Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:25

Message de tuchiana
----------------------------------------

bonjour Kate et merci pour ta reponse,

je crois avoir compris tes explications accelerateur/frein d'une enzyme, c'est un peu comme un cheval de course sans jockey pour l'accelerer ou le freiner :)

"oedème des paupières", ca je connais bien depuis des annees, mon visage est toujours "different" le matin, c'est l'apres-midi que je deviens moi-meme :) mais ca ne doit pas etre un effet du Zn chez moi car je le "mange" depuis 2 semaines seulement.

je ne prends pas de la chlorella a cause de mes intestins mais je prends du charbon active 2 fois par semaine.

j'aurai bientot 57 ans, donc plus de regles mais elles ont ete toujours tres abondantes et douloureuses, et apres la menopause il y a un changement hormonal bien sur, la production de l'hormone femelle l'oestrogene ralentit, la testosterone produite se combine à l'enzyme 5 alpha reductase pour creer la DHT (DiHydroTestosterone) qui pourrait etre a l'origine de ma chute de cheveux qui persiste.

tu dis avoir refait des analyses hormonales salivaires - est-ce avec ou sans ordonnance, prescrites par un specialiste, remboursees ou pas, chez un labo special ou pas et est-ce que ca va donner qqch a mon age ?

tu es HPU, mais KPU doit etre la meme chose, non ?

voici ce que j'ai trouve sur un site allemand concernant KPU (partiellement en anglais):

Kryptopyrrolurea is "a chronic human deficit of vitamin B6 and zinc in the cells... The pyrrolic person loses vitamin B6 via the urine, which in turn has the consequence, that pyrrolic persons suffer from a severe deficiency of zinc."

le site: http://www.kpu-berlin.de/en/What_is_a_p ... person.htm

il se trouve que c'est genetic et l'effet c'est une mauvaise desintoxication du corps mais peut-etre la pollution du corps dans ce cas ne fait qu'empirer les choses.

bref, il me semble que ca vaut le coup de se tester en KPU, question donc: peut-on faire ca en France et si non, ou est l'endroit le plus proche, je suppose pas besoin d'ordonnance ?

tu pourrais "aider" Klinghardt en lui exposant ton cas, apres c'est a lui de voir :)

pardon, Kate, ca fait trop de question :) encore deux:

- quels sont les tests a faire pour voir si la thyroide va bien, j'ai fait TSH, T3, T4 et anticorps TPO (70, valeur elevee)

- as-tu une idee pour "globules rouges, globules blancs et plaquettes en baisse", c'etait mon cas il y a un mois, je n'ai pas encore refait des analyses, j'ai introduit les vitamines du groupe B ? j'ai ecoute une audio-conferenece de Mme Schaller ou elle disait que les borrelies sont capables de faire ca dans la formule sanguine.

j'espere que les reponses a mes questions pourront etre utiles a d'autres personnes aussi.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:25

Message de Izzaaa
----------------------------------

Bonjour a tous,

Je reviens sur les différentes formes de zinc, il ne faut pas confondre le Zinc en macro nutrition qui se présente en milligrammes pour corriger des carences et peut effectivement entrainer des troubles et un surdosage et l'oligosol qui est sous forme extrèmement diluée (0,0674 mg de zinc pour celui de Labcatal qui est bien du gluconate) comme je viens de l'apprendre récemment en formation ;)

La théorie veut que l'oligosol permette de rétablir le "dialogue" avec la cellule afin de résoudre les carences d'absorbtion (c'est a dire quand la prise du complément en macro nutrition n'est pas adaptée car pas assimilée).
Si le zinc seul ne vous apporte rien il y a deux associations intéressantes a essayer selon vos symptomes:
- 1 jour Zinc 1 jour Iode si vos problèmes sont centrés sur l'hypophyse & la thyroide
- Zn-Cu (Zinc+cuivre) si vos problèmes sont centrés sur l'hypophyse, les surrénales et le cycle ovarien

Généralement on fait des cures d'oligosol et on ne les prend pas en continu, c'est censé débloquer des processus naturels, si rien ne se passe en 2 mois hé bien il vaut mieux essayer autre chose.

Bonne journée
Izzaa
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:25

Message de hermes
-----------------------------------------

Pour la différence, je m'étais dis que cela venait d'un coté d'un besoin d'un grosse dose en raison de la perte du à la digestion, et de l'autre une meilleure assimilation puisque en sublinguale et nécessitant moins pour le même effet.
Ce ne serait pas ca ?
Tu voudrais dire qu'en Oligosol, on se rapproche plutot d'une théorie "homéopatique" ?
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:26

Message de izzaaaa
-------------------------------------

Oui tout a fait Hermes c'est ce qu'on m'a enseigné en cours d'Oligo et ca me parait assez censé. Je suis une formation de Naturopathie Tuchiana, je me suis enfin décidée ;-).
En effet c'est une autre avantage, le sublingual permet une diffusion directe dans la circulation sanguine ce qui court circuite un dysfonctionnement éventuel dans l'assimilation digestive. Les doses nécessaires sont alors en effet plus réduites.
Mais en parallèle l'oligothérapie permet de rétablir des processus naturels a un niveau plus subtil, sur le meme mode que l'homéopathie.

Izzaaa
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:26

Message de kate
------------------------------------------

Bonsoir Tuchiana,
10/10 sur ton explication concernant le métabolisme de la testostérone. Ah je me sens moins seule avec mes enzymes et mes hormones........

J'ai fait mes analyses salivaires chez Philippe Auguste, sans ordonnance, et non remboursées.
En ce moment le labo ne dose plus l'estradiol (ils attendent une nouvelle technique). On peut donc faire encore : ratio cortisol/cortisone, testostérone, progestérone.
Dans ton cas je ne sais pas si ça a un intérêt, avant de t'engager dans ces dépenses tu peux demander un bilan hormonal sanguin comprenant la SHBG (protéine porteuse de la testostérone et de l'estradiol). Pour ta thyroide mets-moi tes résultats ainsi que les normes.

Oui, HPU et KPU c'est la même chose.
En fait on peut vivre bien avec, jusqu'à ce qu'un gros stress ou une exposition à des toxiques déstabilise complètement le système.
Je pense comme toi, si les symptômes font penser à un HPU, il faut faire le test (au KEAC en Belgique). Et si positif il faut, d'après mon expérience, voir si on n'est pas aussi "CRD" car cette dernière affection sera à traiter en priorité. Traiter est un bien grand mot, disons au moins substituer en hydrocortisone.
Sinon c'est extrêmement dangereux. Klinghardt je pense ne va pas tarder à s'en apercevoir, c'est pas possible autrement, vu qu'il est à fond dans le HPU actuellement. J'avais pensé aussi passer par le CINAK en Suisse pour voir où il en est.

GR, GB et Plaquettes en baisse, demandent de plus amples investigations, pas facile de répondre, oui il y a Lyme, le mercure.... Là c'est peut-être un bilan CEIA qui verrait bien quels organes ou glandes sont affaiblis.

J'ai rien oublié ?

Bonsoir Izzaa,
Merci pour ces précisions sur le zinc.
Comment expliquer le fait que le gluconate de zinc dilué soit plus efficace au niveau cellulaire ?
C'est vrai Hermès qu'en court-circuitant le tube digestif avec la voie sulblinguale c'est directement absorbé, mais après est-ce utilisé ?
Il faudrait du zinc picolinate en oligosol, je pourrais tester pour vous......

A +
Kate
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:27

Message de kate
-----------------------------------------

Tuchiana j'ai retrouvé tes résultats en relisant tout le post en diagonale. Pour tes plaquettes pas de souci (ça bouge beaucoup les plaquettes), pour les GR et GB c'est vrai que tu es limite.
As-tu fait le test de la température selon la méthode du Dr Barnes (sous le bras avant le lever). Pour une fois c'est gratos....
Avec un peu d'anti-TPO il est possible que ta thyroide soit insuffisante et cela explique beaucoup de dysfonctionnements. Une insuffisance thyroidienne retentit sur absolument tout.
A +
Kate
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:27

Message de izzaaaa
-----------------------------------------

Hello,
Je sais qu'un des avantages c'est que c'est ionisé, mais pourquoi ca favorise l'absorption ? mes connaissances en biochimie sont encore limitées ;-)
En tout cas l'oligosol n'est pas une garantie de meilleure utilisation par l'organisme, c'est une voie différente qui va convenir a certains et pas a d'autres.

Izzaaa
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:27

Message de kate
----------------------------------------

Ah là là que c'est compliqué tout ça Izzaa....
Je ne crois pas que les oligosols soient sous forme ionisée. Les "ionisés" c'est sous forme "ionique", "libre", donc non lié à un gluconate. C'est ce que fait le laboratoire "Catalyons".

je ne pense pas non plus que les oligosols ont une action qui s'apparente à l'homéopathie puisqu'on est encore dans une forme pondérale.

Bon à mon avis le seul truc qui met un "plus" c'est la voie sublinguale. Et par exemple j'ai souvent eu de bons effets avec le sélénium oligosol (action sur la thyroide quand elle me fait des "gloups"), et le sélénium oligosol est à dose bien pondérale de 100 mcg par ampoule.

Bon continue à nous faire part de tout ce que tu apprends.
A +
Kate
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:28

Message de izzaaa
------------------------------------------

Oui Kate justement j'étais entrain d'essayer d'y voir plus clair et donc certains oligosols sont sous forme ionisée (c'est a dire qu'il leur manque un électron) mais effectivement pas le Gluconate de zinc... Comme quoi les oligosols ca a l'air d'un sujet simple, mais ca ne l'est pas du tout !!
Le parallèle avec l'homéopathie n'est en effet pas tout a fait exact puisqu'il n'y a pas d'utilisation des dilutions, mais il y a en tout cas un paramètre énergétique dans la forme oligosol qui n'est pas présente dans les compléments en macro ou micro nutrition.
C'est sur que j'ai pas fini d'en apprendre ;) ce WE anatomie physiologie, je sens que je vais avoir mal a la tete !!!

Izzaaa
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Messagede un_ptit_gars » Ven 25 Mar 2011 11:28

Message de un_ptit_gars
----------------------------------------------

Wahouuu que d'infos intéréssantes sur ce post...je sens bien que ça va mériter une recopie de plus dans les rubriques associés! ;)

C'est clair que lyme et les métaux lourds provoquent un céisme dans l'ensemble du système hormonal, je l'ai vécu également pendant longtemps et ça a d'ailleurs été début de mes recherches car j'étais sur que j'avais un pb hormonal avant de penser et découvrir tout le reste.

J'ai d'ailleurs pris pendant des années du "propecia" un médoc qui inhibe la 5-alpha réductase et donc la DHT, afin de bloquer la chute de cheveux, et je suis encore aujourd'hui persuadé qu'il y a eut un impact sur ma santé suite a cela. Aujourd'hui cela fait des années que je l'ai arrété... A l'époque j'avais découvert a force de recherche, que le fait de bloquer cette DHT avait une influence sur une autre hormone dont on parlait encore très peu, et il est dit maintenant qu'elle permettrait entre autre de protéger le cerveau contre de multiples toxines et produits chimiques: l'alloprégnanolone.

Décidement l'implication ds hormones est une des clés majeures qu'il faut découvrir pour traiter efficacement les personnes telles que nous...

A+

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Mar 5 Juil 2011 14:25

Message de dune
-----------------------------------------------------

Bonjour,

Je ne connais pas grand chose mais je crois que la pilule est à base d'oestrogènes .
il y a 6 mois ma gynèco m'a prescrit des oestrogènes et de la progesterone synthétique . à la 1+er prise d'oestrogènes, je me suis retrouvée avec mes douleurs augmentées à 200 pourcent.au lit à hurler de douleurs. c'est là que j'ai commencer mes recherches et j'ai trouver un article avec un témoignage qui indiquait que l'on pouvait avoir trop d'oestrogènes et pas assez de progesterone . l'article indiquait que si on rétablissait l'équilibre entre les 2 hormones en prenant de la progesterone naturelle , on se trouvait beaucoup mieux . l'article indiquait le naturone et j'en ai commandé .
Du coup moins de douleurs et un vrai sommeil .

je continue donc ce traitement en plus des chelations et des compléments alimentaire.

à bientôt

dune
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Mar 5 Juil 2011 14:25

Message de kate
--------------------------------------------------

En effet tout cela est extrêmement compliqué, toutes les hormones ont des répercussions les unes sur les autres.

Par exemple la progestérone fait concurrence au cortisol en se liant à la même protéine de transport (CBG = Transcortine), donc si une personne a un déficit en cortisol et qu'elle prend de la progestérone, ça va être le crash. Idem si on lui donne des hormones thyroidiennes.
Hormones thyroidiennes et progestérone vont faire baisser le cortisol.

Concernant les oestrogènes, le Dr John Lee a établi le concept de "dominance en oestrogènes", ce qui concerne le ratio, ou l'importance du bon équilibre entre oestrogènes et progestérone. En effet trop d'oestrogènes (par rapport à la progestérone), est délétère, et peut engendrer :
- Une hypothyroidie car les oestrogènes ont un effet anti-thyroidien par augmentation de la TBG (protéine porteuse des hormones thyroidiennes),
- Des fibrômes
- Des pathologies mammaires

Mais pas assez d'oestrogènes pose aussi des problèmes, on peut alors se retrouver en hyperthyroidie, et si cela arrive et que l'on manque de cortisol on sombre........Car là on se trouve en "dominance en progestérone" et la progestérone favorise le fonctionnement des hormones thyroidiennes + fait concurrence au cortisol........

Je rajoute un nouveau concept : la dominance en testostérone, car c'est ce qui m'est arrivé suite au traitement HPU (zinc et B6 nourrissant l'hypophyse, il y a stimulation des glandes endocrines dont les ovaires, et s'il y a un bloc enzymatique en fin de chaîne, on a accumulation des hormones en amont, et déficit des hormones en aval).
Avant le traitement HPU j'avais probablement (vu mes fibrômes), une dominance en oestrogènes, ce qui donne :
Oestrogènes ++++/ Progestérone +
Suite au traitement HPU je me suis retrouvée comme ça :
Testostérone +++++++++++++++++++++++/ Oestrogènes ++/ Progestérone +

D'où l'intérêt, encore une fois, de faire des DOSAGES avant toute supplémentation hormonale, et quand je parle de dosages il s'agit de dosages d'hormones LIBRES, donc en salivaire. Cela se fait chez Philippe Auguste, malheureusement ils ne faisaient plus dernièrement les oestrogènes, je vais leur demander si la nouvelle technique qu'ils attendaient est au point.
On ne peut pas avancer à l'aveugle concernant les hormones, et je regrette fort que les thérapeutes HPU ne voient pas les répercussions hormonales de leur traitement. C'est carrément dangereux chez les personnes qui ont comme moi un problème de production de NADPH et/ou Vitamine B2 (la transformation de la testostérone en oestrogènes nécessite de la NADPH et de la Vit B2). Ce sont des choses à vérifier. Le ratio salivaire cortisol/cortisone donne des indications, il y a également l'analyse des acides organiques urinaires qui renseigne sur les déficits en vitamines B.

On s'en reparle, je continue à étudier le sujet, afin de trouver des analyses parlantes montrant l'ensemble des déficits ou déséquilibres : vitaminiques, enzymatiques, hormonaux.
Le HPU peut s'accompagner d'autres troubles métaboliques, de plus il y a de faux positifs.
Et dans le cas où il y a plusieurs troubles métaboliques, il y a UNE PRIORITE de traitement. Mais pour trouver quelle voie est prioritaire, il faut avoir une vue générale car tout marche ensemble dans le corps.

A + !
Kate
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Mar 5 Juil 2011 14:27

Message de xavier
-------------------------------------------------
Bonjour,

Je viens de recevoir mes résultats du labo Philippe Auguste, et mon Cortisol libre est effondré :
0,8µg/l pour une norme de 3 à 7. Cette diminution de la fonction cortisolique est probablement
consécutive au déficit en Zn et Vit B6 induit par mon HPU/KPU.

Le cortisol est une pièce maitresse dans le SFC et Fibromyalgie, les spécialistes(Rhumatologues, internistes,
immunologues et endocrinologues) le savent et dosent régulièrement cette hormone.Comme j'ai été suivi
pendant des lustres par d'éminents spécialistes dans ce domaine, je ne me sentais pas concerné, lorsque
Kate s'évertuait à nous dire qu'il fallait absolument doser cette hormone, puisque toutes mes analyses de cortisol
étaient normales. Et bien j'avais tort,car ces éminents spécialistes, font tous un dosage du cortisol qui ne vaut pas un clou,
puisqu'ils dosent tous le cortisol total.

SEULE LA FRACTION LIBRE DU CORTISOL EST ACTIVE, LE DOSAGE DU CORTISOL TOTAL NE VAUT RIEN. C'est pourtant le Cortisol total que dosent , encore, la majorité des médecins.

L'Ecureuil va peut etre dire qu'écrire en majuscules équivaut à hurler; il faut peut etre hurler cette règle pour que les personnes concernées la comprennent et surtout pour qu'elle finisse par rentrer dans les circuits logiques de ces spécialistes.
Là, on n'est pas dans la médecine alternative comme pour les ML, Lyme chronique, HPU etc..., on est dans l'endocrinologie
pure, et ben meme là, il faut qu'on fasse leur boulot.

J'ai vu une légion de toubibs, dans toutes les spécialités de la médecine, depuis qu'on m'a posé le diagnostic Fibro SFC, il y a 20 ans, pas un seul n'a été capable de me faire un dosage correct de mon cortisol, c'est pourtant basique dans cette pathologie, ils sont tous passés à coté d'une diminution franche de la fonction cortisolique.20 ans de perdus, car ça peut etre une clé.Tous des charlots, à croire qu'ils subissent tous un lavage de cerveau à la fac de médecine qui leur fait perdre leur bon sens et leur capacité à réfléchir, car cette règle est connue depuis longtemps pour les hormones thyroidiennes, sexuelles et d'autrres...

TOUTE PERSONNE ATTEINTE DE SFC , FIBROMYALGIE ET FATIGUE EN GENERAL, DEVRAIT FAIRE DOSER SON CORTISOL LIBRE.
Il faut oublier le cortisol total, car, comme moi,on peut avoir un cortisol total normal et un cortisol libre effondré. Pour faire un parallèle avec l'intox chronique aux ML, doser le cortisol total, c'est comme doser les ML sur des urines excrétées spontanément, sans chélateur, ça ne vaut rien.

On peut faire doser le Cortisol Libre, par un test salivaire, au labo Philippe Auguste 0143675700. En Belgique, il existe un labo qui dose par analyse sanguine le Cortisol Libre.
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Mar 5 Juil 2011 14:28

Message de un_ptit_gars
-------------------------------------------------------

Salut xavier,

Merci bcp de ce post et de cette piqure de rappel pourtant si importante.
Peux tu nous dire quel est le prix de ce test salivaire et comment procéder (il t''envoient un kit a utiliser et a renvoyer?) Je pense que je vais le faire moi aussi, je suis intéressé de voir mon état actuel, en sachant que je vais deja bien mieux, mais qu'il reste encore des choses a régler.

Maintenant que tu as cette certitude, quelles dispositions va tu prendre? Est-ce que les endocrino, qui n'ont pas eut le bon sens de te prescrire ce simple test, vont etre disposé a reconnaitre tes soucis et donc a te traiter d'une manière ou d'une autre? Ou bien compte tu continuer le chemin que tu as décidé, avec le HPU, et voir si ça fais changer ton taux très bas de cortisol?

Merci de ces infos en tout cas!

Pti gars
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Aspect hormonal dans nos pb: l'impact du cortisol

Messagede un_ptit_gars » Mar 5 Juil 2011 14:28

Message de xavier
--------------------------------------------------

Salut P'ti Gars,

Le test salivaire du Cortisol Libre coute 69€, tu demandes un kit à Philippe Auguste et tout est expliqué.

Je suis convaincu, mais pas certain, que la diminution de ma fonction cortisolique est une conséquence de mon
HPU/KPU. Donc dans un premier temps, je vais continuer mon ttt HPU, mais en augmentant très progressivement
mes doses et en controlant régulièrement certains paramètres comme la testostérone libre et le Cuivre car les fortes doses
de Zn et de VIT 6 peuvent augmenter les taux de testostérone et diminuer le Cu. Surtout que je pars déjà avec un taux de testo libre supérieur à la norme et un taux de Cu abaissé. Je me demande si mon taux de Cu abaissé n'est pas du aux différentes chélations de DMPS que j'ai faites. En effet, il semblerait que le Dr Melet supplémentait en Cu au cours des chélations, ce qui n'est pas le cas du Doc du Nord.

Les rhumatos, endocrinos, immunologues et internistes reconnaissent mes soucis, mais tu connais ces gens là,
je crains qu'ils ne reconnaissent pas le test de Philippe Auguste. Pour l'instant, je ne sais pas quelle attitude
je vais adopter vis à vis de ces gens, à ce stade, je ne pense pas qu'ils puissent m'etre d'une grande utilité.

Pour l'instant, je prends, pour le HPU, du Dépyrrol, qui contient des doses importantes deZn, P5P, manganèse et magnésium.
Je vais passer sur du Core, qui me semble plus complet et est recommandé par Klinghardt, il contient en plus de la Biotine, du Chrome chélaté et du molybdène. Ce produit est disponible au CINAK.(Centre International de Neurobiologie Appliquée selon Dr Klinghardt).
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron