Histamine / mast cell degranulation / cuivre / oestrogènes

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Sam 13 Juin 2015 13:10

Et celui de Wilson sur le cuivre toxique / bioindisponible (trop long donc je préfère ne mettre que le lien :D):

http://www.drlwilson.com/articles/coppe ... ndrome.htm

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede jibouille » Sam 13 Juin 2015 13:51

Ouais mais niveau solutions on est toujours pas rendu :lol:
Moi je le vois j'ai des gros craquages pour des aliments contenant beaucoup de cuivre comme le chocolat ou les avocats, mais l'effet kiss kool est terrible après.

Ca serait intéressant de pouvoir tester ces MT proteins, il s'en vend peut être en supplément d'ailleurs

http://www.enzymestuff.com/rtMTpromoter.htm

Parce que comment tu rééquilibre le cuivre?
Le régime alimentaire me paraît être une faible béquille, comme il est dit dans l'article.

Sinon la quercitine me fait beaucoup de bien à moi aussi [img]images/icones/icon10.gif[/img]
L'huile de cumin noir aussi
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Sam 13 Juin 2015 16:06

jibouille a écrit:Parce que comment tu rééquilibre le cuivre?


C'est la toute la question mon ami... :)
J'investigue sur la ceruloplasmin et la metallothionein moi aussi, on postera nos découvertes ici!

Je sais que Wilson dis que ces protéines ne peuvent réellement remonter que si les surrénales vont mieux, ce qui nous renvoie encore une fois a "comment surmonter la fatigue surrénale" :D
Enfin ce n'est surement pas le seul facteur, donc a nous de voir sur le reste et d'investiguer...

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Sam 13 Juin 2015 16:13

Tiens voila deja un bon document sur le sujet :)

metallothionein-pp.pdf
(110 Kio) Téléchargé 195 fois

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede tagada » Sam 13 Juin 2015 21:07

du coup j'ai pas compris quel pouvait en être le traitement à part les anti histaminiques et le CROMOGLICATE DE SODIUM.
De mon coté j'ai ces symptomes mais mon alimentation est pauvre en histamine (sauf les noix [img]images/icones/icon16.gif[/img] )
tagada

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 40
Inscription: Lun 18 Aoû 2014 21:25

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Sam 13 Juin 2015 23:00

tagada a écrit:du coup j'ai pas compris quel pouvait en être le traitement à part les anti histaminiques et le CROMOGLICATE DE SODIUM.
De mon coté j'ai ces symptomes mais mon alimentation est pauvre en histamine (sauf les noix [img]images/icones/icon16.gif[/img] )


Dans le tout premier message que j'ai posté il y a un lien qui donne pas mal de produits naturels qui peuvent aider. Après on va en parler au fur et a mesure de nos essais respectifs, donc faudra revenir lire de temps en temps ;)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Dim 14 Juin 2015 16:20

Afin de compléter ce sujet qui est a mon sens hyper-important, je pense qu'il est important d'introduire la notion de "undermethylators / overmethymators" afin de comprendre que ce sont les "undermethylators" qui ont réellement de gros problèmes avec l'histamine, les mast cell, le cuivre bio-indisponible et les oestrogènes.

Tous les mélodiens ne sont pas dans ce cas (même si a mon sens c'est la grande majorité), alors voici deux articles très utiles qui permettent d'orienter la classification selon les symptomes principaux, je vous encourage a les regarder attentivement :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Dim 14 Juin 2015 16:22

Undermethylation


What is methylation? In simple terms it is a process in which certain chemicals called methyl groups or methyl donors are added to various constituents of proteins, DNA and other molecules. These are needed to keep them in good ‘working’ condition.

For example, if the brain chemical serotonin is not methylated it will become inactive which in turns leads to depression. This is just one of the many ‘chemicals’ in the body that need to be methylated and if they are not can lead to serious health consequences.

Another important chemical that requires the methylation process is homocysteine. Homocysteine is a by product of an important amino acid - methionine - and is what remains when methionine is used to methylate your proteins and DNA. Homocysteine needs to be methylated to convert it back to methionine. If methyl donors are not available, the conversion back to methionine is hampered, producing elevated homocysteine. Both undermethylation and overmethylation can cause distressing symptoms. If either of these conditions are present, there are nutritional therapies to help correct the imbalance.

Undermethylation is characterized by low levels of serotonin, dopamine, and norepinephrine, high whole blood histamine and elevated absolute basophils. However, the connection between high histamine and elevated absolute basophils (ABC) did not appear in one significant study [ Blood Basophils and Histamine Levels in Patients. James A. Jackson, MT(ASCP)CLS, Ph.D., BCLD, Hugh D. Riordan, M.D., Sharon Neathery, MT(AMT), Chad Krier, ND, DC.].

This population has a high incidence of seasonal allergies, OCD tendencies, perfectionism, high libido, sparse body hair, and several other characteristics. They usually respond well to methionine, SAMe, calcium, magnesium, omega-3 essential oils (DHA & EPA), B-6, inositol, and vitamins A, C, and E. They should avoid supplements containing folic acid. In severe cases involving psychosis, the dominant symptom is usually delusional thinking rather than hallucinations. They tend to speak very little & may sit motionless for extended periods. They may appear outwardly calm, but suffer from extreme internal anxiety.

Aggressive methylation therapy can be very successful, but usually involves a very slow response. Typically, treatment with methionine, calcium, magnesium, B-6, etc requires about 2 months before the patient before any progress is evident --- and 6-12 months are required for all of the benefits to be attained. Please note that whole blood histamine is a marker for innate methylation tendency, but is not an indicator of wellness or the degree to which undermethylation has been overcome. Undermethylated patients can become quite well without their histamine lab results changing at all.

One way to speed up the process of recovery is to use SAMe supplements in the beginning. Undermethylated patients usually report nice progress after the first week or two. SAMe is quite expensive, and can be gradually replaced by methionine after a couple of months.

Nearly all severely undermethylated persons have low serotonin levels and present with a history of depression, internal anxiety, and OCD. Many have a history of perfectionism and high accomplishment in the early years. Unfortunately this population also has a tendency for non-compliance with any treatment.

The late and great Carl Pfeiffer would occasionally resort to use of the anti-histamines Benedryl or Dilantin in high-histamine persons who were slow to respond. Avoidance of folate supplements is essential for most undermethylated persons, an exception being autism.

Some practitioners like to tinker with the SAM cycle to promote conversion of homocysteine to methionine, but this can deplete the cystathione pathway and result in deficiencies of glutathione, cysteine, etc. Some persons have
a genetic enzyme weakness which can disrupt the SAM cycle.

Undermethylated adults typically require 2,000 - 3,000 mg/day of methionine for several months to see good results. Also, augmenting nutrients such as calcium, magnesium, B-6, and zinc are essential.

TMG generally provides some benefits to undermethylated persons, but tends to make oxidative stress protections worse by diminishing the amount of homocysteine which converts via the cystathione pathway of the SAM cycle.
TMG certainly is a promising nutrient for such persons, and adding some cysteine or glutathione can overcome the cystathione pathway deficit.

Personally, I believe the use of SAMe is the quickest way to help an undermethylated, high-histamine person.[Willam Walsh, Ph.D., past senior scientist, Pfeiffer Treatment Center www.hriptc.org]
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Dim 14 Juin 2015 16:32

under-over-methylators.jpg
under-over-methylators.jpg (153.07 Kio) Vu 6986 fois


Cette page contient le tableau ci dessous ainsi que d'autres schémas très utiles pour la comparaison entre under-overmethylators, je vous encourage vraiment a la regarder!

http://www.nutritional-healing.com.au/c ... l+Subtypes

On notera quelques infos très utiles pour ceux qui sont dans la catégories des undermethylators et qui doivent donc faire face aux problèmes d'histamine/mast cell/cuivre bioindisponible/oestrogènes.

Ce qui les aide:

- Calcium
- methionine
- magnesium
- zinc (forte quantité)
- TMG
- omega-3
- B6
- SAMe
- inositol
- vitamine A, C and E
- progesterone (pour soutenir les surrénales a générer le cortisol qui est en manque et contrebalancer les excès d'oestrogènes)
- calcium-d-glucarate / DIM / extrait de crucifères (pour permettre de diminuer les oestrogènes)


Ce qu'il faut faire justement attention a éviter dans les complements alimentaires et ailleurs:

- Vitamine B12
- acide folique
- cuivre
- NAC

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Dim 14 Juin 2015 16:39

Heavy Metal Detoxification and Metallothionein Promotion

Background:

Recent developments have been made to promote metallothionein (MT) in the G.I. tract, brain, and elsewhere. This protocol is based on 1,200 published articles describing MT synthesis, activation, and redox mechanisms. A total of 22 nutrients that enhance MT production were identified and tested in informal clinical trials involving staff and volunteer autism families.

We found that aggressive zinc loading must precede full-scale MT Promotion therapy for best results. Each molecule of MT requires 7 atoms of zinc (Zn) for proper functioning. Premature synthesis of MT at intestinal mucosa can temporarily prevent Zn transport into the bloodstream, resulting in severe irritability. Our best clinical outcomes were achieved using a two-phase protocol:

Preloading with Zn and augmenting nutrients, followed by:

Cautious, gradual introduction of MT promotion nutrients.

William Walsh, Ph.D. and staff at the Pfeiffer Treatment Center in Naperville, Illinois developed the protocol for the induction of metallothionein production itself.

The advantage of MT induction itself over DMSA/LA is that it does not promote the large overgrowths of unfriendly organisms in the intestines so often associated with the use of lipoic acid. If a child is doing well on DMSA/LA with no overgrowths of unfriendly organisms, then it may be best to stick with this treatment, however if a child is found to have large overgrowths of unfriendly organisms at initial evaluation or experiences overgrowths of these organisms once lipoic acid is added, it is probably best to use the protocol of MT induction instead.

Metallothionein - MT Promotion Nutrient

The scientific literature clearly indicates that most of the body's MT is induced by zinc, with glutathione (GSH) needed for loading apo-MT with zinc and glutathione disulfide (GSSH) required for redox exchange. Selenium and the GSH/GSSH redox couple enhance

delivery of Zn to cells

sequestering of mercury and other heavy metals

The equilibrium constants for binding of MT to heavy metals are remarkably large; with the net result that Zn-MT is a "magnet" for these toxic metals.

MT proteins are composed of 14 amino acids and zinc. Many autism-spectrum patients are unable to efficiently cleave dietary proteins into the individual amino acids needed for MT synthesis. Our formulation provides all 14 amino acids, in the proportion found in MT. The large amounts of cysteine required for MT synthesis can be supplied in the form of oral GSH which breaks down in the G.I. tract with minimal side effects.

The Health Research Institute - HRI Pharmacy has patented various MT-promotion formulations in order to ensure that they will be widely available at low cost. Because of risks associated with improper use, these formulations will be available by prescription to medical professionals, but not to the general public.

The various MT-promotion formulations are available only from the HRI Pharmacy. The original prescription written by your physician must be mailed to the HRI Pharmacy directly. It cannot be called or faxed into the pharmacy.

Clinical Testing Procedures

MT-promotion therapy is recommended only for patients with disturbed metal metabolism. Key laboratory tests include serum copper, plasma zinc, and serum ceruloplasmin. In healthy individuals, the Cu/Zn ratio usually ranges between 0.8 and 1.2, and the amount of free copper (unbound by ceruloplasmin) ranges from 5 to 25 mcg/dL. In addition, the presence or absence of symptoms of copper overload and zinc deficiency can also aid diagnosis. Meaningful assays require acid-etched trace-metal-free sample tubes and avoidance of trace mineral supplements for 24 hours before sampling.

Other essential tests required for full evaluation include blood counts, tests of liver and kidney functions, along with an evaluation of thyroid function. Testing plasma ammonia is highly recommended prior to treatment because of the high prevalence of elevated ammonia levels in patients with autism/PDD and related disorders.

Also, a full evaluation of intestinal microflora, including both stool comprehensive parasitology (aerobic bacteria, yeast, and parasites) and urine organic acid test is recommended prior to the initiation of any therapy.

Other tests that may be useful include plasma sulfate and plasma reduced glutathione levels prior to the initiation of therapy.

Treatment for Patients Found to Have Metallothionein Dysfunction

A good trial of the gluten-free, casein-free diet (at least 6 months) is highly recommended. The best source of information about this diet is the book written by Lisa Lewis, Ph.D., Special Diets for Special Kids.

Step 1

- Gut Clean-up - restore good levels of friendly bacteria and reduce overgrowths of unfriendly organisms such as Clostridia and yeast

- Supporting Nutrients - exact nutrients determined by testing

- Reduction of elevated plasma ammonia (if necessary)

- Aggressive zinc pre-loading

- DMSA alone until very little mercury, lead or tin is excreted in urine (if necessary)

Step 2 - MT Promotion Protocol

Phase 1: Zinc Loading: Aggressive supplementation with Zn and augmenting nutrients for 4 to 8 weeks is recommended. Sensitive patients may require gradual build-up of Zn dosage. Plasma zinc levels should be greater than 100 mcg/dL prior to Phase 2 to minimize irritability side effects. Zinc dosages vary with body weight. A helpful rule of thumb for small patients is to provide a daily mg dosage of Zn equal to weight (lbs) plus 15-20 mg. For example, a 40 lb child would receive 55-60 mg/day during Phase 1. In addition, we recommend the following augmenting nutrients be given with the Zn: Pyridoxal-5-Phosphate, Manganese Gluconate, and Vitamins C and E. Also, Taurine may be used for patients with seizure tendencies. We have developed a compounded supplement for Phase 1, which we call the "Metabolic Primer".

Phase 2: After Phase 1 is completed, GSH, Se, and the 14 amino-acid constituents of MT are introduced gradually, as tolerated. These nutrients are available in a compounded blend called the MTP supplement. Continuation of casein/gluten-free diets, probiotics, the Metabolic Primer, and other ongoing therapies is recommended.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede jibouille » Dim 14 Juin 2015 17:38

high libido, sparse body hair


[img]images/icones/icon15.gif[/img]

Moi bizarrement je me situerai plutôt dans la catégorie over methylated pour bon nombre d'aspects :/

Le zinc sous quelque forme que ce soit je l'ai jamais supporté, ça m'a toujours foutu le foie en vrac.
La progesterone, ça nourrit aussi les bactéries, ce qui entretient l'inflammation, donc il faut peser le pour et le contre.

Ici ils vendent le mélange MTP

http://www.hriptc.org/pdfs/pharmacyOrderForm.pdf
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Dim 14 Juin 2015 20:56

jibouille a écrit:Moi bizarrement je me situerai plutôt dans la catégorie over methylated pour bon nombre d'aspects :/


Peut-etre l'es-tu, tout simplement? :D
En même temps j'avoue que ce n'est pas forcément facile a déterminer, car parfois on est pas franchement dans un regroupement de symptomes mais plus dans certains d'une tranche et certains de l'autre...ce qui n'aide pas trop.
En général cependant, ce qui sont "slow oxidiser" sont undermethylator, ce qui semble bien etre mon cas en tout cas. Après a toi de toi sur si tu veux faire une analyse de cheveux, ou des tests sur l'histamine, dao, trypatase pour confirmer la tendance histaminique, ou bien encore des analyses de neurotransmetteurs dopamine-serotonine chez P. Auguste. Je pense qu'avec ce type d'analyses, couplé a nos essais de traitements et symptomes, on peut qd même arriver a déterminer ou on se situe malgré tout. A mon sens l'analyse de cheveux est qd même vachement parlante, au moins pour ça.

Le zinc sous quelque forme que ce soit je l'ai jamais supporté, ça m'a toujours foutu le foie en vrac


Tu as l'a pris comment? Moi je le prend tjrs en dehors des repas avec quelquechose de bien acide (vinaigre de vin est ce qui me va le mieux, même si c'est de l'acide acetique et que théoriquement c'est pas le top) et ça passe. Pris en dehors des repas sans rien c'est la cata, ça fou la gerbe en moins de deux... et pris avc ls repas, je fais encore trop peu d'HCL pour que ça suffise (et j'ai peur que ça me retourne le bide qui est fragile).
A mon avis de toute manière faut y aller très progressif avec le zinc parceque ça fais bouger bcp de choses niveau hormonal...mais comme c'est expliqué dans les articles, sans zinc pas de metallothonein, donc une élimination des métaux lourd fortement réduite (entre autre) car le glutathion travaille main dans la main avec la MT.

La progesterone, ça nourrit aussi les bactéries, ce qui entretient l'inflammation, donc il faut peser le pour et le contre.


Comment ça? Qu'on ne le supporte pas bien, c'est une chose et l'équilibre hormonal est tellement complexe que je le comprend tout a fait... mais la progesterone en soi n'est pas "mauvaise", elle est juste nécéssaire dans de bonne proportion, tout comme le reste de nos hormones(et je sais que tu le sais ;) ).
D'ailleurs j'ai lu a plusieurs reprises des témoignages de personnes qui disaient ne pas pouvoir la supporter tant qu'elles n'étaient pas un peu remonté, car ça les pertubait trop avant..mais qu'une fois le premier palier franchi, ça les a vraiment aider a remonter leur surrénales en tant que précurseur du cortisol. Rien n'est blanc ou noir et tu a raison de préciser qu'on ne joue pas au hormones a l'aveuglette c sur...
Pour ma part je pense que je vais en reprendre un peu, j'avais arreté non pas parceque ça me faisait du mal mais parceque je ne voyais pas de gros effets, peut etre que je n'avais pas pris de dosage assez fort justement, je vais voir.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede jibouille » Dim 14 Juin 2015 22:13

Ptain t'a niké mon message tu l'a édité!
La fatigue du à l'histamine probablement... :D
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Lun 15 Juin 2015 07:19

jibouille a écrit:Ptain t'a niké mon message tu l'a édité!
La fatigue du à l'histamine probablement... :D


Aaaaaaarg!!!!
Désolé jib... pffff quelle saucisse, je me ferais mieux de m'abstenir de répondre aux mess qd j'ai le cerveau qui est deja en train de dormir... :D
Bon du coup je ne laisse que ma réponse sinon tout le monde va s’emmêler les pinceaux...

Désolé en tout cas... :/

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Histamine / mast cell degranulation: élément clé pour no

Messagede un_ptit_gars » Lun 15 Juin 2015 07:20

jibouille a écrit:Ouais, avec ou sans repas, mais j'ai pas pensé à le prendre avec un truc acide, à quel niveau ça le rend plus supportable?


Si tu manque d'acidité lorsque tu le prend ben le zinc en lui-même et sacrément tort-boyau...la grande majorité des gens même en bonne santé et sans soucis particulier va avoir la gerbe avec a partir de 15mg d'un coup, ça c'est sur!
Le fait de le prendre avec les repas est sensé faire en sorte que mélangé avec l'acidité gastrique ça le rende acceptable, mais si tu manque d'HCL...ben ça te rend juste méga malade et avec la bouffe dans le bide...ce qui termine généralement mal :(
Klinghardt l'avait dit dans une de ces conférences comme quoi pris avec du vinaigre ça passait pour ceux qui manquait d'HCL, et je le confirme, ça passe bcp bcp mieux sur le coté digestif (mais ça n'enlève pas au faot que le zinc provoque bien des changement dans le corps après, bien sur)

jibouille a écrit:Y a eu pas mal d'études sur les femmes lorsqu'elles avaient des pics de progesterone elles avaient une poussée de candidose et une augmentation de certaines bactéries pathogènes, il est possible que certains micro-organismes arrivent à la détourner pour s'en servir. Moi à chaque fois que j'en prenait j'avais des ballonnements bizarrement.


Peut-etre...ou peut-etre pas! Il se pourrait aussi que la montée de progesterone a un moment du cycle permette justement de contrecarrer le fait que par un autre biais les pathogènes soient plus présent a un moment du cycle, non? On peut tout faire dire a ce genre d'étude, car peut etre bien que la progesterone est un moyen du corps pour enrayer la poussée pathogène? Ou bien y contribuer en effet... mais comment le savoir?
En tout cas ce qui est sur, c'est que le corps va fabriquer du cortisol via la progesterone, et que bcp de malades chroniques comme nous on un taux de cortisol éffondré (en tout cas c'est mon cas :) ), et donc que si la "maman" est ras les pâquerettes, le rejeton le sera aussi :D
Bien sur il y a aussi les inversion du cycle de cortisol, le PVN dans le cerveau, etc etc... rien n'est simple on est bien d'accord :/

Cela dis ce lien entre cuivre bioindisponible, slow oxidiser, undermethylation, oestrogène, fatigue surrénale me plait bcp, donc je vais continuer a creuser :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron