAA adding or adjusting CBS+ Nucleotide blend RNA OR Ammonia Nucleotide blend RNA as needed.
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede beacam » Lun 17 Oct 2016 17:22

bon j'ai trouvé un exemple de resultats d'analyse d' acides amines urinaires , c'est effectivement l'analyse qui permet de faire le point mais 150 euros chez Philippe auguste, et je ne sais pas si d'autres labos en france l'a fait

http://www.holisticheal.com/catalog/pro ... medium=PDF
beacam

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2638
Inscription: Jeu 10 Mai 2012 11:25
Localisation: loir et cher

Re: Nutrigénomique / méthylation

Messagede ToManlai » Lun 17 Oct 2016 22:28

le rapport du labo Ph Auguste est aussi complet que celui de Yasko que t'as montré en ex ?
Parce que la différence de prix est énorme alors que sur les autres tests que j'ai regardés, ça a l'air assez équivalent au niveau prix.

J'ai commencé à poster sur le forum de Yasko pour m'aider à prendre décision dans ce choix de test.

Et on m'a donné une info intéressante.
La mutation BHMT08 est souvent favorable au développement d'Helicobacter pylori. On me dit aussi que des niveaux élevés de norepinephrine et epinephrine sotn souvent associés à un développement important d'helicobacter et que le niveau élevé d'épinéphrine est souvent en corrélation avec la réponse cortisol/stress (j'ai pas de test chez mon fils, mais ça paraît assez évident qu'il est concerné par la réponse cortisol).

C'est intéressant car justement je m'intéressais de très près à helicobacter car moi je l'ai (c'est d'ailleurs un des rares trucs que la médecine m'a diagnostiqués et ce depuis longtemps bien avant que ma santé explose et je pense que mes enfants doivent l'avoir (et donc la mutation de mon fils irait dans ce sens). Et le point de vue de Yasko sur helicobacter est différent. Elle propose de ne pas ajouter d'acide car ça stimule négativement helicobacter qui émet plus de toxines en retour mais au contraire de prendre du bicarbonate de soute aux repas pour le faire sortir du mucus et après l'attaquer avec des produits ciblés.

Voilà pour l'info du jour
ToManlai

Animation et entraide
Animation et entraide
 
Messages: 318
Inscription: Lun 23 Mai 2016 15:23

Suivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités