Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Jeu 20 Déc 2012 16:51

Message de kate
-----------------------------------------------

Le test que j'ai fait c'est celui-ci :

http://www.holisticheal.com/health-test ... ic-testing

C'est un véritable investissement car il coûte 495 Dollars.

Il s'agit de prélèvements sanguins faits au bout du doigt et que l'on doit renvoyer par Feddex. Sont analysés 30 polymorphismes génétiques concernant la méthylation et la transsulfuration, susceptibles de créer des problèmes. Les résultats arrivent sur CD au bout de deux mois, avec une liste de suppléments, mais il faut surtout bien étudier le sujet et là on est assez seul.......Le site du Dr Roberts que j'avais déjà mentionné et qui a affolé tout le monde, m'a bien aidée + les explications de Yasko.

Après cela on espère que la thérapie fonctionne, certains jours c'est extraordinaire, d'autres il ne se passe rien.....
Mais il y a aussi une composante hormonale dans l'affaire, d'après ce que j'ai lu la voie de la transsulfuration est stimulée par les hormones thyroidiennes, la méthylation du côté des folates par l'estradiol, et du côté de la bétaïne par le cortisol. Et moi j'ai des soucis dans ces 3 domaines là.
La B12, le Folapro etc.., sont les cofacteurs indispensables des enzymes, mais à eux seuls, s'il manque le "signal hormonal", ils ne donnent rien, ou pas grand'chose.
Il faut aussi veiller à ne pas stimuler une voie au détriment de l'autre : si l'on relance trop la méthylation, alors toute l'homocystéine partira de ce côté, et il n'y en aura plus assez pour la transsulfuration qui est la voie du glutathion.
Néanmoins c'est avec ce test que j'ai compris les choses les plus importantes, c'est un énorme travail de recherches et de compréhension mais c'est aussi passionnant !

Au plaisir de vous en reparler !

Kate
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Jeu 20 Déc 2012 16:52

Message de kate
----------------------------------------

Chez Yasko il ne s'agit pas d'aberrations génétiques, ce qui est recherché c'est certains polymorphismes, ce qui veut dire certaines formes d'expression des gènes, qui posent problème dans l'environnement actuel. Cela veut dire que l'on naît normal, que les gènes fonctionnent d'une certaine façon, mais que ça ne crée pas d'anormalité. En l'absence de toxicité environnementale on n'en tomberait pas malade.

Dans mon cas le polymorphisme le plus embêtant concerne le gène qui code l'enzyme CBS, première enzyme dans la voie de la transsulfuration qui amène à la formation de glutathion. Ma CBS fonctionne trop. On pourrait penser alors que je fabrique beaucoup de glutathion, or c'est le contraire, avec une CBS trop active on fabrique trop de taurine et trop de sulfites, au détriment du glutathion. L'excès de sulfites est délétère pour une autre enzyme, la G6PD qui elle fabrique du NADPH, cofacteur de très nombreuses enzymes, dont celle qui transforme la cortisone inactive en cortisol actif, et celle qui réduit le glutathion oxydé. Donc manque de glutathion pour deux raisons.
D'après Duthoit, un manque de glutathion dans la thyroide est responsable de la thyroidite de Hashimoto.
Une CBS trop active entraîne aussi une surproduction d'ammoniac.

L'homocystéine doit se partager entre deux voies : la transsulfuration et sa reméthylation pour redonner de la méthionine qui donnera du SAMe pour que la méthylation fonctionne. Si en plus d'une CBS trop active génétiquement on est intoxiqué, alors la reméthylation de l'homocystéine ne fonctionne pas car l'enzyme qui s'en charge (la Méthionine Synthase), ainsi que son cofacteur (la B12), sont très sensibles aux toxiques.

Donc en gros, toute l'homocystéine est "happée" par la CBS avec les conséquences décrites plus haut.

Freiner la CBS est difficile. A ma connaissance seul le cuivre a des effets mais il n'est pas toujours bien toléré.
La fondation Lejeune, du nom du chercheur qui a isolé le gène de la trisomie 21, fait des recherches là-dessus car les trisomiques ont aussi une CBS trop active.
Donc l'autre moyen est de rouvrir la voie de la reméthylation de l'homocystéine, pour que cette homocystéine trouve "une autre porte". Et pour cela il faut commencer par se supplémenter en B12.
Il y a aussi un moyen qui, sans freiner la CBS, permet, au sein des cascades métaboliques de la voie de la transsulfuration, d'augmenter la production de glutathion et de faire baisser la taurine et les sulfites. C'est le curcuma. J'ai essayé et ça m'a fait beaucoup de bien, malheureusement j'ai appris à mes dépens que le curcuma a aussi des effets anti-aromatase, donc ma testostérone a grimpé en flèche et mes oestrogènes ont chuté........

La CBS est stimulée par les hormones thyroidiennes. Voilà pourquoi j'y étais totalement intolérante, je la faisais fonctionner encore plus, je ne faisais que des sulfites qui faisaient chuter mon cortisol et mon glutathion.

Et pour cette CBS je suis homozygote, donc c'est le gros lot.......

L'autre polymorphisme ennuyeux concerne ma MTHFR que tu connaîs. C'est l'enzyme qui transforme la B9 en B9 méthylée (ce méthyl est ensuite transféré à la B12 pour donner de la MéthylCobalamine). Là chez moi elle fonctionne trop peu (mais en hétérozygote). La MTHFR est stimulée par les hormones thyroidiennes, or comme je ne pouvais pas prendre d'hormones thyroidiennes elle fonctionnait encore moins.

Et puis il y a ma COMT qui est entre autre chargée d'éliminer les mauvais oestrogènes. Là mon polymorphisme est homozygote et entraîne un ralentissement du fonctionnement de l'enzyme. Je n'ai pas fait les analyses des bons et mauvais oestrogènes, mais j'ai certainement beaucoup de mauvais, d'où mes fibrômes.

Ma MAO fonctionne aussi au ralenti et son polymorphisme est en homozygote. Là j'élimine donc moins vite que la normale les neuro-transmetteurs. Peut-être pour cela que j'ai rarement pas le moral et donc je n'ai aucun mérite !
Par contre il est fort possible que je supporterais très mal les fameux "IMAO", anti-dépresseurs inhibiteurs de la MAO.

Vous voyez que c'est passionnant de se connaître, en plus vous connaissez un peu mieux votre famille, car si on est homozygote sur un certain polymorphisme, c'est que les deux parents en sont porteurs (à moins qu'il y ait des polymorphismes dominants et d'autres récessifs ce qui ferait qu'ils s'expriment ou non, mais ça je ne sais pas).

Un petit schéma serait bienvenu, je vous cherche ça.....
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Jeu 20 Déc 2012 16:52

Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Jeu 20 Déc 2012 16:53

Message de un_ptit_gars
--------------------------------------------------

Merci bcp kate de nous avoir résumé les principaux polymorphismes identifiés par cette analyse, c'est vraiment passionnant...et comme tu l'a si bien dit, ça "explique" bien des choses sur pourquoi tel ou tel hormones; enzymes ou même mineraux peuvent parfois avoir des effets très surprenants. Vraiment bien je trouve... par contre seul le prix est vraiment cher, surement bcp trop cher pour que ça soit réalisable par un grand nombre, ce qui est fort domage.
C'est sur que c'est une mine d'or pour des personnes comme toi qui par la suite vont remettre des parties du puzzle dans le bon ordre, mais bien des malades attendraient que ça soit leur docteur qui le fasse a leur place...et la ça risque de bloquer un chouilla ;)

En tout cas je te suis à 100%, cette analyse apporte bcp de choses...

Au plaisir d'avoir de tes nouvelles et que tu nous explique ton plan d'attaque suite a ces découvertes sur ton propre corps...

Pti gars

PS: si j'avais vraiment des sous, je serais grave motivé pour faire un test, puis voir comment évolue (ou pas!) ces aspects la sous l'influence de thérapies quantiques sensées aider "orienter" certains gênes définis... vivement que je gagne au loto ;)
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Jeu 20 Déc 2012 16:53

Message de kate
--------------------------------------

Oui c'est très cher, c'est un investissement.
D'un autre côté, si j'avais commencé par ça, je n'aurais pas dépensé des fortunes en analyses, consultations et compléments divers, qui dans le meilleur des cas ne me faisaient rien, dans le pire m'aggravaient.
Beacam,
Avec les résultats on reçoit tout un topo sur les polymorphismes analysés, mais si on ne se met pas à étudier le sujet c'est incompréhensible. Là encore il faut beaucoup s'investir.
Dommage que nous n'ayions aucun thérapeute en France pour nous aider.
Allez bon we et à +
Kate
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Jeu 20 Déc 2012 16:54

Message de un_ptit_gars
-----------------------------------------------

kate a écrit:Oui c'est très cher, c'est un investissement.
D'un autre côté, si j'avais commencé par ça, je n'aurais pas dépensé des fortunes en analyses, consultations et compléments divers, qui dans le meilleur des cas ne me faisaient rien, dans le pire m'aggravaient.


Tu as bien raison... au final si on compte combien chacun dépense entre tout, les 500 dollars ils sont vite, très vite atteints... mais le problème c'est qu'a coup de "petites" dépenses, on ne s'en rend pas vraiment compte, ou bcp moins. Sortir 500$ d'un coup, ça met dessuite un frein, que bcp ne sont pas prêt a franchir...et aussi surtout parceque comme tu le dis, malgré l'analyse c'est a soi de s'investir dedans afin de comprendre ce qu'il est possible de faire maintenant, et c'est complexe.
Alala il est vraiment temps que des vrais spécialistes de "médecine environnementales" soient formés, mais je ne sais pas si c'est encore pour demain...ou même après-demain.. :(

Bon week end!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 12:34

Salut tout le monde!

Bon ça fais un moment que je devais le faire alors je l'y colle enfin aujourd'hui :D

Voila donc le methylation/transulfuration panel que j'ai pu faire gratuitement grace aux données brutes de l'analayse génétique généraliste "23andme" que j'ai réalisé en début d'année. Comme je le disais, cette analyse donne plein de résultats très utiles et intérésants pour mieux appréhender sa propre santé, mais ce qui est génial c'est que grace aux données brutes du genome qui en découlent, on peut aller sur le site partenaire http://geneticgenie.org et faire la bas deux analyses gratuites: le "methylation/transulfuration panel" (à l'identique de celui dont nous parlé kate ci dessus), et aussi une "detoxification panel" qui va regarder les polymorphismes sur le cytochrome P450 (ensemble d'enzymes liés a la détox et au foie).

Voici donc en exemple mon propre methylation panel:

methylation-panel.jpg
methylation-panel.jpg (142.98 Kio) Vu 10094 fois



kate a écrit:Bonsoir P'tit Gars,
Et alors, ta méthylation/transsulfuration, elle donne quoi chez 23andme ?


Salut Kate,

Comme tu peux le voir sur le tableau, j'ai pas de soucis au niveau remethylation (robinet numéro 1 de la MTR et MTHFR pleinement opérationnel ;) ce qui explique surement pourquoi je n'ai jamais rien ressenti avec le traitement de 5-MTHF et B12) par contre j'ai que des polymorphismes hétérozygotes et un homozygote sur la BHMT (donc la deuxième voie de remethylation au ralenti et "tendance de type CBS" ), et un polymorphisme hétérozygote sur la CBS C699T. Au final surement un fonctionnement dans la lignée du tien avec suractivation de la transulfuration et tout ce que ça implique comme réjouissance que tu connais...

J'ai aussi les 3 marqueurs AHCY en polymorphismes hétérozygotes, donc potentiellement une baisse de la production d'homocysteine, mais je me demande justement si cela aura pour effet dans mon cas de limiter la fuite vers la transulfuration (ou au contraire d'accentuer le ralentissement de la reméthylation...) [img]images/icones/icon9.gif[/img]
Du coup demain matin j'ai rendez vous pour faire une mesure de mon homocysteine, et j'ai commandé des bandelettes de mesures de sulfate urinaire pour voir ou j'en suis.
A part ça quelques polymorphismes de plus sur le VDR, le COMT qui font que je supporte pas très bien les donneurs de methyl, ce qui correspond en fait assez bien avec mon ressenti sur ces composés la qui me provoquaient souvent des sensations bizarres (idem pour la B6 qui devait surement amplifier la transufluration comme toi).

En fait je n'avais jamais regardé d'aussi près cette voie et c'est en effet très intéréssant (merci d'avoir un peu rabaché dans ce sens :D), et pas si difficile a comprendre sur les mécanismes de bases, en tout cas moins hermétique que ce que j'avais supposé dans le passé. Avec le schéma et quelques heures de lecture c'est carrément accessible et surement utile pour bien mieu cibler ma détox a l'avenir.
Je vais d'ailleurs utiliser ces résultats, les analyses sanguines et urinaires et voir si cela change quelquechose lorsque j'aurais tenté "d' orienter" mes gènes hétérozygotes avec de la réinformation énergétique (car c'était mon but initial et principalement ça qui m'intéréssait depuis longtemps), nous verrons bien si quelquechose de clair apparait entre les différentes analyses avant et après mes essais en énergétique.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 12:38

Message de kate
-------------------------------

Bonjour P'tit Gars,

Merci de tous ces détails, cette analyse me paraît de plus en plus incontournable, surtout que maintenant elle est accessible au niveau prix.
Je vais réviser la AHCY car n'étant pas concernée j'ai un peu zappé ce gène.
Ta CBS "à moitié up" peut expliquer les anti-TPO que tu avais eus à un moment, si l'on se réfère à la théorie de Van Konynenburg (manque de glutathion dans la thyroide).
J'ai cherché en vain des bandelettes urinaires pour mesurer les sulfates, où diable as-tu déniché ça ?
On reparlera de tout ça, avec plaisir.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 12:49

Je tiens a préciser a tous ceux qui nous lisent et qui trouvent ça imbuvable :D que je suis en train de finaliser le chapitre 5 de mon ebook ou j'ai mis un fil directeur afin de rendre ça plus facile a appréhender, ainsi qu'un shéma pour que ça soit plus parlant. On en reparle dans quelques jours dans la partie associé du forum :)

kate a écrit:Ta CBS "à moitié up" peut expliquer les anti-TPO que tu avais eus à un moment, si l'on se réfère à la théorie de Van Konynenburg (manque de glutathion dans la thyroide).


C'est intéréssant ça... cela dis ça fais longtemps que je n'ai pas fais analyser ces anticorps et du coup je ne sais pas du tout ou j'en suis au jour d'aujourd'hui malheureusement.
Sinon puisque tu parle de thyroide j'ai voulu refaire faire une analyse la semaine dernière vu que ça faisait quelques années que je n'avais pas regardé ou j'en étais a ce niveau...et les résultats sont intéressants justement! Depuis des années et le début de mes propres soucis j'ai tjrs été dans le type hypothyroidie (même si pas clairement identifié par les docteurs): les symptômes étaient carrément de type hypo, ainsi que température générale basse et prise de poid progressive. Depuis environ 1 an j'ai constaté que je perdais du poid (enfin la graisse du ventre :D) sans rien faire de particulier, ma température est remonté dans l'ensemble et globalement d'un point de vue santé je vais relativement bien. Et la je viens d'avoir mes résultats de thyroide et la TSH est plutot basse (un peu en dessous de la limite basse), ma T4 est a la limite haute des valeurs, idem pour ma T3. Ma docteur m'a appelé pour me dire que j'étais en "hyperthyroidie" ce qui est a mes yeux pas du tout le cas, je suis juste "bien" :) d'ailleurs je n'ai pas de symptomes de type hyperthyroidie, donc a mes yeux ce n'est clairement pas ça. Mais je trouve ça intéréssant qu'au final le fonctionnement de ma thyroide ait carrément changé depuis ces quelques années, alors que je ne prend pas du tout d'hormones thyroidiennes ni même de compléments qui pourraient avoir un effets sur cette dernière. J'ai eut pris une cure de 2 mois d'iode y a quelques temps, peut-etre que ça a relancé un peu la machine si j'étais en carence...?

J'ai cherché en vain des bandelettes urinaires pour mesurer les sulfates, où diable as-tu déniché ça ?


Moi je les ai commandé la! :) http://www.ctlscientific.com/cgi/displa ... _num=91329
Y a même les sulfites si tu veux, et j'ai pris aussi des bandelettes urinaires pour ammoniaque, je pense que ça peut etre utile aussi!

A+

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 12:57

Voila aussi mon detox-profile, encore une fois issu des données brutes de mon génome, via l'analyse 23andme! :)

Profil-Detox-cytochromeP450.jpg
Profil-Detox-cytochromeP450.jpg (159.27 Kio) Vu 10093 fois


Par contre celui la pour l'analayser y a encore du travail, c'est moins "connu" que le methylation profile, donc y a de la recherche a faire sur ça... Cela dis dans l'ensemble il semble y a avoir au final assez peu de polymorphismes dans mon cas, ce qui est plutot bon signe! :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 13:09

Quelques infos sur les gènes identifiés dans ce "detox profile":


Detox cytochrome P450 phase 1:

Enzymes, known collectively as the cytochrome P-450 system, use oxygen to modify toxic compounds, drugs, or steroid hormones.

General Therapies to Improve Detoxification:

Foods that generally improve Phase I detoxification and as well improve the efficiency of Phase II conjugation are generally recommended for individuals with CYP SNPs. These include most vegetables and fruits, but especially

cruciferous vegetables
garlic, onions
soy
grapes, berries
green and white tea
herbs and spices, particularly rosemary, basil, turmeric, cumin, poppy seeds, black pepper.

Use of H2 blockers (e.g. Cimetidine) should be avoided as these bind to the heme-containing reactive site of all CYPs inhibiting binding to toxins.

Polymorphisms detected in 2 CYP genes:

CYP1A1 (multiple SNP locations evaluated for this gene)

CYP1B1 (multiple SNP locations evaluated for this gene)

CYP genes tested but no polymorphism detected:

CYP2A6 - detoxifies nitrosamines and nicotine
CYP2C9 (multiple SNP locations evaluated for this gene) - detoxifies coumarin and sulfonureas.
CYP2CI9 (multiple SNP locations evaluated for this gene) - detoxifies proton-pump inhibitors (e.g. prilosec®) and many anticonvulsants (e.g. valium®).
CYP2D6 - detoxifies ~20% of all prescription drugs including tricyclics, MAOIs, SSRIs, opiates, anti-arrhythmics, beta-blockers, Cimetidine, etc.
CYP2E1 - detoxifies nitrosamines and ethanol (acetaldehyde).
CYP3A4 (multiple SNP locations evaluated for this gene) - detoxifies over 50% of all prescription medications and most steroid hormones.


Detox en phase 2:

COMT (Gene makes the Catechol-O-methyl transferase enzyme) location V158M

Functions:

Methylation, in the liver & gut
primarily responsible for breaking down the neurotransmitters dopamine, epinephrine, and norepinephrine
inactivates catecholamines, catechol estrogens, and catechol drugs such as L-DOPA

My Results: SNP detected on one of the two chromosomes.

Clinical Implications of COMT SNP:

Polymorphism results in reduced COMT activity, thus decreased degradation of substrates.
Impaired estrogen metabolism, including...
Individuals carrying the M alleles (+)
have a 4-fold reduced clearance of dopamine, epinephrine and norepinephrine from neural synapses.
if taking Estrogen replacement therapy, may experience higher estrogen levels than expected
Breast cancer risk is increased with long-term estrogen replacement and in women who also have a GST polymorphism (as I do).
Genovations doesn't mention other problems with estrogen metabolism, but I have experience with some. See "For more information, below.
Due to higher amounts of synaptic dopamine, the polymorphism is associated with
improved cognition
decreased risk of schizophrenia
increased risk for some other neuropsychiatric disorders, including
depression
ADHD
anxiety and ultra rapid cycling bipolar
disorder
anti-social behavior
increased sensitivity to pain
fibromyalgia
migraine
late-onset alcoholism
possibly Parkinsons disease.
Homozygous positive bipolar patients may develop rapid cycling with methylphenidate (Ritalin).

Minimizing Risks from COMT SNP:

Avoid excessive alcohol consumption; seek help if alcohol consumption is a health issue.
Minimize sustained mental and environmental stress (stress hormones require COMT for degradation and compete with estrogens).
Ensure adequate intake of B vitamins, magnesium, and amino acids.
Avoid high homocysteine (S-adenosylhomocysteine inhibits COMT)
Antioxidants to prevent oxidation of pro-carcinogenic 4-hydroxyestrogens.
Use caution with
amphetamine-based medications
catechol drugs.
methylphenidate (Ritalin).
Consider carefully the increased risk from Estrogen replacement therapy.
Don't use quercetin: Inhibition of Catechol O-Methyltransferase-catalyzed O-Methylation of 2- and 4-Hydroxyestradiol by Quercetin. Bao Ting Zhu, Joachim G. Liehr.

NAT (N-acetyl transferase enzymes)

Function: Acetylation

N-acetyltransferase 1 is found in extra-hepatic tissues
N-acetyltransferase 2 is found predominantly in the liver and the gut. NAT2 acetylates numerous environmental toxins, including
heterocyclic aromatic amines.
tobacco smoke
exhaust fumes.
Both NAT1 and NAT2 are used in the acetylation of numerous environmental toxins, including heterocyclic aromatic amines.

Slow Metabolizer NAT Polymorphism

Gene NAT1, location R64W
affects all cells
My results: no polymorphism found
Gene NAT1, location R187Q
In the liver and gut
My results: no polymorphism found
Gene NAT2, location I114T
In the liver and gut
My results: polymorphism found on one of the two chromosomes
Gene NAT2, location R197Q
In the liver & gut
My results: polymorphism found on one of the two chromosomes
Gene NAT2, location G286E
In the liver and gut
My results: no polymorphism found
Gene NAT2, location R64Q
In the liver and gut
My results: no polymorphism found

Fast Metabolizer NAT Polymorphism

Gene NAT2, location K268R
In the liver and gut
My results: polymorphism found on one of the two chromosomes

Health Implications of NAT SNPs:

Polymorphisms can result in slower than normal or faster than normal addition of an acetyl group to these toxins.
Slow acetylators
poor clearing of toxins
the resulting increased total toxic burden can increase the risk of lung, colon, breast, bladder, or head & neck cancer.
Urinary cancer appears to have the most consistent association with slow acetylation.
Rapid acetylators
add acetyl groups so rapidly that they make mistakes in the process
increase 0-acetylation of toxins that can actually make the toxins more reactive.
Colon cancer appears to have the most consistently reproducible association with fast acetylation.
Both slow and rapid acetylators are at increased risk for toxic overload if they are exposed to environmental toxins.

Minimizing Risk from NAT SNPs:

If you smoke, stop. Your risk of lung and breast cancer is substantially higher than someone with normal NAT activity.
Do not eat fried foods and minimize red meat as these substantially increase your risk of colorectal cancer.
Avoid well-done meats as these may substantially increase your risk of breast cancer.
Foods that increase acetylation: most vegetables and fruits but especially
cruciferous (cabbage-family) vegetables
garlic, onions
soy
grapes and berries

GST (Glutathione s-transferase enzymes)

Functions:

The GST isoforms (M1, P1, and T1) act similarly but predominate in various tissues.
All catalyze the conjugation of electrophilic and water-soluble compounds with glutathione.
For more information see Glutathione Metabolism - Functions.

My results:

Gene GSTM1, location 1p13.3
In the liver and kidney
Test indicates that the gene is present; lab was unable to determine whether on one or both chromosomes.
Gene GSTP1, location I105V
In the brain and skin
Polymorphism found on both of the two chromosomes
Gene GSTP1, location A114V
In the brain and skin
Polymorphism found on one of the two chromosomes.

Health implications of defects in GST activity:

May increase
toxic burden
oxidative stress.
risk of
fatigue syndromes
various cancers,
particularly malignant melanoma, as well as Hodgkin's and non-Hodgkins lymphomas.
throughout the body, particularly in lung, prostate, head & neck.
GST polymorphisms should be seen as disease-modifying rather than disease-causing, likely via their role in cellular protection against cellular oxidative stress -- a risk that appears to be additive with increasing numbers of polymorphisms to various isozymes.
GST polymporphisms generally indicate a poorer prognosis in
Chronic diseases, for example multiple sclerosis and cystic fibrosis
Cancer. In particular, ovarian cancer and malignant melanoma do not respond well to chemotherapy.

Minimizing Risk from GST defects:

Regardless of genotype, increasing the body's production of glutathione will reduce oxidative stress and afford greater protection against a wide array of toxins. (But for people like me who have trouble metabolizing cysteine, this can be problematic. See My Glutathione Experience.)
Avoid substances requiring GSH to detox:
Cigarette smoke
herbicides, fungicides, insect sprays, industrial solvents.
Ginkgo biloba boosts GST -- in mice, anyway: see Studies on the constituents of edible and medicinal plants. 41. Effects of Ginkgo biloba and its terpene constituents on phase II drug-metabolizing enzymes and glutathione levels in mouse liver. Sasaki Keiko, Wada Keiji, and Haga Masanobu.
Glutathione Supplementation.

SOD (Superoxide Dismutase enzymes)

Functions:

Oxidative protection: converts reactive oxygen species into less reactive hydrogen peroxide.
Protects cells from increased oxidative stress and free radical damage to cell structures like membranes, mitochondria, DNA, and proteins.
SOD1 is present in the cytosol
SOD2 is present in the mitochondria (where most of the body's energy is made) -- the primary anti-oxidant enzyme there

My SOD Results:

Gene SOD1, location G93A
In the Cytosol
No polymorphisms found
Gene SOD1, location A4V
In the Cytosol
No polymorphisms found
Gene SOD2, location A16V
In the Mitochondria
Polymorphisms found on both chromosomes

Health Implications of Polymorphisms in SOD enzymes:

Changes in the SOD enzyme are associated with higher risk of
oxidative stress and related conditions
neurodegenerative disorders like ALS.
This genotype has specifically been associated with cardiomyopathy.

Minimizing Risk from SOD Polymorphism:

Colorful vegetables and fruits
for example, banana - see Antioxidant activity of banana flavonoids. Vijayakumar S, Presannakumar G, Vijayalakshmi NR.:"The antioxidant activity of flavonoids from banana (Musa paradisiaca) was studied in rats fed normal as well as high fat diets. Concentrations of peroxidation products namely malondialdehyde, hydroperoxides and conjugated diens were significantly decreased whereas the activities of catalase and superoxide dismutase were enhanced significantly. Concentrations of glutathione were also elevated in the treated animals."
Broad-spectrum anti-oxidant supplements, including agents that help to raise glutathione levels --e.g.
vitamin C
magnesium
n-acetylcysteine (NAC)
alpha-lipoic acid
milk thistle
Manganese (a cofactor for SOD2) may also be helpful.


source: http://www.canarys-eye-view.org/metabol ... n-ph2.html
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede kate » Ven 29 Mar 2013 16:56

Merci des tableaux P'tit Gars, en effet celui de la méthylation/transsulfuration est exactement le même que celui que j'ai fait chez Yasko donc il m'est familier (j'ai juste en plus la SUOX).
J'encourage tous ceux qui "rament" à faire ces analyses, cela permet de comprendre, de cibler les traitements et d'éviter ceux qui sont contre-indiqués, notamment le DMPS, DMSA, ALA si l'on a une CBS up.

En effet ta BHMT est dans l'ensemble ralentie, et avec ta CBS à moitié up, heureusement que MTR, MTRR, MTHFR n'ont pas de polymorphismes critiques.

Très intéressant ton histoire de thyroide. Il a dû y avoir il y a plus d'un an, un facteur déclencheur qui l'a fait travailler davantage. Les "hyperthyroidies réactionnelles" existent et sont physiologiques, répondant à une demande plus importante d'hormones thyroidiennes suite à un événement, choc émotionnel par exemple (cela va t'étonner que je parle d'émotions hein, on s'est mal compris dans les derniers échanges, je ne les nie pas, mais tout ne vient pas de là, chacun sait en lui-même). Cela donne des forces insoupçonnées et indispensables pour faire face à une situation très difficile, un traumatisme. L'amaigrissement, spectaculaire parfois, qui va avec "signe" la combustion provoquée par les hormones thyroidiennes. D'après les recherches de Gautier reprises par du Chazaud, en cas de stress ce ne sont pas les surrénales qui partent en premier mais la thyroide. Selye dit le contraire.
Bon pour moi ta thyroide est juste à surveiller.

Merci pour le site pour les bandelettes, je vais regarder ça.
A + tard
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 20:39

kate a écrit:Très intéressant ton histoire de thyroide. Il a dû y avoir il y a plus d'un an, un facteur déclencheur qui l'a fait travailler davantage. Les "hyperthyroidies réactionnelles" existent et sont physiologiques, répondant à une demande plus importante d'hormones thyroidiennes suite à un événement, choc émotionnel par exemple (cela va t'étonner que je parle d'émotions hein, on s'est mal compris dans les derniers échanges, je ne les nie pas, mais tout ne vient pas de là, chacun sait en lui-même). Cela donne des forces insoupçonnées et indispensables pour faire face à une situation très difficile, un traumatisme. L'amaigrissement, spectaculaire parfois, qui va avec "signe" la combustion provoquée par les hormones thyroidiennes. D'après les recherches de Gautier reprises par du Chazaud, en cas de stress ce ne sont pas les surrénales qui partent en premier mais la thyroide. Selye dit le contraire.
Bon pour moi ta thyroide est juste à surveiller.


Merci pour ces précisions kate!
Cependant je ne comprend pas bien, pourquoi parle tu d'un délai d'un an...? La thyroide met autant de temps a basculer d'un état de type hypo a "hyper" suite a un choc émotionnel? Le pire c'est que justement il y a un an j'ai eut des choses délicates a décider, qui m'ont pas ma chamboulés pendant quelques mois, donc ça collerait bien, mais je comprend pas pourquoi est-ce que la thyroide irait vite maintenant, de nombreux mois après? En tout cas merci pour cette infos c'est très intéressant.

Merci pour le site pour les bandelettes, je vais regarder ça.


Yes, moi aussi il me tarde de voir ce que ça donne pour moi :) Cela dis j'aurais peut-etre du commander aussi le kit de mesure pour sulfite, au cas ou ma SUOX rame... bon tans pis on verra plus tard pour ça, les finances sont a la rue! :D

Bonne soirée a toi!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede kate » Ven 29 Mar 2013 21:12

Cependant je ne comprend pas bien, pourquoi parle tu d'un délai d'un an...? La thyroide met autant de temps a basculer d'un état de type hypo a "hyper" suite a un choc émotionnel? Le pire c'est que justement il y a un an j'ai eut des choses délicates a décider, qui m'ont pas ma chamboulés pendant quelques mois, donc ça collerait bien, mais je comprend pas pourquoi est-ce que la thyroide irait vite maintenant, de nombreux mois après? En tout cas merci pour cette infos c'est très intéressant


Parce que tu as remarqué une perte de poids depuis 1 an. Donc je me suis dit que quelque chose avait dû se passer avant cela. Peu de temps avant. La thyroide démarre tout de suite en cas de choc. Si elle ne démarre pas, ce qui arrive aussi, on n'arrive pas à faire face, et au lieu de lutter on tombe par terre ou on déprime.
Après je ne sais pas pourquoi la tienne est restée en surrégime si ton chamboulement interne n'a duré que quelques mois. Reste à te poser la question si ces choses délicates sont bien derrière toi.
Maintenant ça peut être aussi autre chose, tu bosses à fond sur le forum, cela demande de l'énergie, tu es hypermotivé etc....
Ou bien ta thyroide refonctionne mieux grâce aux thérapies que tu as faites, toutefois je penche quand même pour une hyperréactivité. Les chiffres que tu as on les voit chez des personnes qui prennent beaucoup d'hormones de substitution à cause d'une hyperthyroidie de type 2, chez celles qui n'en prennent pas ces chiffres là sont moins courants. Maintenant comme d'habitude ce ne sont que des normes.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Test génétique de Yasko (methylation et transulfuration)

Messagede un_ptit_gars » Ven 29 Mar 2013 22:22

Je vais réfléchir a tout ça, tes pistes sont bonnes kate... cependant j'ai du mal m'exprimer parceque la vrai perte de poid (de 3-4 kg) je la vois reellement que depuis 2 mois environ. Et puis c'est vrai que ça correspond au moment ou j'ai débuté a écrire mon ebook et a passer bcp de temps a cogiter a comment mettre tt en forme, avec les idées qui arrivent de partout et que j'ai envie de mettre par ecrit... y a même des jours ou ça me réveillais la nuit avec une idée en plus, donc c'est que ça doit travailler pas mal dans la tête et peut-etre aussi que la thyroide s'est mise en mode branle bas d'combat.... ;) J'ai aussi bcp travaillé en énergétique pour justement faire fonctionner plus la thyroide, ça y a peut-etre aussi contribué.
Je la referais controler dans quelques mois pour voir comment ça évolue, c'est plus sage.

Merci! :)

Bonne soirée a toi!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10932
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Suivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron