Groupage HLA

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Re: Groupage HLA

Messagede lilou0809 » Ven 17 Avr 2015 15:31

Bonjour ymy,

Pour répondre à ta demande, voici mon groupage HLA
A11 - A 29 (A19)
B44 - B 57 (B12, B17, B4)
Cw6

DR4 - DR 7 (DR53)
DQ2 - DQ8 (DQ3)

Le diagnostic de mon médecin : intolérance au gluten

S'il y a d'autres éléments d'analyse à apporter, n'hésites pas à m'en faire part.
lilou0809

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 4
Inscription: Mer 23 Avr 2014 23:58

Re: Groupage HLA

Messagede ymy » Ven 17 Avr 2015 23:57

Bonsoir lilou,

Voici les associations selon le tableau de Shoemaker :
Multisusceptible : DR4 DQ3 DR53
Mold Susceptible : DR7 DQ2/3 DR53
Dinoflagellates : DR4 DQ8 DR53

Il faudrait rechercher les sous-groupes du DR4, car 4 sont prédisposants à la polyarthrite rhumatoïde. Ce sont HLA-DRB1*0401, *0404, *0405, *0408 (résonance avec EBV et CMV).
Cf ce lien parmi d'autres : http://medidacte.timone.univ-mrs.fr/web ... imprim.pdf

Concernant le B44, il est impliqué dans les spondylarthropathies et MICI (au même titre que le B27 et B35) :
http://www.kobe.fr/colloque-interface/r ... _Flipo.pdf
Dernière édition par ymy le Sam 17 Oct 2015 22:35, édité 1 fois.
ymy

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 830
Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

Re: Groupage HLA

Messagede Gwalarn » Lun 4 Mai 2015 14:55

Bonjour,
j' ai oublié de poster mon typage HLA, fait il y a quelques années en biologie moléculaire chez Chapy-Valeix:

Classe 1
A2 A29
B35 B44 (B12, B4, B6)
Cw4 --

Classe 2
DR1 DR7 (DR53)
DQ2 DQ5 (DQ1)

Pour moi, l' intérêt principal est de tester en kinésio sur le thymus chez tous les patients la dilution homéopathique HLA DR 30 CH:
Si le test est favorable, cela signe un problème d' auto-immunité, il faut freiner les HLA DR qui sont sur-exprimés.
Et d'habitude, sauf exception, un des HLA DR est favorable, et l' autre est mauvais.
Par exemple dans un problème neurologique, il faut freiner le HLA DR2. Et stimuler le 2ème HLA DR différent du DR2.
Et pour une polyarthrite, il faut freiner les DR1 ou DR4, et stimuler l' autre HLA DR.
D' où ma perplexité devant des traitements Roudier qui freinent (par fortes dilutions non homéopathiques) les 2 allèles HLA du patient au lieu de ne viser que celui qui est surexprimé.

En testant la dilution précise du patient, on a la réaction générale au thymus, et la réaction locale en testant sur l' organe concerné.
Par exemple en cas de SEP (sclérose en plaque), HLA DR2 est mauvais sur le cerveau, mais favorable sur le gros intestin ou le poumon.
Et l' autre HLA DR sera neutre sur le cerveau et favorable sur GI ou poumon. Si on décide de freiner le DR2 sur une poussée de SEP, HLA DR2 en 17 CH sera indiqué, mais il faudrait peut-être aussi stimuler l' autre HLA DR en le prescrivant en 5 CH.

Sur les pathologies auto-immunes à T4 TH1 ou TH17, au lieu de moduler directement le HLA, il est souvent plus intéressant de faire basculer le patient en TH2, par exemple en corrigeant un déficit en vitamine D.
Par contre attention à la dépose d' amalgames, avec ou sans protocole de protection, le mercure oriente en TH2, en l' enlevant le patient revient en TH1 et fait une aggravation de PR (polyarthrite), Chronn ou maladie neurologique ...

Et quand HLA DR 30 CH est mauvais au test, c' est que des cellules anormales prolifèrent: ce peut être des bactéries ou virus, mais plus souvent ce sont des cellules dystrophiques à l'ADN modifié qui ne répondent pas aux ordres d' apoptose et échappent à la réponse immunitaire.
Dans ces cas, il est souvent intéressant de stimuler les HLA de classe 1 pour améliorer la reconnaissance des cellules à l' ADN modifié.

Le traitement MORA va agir sur la stéréo-chimie des molécules par ses contre mesures électroniques (signaux en inversion de phase), ce qui permet souvent de lever les blocages cellulaires liés à un mauvais repliement spatial des molécules d' ADN entrainés par les produits chimiques (normal pour les pesticides, c' est leur but !). Après un traitement bien ciblé, on ne teste plus de cellules dystrophiques, et les HLA DR du patient sont neutres aux tests. Les HLA de classe 1 restent souvent favorables, liés à des cellules dyplasiques qu' il faut rechercher et corriger dans d' autres séances.
Avatar de l’utilisateur
Gwalarn

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 134
Inscription: Mar 31 Déc 2013 18:34
Localisation: 29 S

Re: Groupage HLA

Messagede Gwalarn » Lun 4 Mai 2015 14:58

marielle44 a écrit:Bonjour,
Voici ce qui ressort du typage HLA:

A2 - A3
B35 - B44 (B12)
Cw4 - Cw16
DR7 - DR16 (DR2)
DQ2 - DQ5 (DQ1)

Bonjour Marielle, quelques réflexions sur ton HLA qui est proche du mien (sauf DR2).

HLA B35 est relié à la thyroïdite subaigue de De Quervain (Risque Relatif RR= 17) et à des rhumatismes non classés, souvent réactivés par le Streptocoque.
Le streptocoque bêta-hémolytique a une partie d’ acides aminés similaires à la protéine B35, d où un risque de dégâts auto-immuns par les anti-corps antistreptocoques en cas d’ infections chroniques à ces germes: les anticorps antistreptocoques luttent contre les streptocoques, mais aussi contre les protéines similaires présentées sur rein, articulations et valvules cardiaques. Ce qui implique une éradication plus exhaustive des foyers infectieux dentaires potentiels, les dents mortes.
B35 est aussi fréquent dans les problèmes hépatiques et dans les pathologies liées à un déficit en Mg.

HLA DR7 est relié à la maladie coeliaque (RR = 3,1), au psoriasis (RR = 4,8), au cancer de la thyroïde (RR = 4).
DQ 2 est lié à la maladie coéliaque (RR = 60). (Sources Lionel Chapuis et Laurent Hervieux).

Je rajoute pour DR 7, sur mes observations personnelles, qualité de « sourcier » accentuée, forte intolérance aux métaux ferro et dia-magnétiques, et aux perturbations géobiologiques. En particulier aux failles souvent réactivées par le Wifi malgré le traitement géobiologique. Et quand le DR 7 s’ intéresse plus à son environnement humain qu’ à la terre, il a des talents de prémonition plus accentués, par exemple deviner qui appelle au téléphone avant de décrocher !

En cas d’ auto-immunité, le rhumato voit plus les HLA DR1 et 4, ou les rhumatismes psoriasiques des DR 7 (RR = 6), mais avec un DR 2 on arrive surtout chez le neurologue. C’ est très net avec le sous groupe DR 15, j’ en suis moins sur pour l’ autre sous groupe DR 16. Attention donc avec Lyme pour ses implications neurologiques, à tester sur les points d’ acu SN 3 et 4.
Avatar de l’utilisateur
Gwalarn

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 134
Inscription: Mar 31 Déc 2013 18:34
Localisation: 29 S

Re: Groupage HLA

Messagede marielle44 » Lun 4 Mai 2015 17:18

Bonjour Gwalarn,

Merci pour ces informations.

Je retrouve dans ce que tu dis les risques thyroidiens, de fait les ondes affectent ma thyroïde (je le sens depuis un peu plus d'un an), et les intestins, j'ai fait 2 cures Taty Lauwers (un sans polysaccharides qui m'a fait du bien, et un gras ("bonnes graisses" et protéiné, qui m'a bien fatigué le corps), mais ça n'a pas vraiment amélioré mon terrain je pense. Avec en plus les cures du foie et les lavements, j'ai été déminéralisée pendant quelques mois.

Je fais aussi un lien entre mes douleurs stomachales et un ou des agents fongiques (j'étais intolérante à l'aspergillus niger jusqu'à un traitement équivalent au NAET en kinésio).

Petite question : c'est quoi RR ? je suppose que plus le chiffre est élevé, plus le risque est important ?

Bon, pour la sensibilité dont tu parles, c'est clair. C'est massivement tellurique si j'en crois en effet ma capacité à être dérangée par les rayonnements divers qui sont canalisés par la structure de la maison, en plus, et je ne peux pas m'approcher des murs à moins d'1m50. Mais ça marche aussi avec les personnes, ça me sert bien dans mon cabinet pour aider mes patients ... mais il me faut être à proximité. Ca ne marche pas à distance !
Mais pourquoi DR 7 ?

Pour la sensibilité nerveuse, je note les 2 points d'acu dont tu parles et je vais demander à mon ostéo (qui me donne la nutripuncture) de les tester, ou au morathérapeute. Car en effet, je crois :cry: que c'est le SN qui est atteint chez moi vue ma confusion mentale quand je suis trop exposée, pas vraiment les muscles (Dr C de St C m'a posé plusieurs fois la question). Sauf le haut du corps depuis quelques semaines, et les épaules, le cou et la base du crâne depuis quelques jours, l'impression d'être grippée +++.
Donc ça confirme ce que je craignais.

Des idées Ymy ou quelqu'un d'autre sur DQ 2 DQ 5 ? je n'ai pas encore trouvé grand chose sur le net sur ceux-là ...

Merci tout plein !
marielle44

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 196
Inscription: Dim 24 Aoû 2014 10:01

Re: Groupage HLA

Messagede marielle44 » Lun 4 Mai 2015 17:40

Gwalarn a écrit:l' intérêt principal est de tester en kinésio sur le thymus chez tous les patients la dilution homéopathique HLA DR 30 CH:
Si le test est favorable, cela signe un problème d' auto-immunité, il faut freiner les HLA DR qui sont sur-exprimés.


Tu testes ça en mora ?

Gwalarn a écrit:Et d'habitude, sauf exception, un des HLA DR est favorable, et l' autre est mauvais.
Par exemple dans un problème neurologique, il faut freiner le HLA DR2. Et stimuler le 2ème HLA DR différent du DR2.
En testant la dilution précise du patient, on a la réaction générale au thymus, et la réaction locale en testant sur l' organe concerné.
Par exemple en cas de SEP (sclérose en plaque), HLA DR2 est mauvais sur le cerveau, mais favorable sur le gros intestin ou le poumon.
Et l' autre HLA DR sera neutre sur le cerveau et favorable sur GI ou poumon. Si on décide de freiner le DR2 sur une poussée de SEP, HLA DR2 en 17 CH sera indiqué, mais il faudrait peut-être aussi stimuler l' autre HLA DR en le prescrivant en 5 CH.


Moi qui n'ai pas encore bénéficié de la mora, ça m'a l'air bien intéressant. Et utile.

Gwalarn a écrit:Sur les pathologies auto-immunes à T4 TH1 ou TH17, au lieu de moduler directement le HLA, il est souvent plus intéressant de faire basculer le patient en TH2, par exemple en corrigeant un déficit en vitamine D.


Comment sait-on si on a une pathologie auto-immune ? Les analyses que j'ai faites, il y a les sous-populations lymphocytaires (T3 T4 T8C T8S BL NK CD57 Tactivés), le profil protéique de l'immunité (IgM, IgG, IgA). Il y a aussi la vitamine D3 (-> Je suis supplémentée).

Gwalarn a écrit:Et quand HLA DR 30 CH est mauvais au test, c' est que des cellules anormales prolifèrent: ce peut être des bactéries ou virus, mais plus souvent ce sont des cellules dystrophiques à l'ADN modifié qui ne répondent pas aux ordres d' apoptose et échappent à la réponse immunitaire.


En clair : cancer ?

Gwalarn a écrit:Le traitement MORA va agir sur la stéréo-chimie des molécules par ses contre mesures électroniques (signaux en inversion de phase), ce qui permet souvent de lever les blocages cellulaires liés à un mauvais repliement spatial des molécules d' ADN entrainés par les produits chimiques (normal pour les pesticides, c' est leur but !). Après un traitement bien ciblé, on ne teste plus de cellules dystrophiques, et les HLA DR du patient sont neutres aux tests. Les HLA de classe 1 restent souvent favorables, liés à des cellules dyplasiques qu' il faut rechercher et corriger dans d' autres séances.


Bon ben j'ai hâte de le voir, ce morathérapeute
marielle44

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 196
Inscription: Dim 24 Aoû 2014 10:01

Re: Groupage HLA

Messagede ymy » Ven 15 Mai 2015 14:56

Gwalarn a écrit:Bonjour,
j' ai oublié de poster mon typage HLA, fait il y a quelques années en biologie moléculaire chez Chapy-Valeix:

Classe 1
A2 A29
B35 B44 (B12, B4, B6)
Cw4 --

Classe 2
DR1 DR7 (DR53)
DQ2 DQ5 (DQ1)


Bonjour Gwalarn,

Merci d'avoir posté ton HLA dans cette rubrique.

Selon Shoemaker, tu n'as qu'un seul haplotype concerné :
Mold Susceptible : DR7 DQ2 DR53

Quant au mimétisme des DR1, B35, B44, DQ2, … tu en sais autant que moi, je ne vais donc pas développer.

C'est intéressant ce que tu dis sur la méthode Roudier.
L'an dernier, j'ai fait une dizaine d'injections. Les réactions furent assez extrêmes, mais j'espérais que le médecin trouve la bonne dilution … ce qui ne fut pas le cas. Il ne m'a d'ailleurs rien expliqué en matière de HLA, et pour cause … je suppose qu'il ne connaît que la PR avec les sous-groupes des DR4 et DR1, et la SPA B27. Ce qui n'est pas mon cas. Il m'avait juste indiqué les fourchettes de dilutions à essayer pour les PR et SPA classique. Dans mon cas (SPA non B27, axiale et périphérique), cette fourchette était selon lui beaucoup plus vaste (de 8000 à 17000), d'où la difficulté à trouver la bonne dilution.

Comme toi, je suis aussi B35, ainsi que mon fils. Il était autiste, il y a 8 ans, suite au rappel du ROR. Ce point là est totalement réglé, et il se porte très bien en apparence.
Sauf que, je lui ai fait faire un typage lymphocytaire et un groupage HLA. Le typage indique l'auto-immunité, il a le B35, et une infection chronique au streptocoque (ASLO, ASDOR positifs) depuis 2 ans au moins. Il n'avait jamais été testé auparavant, mais je sais à présent que le streptocoque est impliqué dans les PANDAS (en lien avec l'autisme). Il est fort possible que ce streptocoque soit là depuis plus longtemps.
En tout cas, malgré les différents traitements entrepris, il n'arrive pas à se débarrasser de ce streptocoque. Or, comme tu l'as souligné aussi, une infection chronique peut-être très dangereuse.
Il vient de faire un dernier traitement, indiqué d'ailleurs en première intention pour les PANDAS, et doit refaire le test bientôt.
As-tu peut-être quelque chose à me suggérer ?
Merci

ymy
Dernière édition par ymy le Sam 17 Oct 2015 22:34, édité 1 fois.
ymy

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 830
Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

Re: Groupage HLA

Messagede ymy » Ven 15 Mai 2015 14:57

marielle44 a écrit:Bonjour,
Voici ce qui ressort du typage HLA:

A2 - A3
B35 - B44 (B12)
Cw4 - Cw16
DR7 - DR16 (DR2)
DQ2 - DQ5 (DQ1)


Bonjour Marielle,

Gwalarn t'a déjà donné pas mal d'informations.

Le groupage HLA n'est qu'une aide au diagnostic … à confronter, donc, avec les symptômes.
Dans ton cas, voici les principales résonances génétiques et prédispositions issues de ces mimétismes moléculaires :

Selon Shoemaker :
Mold susceptible : DR7 DQ2 (DR53)
Borrelia, post Lyme Syndrome : DR16 DQ5 (DR51)

DR2 : SEP
Lors du congrès Lyme à Strasbourg en 2013, Horowitz disait concernant Lyme, qu'il y a un mimétisme moléculaire entre le flagelle du spirochète et la myéline, en cas de HLA DR2 (et HLA DR4). Donc le système immunitaire attaque la myéline au lieu du spirochète.

B35 : EBV, hepatovirus, herpès, streptocoque, PANDAS, problème de fixation du magnésium
DQ2 : maladie coeliaque

B35 et/ou B44 : SPA et MICI
http://www.kobe.fr/colloque-interface/r ... _Flipo.pdf

Et puis l'haplotype A3-B35 : chlamydia pneumoniae (Cpn)
J'ai pas mal potassé ce sujet, étant moi-même concernée.
Je ne sais pas si ton médecin a pensé à rechercher Cpn.
Mon HLA m'avait été prescrit en 2008 par un médecin chélateur … qui ne m'avait pas donné d'interprétation des résultats. J'ai consulté ton médecin (par mail et téléphone) il y a deux ans, car c'est un des rares médecins français (membre de chronimed) s'y connaissant en HLA et maladies auto-immunes. C'est d'ailleurs le premier médecin à m'avoir prescrit un typage lymphocytaire qui a montré l'auto-immunité. Ce qui n'était pas une surprise en soi, étant donné que j'avais déjà eu un Basedow. Ceci étant, il est passé à côté de la spondylarthrite, comme tous les autres médecins de chronimed d'ailleurs, mais aussi ceux des CHU, notamment ceux du centre de référence national français. (17 ans donc de SPA non diagnostiquée).

Cpn est impliquée dans de nombreuses pathologies. Je mets quelques liens (certains déjà donnés) :

chlamydia pneumoniae and neurological disorders :
http://www.hindawi.com/journals/ipid/2010/273573/

chlamydia pneumoniae et HLA A3-B35, athérosclérose :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2223860/

Un site très complet :
http://www.cpnhelp.org/how_chlamydia_pneumoniae_
http://www.cpnhelp.org/chlamydia_pneumoniae_in_0
http://www.cpnhelp.org/diseases_associated_with_

chlamydia pneumoniae et kératoconjonctivite sèche :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21751740

chlamydia pneumoniae et spondylarthrite ankylosante :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21469941

chlamydia pneumoniae et calcium :
http://www.sciencedirect.com/science/ar ... 8904001879

chlamydia pneumoniae, sclérose en plaques, MS (multiple sclérose) :
http://chronimed.over-blog.com/article- ... 69868.html
vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=EpMvDe8-qsM

Et puis, un dernier lien, en allemand, où l'on peut d'ailleurs voir Cpn au microscope à fond noir (car cela se diagnostique assez mal aussi … un peu comme Lyme) :
http://www.naturheilpraxis-hollmann.de/chlamydien.htm
Pour ceux qui ne lisent pas l'allemand, regardez tout de même le tableau qui relie les symptômes à borrelia, EBV, et chlamydia. Certains termes sont universels, sinon il y a reverso.
Malheureusement, on peut très bien cumuler ces 3 agents pathogènes, et bien d'autres encore …

ymy
Dernière édition par ymy le Sam 17 Oct 2015 22:34, édité 1 fois.
ymy

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 830
Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

Re: Groupage HLA

Messagede marielle44 » Dim 17 Mai 2015 19:34

Ymy,

Un immense merci pour ta réponse détaillée, j'espérais que tu passerais par là et que tu me répondrais. Je vais potasser tous les liens que tu me donnes, c'est très précieux merci.

Merci aussi pour cette confirmation sur le doc de Vannes.
J'avais un doute sur le premier antibio qu'il m'a prescrit (doxycycline ou un nom comme ça, le 2è sera "zythromax". Je les prends en même temps que Plaquénil, qui d'après ce que j'ai vu aide à la pénétration intracellulaire des antibios. Enfin, j'ai un antimycosique - le tout : 2 mois - 15 jours de traitement pour chaque intercalés de 15 jours d'arrêt). D'après ce que j'ai lu (notamment Burrascanp) la dose pour que la doxycycline soit efficace est entre 300 et 600mg par jour, il m'en a donné 200mg. Avec ta réponse et celle d'Astérix (que je remercie encore) sur le fait qu'il est dans Chronimed, je suppose donc qu'il sait ce qu'il fait et qu'il a de bonnes raisons de me prescrire ce dosage.

Je vais voir si je supporte les antibios. Pour l'instant j'ai fait un gros herx le 7è jour (j'ai dû annuler mes Rdv), et 8è encore un peu.

Je vais lui parler de chlamydiae, quand je l'ai vu je ne savais pas l'importance de lui dire qu'en effet c'est une maladie que j'ai eue adolescente (on a tous été jeunes hein :gla: )

Je posterai la suite des nouvelles !

Belle fin de WE à toi,
Marielle
marielle44

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 196
Inscription: Dim 24 Aoû 2014 10:01

Re: Groupage HLA

Messagede ymy » Dim 17 Mai 2015 23:31

marielle44 a écrit:Je vais lui parler de chlamydiae, quand je l'ai vu je ne savais pas l'importance de lui dire qu'en effet c'est une maladie que j'ai eue adolescente (on a tous été jeunes hein :gla: )


Bonsoir Marielle,

Je pense que tu fais allusion à chlamydia trachomatis, qui résonne principalement avec le HLA B27, que tu n'as pas.
Ceci étant, et pour en avoir le coeur net, demande une sérologie "chlamydia trachomatis IgA par IFI", pour voir si l'infection est toujours présente et active .
Idem pour chlamydia pneumoniae, car là tu as bien les gènes de prédisposition, mais ce mimétisme moléculaire n'est pas connu même par les rares médecins qui s'y connaissent un peu en matière de HLA.
Dernière édition par ymy le Sam 17 Oct 2015 22:33, édité 1 fois.
ymy

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 830
Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

Re: Groupage HLA

Messagede marielle44 » Lun 18 Mai 2015 15:32

Bonjour Ymy,
Merci pour ta réponse.
Je ne savais pas qu'il y avait plusieurs Chlamydia... mais je suis novice et découvre tout, en fait, avec cette maladie.
Je vais en parler à C de St C, j'espère qu'il connaît. S'il ne connaît pas, il ne va pas me faire l'ordo bien sûr. Auquel cas, où fais-tu faire ce dosage ?
Ce chlamydia, qu'il soit trachomatis ou pneumoniae, pourrait expliquer cette petite toux sèche très légère, régulière, persistante, avec sensation constante d'un voile sur les poumons. Mais lyme aussi, ceci dit, ça fait partie des points du questionnaire de Horrowitz il me semble. Et peut-être d'autres agents infectieux ...
Quoiqu'il en soit, cette fragilité pulmonaire, je l'ai depuis longtemps. J'ai eu une primo-infection quand j'avais 7 ou 8 ans, j'ai donc des cratères qui, à mon avis, font le bonheur de tous ces organismes qui nous colonisent !
Merci encore et bonne journée !
Marielle
marielle44

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 196
Inscription: Dim 24 Aoû 2014 10:01

Re: Groupage HLA

Messagede ymy » Mar 19 Mai 2015 23:51

Bonsoir Marielle,

Je réponds dans ta "présentation".
Dernière édition par ymy le Sam 17 Oct 2015 22:33, édité 1 fois.
ymy

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 830
Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

Re: Groupage HLA

Messagede Gwalarn » Sam 20 Juin 2015 19:11

    ymy a écrit:Comme toi, je suis aussi B35, ainsi que mon fils.
    Je lui ai fait faire un typage lymphocytaire et un groupage HLA. Le typage indique l'auto-immunité, il a le B35, et une infection chronique au streptocoque (ASLO, ASDOR positifs) depuis 2 ans au moins.
    En tout cas, malgré les différents traitements entrepris, il n'arrive pas à se débarrasser de ce streptocoque.
    As-tu peut-être quelque chose à me suggérer ?
    ymy


    Bonjour Ymy,
    trop occupé depuis un mois je suis rarement venu sur le forum et n’avais pas vu la question pour ton fils, retrouvée avec le rappel sur le post de Marielle44!

    Si j’ avais à examiner ton fils, je testerais en kinésio avec un tube de Streptococcinum ou Scarlatinum 5 CH, pour rechercher (cela a surement été fait) un éventuel foyer infectieux ORL chronique (cellules ethmoidales, trompe d’Eustache, oreille) ou dentaire (molaires de lait). Et vérifier surtout:

    1) où le nosode est nocif: cibles habituelles de l' auto-immunité, reins, valvules cardiaques, articulations.
    Ce qui pourrait demander en premier de voir le généraliste pour stopper (antibiothérapie d’ urgence) un processus dangereux susceptible de laisser des séquelles. Surtout si HLA B35 30 K est mauvais au test avec ses HLA DR, (ou HLA DR 30 CH favorable -signe l’ auto-immunité- si les dilutions HLA DR spécifiques ne sont pas disponibles).
    Si le processus auto-immun est localisé au cerveau, rechercher la partie du corps contrôlée par la zone du cortex cérébral identifiée au test, et y tester s'il y a des cellules dystrophiques sur l'organe en relation, ou du coté controlatéral (barrage chimique probable).

    2) où le nosode est favorable: si l’ infection persiste de façon chronique depuis 2 ans (sans doute un processus local TH 17), c’ est -sauf déficit immunitaire grave congénital (T4, IGA)- que l’ organisme y trouve un intérêt, probablement pour essayer d’ éliminer un barrage local, rôle d’éboueur du strepto. Barrage provoqué par l’ association de produits chimiques (pesticides, antimoustiques ..) et/ou médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires). Antécédents d’ otites ou maladies de l’ enfance stoppées aux antibiotiques ?

    Si un barrage est localisé, pour l’ éliminer le plus simple est le Mora ou l’ EAV (électroacupuncture de Voll) en biorésonance.
    Sinon la thérapie séquentielle d’ Elmiger par l’ homéopathe donne souvent de bons résultats, mais l’ homéopathie à ce jour n’ a pas encore référencé 90 pesticide comme le système Mora. D’ où les limites des traitements par les seuls nosodes.

    Pour Elmiger lire sa conférence de 2005, qui montre une nette évolution par rapport à son livre "La médecine retrouvée" :
    http://www.jelmiger.com/files/140603406 ... 42-516.pdf
    Avatar de l’utilisateur
    Gwalarn

    Intoxiqué chevronné
    Intoxiqué chevronné
     
    Messages: 134
    Inscription: Mar 31 Déc 2013 18:34
    Localisation: 29 S

    Re: Groupage HLA

    Messagede ymy » Lun 22 Juin 2015 14:44

    Bonjour Gwalarn,

    Merci pour ta réponse. Je la recopie dans ma présentation, pour ne pas alourdir ce topic.
    On pourra donc en discuter ici : viewtopic.php?f=1&t=627&p=106635#p106635
    Dernière édition par ymy le Sam 17 Oct 2015 22:32, édité 1 fois.
    ymy

    Chercheur de vérités
    Chercheur de vérités
     
    Messages: 830
    Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

    Re: Groupage HLA

    Messagede beacam » Mer 22 Juil 2015 23:03

    beacam

    Sage de l'intoxication
    Sage de l'intoxication
     
    Messages: 2638
    Inscription: Jeu 10 Mai 2012 11:25
    Localisation: loir et cher

    PrécédenteSuivante

    Retourner vers Tous les échanges et les sujets

    Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

    cron