Les analyses

Les présentations et documents fournis par les experts mondiaux
Règles du forum
Vous pouvez joindre ici les documents importants que vous disposez et qui sont relatifs aux traitements des métaux lourds, de lyme, de l'autisme, ....

L'équipe d'admin se réserve cependant le droit de retirer tout document qui n'aurait pas sa place ici.

Messagede cédric » Jeu 7 Avr 2011 22:43

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES ANALYSES
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Contributeurs : Marco, Cédric, Sab, Pti gars
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1) Quels sont les analyses ou tests qui permettent d'indiquer une intoxication au mercure ?
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


a) Régime Sans Gluten Sans Caséine

[Dr.Melet] La disparition de nombreux symptômes lors d'un régime SGSC est un bon indicateur d'une intoxication au mercure.

b) Porphyrines urinaires

Comment fonctionne t-il ?

C’est un test indirect qui va mesurer une intoxication aux produits chimique (composés organique) ou/et métaux lourds. Les porphyrines sont synthétisées au cours de différentes étapes. S’il y a blocage dans une étape, liée à une intoxication, alors il va y avoir augmentation du taux d’une porphyrine particulière.

Avantage de ce test

Très simple de mise en œuvre
Ne nécessite la prise d’aucun chélateur
Permet le suivi de l’intoxication au cours du temps et ce quel que soit le chélateur utilisé.
Pas besoin de médecin pour le faire.

Limite de ce test

Il semble y avoir des faux négatifs, c'est-à-dire des intoxications non détectées par le test. On ignore pourquoi. Plusieurs hypothèses :
- Le relevé d’urines n’a pas été bien fait, il faut emballer très rapidement le tube dans du papier alu et ensuite dans une pochette noire fournie. Sinon les porphyrines sont détruites par la lumière.
- Erreur de labo.
- Le test n’est peut-être pas adapté à tous les types d’intoxication.

Comment interpréter les niveaux de porphyrines

Il y a 6 porphyrines analysées et à chaque porphyrine est associée une intoxication plus ou moins précise :
- uroporphyrine ou uP : produits chimiques (PCB par exemple) et dans une moindre mesure aluminium et arsenic.
- heptacarboxyporphyrine ou 7cxP : aluminium et arsenic et dans une moindre mesure produits chimiques
- hexacarboxyporphyrines ou 6cxP : ?
- pentacarboxyporphyrine ou 5cxP : MERCURE
- precoproporphyrine ou pcP : MERCURE
- coproporphyrine ou cP : MERCURE et plomb

Comment interpréter les ratios de porphyrines ?

- pcP/uP ou cP/uP : marqueurs de toxicité métallique et presque exclusivement mercure. Très intéressants car ils sont rapportés à un marqueur (l’uroporphyrine) dont le taux ne varie pas dans la toxicité liée exclusivement au mercure.
- 7cxP/uP : sa diminution sous un seuil de 0.12 indique une intoxication à l’arsenic et dans une moindre mesure à l’aluminium et de certains composés organiques.
- pcP/5cxP : un ratio élevé indique une intoxication au mercure et dans une moindre mesure à l’arsenic
- (5cxP+pcP)/(uP+7cxP) : un ratio élevé indique une intoxication au mercure

A qui s'adresser pour effectuer cette analyse ?

Le laboratoire Philippe Auguste à Paris semble le meilleur pour réaliser ce test. Le kit est à commander ici http://labbio.net/index.php?page=commande , coût du test = 90€.

c) Test de provocation avec chélateur

Il consiste à faire une analyse urinaire et/ou des selles avant et après prise d'un chélateur.
Ce chélateur va réussir à sortir un certain nombre de métaux qui sont stockés dans l'organisme et non visibles dans une analyse classique.

Les chélateurs utilisés sont le DMPS (injection intraveineuse ou prise orale) et le DMSA (prise orale).

IMPORTANT : Le test de provocation n'est pas sans effets secondaires tel que allergies, syncope (chute de tension), réactions cutanées, apparition ou augmentation de l'électro-sensibilité.

Les chélateurs ont des affinités avec les métaux :
- le DMSA sort principalement le mercure et le plomb
- le DMPS sort les métaux dans l'ordre suivant : zinc, étain, cuivre, arsenic, mercure, plomb, fer, cadmium, nickel, chrome

Il en résulte lors d'un test par DMPS qu'une grande sortie de cuivre va minimiser la sortie de mercure. On parle alors de bouchon de cuivre. La chélation du cuivre permettra d'évaluer plus correctement la quantité de mercure.

IMPORTANT : Lors de la prise d'un chélateur, le patient doit être isolé des ondes HF (micro-ondes, ...) car ces ondes ont un effet perturbateur sur la barrière hémato-encéphalique. Si cette barrière est "ouverte", elle va laisser passer le mercure en circulation qui aura été libéré par le chélateur. S'il se redépose dans le cerveau cela va provoquer de nouveaux symptômes.

d) Test du muscle fort

e) Morathérapie

f) Test du chewing-gum

Ce test permet uniquement de déterminer l'élévation des taux de mercure, cuivre, étain, argent dans la salive après une mastication intense. Il consiste en une analyse de la salive avant et après mastication.

g) Analyse des cheveux

[D. Klinghardt] L'analyse de cheveux est une excellente manière de juger de l’efficacité des agents de detoxification utilisés. Le niveau présent dans les cheveux d'une substance toxique précise va augmenter, souvent pour des mois, si un chélateur efficace est utilisé. C'est le meilleur moyen de contrôler les niveaux de methylmercure évacués.

h) Test MELISA

i) Test de perméabilité de la barrière hémato-encéphalique

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement.
http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=29&t=2869
Avatar de l’utilisateur
cédric

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 688
Inscription: Jeu 27 Jan 2011 07:00

Re: Les analyses

Messagede elixir » Jeu 23 Juin 2011 17:07

Bonjour

Cedric tu ne parles pas du test de salive du laboratoire de Bremen !

[url]Pour mon cas[/url],
En decembre 2010 , test salive mercure = < 18.6 ug/l reference < 2.7
En juin 2011 = < 0.1 ug/l reference < 2.7

Comme vous le lisez l'on a reussi a stopper la "fuite " de mercure que j'avais en bouche . Tout cela en retirant 1 dent et 2 amalgames en l'espace de 6 mois .

Je pense que le test de salive est aussi tres important et a conseiller .
elixir

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 90
Inscription: Mar 17 Nov 2009 07:00
Localisation: bretagne

Re: Les analyses

Messagede un_ptit_gars » Sam 25 Juin 2011 20:30

elixir a écrit:Bonjour

Cedric tu ne parles pas du test de salive du laboratoire de Bremen !

[url]Pour mon cas[/url],
En decembre 2010 , test salive mercure = < 18.6 ug/l reference < 2.7
En juin 2011 = < 0.1 ug/l reference < 2.7

Comme vous le lisez l'on a reussi a stopper la "fuite " de mercure que j'avais en bouche . Tout cela en retirant 1 dent et 2 amalgames en l'espace de 6 mois .

Je pense que le test de salive est aussi tres important et a conseiller .



Merci de ce complément elixir! :)
En effet tu as raison, c'est important de mentionner aussi ce test, et je m'en occupe de le rajouter dès que j'ai un petit moment :)

Merci de ta participation!

Pti gars
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10855
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Les analyses

Messagede elixir » Sam 25 Juin 2011 21:10

Si je peux me permettre ;) l'analyse des selles aussi serait a rajouter .

C'est ainsi que je procede , salive et selles.

Merci
elixir

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 90
Inscription: Mar 17 Nov 2009 07:00
Localisation: bretagne

Re: Les analyses

Messagede un_ptit_gars » Sam 25 Juin 2011 21:22

elixir a écrit:Si je peux me permettre ;) l'analyse des selles aussi serait a rajouter .

C'est ainsi que je procede , salive et selles.

Merci


Elixir,

Quand tu parle d'analyse des selles elixir, c'est une analyse "spontané" des métaux présents j'imagine?
L'analyse d'urine spontané n'est pas non plus spécifié ici car a notre avis elle ne représente en rien la charge toxique présente dans le corps, qui est encré dans les tissus et corps gras, et non plus circulant librement dans le sang.

N'hésite pas a nous donner plus d'infos, on est ouvert a en apprendre plus! :)

Pti gars
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10855
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Les analyses

Messagede hazy » Jeu 4 Aoû 2011 19:52

J'ai cru voir ( sur un doc référant à l'autisme) une analyse des selles après provocation. Je me gourre ?
pour commencer sur le forum : viewtopic.php?f=1&t=3094

Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale. viewtopic.php?f=53&t=2869
hazy

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 3779
Inscription: Jeu 16 Juin 2011 09:54

Re: Les analyses

Messagede un_ptit_gars » Ven 5 Aoû 2011 09:11

hazy a écrit:J'ai cru voir ( sur un doc référant à l'autisme) une analyse des selles après provocation. Je me gourre ?


En effet, c'est parfois réalisé, notamment après prise de DMSA (le doc du nord l'a deja fait a certains d'après mes souvenirs). D'après ce que j'en sais, c'est plus difficile a conclure quoique ce soit de cette manière plutôt que par un recueil d'urine, donc au final peut de doc (du moins en france, après je sais pas trop...) le pratique.

Voila! :)
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10855
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Les analyses

Messagede cédric » Ven 5 Aoû 2011 09:14

Non effectivement cela existe ; j'en ai surtout entendu parler pour les analyses lors des chélations "naturelles" avec de la chlorella.

Il y a pas mal d'infos sur ce sujet :
viewtopic.php?f=5&t=1170&p=22500&hilit=The+full+name+of+DMPS+is+2%2C3+Dimercaptopropane+1+sulfonate#p22500

Il y a quelque chose qui m'a interpellé c'est que le DMSA en oral est sencé s'éliminer en très grande partie par les selles...alors qu'en IV c'est par l'urine. Première fois que j'entend parler de ça!...
Surtout que j'ai fait un test de provocation urinaire avec du DMSA en oral.
J'aimerais bien avoir plus d'infos la dessus pour confirmer ou pas tout ça.
Avatar de l’utilisateur
cédric

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 688
Inscription: Jeu 27 Jan 2011 07:00

Re: Les analyses

Messagede un_ptit_gars » Ven 5 Aoû 2011 09:23

cédric a écrit:Non effectivement cela existe ; j'en ai surtout entendu parler pour les analyses lors des chélations "naturelles" avec de la chlorella.

Il y a pas mal d'infos sur ce sujet :
viewtopic.php?f=5&t=1170&p=22500&hilit=The+full+name+of+DMPS+is+2%2C3+Dimercaptopropane+1+sulfonate#p22500

Il y a quelque chose qui m'a interpellé c'est que le DMSA en oral est sencé s'éliminer en très grande partie par les selles...alors qu'en IV c'est par l'urine. Première fois que j'entend parler de ça!...
Surtout que j'ai fait un test de provocation urinaire avec du DMSA en oral.
J'aimerais bien avoir plus d'infos la dessus pour confirmer ou pas tout ça.


On avait deja parlé de ça a une époque en effet je m'en rappelle...mais c'est vieux! :D Je sais pas trop ou chercher sur le forum, mais je suis sur qu'il y a eut déjà plusieurs posts ou on a parlé de cet aspect et du fait que potentiellement les voies d'élimination privilégiés en fonction du DMSA ou DMPS, et en fonction des IV ou oral, étaient différentes.

Qui veut aller fouiner dans les vieux messages? :D
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10855
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Les analyses

Messagede hazy » Ven 5 Aoû 2011 09:25

C'est con je retrouve plus le texte, mais le doc en question disait que le test urinaire n'était pas fiable, pas représentatifs. Je vais essayer de fouiner un peu.
pour commencer sur le forum : viewtopic.php?f=1&t=3094

Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale. viewtopic.php?f=53&t=2869
hazy

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 3779
Inscription: Jeu 16 Juin 2011 09:54

Re: Les analyses

Messagede cédric » Ven 5 Aoû 2011 22:01

[a ajouter dans la partie porphyrines]
"les pentacarbo, precopro et coproporphyrines sont les marqueurs de l'intoxication mercurielle. "
Avatar de l’utilisateur
cédric

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 688
Inscription: Jeu 27 Jan 2011 07:00

Re: Les analyses

Messagede hazy » Jeu 18 Aoû 2011 23:36

bon, un doc pubmed sur les porphyrines, qui semble vraiment donner du poids à cette analyse

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21053054

Previous studies noted specific changes in urinary porphyrin excretion patterns associated with exposure to mercury (Hg) in animals and humans. In our study, urinary porphyrin concentrations were examined in normal children 8-18 years-old from a reanalysis of data provided from a randomized, prospective clinical trial that was designed to evaluate the potential health consequences of prolonged exposure to Hg from dental amalgam fillings (the parent study). Our analysis examined dose-dependent correlations between increasing Hg exposure from dental amalgams and urinary porphyrins utilizing statistical models with adjustments for the baseline level (i.e. study year 1) of the following variables: urinary Hg, each urinary porphyrin measure, gender, race, and the level of lead (Pb) in each subject's blood. Significant dose-dependent correlations between cumulative exposure to Hg from dental amalgams and urinary porphyrins associated with Hg body-burden (pentacarboxyporphyrin, precoproporphyrin, and coproporphyrin) were observed. Overall, 5-10% increases in Hg-associated porphyrins for subjects receiving an average number of dental amalgam fillings in comparison to subjects receiving only composite fillings were observed over the 8-year course of the study. In contrast, no significant correlations were observed between cumulative exposure to Hg from dental amalgams and urinary porphyrins not associated with Hg body-burden (uroporphyrin, heptacarboxyporphyrin, and hexacarboxyporphyrin). In conclusion, our study, in contrast to the no-effect results published from the parent study, further establishes the sensitivity and specificity of specific urinary porphyrins as a biomarker for low-level Hg body-burden, and also reveals that dental amalgams are a significant chronic contributor to Hg body-burden.
pour commencer sur le forum : viewtopic.php?f=1&t=3094

Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale. viewtopic.php?f=53&t=2869
hazy

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 3779
Inscription: Jeu 16 Juin 2011 09:54

Re:

Messagede nemo » Mer 10 Juil 2013 22:52

cédric a écrit:-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES ANALYSES

[b]b) Porphyrines urinaires


Il y a 6 porphyrines analysées et à chaque porphyrine est associée une intoxication plus ou moins précise :
- uroporphyrine ou uP : produits chimiques (PCB par exemple) et dans une moindre mesure aluminium et arsenic.
- heptacarboxyporphyrine ou 7cxP : aluminium et arsenic et dans une moindre mesure produits chimiques
- hexacarboxyporphyrines ou 6cxP : ?
- pentacarboxyporphyrine ou 5cxP : MERCURE
- precoproporphyrine ou pcP : MERCURE
- coproporphyrine ou cP : MERCURE et plomb


Bonjour,

J'ai appelé mon labo d'analyses, qui a été sympa. Ils délèguent l'analyse à un labo d'une autre ville. Ils font bien toutes les porphyrines, à partir des urines, c'est remboursé avec mon ordonnance...par contre quand j'ai cité les coproporphyrines, il m'a été dit que 45 euros serait à ma charge (par ce que non remboursé pour celles-ci) et surtout que cela se faisait à partir des selles pour les copro. Pour les autres porphyrines c'est bien les urines pour le lab.
Ma question : y a t-il deux méthodes pour les "copro", à partir des selles et des urines?? La synthèse parle que des urines. Mais ma tête m'a peut être joué un tour?
Merci pour l'éclaircissement. :jap:
Avatar de l’utilisateur
nemo

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 239
Inscription: Dim 16 Juin 2013 21:49

Re: Les analyses

Messagede un_ptit_gars » Jeu 11 Juil 2013 09:39

Salut Nemo,

Pour ma part je ne connais pas bien du tout cette analyse, je ne pourrais donc pas t'aider a y voir plus clair... Peut-être que les autres membres de l'équipe sauront t'en dire plus, mais nos anciens "connaisseurs" (cédric, marco) ne sont plus la, donc c'est plus dur pour avoir des infos précises!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10855
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Suivante

Retourner vers Documents et téléchargements utiles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités