Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

L'intégralité du guide pratique spécialement créé pour les mélodiens!

Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede jibouille » Jeu 19 Sep 2013 16:31

ANNEXE 1 - MIEUX COMPRENDRE L’ÉLECTROSENSIBILITÉ : Influence des différents facteurs
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Contributeurs : jibouille
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Récemment une question fut posée sur le forum : Quels sont les facteurs connus jouant un rôle dans l'hypersensibilité aux champs électromagnétiques? Devant la somme de réponses possibles et de pistes potentielles qui pouvaient être explorées, j'ai pensé qu'il serait bon de faire une petite synthèse sous forme de "fiche pratique" pour essayer de mieux cerner le problème.
L'hypersensibilité aux champs électromagnétiques (ou électro-hypersensibilité, ou Syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques) fait partie des maladies environnementales ou maladies de civilisations. A ce titre, elle peut donc être abordée sur un plan global, au même titre que la plupart des pathologies d'encrassage ou des pathologies d'élimination. Beaucoup d'électrosensibles sont passés par la case "Professeur Belpomme" à un moment ou un autre de leur maladie, qui est un des seuls médecin en france (avec le Dr chevalier) à s'y intéresser. Celui-ci procède à un diagnostic clinique et chronologique rigoureux (presque militaire) et à l'heure près, définit plusieurs stades de la maladie (intolérance, susceptibilité, électro-hypersensibilité etc...), fait un tas d'analyses pour prouver tel ou tel type d'évolution, ou la présence de tel ou tel marqueur permettant de constater un stress avéré (cqfd : c'est pas dans la tête!). Ce n'est pas le but de ce sujet, les symptômes ont les a, nul besoin d'entendre un professeur venir nous le dire! Le but ici est donc bel et bien d'essayer de comprendre les causes et les mécanismes d'apparition de cette pathologie, pour permettre aux personnes affectées d'y voir plus clair et de mettre en oeuvre un parcours de santé cohérent pour diminuer, voir supprimer cette sensibilité. Cette synthèse est le fruit des connaissances glanées au fil des ans, ainsi que de mon expérience et celle d'autres électrosensibles.

Pour commencer, il n'y a, selon moi pas UNE cause à l'électrosensibilité, comme certains chercheurs conventionnels s'efforcent à le démontrer, mais bien une multitude de facteurs pouvant conduire à un « dérèglement » de l'organisme. La sensibilité aux ondes, et à l'environnement de manière générale traduit d'un côté un état de faiblesse du système, qui ne peux plus se défendre et rester perméable aux agressions extérieures. D'un autre côté, l'aspect « électromagnétique du corps humain en fait un récepteur de choix pour toutes les pollutions électriques. Certains éléments comme les métaux lourds ou les parasites peuvent donc interférer directement avec notre système de régulation naturel, et réagir avec les CEM environnants, Il convient donc d'exposer plusieurs points qui peuvent amener notre corps à devenir plus sensible aux phénomènes électromagnétiques.


1) La place centrale du foie :


Part bien des aspects, le foie joue un rôle capital dans la plupart des pathologies environnementales, et encore d'avantage dans l'électrosensibilité. Biologiquement, le foie peut-être représenté comme une immense usine de transformation et d'épuration de l'organisme. Il est le centre de la détoxification et du recyclage des déchets. Il va donc avoir une place prépondérante dans les pathologies d'encrassement et, dans le monde pollué ou nous vivons aujourd'hui, il apparaît plus que nécessaire d'avoir un foie fonctionnel nous permettant d'éliminer toutes les toxines que nous absorbons par notre alimentation, ou les contaminations extérieures. De part notre mode de vie alimentation, sédentarité, alcool, drogues, sommeil), le foie va avoir tendance à s'encrasser et à ne plus assurer un rendement optimal. Les toxines vont s'accumuler, certaines cellules ne vont plus se régénérer, et cette tendance paresseuse va être le début d'une faiblesse générale du corps, entrainant un cercle vicieux accumulation des toxines +/ foie -. Beaucoup d'électrosensibles sur ce forum et ailleurs ont été nettement améliorés (voir guéris), grâce à des cures du foie qui vont permettre de vidanger l'organe et de le “rebooter”. (Il faut en faire généralement un certain nombre avant d'espérer un résultat). Certaines huiles essentiels stimulantes du foie (carotte, citron, romarin) peuvent également des effets intéressants. Les autres pathologies du foie type hépatites ou insuffisances hépatiques ne sont pas à négliger dans la recherche des causes de la maladie.

En médecin chinoise, le foie est souvent comparé à un général des armées. C'est lui qui assure la libre circulation de l'énergie dans les organes et toutes les parties du corps. C'est aussi l'organe émotionnel par excellence, il est le siège des émotions en tout genre, et principalement de la colère. Lorsqu'une émotion qui nous met dans une situation inconfortable nous traverse, le foie va se trouver directement impacté et au lieu de faire circuler librement l'énergie celui-ci va se bloquer et faire remonter la vapeur vers le haut (la tête) un peu comme une cocotte minute. L'énergie du foie est également l'interface avec l'extérieur, elle est expansive. C'est elle qui nous pousse à créer, à créer des liens avec notre environnement, et elle permet l'affirmation de l'individu face au monde extérieur. La personne qui se retrouve bloquée dans son expansion, freinée dans sa créativité, ou frustrée d'être dans une situation qui échappe à son contrôle (professionnelle, sociale, familiale) va donc bloquer cette énergie qui n'arrive pas à s'exprimer, et par conséquent altérer le fonctionnement du foie. Même scénario lors d'un choc émotionnel profond. Évidemment, on comprend que les personnes hypersensibles émotionnellement aient des problèmes de foie. Énormément de personnes se retrouvent électrosensibles suite à un problème d'ordre émotionnel, ou une situation dans laquelle ils n'arrivent pas à sortir. Impossibilité d'avancer dans une situation = blocage = état de latence et de frustration = colère qui ne s'exprime pas = replis sur soi. Replis sur soi = manque d'interactions avec l'environnement = intolérance à l'environnement? On peut formuler ici beaucoup d'hypothèses...
Ici l'énergétique et le biologique se rejoignent pour essayer de mettre en avant un état d'encrassement pathologique à l'origine de nombreux symptômes, dont une plus grande sensibilité aux agressions de l'environnement.



2) L'impact des toxines


Les métaux lourds contribuent directement à l’encrassement du corps. Les multiples sources de contamination mettent l’organisme à rude épreuve et lorsque ce dernier n’arrive plus à les éliminer par les voies naturelles, il les stocke (principalement dans les cellules graisseuses et les muscles). Tous ces métaux accumulés vont accroître la toxicité globale du corps, parasitant le fonctionnement normal des cellules et organes. Le système immunitaire est désorganisé face à l'afflux des ces agents pathogènes,, l’organisme est affaibli, donc moins résistant face aux sources de stress..
Certains métaux comme le mercure, l’étain, le titane, le plomb, le palladium ont la particularité d’interagir avec les champs électromagnétiques (phénomène d'excitabilité) un peu à la manière d’un paratonnerre, ils vont attirer et accroître les fréquences électriques. Une fois dans le corps, ils réagissent donc directement avec les fréquences extérieures et provoquent ce qu’on appelle un stress oxydatif. Par ailleurs, d’autres métaux ont encore une autre particularité, ils sont radioactifs (c’est le cas du césium présent chez beaucoup de malades). D’autres polluants comme les biocides (pesticides, herbicides et tous les produits de traitement du bois) et les produits chimiques (epoxy, colles, dissolvants, plastiques, vapeurs dégagées par les composants électroniques des ordinateurs et appareils électroniques quand ils sont chauds, certains parfums…) vont amoindrir et perturber le corps, rendant sa résistance plus précaire face aux perturbations provoquées par les champs électromagnétiques. D’ailleurs d’après certaines études, au moins 70% des personnes électrosensibles seraient aussi chimico-sensibles, et d’après mon éxpérience beaucoup de chimico-sensibles sont également électrosensibles ou le deviennent. Dans les deux cas, les personnes atteintes d’un de ces troubles doivent être très prudentes avec l’autre.
Enfin, parmis les autres toxines, certains parasites ou champignons (comme le candida albican) sont eux aussi électrosensibles. Lorsqu’ils sont soumis à des perturbations électromagnétiques, ces derniers émettent des toxines qui sont extrêmement nocives pour l’organisme. La nécessité d’effectuer un déparasitasse et de restreindre sa consommation de sucre s’impose donc lorsqu’on est hypersensible aux champs électromagnétiques..



3) L'importance de la génétique

On ne le répétera jamais assez sur ce forum, la génétique est essentielle pour comprendre nos propre limitations. Le cycle NO/ONOO (noh/onoooh!) est une découverte majeure de ces dernières années dans la recherche des causes de la sensibilité chimique multiple (MCS). Cette appellation désigne un cercle vicieux entre la formation d’oxyde nitrique (NO) et la formation de peroxyde nitrique (ONOO). L’oxyde nitrique joue principalement un rôle dans la fonction endothéliale, mais il a aussi un rôle important dans la réaction immunitaire, la fonction neuronale et dans le vieillissement. L’oxyde nitrique est produit par la cellule à partir de l'arginine, sous l'influence de 3 gènes NOS : un endothélial, un inductible et un neuronal. Dans les vaisseaux sanguins, l’oxyde nitrique endothélial assure un bon tonus vasculaire, mais en cas d'agression de la paroi (athérosclérose, virus...) l’oxyde nitrique inductible est généré en grande quantité, ce qui est néfaste. Le principe général de l’oxyde nitrique, c’est qu’ à faible concentration il est protecteur, mais qu’il est toxique à forte concentration. A faible concentration il agira directement et rapidement, tandis qu'à forte concentration il aura le temps de réagir avec d'autres molécules en particulier les radicaux libres pro-oxydants, générant d’autres radicaux toxiques dont le peroxyde nitrique, qui lui même, par des réactions en cascades, va donner naissance à des molécules pro-oxydantes.

Image

Le peroxyde nitrique est capable d'augmenter le stress oxydatif cellulaire et d'induire des modifications chimiques de certaines protéines, modifiant leurs propriétés biochimiques. Dans une situation physiologique normale, l’oxyde nitrique assure un rôle protecteur, mais en situation de stress oxydatif (agression xénobiotiques, UV, chaleur, inflammation, infection, rayonnements électromagnétiques....) les radicaux libres oxygénés neutralisent les effets bénéfiques de l’oxyde nitrique en se combinant avec lui. Si ces conditions s'aggravent, la production d’oxyde nitrique est en excès et en se combinant aux radicaux libres oxygénés donne naissance en trop grande quantité de peroxyde nitrique- qui participe par un cercle vicieux à l'installation des dysfonctionnements cellulaires et donc de la pathologie. L’inverse, est, dans une moindre mesure également valable. Si la personne, à cause de polymorphysimes génétiques, se retrouve avec des gènes NOS non fonctionels qui ne produisent plus ou très peu d’oxyde nitrique, celui-ci ne jouera pas non plus son rôle protecteur, l’arginine sera directement convertie en peroxyde nitrique et le cercle sera similaire.
L'homéostasie de ce cercle est étroitement liée aux radicaux libres de l'oxygène qui sont générés par différents stress dont l'intoxication aux polluants et les champs électromagnétiques.
Les mécanismes d’hypersensiblités environnementale (chimique ou électromagnétique) sont assez proche, seul l’élément déclencheur varie et comme il a été dit plus haut, bien souvent les personnes sont atteintes des deux types de sensibilité. Même si les recherches n’ont pas étudié l’électrosensibilité, on peut facileemnt supposer que les champs électromagnétiques provoquent au niveau intracellulaire les mêmes réactions oxydatives que les polluants chimiques.


4) Un corps énergétique.

Le corps humain est par essence énergétique, la matière n’étant que la partie visible d’un système bien plus complexe évoluant sur différents plans. La machine humaine n’est pas pas une sommes de multiples organes, mais peut être vue comme un tout indivisible, dynamique, dont les parties sont essentiellement des relations qui ne peuvent pas être comprises séparément. La physique quantique à aujourd’hui démontrée que la matière est en fait une concentration d’énergie. Le corps humain ne fait pas exception à ce constat et est lui aussi essentiellement constitué d’énergie. La bonne santé peut donc être vue comme le fruit d’interactions harmonieuse entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel.
Ce système énergétique est constitué d’un réseau de plus de 72 000 canaux (méridiens, nadis, chakras) qui véhiculent l’énergie vitale dans les corps subtils et physique, de la même façon que les systèmes nerveux, sanguin, lymphatique parcourent notre corps physique. Les chakras, dont les principaux sont au nombre de sept, sont les centres d’énergie où ont lieu les échanges entre les corps subtils et la structure physiologique, par l’intermédiaire des glandes. Des perturbations dans ces circuits énergétiques sont donc susceptibles d’affecter tous les autres systèmes : locomoteur, sanguin, respiratoire digestif, nerveux, endocrinien lymphatique, etc, provoquant des troubles de la santé.

Image

Les sources extérieures de perturbations peuvent être nombreuses, on peut citer par exemple les perturbations liées à un lieu, ou l’incompatibilité énergétique entre certaines personnes.
Lors d’une intervention chirurgicale, d’un accident important ou d’un traumatisme le corps énergétique peut également avoir gardé des traces, même si les cicatrices du corps physique apparaissent refermées, notre champ énergétique peut présenter des blessures encore ouvertes. Ces blessures énergétiques provoquent des fissures ou des trous dans l’aura, ainsi que des fuites d’énergie vitale qui peuvent être la cause de douleurs ou de perturbations.
Le manque d’ancrage, de ceux qui vivent avec un mental surdéveloppé provoque l’activation des chakras du haut au détriment de ceux qui permettent l’enracinement. Le déséquilibre énergétique peut se traduire par une difficulté à être ici et maintenant avec sensation de ‘planer’, difficulté de concentration, dispersion et procrastination.
Le plus souvent ce sont les pensées et paroles discordantes, les émotions dissonantes ‘non digérées’ que nous ruminons parfois jusqu’à l’obsession : colère, jalousie, peurs, projections angoissantes, qui perturbent notre système énergétique.
Les personnes hyeprsensibles à l’environnement ont souvent des trous dans leur aura, des kystes ou amas énergétiques (du à des émotions refoulées, des non-dits, des colères non exprimées etc...) qui va freiner ou bloquer la circulation énergétique, et de ce fait réduire considérablement leur champ vital. La personne moins hermétique, avec moins de “tampon” face à l'extérieur devient plus sensible à tout ce qui passe.(A noter que l’inverse est vraie aussi : un organe en souffrance peut lui aussi occasionner le même phénomène de kyste énergétique, tout est interdépendant).
C’est le phénomène de l’éponge vibratoire. La personne va ressentir plus fortement qu’une autre l’influence des lieux, des personnes, dont certaines sont des vampires énergétiques et absorbent l’énergie des autre, mais elle va surtout ressentir fortement les phénomènes magnétiques.
Les champs électromagnétiques pulsés sont une des pires perturbations. Le corps ethérique, aussi appeler biochamp, va se rétracter considérablement sous l’effet des micro-ondes, portables, antennes relais, wifi etc. D’après les travaux de Stéphane Cardinaux, on a constaté une rétraction de 50% du biochamp suite à une utilisation de quelques secondes du téléphone portable. Même chiffre pour un plat cuit au micro-ondes. A titre de comparaison, un plat biologique augmente à 130 - 160% le biochamp, l'activité sportive (marche, arts martiaux) l'augmente à 150 - 250%, alors que le sucre raffiné le diminue à 90%, le café sucré à 70%, l'alcool à 80%, la fumée de cigarette à 30-40%, l'aspirine à 60-80% etc.
Plus le champ électromagnétique est puissant (et plus l’exposition dure longtemps), plus le champ vital va être perturbé. Chez une personne non électrosensible, lors d’une esposition à un DECT : à 0,6 V/M, on constate une baisse de 10%, à 1 V/M 15%, à 2 V/M 30%, à 3 V/M 50%, à 5V/M 65%, à 10 V/M 70%. Au delà de 50% on considère que la baisse devient critique et que l’exposition doit être la plus courte possible. La courbe est sensiblement similaire avec les ligne à hautes tentions. Lorsque l’on se trouve devant son écran, le champ vital baisse de 15 à 30% selon le modèle de l’écran et de l’ordinateur.

Image

Variation des méridiens chinois en présence d'un téléphone sans fil DECT
Exemple d'une personne stationnant 17 minutes à 50cm d'un sans fil, soit à 1,7 V/M


Image
(images : Bioénergie, Stéphane Cardinaux - 2009)

Un autre aspect de l'énergétique que l'on peu citer également est le phénomène des perturbations électromagnétiques dégagées par certains matériaux, récemment mis en évidence par le Dr Dieuzaide. Tout matière émet un rayonnement électromagnétique (effet photonique), ou onde de matière comme il l'appelle. Ce rayonnement, comme tout autre rayonnement peut être quantifié via sa longueur d’onde, sa fréquence et son énergie. Il va interagir avec notre propre fréquence, sans que le corps ne puisse toujours s'adapter, et va être amplifié par l'electrosmog ambiant. On parle souvent de l'électrogalvanisme, ce phénomène qui crée un courant électrique de faible intensité en présence de 2 métaux en bouche (or et mercure par exemple), et qui lui aussi va être amplifié par les pertubations électromagnétiques ambiantes. Il n'y a pas que les métaux en bouche qui émettent un rayonnement, les composites ou les céramiques, tout comme vos vêtements, vos lunettes en plastique ou le matelas de votre lit émettent eu aussi leur propre rayonnement qui va doublement interagir avec notre propre champ énergétique, et les pollutions ambiantes. Le Dr dieuzaide à décrit une série de tests posturaux (ou kinésiologiques) simples pour tester si un matériaux nous pose problème. Le principe est que dès que l’on est en contact avec une matière incompatible, de légères contractions musculaires vont apparaître du côté du corps ou se trouve la perturbation. On peut alors, en faisant des tests de résistance (ou de force), des levers de bras ou de jambes, voir si le mouvement se retrouve bloqué ou freiné à un moment donné lorsque l’on touche du doigt une matière. Grace à cette approche prometteuse, le Dr Dieuzaide (chirurgien dentiste de profession) à réussi à améliorer un bon nombre de malades chroniques (Fibromyalgiques, SFC, EHS etc...) en libérant de gros blocages musculaires qui s'étaient installés via des matériaux incompatibles. Il a cependant une approche radicale qui consiste à retirer directement le matériau nocif. L’approche énergétique traditionnelle consiste plutôt à faire accepter au corps ces nouvelles fréquences, par des dilutions homéopathiques ou par des fréquences spécifiques d’intégration, plutôt que de systématiquement retirer les matériaux incriminés.


Autres éléments de réflexion :


Rôle de la lymphe

La lymphe est un liquide blanc-jaunâtre dans lequel baignent la totalité de nos cellules. C’est le milieu de vie de nos cellules (appelé aussi milieu intérieur) qui se renouvelle sans cesse et dans lequel les cellules puisent une partie de leur substances nutritives et viennent rejeter leur déchets. La lymphe joue également un rôle majeur dans le système immunitaire pour évacuer les agents infections vers les ganglions lymphatiques. La lymphe doit impérativement circuler régulièrement et harmonieusement sous peine de concentrations de toxines et des déchets, et de stagnation d’énergie, or ce n’est pas toujours le cas car ce système contrairement au système cardiaque n’a pas de pompe. C’est par la contraction de petites unités du système nerveux autonome ou par une action mécanique (course à pied, trampoline..) que la lymphe circule. Son rythme ralentit d’autant plus que l’on respire mal, que l’on est stressé, fatigué ou qu’on manque d'exercice. Le circuit lymphatique à donc un rôle majeur chez tous les malades environnementaux en purifiant et en régénérant l’organisme. Si la lymphe ne circule pas, il y a stagnation d’énergie, stagnation des toxines, donc baisse du champ vital et augmentation de la toxicité globale du corps.
En médecine chinoise, la lymphe est une composente majeure dans la gestion du stress extérieur (stress subit), on peut à partir de la facilement déduire que les personnes plus sensibles à l’environnement aux phénomènes électromagnétiques subissent un stress extérieur en permanence, ce qui perturbe la fonction lymphatique, conduit à une accumulation de toxines, à une baisse de l’immunité, et à une pathologie d’encrassement.


Rôle des surrénales

les surrénales sont deux petites glandes endocrines situées au dessus des reins qui sont responsable de la gestion des situations de stress par la production d’un tas d’hormones spécifiques (cortisol, aldostérone, progestéronne, DHA, adrénaline, noradrénaline etc.). Toutes ces hormones ont des rôles très spécifiques et puissants pour faire face à une situation de stress de courte durée (ralentissement de la digestion, forte action catabolique, vasoldillatation, inhibition du système immunitaire etc…). Cette réponse de l’organisme semble être formidablement adaptée lorsque nous sommes face à un danger, il y a quelques milliers d’années, un animal féroce nous fonçait dessus, sans ces mécanismes nous serions probablement morts. Le problème est que dans notre société moderne, tout est désormais source de stres, et de façon permanante. Tout est fait pour épuiser le surrénales : Recherche de décharge d’adrénaline par des sports extrêmes, consommation de stimulants à outrance, shoraires trop chargées, manque de sommeil, stress chronique, buts irréalistes, sédentarité, inquiétude face à l’opinion des autres etc. On parles alors de fatigue surrénale, qui conduit à l’épuisement nerveux et physique, au découragements, à la dépression et l’anxiété, jusqu’au burn out. Toutes les adaptations de l’organisme citées plus haut vont devenir permanentes, jusqu’à épuiser ces petites glandes. Les ondes électromagnétiques font aussi partit du lot, mais agissent plus sournoisement, tout le monde ne ressent pas leurs effets bien qu’elles créent une forme de stress (perçu ou non) chez beaucoup de personnes. Les électrosensibles sont donc encore plus touchés par cette fatigue surrénale et doivent encore plus soutenir ces glandes. D'expérience de plusieurs électrosensibles, on sait que plus ces glandes sont fatigués, plus les personnes sont sensibles, et inversement plus l’on soutient les surrénales moins on est sensible. On peut voir les surrénales comme la batterie de la voiture, sans batterie, impossible d’avancer. Suite à une grosse période d’ehs, il faut avant toute chose recharger les batteries sans quoi l’organisme aura beaucoup plus de mal à repartir de lui même.


La barrière Hémato-Encéphalique


Image

Le professeur Belpomme et son équipe de l’ARTAC, après avoir reçu des centaines d’électrosensibles ont mis en évidence un facteur commun chez tous les patients : l’ouverture de la barrirèe hémato-encéphalique en présences des champs électromagnétiques. La barrière hémato-encéphalique est une barrière physiologique présente au niveau du cerveau qui régule le milieu en filtrant le sang et en fermant la porte aux agents pathogènes. Son “ouverture” ou mauvais fonctionnement laisse passer les toxines tels que les métaux lourds ou autres polluants qui vont se loger dans le cerveau, et qui sont responsables de nombreuses maladies dégénératives comme Alzheimer, Parkinson…….ou l’électrosensibilité. Le professeur belpomme à obtenu de bons résultats pou rétablir cette barrière en administrant des antagonistes du récepteur H1 (antihistaminiques). Malheureusement, une fois que des toxines sont passées du côté obscur, il est trop tard pour la refermer...


Un terrain allergique ?

Au premier abord on pourrait considérer l’électrosensibilité comme n’importe quelle allergie, comme une intolérance aux ondes, c’est d’ailleurs ce que pense le professeur Belpomme. Ce dernier à mis en évidence, chez bon nombre de patients, des taux d’histamine bien supérieurs à la moyenne lorsque les personnes souffrant d’hypersenibilité étaient exposées aux rayonnements électromagnétiques. Le corps, dès qu’il se sent agressé met donc en place des mécanismes de défense comme lorsqu’il a à lutter contre un agent infectieux. Beaucoup d’homéopathes que j’ai vu, également des morathérapeuthes étaient convaincus que à la base de l’électrosensibilité il y avait une grosse composante allergique, et que c’est en traitant le terrain que l’on pourrait désensibiliser la personne. Je connais moi même beaucoup d’électrosensibles qui ont des tas d’allergies (moi y compris). Selon moi, le problème est un tantinet plus complexe (ou plus simple au choix). Certes ces médecins n’ont pas complètement tort, on constate qu’il y a bien une manifestation allergique chez les personnes sensibles lors d’une exposition. Or qu’est ce qu’une allergie réellement? Dans la médecine conventionnelle, l’allergie est une mauvaise réaction du corps qui, face à un élément non dangereux surréagit. Il faut donc masquer et anéantir ces symptômes à l’aide d’anti-allergiques pour dire au corps, non, tu t’es planté mec! je veux pas entendre ce que tu me dis arrête de me pourrir la vie! Dans la réalité, si on s’intéresse un peu aux réactions immunitaires, on s'aperçoit qu’elles sont en grandes parties dues à l’état de l’intestin, donc à ce qu’on mange. Elles sont également influencées par les métaux lourds, combien d’enfants de nos jours développent des allergies suite aux vaccins? Elles sont dues à la qualité de l’air que l’on respire, à la pollution, bref, à notre environnement. Les allergies sont une autre pathologie de civilisation, parmi tant d’autres, tout comme l’électrosensibilité. Le fait que ces 2 symptômes co-éxistent souvent chez les personnes prouve simplement selon moi l’intrication de multiples facteurs provocants différents symptômes chez les gens concernés, et ayant tous pour point de départ 2 facteurs : l’environnement et l’alimentation.


Un mot sur les CMO

Les CMO (ou oscillateurs magnétiques de compensation) sont des petits appareils conçus pour se protéger des ondes en envoyer une onde de faible intensité censé protéger (et/ou renforcer) les liaisons . Les études partent du principe que la gêne occasionnée est en fait due à la destruction au niveau cellulaire des liaisons ion-protéines. Les cellules vivantes produisent des émissions électromagnétiques d’un large spectre de fréquence générées par les ions qu’elles contiennent. C’est une piste supplémentaire pour essayer de cerner les causes de l’électrosensibilité. Certaines personnes semblent avoir des résultats, mais d’après les retours que j’en ai beaucoup d’électrosensibles ayant essayé n’ont pas eu énormément d’améliorations. Globalement, il n’y a pas beaucoup d’études pour vérifier ces affirmations d’ailleurs, le site qui les vends dit bien que l’électrosensibilité est une pathologie complexe et que les résultats ne peuvent être garantis...

Electrosensibilité, psychique?

C’est un peu la tendance des études lancées par le gouvernement français dernièrement (notamment l’étude cochin) qui s’efforce tant bien que mal de donner raison aux lobbys des télécommunications et de prouver par a+b que l’électrosensibilité est bel et bien d’origine psychosomatique! Loin de moi l’idée de donner un quelconque crédit à ce genre de discours, néanmoins je ne pense pas qu’il faille occulter totalement l’impact du psychique dans l'appréhension de l’environnement et dans la peur des ondes, bien compréhensible chez un hypersensible. J’ai personnellement remarqué (et je ne dois pas être le seul), que plus je guette les pollution électromagnétiques en mesurant des lieux, plus j’angoisse si je trouve quelque chose. Une sorte de paranoïa s’installe dès que je ne suis pas sur du lieu ou je vais dormir, ou du lieu ou je travaille, ou d’un endroit ou je me déplace. Et si je constate qu’il y a des perturbations, je ne vais pas m’empêcher d’y penser et au final les effets du stress d’y penser s’ajouteront au stress réellement subit avec les ondes, et le stress global s'amplifiera. Dans ce sens, je pense que la gestion de la sensibilité chez un électrosensible est un élément important. Bien sur il faut être conscient des nuisances de notre environnement pour s’en protéger (de toute façon on les sent assez vite), mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse et développer une psychose des ondes. Le mieux est de les ignorer lorsque l’on peut, ou de ne pas y penser le temps de pouvoir s’en abriter (lorsqu’on va en ville par exemple). Ce n’est malheureusement pas toujours possible pour les personnes qui sont extrêmement sensibles.
Évidemment cela ne représente pas une cause en soi, mais je pense que à le mérite d’être signalé car cela peut amplifier les effets délétères des ondes.


Voila quelques éléments qui, j'espère pourront vous faire avancer sur le chemin de la Dé-sensibilisation aux ondes. Cette petite liste n’a pas pour but d’être exhaustive (elle est d'ailleurs susceptible d'évoluer suivant les dernières découvertes), mais juste représentative de l’état des connaissances actuelles, qui sont le fruits d'expériences de chacun, et de recherche personnelle sur le sujet. Lorsque vous êtes électrosensibles vous n’avez pas nécessairement tous les problèmes énoncés ci-dessus, certains ont été guéris uniquement avec des cures du foie par exemple, ou en supprimant certains produits de leur consommation courante (le dioxyde de titane par éxemple!). Mais généralement, plus vous êtes malades, et plus ça dure depuis longtemps, plus tous ces facteurs seront combinés.

Enfin, en conclusion pour faire plaisir à pti_gars je finirais sur une citation d’un film célèbre qui illustre bien la situation [img]images/icones/icon15.gif[/img] :

“Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les humains, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier votre espèce, c’est que vous n’étiez pas réellement des mammifères… Tous les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les humains vous êtes différents” - (Agent smith)


Liens utiles :

http://www.electrosensible.org/document ... iction.pdf

http://ehs-action.org/?p=5653

http://ehs-action.org/?p=5873

http://ehs-action.org/?p=5958

http://jackkruse.com/emf-5-what-are-the ... ts-of-emf/

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... .12088/pdf
Je suis le maître de mon destin, et le capitaine de mon âme
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2867
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede marelle38 » Jeu 19 Sep 2013 18:08

:clap: :jap: :jap: :clap:
J'ai décidé de positiver..... c'est bon pour la santé...
Avatar de l’utilisateur
marelle38

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1446
Inscription: Mer 22 Fév 2012 11:23

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede un_ptit_gars » Jeu 19 Sep 2013 20:29

Un très grand bravo a toi jibouille, très bonne synthèse sur l'electrosensibilité, un "état-symptôme" que bcp de malades environnementaux subissent quotidiennement et qui est très lourd a vivre...

Encore une belle synthèse pour aider nos fidèles membres et amis!! :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10857
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede nemo » Jeu 19 Sep 2013 23:24

:clap: :clap:
Bravo Jibouille [img]smile/thumb.gif[/img]
va falloir que je lise çà à tête reposée :D
Avatar de l’utilisateur
nemo

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 239
Inscription: Dim 16 Juin 2013 21:49

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede Tawa » Ven 27 Sep 2013 17:38

Bravo Jibouille ! Excellent travail. :clap:
Tawa

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 609
Inscription: Mer 6 Juin 2012 17:29
Localisation: près de Rennes

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede matoch » Sam 28 Sep 2013 14:02

Génial, Jibouille, merci ! :clap:
J'ai juste une toute petite remarque sur :
jibouille a écrit:Une sorte de paranoïa s’installe dès que je ne suis pas sur du lieu ou je vais dormir, ou du lieu ou je travaille, ou d’un endroit ou je me déplace.

Pour moi la paranoïa est étroitement liée à la maladie, c'est-à-dire induite par la maladie. Il est donc normal que dans un environnement qui augmente les effets de la maladie (sous influence des champs em donc), la paranoïa (de concert avec l'agressivité et la confusion mentale) soient augmentées.
wifi et plaques à induction = hérésie.
Crise mentale : bain de bouche au charbon actif
Arthrite : kiwi+sel
Problèmes de peau : savon et shampooing au soufre
EHS : huile de coco sur la peau
http://zerolyme.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
matoch

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 724
Inscription: Mar 4 Juin 2013 09:20
Localisation: Seine et Marne (77)

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede jibouille » Sam 28 Sep 2013 15:07

matoch a écrit:Génial, Jibouille, merci ! :clap:
J'ai juste une toute petite remarque sur :
jibouille a écrit:Une sorte de paranoïa s’installe dès que je ne suis pas sur du lieu ou je vais dormir, ou du lieu ou je travaille, ou d’un endroit ou je me déplace.

Pour moi la paranoïa est étroitement liée à la maladie, c'est-à-dire induite par la maladie. Il est donc normal que dans un environnement qui augmente les effets de la maladie (sous influence des champs em donc), la paranoïa (de concert avec l'agressivité et la confusion mentale) soient augmentées.



Oui bien sur, tout ça est tu as raison tout ça est complètement imbriquée et tant que le physique n'ira pas "un petit peu" mieux, tout essai de gestion de l’appréhension s’avérera vain ou très difficile. Moi tu me met dans un tgv avec 10 gus autour qui appellent au portable, même si j'essaye de pas y pense très profondément, je vais quand même faire des bons [img]images/icones/icon15.gif[/img] . Ceci dit, arrivera un moment dans ton parcours (en tout cas je te le souhaite) ou tu sentira que le corps arrivera un peu mieux à gérer, et dans ces moments la, si tu garde le même état d'esprit que dans tes périodes d'hyper sensibilité, les mêmes mécanismes vont se mettre en place et la peur ou appréhension te mettront toujours dans un sale état. Et dans ce moments la, si tu fait un bon travail sur toi, par des exercices respiratoires, de la méditation, de l'EFT, tout ce qui touche à la gestion émotionnelle, tu arrivera à bien mieux gérer ces situations. Tu sentira qu'il se passe quelque chose au niveau corporel, tu auras conscience qu'il y a des nuisances autour de toi, mais tu avancera confiante et tu arrivera à dépasser toutes ces appréhensions qui t'ont conditionné pendant des années à éviter ces ondes. Moi la méditation m'a beaucoup aidé de ce côté la. Bon bien sur, ça restera dans les limites de ce que ton corps peut endurer, mais je pense qu'il ne faut pas sous estimer l'impact psychique, à un moment quand tu n'arrive plus à sortir dans la rue pour faire tes courses, faut essayer y a des ptis trucs qui te font avancer :D

jibouille
Je suis le maître de mon destin, et le capitaine de mon âme
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2867
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede matoch » Sam 28 Sep 2013 15:26

En fait je pratique différentes sortes de méditation depuis plus de 10 ans et je peux prendre le TGV même si je suis en mauvais état EHS, du moment qu'on me laisse mon pot de charbon en plus de mon souffle [img]images/icones/icon13.gif[/img]
Je prévois même d'aller au salon zen tester 2-3 petites choses :roi:
wifi et plaques à induction = hérésie.
Crise mentale : bain de bouche au charbon actif
Arthrite : kiwi+sel
Problèmes de peau : savon et shampooing au soufre
EHS : huile de coco sur la peau
http://zerolyme.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
matoch

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 724
Inscription: Mar 4 Juin 2013 09:20
Localisation: Seine et Marne (77)

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede jibouille » Ven 4 Oct 2013 09:49

Je rajoute également un lien que j'ai trouvé fort intéressant, une publication scientifiques de 2 chercheurs qui reprends pas mal d'idées développée ici :

http://www.electrosensible.org/document ... iction.pdf
Je suis le maître de mon destin, et le capitaine de mon âme
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2867
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede un_ptit_gars » Ven 4 Oct 2013 13:22

jibouille a écrit:Je rajoute également un lien que j'ai trouvé fort intéressant, une publication scientifiques de 2 chercheurs qui reprends pas mal d'idées développée ici :

http://www.electrosensible.org/document ... iction.pdf


Très bon article, merci jibouille!
C'est le genre de document a imprimer et a offrir a son médecin pour lui faire ouvrir les yeux sur certains aspects qu'il ignore 99% du temps...

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10857
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede JustSeb » Ven 11 Oct 2013 14:48

[img]smile/thumb.gif[/img] [img]smile/thumb.gif[/img]


Bravo!
« Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée. »
Henry James
Avatar de l’utilisateur
JustSeb

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 84
Inscription: Mar 23 Juil 2013 18:57
Localisation: Paris

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede jibouille » Ven 18 Oct 2013 18:22

Autre piste de réflexion intéressante : le point de vue d'un kiné , du rôle de la peau et des cristaux de magnétites, je le met également en lien à la fin du sujet

http://ehs-action.org/?p=5653
Je suis le maître de mon destin, et le capitaine de mon âme
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2867
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede matoch » Mar 5 Nov 2013 13:33

intéressant le truc sur la peau. Next-up avait fait un article sur L'Oréal, qui voulait sortir un crème anti-rides qui protègerait des radiations des téléphones portables notamment. Ils ont fait 7 ans d'études et de recherches là-dessus, bien ficelé leur dossier, qui prouvait notamment que les cem abiment la peau, mais lorsqu'ils ont voulu sortir leur produit, ils se sont retrouvés immédiatement devant les tribunaux, car on ne peut pas dire officiellement que les cem sont nocives ! Imaginez la pub: "Grâce à notre crème anti-rides L'Oréal, protégez-vous des téléphones portables !" :lol:
Moralité ils n'ont pas sorti leur produit. Notez, je n'ai pas vérifié l'info.
wifi et plaques à induction = hérésie.
Crise mentale : bain de bouche au charbon actif
Arthrite : kiwi+sel
Problèmes de peau : savon et shampooing au soufre
EHS : huile de coco sur la peau
http://zerolyme.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
matoch

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 724
Inscription: Mar 4 Juin 2013 09:20
Localisation: Seine et Marne (77)

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede matoch » Mar 5 Nov 2013 13:34

Un article sur next-up fait état aussi de recherches prouvant que les cem abiment le microbiote humain. Intéressant, quand on regarde les pb intestinaux de chacun, non ?
wifi et plaques à induction = hérésie.
Crise mentale : bain de bouche au charbon actif
Arthrite : kiwi+sel
Problèmes de peau : savon et shampooing au soufre
EHS : huile de coco sur la peau
http://zerolyme.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
matoch

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 724
Inscription: Mar 4 Juin 2013 09:20
Localisation: Seine et Marne (77)

Re: Annexe 1 : Mieux comprendre l'électrosensibilité

Messagede jibouille » Dim 5 Jan 2014 15:11

Etude très intéressante sur l'état de diabète induit par l'exposition aux radiofréquences : http://ehs-action.org/?p=5873

J'ai moi même expérimenté (et j’expérimente toujours) cet état avec des troubles de métabolismes du sucre depuis que mon électrosensibilité à commencé. Il y a une relation très intéressante à faire entre tout le système glandulaire du bas prostate (ou ovaires)-surrénales-pancréas+foie. Toute cette chaîne est impactée lors de l'hypersensibilité aux CEM, alors qui de l'oeuf ou de la poule, lequel lâche en premier et entraîne les autres dans sa chute, c'est une autre histoire, même si les surrénales sont surement aux premiers plans.
Il y a un stress subit du à une sensibilité accrues aux CEM (pour x ou y raisons), et toute cette chaîne se retrouve impactée, la difficulté va être de relancer la machine et de restaurer les fonctions de ces glandes.

Bon contrairement à ce qui est dit dans l'article, je doute que les feuilles d'oliviers soit suffisantes
Je suis le maître de mon destin, et le capitaine de mon âme
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2867
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Suivante

Retourner vers E-book du forum melodie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité