Profil de methylation inter-mélodien

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede stilter » Dim 8 Sep 2013 20:07

Bonjour à tous,

Je suis entrain de comparer les interprétations de GeneticGenie et LiveWello. Et sur le MAO A R297R, çà coince :??:
Mon génotype est T (le gène MAO A étant sur le chromosome X, les hommes n'ont qu'un seul allèle). GeneticGenie me l'annonce comme rouge [img]images/icones/icon5.gif[/img] alors que LiveWello me l'annonce comme vert [img]images/icones/icon14.gif[/img] et dit que l'allèle G est celui qui est à risque.

Avez vous la même incohérence?

Je ne sais pas du tout quelle est l'importance de ce gène mais si nos 2 interprètes ne sont pas cohérents, on peut en déduire qu'il y en a un qui se plante! :na:
J'ai essayé de les départager avec http://www.snpedia.com/index.php/Rs6323 et http://www.ncbi.nlm.nih.gov/SNP/snp_ref.cgi?rs=rs6323 mais je ne sais pas y voir qqchose de significatif.
Bon, je vais continuer mes comparaisons!!!
stilter

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 24
Inscription: Mer 16 Mai 2012 14:20
Localisation: Toulouse

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede jibouille » Dim 8 Sep 2013 20:23

Ah oui exact! [img]images/icones/icon18.gif[/img]
J'avais déjà remarqué sur les résultats de livewello que 2 lignes étaient identiques...

Le MAO A c'est celui qui dégrade la sérotonine, moi qui prends du L-tryptophane c'est assez emmerdant si il devient rouge :/
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede stilter » Dim 8 Sep 2013 22:26

que 2 lignes étaient identiques...

Euh! Que veux tu dire Jibouille?
stilter

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 24
Inscription: Mer 16 Mai 2012 14:20
Localisation: Toulouse

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede jibouille » Dim 8 Sep 2013 22:37

stilter a écrit:
que 2 lignes étaient identiques...

Euh! Que veux tu dire Jibouille?


Tableau methylation 2, GAD1 rs3828275, il y est 2 fois ligne 17 et 20
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede jibouille » Lun 9 Sep 2013 10:56

A priori d'après ce site l'allèle foireux est sur le MAO A le T :

http://snpedia.com/index.php/Yasko_Methylation

Ça laisser planer des doutes sur le sérieux de livewelo... :/
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede nakyla » Lun 9 Sep 2013 12:19

jibouille a écrit:http://snpedia.com/index.php/Yasko_Methylation

Il y a aussi d'autres incohérences :
VDR Taq : (risk allele G), GeneticGenie (risk allele A)
CBS I278T : (risk allele G) qui est le rs2298758 sur snpedia et le s5742905 sur livewello.

Il faudrait savoir qui détient la vérité, snpedia, 23andme, livewello, dieu ????
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede Asterix » Lun 9 Sep 2013 15:09

nakyla a écrit:Ce qui serait intéressant aussi, c'est d'avoir ce même profil pour des gens qui ne sont pas malades, pour voir si ces polymorphismes sont vraiment une base commune aux "intoxiqués", ou finalement assez courants.

kate a écrit:Ce n'est pas tant la génétique qui pose problème, c'est l'association génétique + environnement.

Dans le cas où les polymorphismes en question se retrouveraient chez les "bien portants" aussi, cela signifierait effectivement que c'est bien l'environnement qui explique le fait que certains soient malades, et les autres pas.
En revanche, si une différence significative apparaissait entre les deux échantillons - bien portants et malades - au niveau de certains polymorphismes, ce serait très intéressant : ça montrerait un impact significatif de la génétique en la matière.
Mais pour faire une telle comparaison, il faudrait des "échantillons" de taille suffisante, et ça...
Asterix

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 654
Inscription: Jeu 1 Aoû 2013 13:52
Localisation: Bretagne

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede nakyla » Lun 9 Sep 2013 16:37

Asterix a écrit:Dans le cas où les polymorphismes en question se retrouveraient chez les "bien portants" aussi, cela signifierait effectivement que c'est bien l'environnement qui explique le fait que certains soient malades, et les autres pas.
En revanche, si une différence significative apparaissait entre les deux échantillons - bien portants et malades - au niveau de certains polymorphismes, ce serait très intéressant : ça montrerait un impact significatif de la génétique en la matière.

L'impact principal n'est pas la génétique, à mon sens, mais bien l'environnement. Sans polluants, il n'y a pas d'intoxication par les polluants, même avec une génétique défavorable, alors qu'avec une génétique favorable, on peut quand même être malade, cela dépend du niveau du niveau d'intoxication et aussi d'autres co-facteurs.
La génétique est l'un des co-facteurs, mais n'explique pas tout.
Avatar de l’utilisateur
nakyla

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 1173
Inscription: Jeu 11 Avr 2013 18:40
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede kate » Lun 9 Sep 2013 16:39

Dans le cas où les polymorphismes en question se retrouveraient chez les "bien portants" aussi, cela signifierait effectivement que c'est bien l'environnement qui explique le fait que certains soient malades, et les autres pas.
En revanche, si une différence significative apparaissait entre les deux échantillons - bien portants et malades - au niveau de certains polymorphismes, ce serait très intéressant : ça montrerait un impact significatif de la génétique en la matière.
Mais pour faire une telle comparaison, il faudrait des "échantillons" de taille suffisante, et ça...

En ce qui me concerne je reste sur ma position : ce n'est pas ma génétique qui est en cause, mais les toxiques-sur-ma-génétique. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai vécu hyper bien avec cette même génétique (évidemment) jusqu'à ce que je sois fortement exposée aux toxiques.
Question à tous : Allez-vous mal depuis toujours ou bien est-ce que votre vie a basculé un jour ?
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede kate » Lun 9 Sep 2013 16:42

D'accord avec toi Nalyla mais
La génétique est l'un des co-facteurs, mais n'explique pas tout.

la génétique gère quand même nos capacités à nous dépolluer naturellement. Moins tu as d'entraves génétiques à faire du glutathion, moins tu vas t'intoxiquer.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede Asterix » Lun 9 Sep 2013 17:31

kate a écrit:
Question à tous : Allez-vous mal depuis toujours ou bien est-ce que votre vie a basculé un jour ?

(cf ma présentation)
J'allais plutôt bien - avec de menus soucis, peut-être un peu pus que la moyenne, mais ça restait "maîtrisé" : je menais ce que je considère être une vie "normale" - jusqu'à l'époque où, en deux étapes principalement, mon état s'est dégradé ; cela s'est étalé sur environ 18 mois, sans que j'arrive à déterminer vraiment la(les) raison(s) de cette dégradation. Les symptômes ont un peu varié au fil du temps depuis lors, mais la sensation (et la réalité) de ma fatigue/handicap est restée la même, voire a eu tendance à croître encore, lentement mais sûrement, depuis cet "événement" déclencheur mal identifié.

Sinon sur le fond, je suis d'accord avec vous deux : d'une façon générale, à génétique donnée, l'intervention soudaine ou cumulée de facteurs environnementaux défavorables fait pencher la balance du mauvais côté.
Asterix

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 654
Inscription: Jeu 1 Aoû 2013 13:52
Localisation: Bretagne

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede jibouille » Lun 9 Sep 2013 18:20

De toute façon même les chercheurs s'accordent à dire que le rapport génétique/environnement est de 10%/90% dans l'apparition des maladies.
Sans parler de l'épigénétique, moi je reste persuadé que le corps possède de formidables capacité d'adaptation parce que la priorité de toute cellule c'est la survie, on le vois avec les polymorphismes quand yen a un qui défaille un autre essaye de compenser. Alors c'est sur on part pas touts sur un pieds d'égalité mais je trouve que par les temps qui court on accorde beaucoup trop d'importance à la génétique...même si il ne faut bien sur pas l'occulter

J'ai encore lu ya pas longtemps une étude qui démontrait que les antioxydants n'étaient pas pas forcément utiles et que les cellules devaient se renforcer d'elles mêmes et peuvent bénéficier d'un stress oxydatif

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21619928%20
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede kate » Lun 9 Sep 2013 18:37

moi je reste persuadé que le corps possède de formidables capacité d'adaptation parce que la priorité de toute cellule c'est la survie, on le vois avec les polymorphismes quand yen a un qui défaille un autre essaye de compenser

Oui d'accord, c'est pourquoi malgré nos tristes états, voire très graves pour certains, on n'est pas encore morts. Nos cellules ont survécu, c'est pas pour ça que l'on va bien.

je trouve que par les temps qui court on accorde beaucoup trop d'importance à la génétique...même si il ne faut bien sur pas l'occulter

Par les temps qui courent justement, avec l'augmentation exponentielle des pollutions environnementales, il faudrait s'y intéresser encore plus je trouve.

J'ai encore lu ya pas longtemps une étude qui démontrait que les antioxydants n'étaient pas pas forcément utiles et que les cellules devaient se renforcer d'elles mêmes et peuvent bénéficier d'un stress oxydatif

Si elles en ont la possibilité........
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede jibouille » Lun 9 Sep 2013 18:49

Il faudrait savoir qui détient la vérité, snpedia, 23andme, livewello, dieu ????


Dieu existe-t-il? On approche du point godwin :lol: :lol:
Sur ce coup j'aurais plutôt tendance à croire snpedia....

Par les temps qui courent justement, avec l'augmentation exponentielle des pollutions environnementales, il faudrait s'y intéresser encore plus je trouve.


nan mais c'est pas ce que j'ai dit, évidemment il faut s'y intéresser mais aujourd'hui on a tendance à tout imputer à la génétique, tous les cancers, les maladies neurodégénératives, les maladies inflammatoires, arrivent parce qu'on a tel gêne défectueux si tu en crois les publications scientifiques, quand tu vois les crédits de recherche tout part dans la génétique, c'est le nouvel eldorado, mais l'impact de l'environnement, de l'alimentation, des polluants? que dalle, enfin c'est très léger sur l'ensemble...
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Profil de methylation inter-mélodien

Messagede un_ptit_gars » Lun 9 Sep 2013 23:52

jibouille a écrit: la génétique, c'est le nouvel eldorado, mais l'impact de l'environnement, de l'alimentation, des polluants? que dalle, enfin c'est très léger sur l'ensemble...


C'est vrai, mais y a aussi la "redécouverte" très en vogue des parasites au sens large du terme. Alzeihmer serait du a un parasite, les cancer aussi, la sclerose en plaque aussi, etc... Comme d'hab, la science officielle part dans une seule direction, met des oeillières et ne voit même plus un éléphant qui passerait sur sa route... :/
A une époque ce n'était que le "hasard", puis maintenant que la génétique ou que les parasites...peut etre qu'un jour la science finira par se réconcilier avec tout ce beau monde en intégrant chacun des co-facteurs... ils finiront par dire ce que l'on répète sans cesse sur mélodie depuis des années: il n'y a jamais un seul coupable, mais une équation complexe (et unique à chacun) de co-facteurs... seulement pour eux c'est moins "vendeur" en terme de "pillule magique" ou "de vaccins qui nous sauvent tous", donc bon faudra encore attendre un bon bout de temps je crois... :/

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10923
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité