Methylation/transsulfuration et hormones

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Lun 5 Aoû 2013 18:19

Testostérone et CBS :
J'ai lu plusieurs versions, mais il semblerait que la testostérone ralentisse la CBS, comme le démontre cette étude et d'autres :
http://www.sarnet.org/lib/autmarkers.html
Les enfants autistes ont des taux bas de cystéine, taurine, sulfates, glutathion, à cause de leur taux élevé de testostérone. Ca c'est un truc connu : la testostérone a une action défavorable sur les capacités de détox du mercure, alors que les oestrogènes ont une action favorable. C'est pourquoi il y a davantage d'enfants autistes garçons que filles.

Extrait de
http://tested.net/vaccine/A%20Prospecti ... rders1.pdf
researchers reported CBS, which catalyzes the committing
step in the transsulfuration pathway, is down-regulated by
testosterone in human cells. This results in a significant
decrease in flux through the transsulfuration pathway and
lower intracellular glutathione levels [48]. Furthermore, it
was observed in some animal models and in human fetal/
infant populations, that exposure to low-dose mercury
induced significant increases in neurotoxic effects in males
when compared to females [49]. Overall, these observations
may be particularly important to patients diagnosed with
ASDs, since the male/female ratio in ASDs is at least 3:1
[1], and since researchers have reported significant increases
in testosterone in patients diagnosed with ASDs [50].

Action des différentes hormones sur le métabolisme de l'homocystéine.
http://www.jle.com/e-docs/00/03/D2/25/a ... images.htm
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede nakyla » Mar 6 Aoû 2013 11:28

kate a écrit:J'ai lu plusieurs versions, mais il semblerait que la testostérone ralentisse la CBS

Est-ce que dans ce cas, ça peut contrebalancer naturellement une CBS up génétique, surtout chez les hommes ?
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Mar 6 Aoû 2013 12:46

Peut-être, je me pose la question.
As-tu déjà fait doser ta testostérone ? en sachant qu'en salivaire c'est plus fiable.

D'après mon expérience, la B12 à haute dose, en s'opposant à la B6 (toutes les Vitamines B se faisant concurrence entre elles), fait monter la testostérone. Car le manque de B6 entraîne une baisse de production de progestérone, d'où remontée de la LH, et la LH stimule la production d'androgènes. Du moins c'est comme ça que j'explique ma récente hausse de testostérone, ce qui n'est pas très bon chez moi (tendance aux kystes ovariens). Et malgré ma testo haute, les sulfates ne sont pas toujours bas pour autant.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede nakyla » Mer 7 Aoû 2013 10:33

kate a écrit:As-tu déjà fait doser ta testostérone ? en sachant qu'en salivaire c'est plus fiable.

La testostérone sanguine oui mais il y a longtemps, par contre jamais la salivaire.
A l'occasion, je le ferais.
kate a écrit:D'après mon expérience, la B12 à haute dose,

C'est combien une haute dose de B12 pour toi, quelle B12 tu prends (de l'hydroxyB12) ?
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Mer 7 Aoû 2013 13:08

J'ai essayé la HydroxyB12 et la MéthylB12, 1000 mcg par jour pendant longtemps, + un complément multi-Vit.B à petite dose pour ne pas me carencer en les autres Vit B. Et j'ai fait quelques essais à plus haute dose de MB12 (jusqu'à 5000 mcg par jour).
Le problème est que l'on fuit la B6 pour ne pas alimenter la CBS, mais qu'en même temps on prive de B6 toutes les autres enzymes en ayant besoin. J'ai essayé d'augmenter mon multi-Vit.B mais ça m'aggrave. Il y a bien un multi-Vit.B chez HolisticHeal qui est peu dosé en B6 mais il est cher et j'ai remarqué qu'il ne se conservait pas bien (changement de couleur et comme des traces d'humidité au bout d'un moment). Et de toute façon ça revient au même : déséquilibre entre B12 et B6. Ou alors il faut rester à des petites doses de B12.
Et toi où en es-tu ?
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede nakyla » Mer 7 Aoû 2013 13:33

kate a écrit:Et toi où en es-tu ?

J'ai de l'hydroxyB12 dans mon tiroir, mais j'attends de faire un profil des vitamines B complet, des composés soufrés, et des neurotransmetteurs (sang + urines) pour voir déjà où j'en suis avant de prendre quoi que ce soit, mais c'est cher et non remboursé, alors j'attends un peu :/
Pour l'instant, je fait une détox aluminium pendant 3 mois, pour voir ce que ça donne, le reste on verra après, mais je compte bien m'y attaquer.
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Mar 13 Aoû 2013 20:39

Des nouvelles de ma "thérapie CBS up" : j'ai tout arrêté !
J'y ai cru, tout comme j'avais cru au HPU et à tout un tas d'autres choses......Tous ces protocoles sont vraiment très hasardeux.
Comme expliqué plus haut, fuir la B6 afin de ralentir la CBS, n'est pas bon, car on prive alors les autres enzymes B6-dépendantes de leur cofacteur. Ainsi on peut arriver à une carence en progestérone, dopamine et d'autres molécules dépendantes de la B6, et créer ainsi des déséquilibres hormonaux et en neuro-transmetteurs.
Donc d'après moi ce n'est pas la bonne tactique.
J'en cherche une autre pour que la reméthylation de l'homocystéine fonctionne, car c'est sûr par contre, qu'il y a blocage à ce niveau et qu'il faut le lever. Peut-être en s'intéressant davantage à la G6PD qui permet de fabriquer du NADPH, lequel permet le recyclage de la B12 dans la MTRR, et du Glutathion dans la Glutathion Reductase.
La G6PD est stimulée par les oestrogènes, si le taux de testostérone monte et que les oestrogènes baissent, ça ne doit plus fonctionner. En tout cas pour les femmes. Pour les hommes je ne sais pas.

Donc prudence à ceux qui voudraient suivre ce protocole, qui peut avoir un effet "wahou" au début......
N'en reste pas moins que le test génétique reste un outil très instructif, surtout pour ceux qui voudraient suivre une chélation au DMPS ou DMSA : il faut avant écarter la présence d'une CBS up génétiquement.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede un_ptit_gars » Mer 14 Aoû 2013 00:34

kate a écrit:Des nouvelles de ma "thérapie CBS up" : j'ai tout arrêté !
J'y ai cru, tout comme j'avais cru au HPU et à tout un tas d'autres choses......Tous ces protocoles sont vraiment très hasardeux.


Salut Kate,

Je suis très étonné de ton message, j'aurais jamais pensé toi que tu laisserais tomber cette voie qui pourtant t'intéréssait tellement... qu'est ce qui c'est passé pour que tu en arrive a cette conclusion? Que compte tu faire actuellement pour améliorer ton état si tu ne te base plus sur le travail de la CBS up?

A bientot,

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10923
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Mer 14 Aoû 2013 13:32

Salut P'tit Gars,
Je ne laisse pas tomber cette voie, je laisse tomber le protocole "peu de B6 et beaucoup de B12".
Ce qui m'est arrivé, c'est que déjà les bons effets n'ont pas perduré. Ensuite, ma dernière analyse salivaire a montré une baisse de progestérone (seuil minimum) et à nouveau une hausse de testostérone (seuil maximum), ce qui n'est bon ni pour mes fibrômes ni pour mes ovaires. Car depuis le traitement HPU tout s'est aggravé de ce côté.
Toutes les vitamines B se faisant concurrence entre elles, prendre des doses supra-physiologiques de B12 et fuir la B6 entraîne une carence en B6, d'où une baisse de la progestérone, laquelle entraîne une hausse de la LH, laquelle stimule la production d'androgènes.
Donc si fuir la B6 est bon pour calmer la CBS, ce n'est pas bon pour les autres enzymes B6-dépendantes.

Je continue à garder en ligne de mire la CBS up et donc le manque de reméthylation de l'homocystéine. Car je reste persuadée que le blocage est bien à ce niveau. Il faut donc bien relancer la MTR. Pour cela il faut de la B12. Mais plutôt que d'en rajouter, de la "toute neuve", on peut peut-être aider le corps à recycler la "vieille". Car c'est pour cela que l'on "manque" de B12 : elle s'oxyde facilement et doit être désoxydée, grâce au NADPH fabriqué par la G6PD. La B12 est aussi "protégée" par le Glutathion. Pas facile de faire du Glutathion avec une CBS up. Toutefois chez moi c'est assez simple de freiner la CBS : il me suffit de ne prendre qu'une dose mini d'Euthyral.
Après, pour la G6PD, il faut des oestrogènes. J'en ai mais c'est la testostérone qui domine, et de beaucoup. Il faut que je résolve cette hyperandrogénie (en fait mon cas s'apparente un peu à un syndrômes des ovaires polykystiques). Je n'ai que l'hydrocortisone pour calmer la surproduction d'androgènes surrénaliens, et qui agit aussi soi-disant sur les androgènes ovariens.
On verra au prochain contrôle salivaire.
De toute façon il est clair que je dois stopper l'approvisionnement en B12.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede Lebowski » Mer 14 Aoû 2013 14:51

hmm, ça me laisse perplexe ce lien entre methylation/transsulfuration et hormones, j'ai pas encore tout compris, va falloir que je me replonge dans les textes et diagrammes pour mieux comprendre.

Moi aussi pendant longtemps j'avais les ovaires polykystiques, maintenant c'est l'endométriose donc à priori une dominance d'oestrogène...

et si j'ai bien compris j'ai une CBS moitié up...
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=1&t=2869
Lebowski

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 1836
Inscription: Sam 21 Avr 2012 16:08
Localisation: 33

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede un_ptit_gars » Mer 14 Aoû 2013 14:54

D'accord, je comprend mieux... merci pour ces précisions kate!
C'est sur que tout cela est bien compliqué, équilibrer un coté sans déséquilibrer un autre, etc...mais bon sais malgré tout que c'est un travail nécéssaire pour réellement aller mieux, alors ne baissons pas les bras :)

On se tiens au courant de la suite ça marche,

A+

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10923
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Mer 14 Aoû 2013 15:01

Lebo et les autres CBS up, je pense qu'un contrôle hormonal salivaire est incontournable :
- estro/progestérone/testostérone chez Barbier 57 Euros. A faire vers J19-J20 du cycle.
- ratio cortisol/cortisone chez P.A. 69 Euros.

La CBS up produit des sulfates qui freinent la G6PD, donc moins de NADPH pour recycler le cortisol, d'où "hyperplasie" surrénalienne réactionnelle. Après suivant les polymorphismes de chacun au niveau des gènes codant les enzymes surrénaliennes et ovariennes, on aboutit ou pas à une surproduction d'androgènes, qui elle-même freine la G6PD et le cercle est vicié......

P'tit Gars tu en es où de tes sufates, de tes dosages thyroidiens et surtout de ta forme ?
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede un_ptit_gars » Mer 14 Aoû 2013 17:32

kate a écrit:P'tit Gars tu en es où de tes sufates, de tes dosages thyroidiens et surtout de ta forme ?


Le mauvais cap est en phase d'être passé, ça va deja largement mieux de mon coté, jte remercie kate :)
Même si ce n'est pas tjrs évident de savoir "pourquoi" cela est arrivé, je sais actuellement que c'est réellement un excès de toxines qui m'a foutu a plat, vu qu'en redoublant d'attention sur les binders ça m'a permis de remonter la pente. J'ai plusieurs idées sur ce qui a pu me faire mobiliser autant et subitement, mais l'essentiel a mon sens n'est pas de chercher a tjrs tout expliquer, mais d'appliquer les bons outils pour corriger le déséquilibre qui est arrivé. Dans mon cas l'argile verte et le charbon sont les réponses les plus éfficaces, j'axe donc mes soins a ce niveau et ça s'arrange progressivement (je reprend doucement mais surement des kilos! ;) ) Je regrette simplement de ne pas avoir eut le réflexe de les utiliser dessuite et a forte dose, alors qu'a postériori ça me semble évident que j'aurais du le faire... a croire que parfois on a du mal a appliquer ses propres conseils :D

Pour les sulfates tjrs entre 1200 et 1600, mais il faut dire que je n'ai pas réalisé bcp d'actions pour essayer de les faire diminuer, car j'avais une urgence plus importante a régler. Une fois que j'aurais repris 5kg de plus et que le cap cap sera passé pour de bon je me remettrai sur le chemin pour voir ce que je peux faire a ce niveau, c'est prévu!

A bientot kate,

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10923
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede Lebowski » Mer 14 Aoû 2013 20:46

kate a écrit:Lebo et les autres CBS up, je pense qu'un contrôle hormonal salivaire est incontournable :
- estro/progestérone/testostérone chez Barbier 57 Euros. A faire vers J19-J20 du cycle.
- ratio cortisol/cortisone chez P.A. 69 Euros.


Voui! :jap: C'est d'ailleurs déjà sur ma liste de choses à faire, c'est juste que dernièrement j'ai pas trop eu le temps de m'en occuper.

J'ai re-testeé mes sulfates/sulfites avec les badelettes ajd, je suis encore dans la norme. J'essaierai demain de faire des mesures sur 24h si je n'oublie pas bien sûr.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=1&t=2869
Lebowski

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 1836
Inscription: Sam 21 Avr 2012 16:08
Localisation: 33

Re: Methylation/transsulfuration et hormones

Messagede kate » Mer 14 Aoû 2013 20:58

P'tit Gars t'as maigri tant que ça ?
C'est dingue, j'avais failli te dire qu'en hypermétabolisme il y a hypermobilisation donc binders indispensables, mais j'ai pensé que tu le savais....... Comme quoi on est vite à côté de la plaque quand le corps perd son équilibre.
J'ai plusieurs idées sur ce qui a pu me faire mobiliser autant et subitement, mais l'essentiel a mon sens n'est pas de chercher a tjrs tout expliquer
,
Bah si, quand même, chercher la cause de la cause de la cause.......pour moi c'est primordial.
A bientôt alors pour la suite de nos aventures.....

Lebo,
J'ai re-testeé mes sulfates/sulfites avec les badelettes ajd, je suis encore dans la norme

La norme à Roberts ? Tu affiches combien au juste ?
Moi en ce moment c'est > 400 mais si je descends à < 200 je suis mieux.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Suivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités