Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

L'intégralité du guide pratique spécialement créé pour les mélodiens!

Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede un_ptit_gars » Ven 5 Avr 2013 13:30

COMPREHENSION DU PUZZLE - PARTIE 7 : AU DELA DE LA MATIERE
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Contributeurs : Pti gars
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------


1) Caractère et fonctionnement des malades environementaux

Comme nous l'avons vu auparavant, les émotions sont des facteurs d'influence majeures dans les mécanismes d'épigénétique. Il est donc facile de comprendre que certains traits de caractère sont susceptibles de favoriser l'expression de certains gênes plutot que d'autres, ainsi jouer sur la capacité d'élimination de diverses toxines. Les dernières recherches épigénétiques permettent ainsi de faire le lien avec ce qui est a été supposé depuis toujours: notre mental influence directement notre corps physique, et peut se révéler être un paramètre important dans la génèse et l'entretien des pathologies chroniques.

Venons en maintenant aux traits typiques de caractères des malades environementaux, vous allez ainsi voir que des "tendances" existent dans bon nombre de cas.

Ces gens fibromyalgiques, lymés, intoxiqués chroniques, sont des gens... formidables. Ne le saviez vous pas? Ce sont pour la plupart des gens qui avant leur maladie étaient plein d'entrain, positifs, dynamique, plein de vie. Ce sont pour la majorité des gens fondamentalement empathique, sensibles, et attentifs a autrui, a l’environnement, aux animaux, aux misères ds le monde...
Ce sont des personnes qui étaient souvent très appréciés de leur amis, car tjrs a l'écoute, tjrs prêt a rendre service, tjrs la qd ça n'allait pas... des personnes souriantes et qui me méritaient simplement pas de tomber malades a première vue (ne dit-on pas que ce sont tjrs "les meilleurs qui ont le plus de soucis, alors que bien des "salaud" s'en tirent a bon compte?")

Posez-vous simplement cette question? qui suis-je réellement? Est-ce que ces traits de caractères me définissent? (ou me définissait avant de tomber malade, car nous savons tous que la maladie sur la long terme use les corps et les cœurs, et qu'a la fin on fini par le plus être qui l'on était avant).
Oui cette polarité de l'Être, cette singularité de caractère je l'ai vu de très nombreuses fois chez ces gens malades... ce sont tous (ou presque, les exceptions il y en a tjrs ;) ) de "belles personnes" avec des qualités de coeur que bcp auraient a envier.
Seulement voila, cette polarisation de l'âme, cette singularité de coeur, est a double tranchant: elle fais jaillir les plus belles qualités, mais expose aussi a bien des soucis. Si l'on regarde d'un point de vue énergétique humain, ces personnes sont des "passoires vibratoires", elles n'ont plus les protections énergétiques qui permettent de vivre dans un environnement malsain et négatif, elles ressentent les "atmosphères, les ambiances énergétiques" bcp plus que des personnes "normales". Elles sont donc en mesurent de retirer le meilleur dans d'une ambiance chaleureuse, amoureuse, pure, mais aussi de récupérer toute la négativité des personnes peu fréquentables et égoïstes qui nous entourent. Ainsi, mises dans notre environnement actuel et dans notre société ou chacun "vis pour soi", elles sont en décalage, en marge, et sans comprendre pourquoi, se dévitalisent, récupèrent la négativité ambiante et s'affaiblissent un peu plus chaque jour.

D'un point de vue énergétique tjrs, elles ont un mauvais "encrage" a la terre, et des chakra racine et sacré fermés ou dysfonctionnels. Cette dysfonction, ce mauvais encrage a la terre les fait ressentir bien plus fortement les ondes environnantes subtiles, mais aussi les ondes pulsés artificielles des téléphones portables, antennes relais, wifi, ou réseau électriques. Bcp deviennent donc progressivement electrosensibles, rajoutant une lourdeur supplémentaire et de nombreux symptômes associés. D'un point de vue biologique, le dysfonctionnement des deux premiers chakra peut etre mesurés par des analyses visant a regarder les taux des hormones sexuelles, des protéines de liaisons et des enzymes associés. On retrouvera donc assez souvent des troubles de la libido ou des fonction sexuelles chez de multiples malades environementaux. C'est donc également pour cela que dans les analyses intéréssantes expliquées dans le chapitre 3, il y a différents marqueurs sur les glandes sexuelles ainsi que les surrénales.

Ainsi, au dela des traitements biologiques visant a rétablir les éventuels dysfonctionnements hormonaux et ainsi a corriger (par des "béquilles") ces troubles la, il y aura souvent par la suite une nécessité de compréhension sur "quels sont les perturbations émotionnelles qui ont contribués à mettre en place la pathologie personnelle", et de débuter un travail plus en profondeur sur ces aspects la. Comme vu auparavant, la maladie étant tjrs un mécanisme complexe ou se mêle et s’entremêle toxicité, immunité et émotionnel, il est très important de ne pas mettre ce dernier aspect de coté et de fermer la porte en pensant "non non non, ce n'est PAS ma faute, j'ai été intoxiqué, je suis une victime seulement ". Ce comportement est typiquement celui qui bloque la guérison et qui fait qu'au mieux on peut avancer avec des béquilles (toute sa vie?), mais qu'on sera de toute manière bloqué a un moment sur un palier qu'on ne pourra surmonter.
Encore une fois, la maladie n'est pas un hasard, c'est le fruit d'une rencontre entre de multiples facteurs, qui mis simultanément ensemble a un moment donné, ont permis la genèse d'une pathologie complexe. Plus tôt la personne accepte cela, s'ouvre a la possibilité que ce qui lui arrive a aussi un lien avec "qui elle est et comment elle interagis avec le monde", mieux le chemin se fera et plus grand et rapide seront les progrès.

De nombreuses techniques psycho-énergétiques ont d'ailleurs fait leur preuves a ce niveau, et permettent souvent de lever certains blocages (parfois très anciens) qui entravent le chemin vers la guérison. En voici quelques unes:

- somatic experiencing

- hypnose

- EFT

- thérapie par constellation familliale

- travail sur l'énergétique famillial hérité (type "syndrome du gisant")

- EMDR

- travail d'enracinement ou d'ouverture de chakra

- méditation et yoga

- travail sur les vies antérieures (avc shaman ou radiesthésite)

- ...

Je conseille également a chacun de s'affirmer, d'apprendre a dire simplement "non" qd il le faut, de vivre aussi pour soi avant tout. Cela n'a rien d’égoïste d'etre ainsi, nous sommes parfois formaté a le croire, a tort... S'aimer soi-même, s'acorder du temps aussi pour soi, c'est un acte nécessaire. N'oublions pas qu'avant de pouvoir sincèrement donner de l'amour ou du temps à l'autre, il faut avant tout savoir le faire pour soi. La maladie est aussi un cri du corps qui nous fais prendre conscience de cela, alors apprenons a écouter ces messages d'alerte du corps et prenons simplement le temps de vivre aussi un peu pour SOI chaque jour.

Je recommande aussi a chacun de retrouver des buts, des envies, des sens a sa propre vie: ceux qui guérissent sont les éternels optimistes, ceux qui envers et contre tout, malgré les douleurs et la fatigue, n'ont jamais perdu espoir. Cet état d'esprit doit etre cultivé, jour après jour, telle une fleur fragile dont on sait qu'elle finira par éclore, un jour, si on continue de s'en occuper pendant l'hiver. Il faut donc retrouver le sens de sa vie, redonner une impulsion, dépoussiérer les rêves inavoués ou insoumis, et ne plus se mentir ou se résigner... en retrouvant la joie, le désir pour de réaliser des projets qui nous tiennent a coeur, de nous épanouir dans un autre travail (dont on a tjrs rêvé sans jamais oser franchir le cap) ou encore de reconquérir le coeur d'un être cher...alors on stimule ce qu'il y a de vivant en nous, et l'on va de l'avant. Ceux qui ont perdu tout espoir et ne vibrent plus devant rien, ceux la ont aussi perdu la capacité de réellement guérrir en même temps...
Croyez que la vie a encore mille choses merveilleuses a vous offrir, croyez que vous pourrez bientot faire ce dont vous revez, visualisez le renouveau, le changement, le positif que cette maladie a pu vous faire entrevoir.. la maladie a tjrs un sens en fin de compte, et c'est celui de nous faire ouvrir les yeux sur tout ce qui nous entrave, souvent depuis très longtemps...


2) Différents type de soins énergétiques

Jusqu'a présent nous avons principalement fixé notre regard sur les causes physiques que l'on retrouve systématiquement chez les malades environementaux, avec pour maitres mots "toxicité" et "infections". Cette vision matérialiste a volontairement été mise en avant durant les divers chapitres de ce guide, car elle représente les causes directes des troubles ressentis. Ainsi, un travail efficace a ce niveau permettra de trouver progressivement des béquilles qui rendront la maladie plus suportable au quotidien...on parlera alors de "rémission" et de retour a une vie (presque) sans douleur dans bien des cas. Cette étape est donc l'étape majeure a mettre en oeuvre dès le début, car la souffrance ressenti est belle et bien physique et nécéssite des soins adaptés sur cette sphère la.

Cependant, dès lors que l'on étend un peu plus sa vision et que l'on cherche a comprendre les racines profondes de la maladie, un monde "subtile" aparait et nous ouvre ses portes, offrant un potentiel de guérison complémentaire et synergique.
Le but de cette partie est donc vous exposer clairement et de manière ludique les différentes actions qu'il est possible de réaliser sur les corps subtils, en explorant au dela de la matière, sur des champs invisibles aux yeux de l'homme et qui sont pourtant en intéraction profonde avec notre corps et donc notre santé.
Pour situer un peu les choses dès maintenant,on peut dire que le système énergetique humain est l'interface qui existe entre la matière (le corps) et l'âme (pensées/mental). Ainsi il devient aisé de comprendre que les actions qui le viseront auront un impact complémentaire, aussi bien sur le corps physique que sur nos émotions ou les problèmes psychiques que nous gardons enfouis en nous.

Avant toute chose, il est bon de comprendre que cette réponse ne peut être qu'incomplète: en effet, il faut saisir le fait que les connaissances en terme d'énergétique humaine sont en plein chamboulement depuis quelques dizaines d'années et que l'homme est encore loin, très loin d'avoir "compris" la pysiologie subtile de son corps. C'est un peu comme demander à un savant du "5ème siècle après JC" de nous faire un exposé sur les connaissances biologiques du corps humain...ça sera "mieux que rien", mais pas vraiment du même niveau que les connaissances que nous avons aujourd'hui au 21ème siècle :D

Je vais donc tacher, de synthétiser des points clés issu de ma propre expérience en la matière, afin de donner une idée globale qui recadre les choses et qui permette a chacun de travailler en connaissance de cause sur un ou plusieurs "problèmes" énergétiques existants.

Pour ma part, je classe en général les différents types de traitements énergétiques actuels en 3 grandes catégories:

- les soins visant à augmenter ses niveaux d'énergie vitale
- les soins visant à faire circuler sa propre énergie vitale
- les soins visant à changer le "contenu", l'information véhiculée par l'énergie vitale

Voyons maintenant plus en détails ces 3 grandes familles, tout en gardant à l'esprit que certaines thérapies peuvent agir simultanément sur plusieurs d'entre elles (augmenter les niveaux + faire circuler, etc):

a) Augmenter les niveaux d'énergie vitale

Le corps humain est d'une complexité incroyable, savant mélange d'une biologie régie par de l'electromagnétisme: on pourrait tout simplement dire que nous sommes des "piles vivantes, ou piles biologiques". Ainsi pour que la vie existe, pour que nous puissions "être", nos corps sont fais de multiples champs énergétiques, appellés par les différentes croyances ancestrales par de multiples noms au fil des siècles: Chi, Prana, Ki, etc... cela repésente la "force de vie", celle qui nous fais être vivant.
Une comparaison simple est donc celle d'une pile, une réserve en énergie vitale que nous avons, dès la naissance, et qui nous accompagne tout au long de notre vie. Cette pile est essentielle, car si elle vient à se vider prématuremément, la vie sans va avec elle, et notre corps physique ne peut plus exister. Chacun nait avec une pile plus ou moins importante, pour diverses raisons qui sont loin d'être évidentes même pour les plus doués de ces sciences métaphysiques.
Ce capital d'énergie vitale, cette pile, décroit petit a petit au fur et a mesure que nous vivons, mais force est de constater qu'elle peut décroitre bien plus vite pour certaines personnes que pour d'autres, entrainant un sentiment de mourrir a petit feu, car la biologie devient alors ralentie, plus rien ne se fait comme il faut par manque d'énergie: un peu comme un robot qui a des piles en fin de vie, mais qui peut encore bouger les bras au ralenti pendant quelques temps.
Il est donc très important de veiller a garder des taux d'énergie vitale suffisement hauts, faute de quoi toute démarche de santé biologique sera la plupart du temps veine: a quoi bon donner des molécules pour corriger ceci ou cela, pour extraire les métaux, pour aider le foie, si au final il n'y a plus assez "d'electricité" pour faire fonctionner le robot?

Comme je viens de le dire juste avant, nous naissons tous avec un capital de Chi donné, mais la vie étant bien faite, nous disposons aussi de système internes de type "dynamo" qui permettent a chacun de "se recharger" sur certains aspects de cette pile durant toute la vie. Cependant, dans la majorité des cas, nous utilisons mal ces systèmes de recharge, et au final un déficit se créer jour après jour, avec une récuéaration moindre que ce qui est consommé quotidiennement.

* Voici quelques exemples de situations qui entrainent souvent une perte exagéré de notre énergie vitale:

- Vouloir aider tout le monde, donner de son temps et son attention pour chaque personne qui soit. Le dévoument et la compassion envers autrui sont de magnifiques vertues qui mettent en lumière ce qu'il y a de meilleur en nous, mais le piège se situe dans le fait de ne plus savoir dire "non", et de devenir souvent un martyre bien malgré soi. Souvent on n'ose pas dire "non", on va alors écouter toutes les plaintes de ses amis, se mettre a leur place, les conseiller, mais lorsque cela devient "trop", on ne se rend même pas compte que ces discussions nous "vide" littéralement. Les gens trop compatissants se font "vampiriser" de leur propre énergie, et souvent se retrouvent eux même vidé à la fin d'un échange houleux d'une amie 'qui va tjrs mal" et qui a besoin de soi. Au final, l'amie va mieux, elle le dit d'ailleurs "merci de m'avoir écoutée, ça va mieux maintenant!", il s'est opéré un transfert d'énegie vitale, de vous vers elle! Bien entendu les transfert d'énergies se font en permanence entres les gens et le but n'est pas de se protéger au point de ne plus être celui ou celle que l'on est: mais il faut avoir conscience du fait que les gens sur-compatissant sont souvent ceux qui se vident le plus de leur propre énergie, car ce trait de caractère fait que de nombreuses personnes veulent se confier a elle, ont besoin d'elle, et se sentant mieux après, reviennent tjrs vers elle dès que cela ne va pas. Il convient donc d'être "conscient" de cela, et d'être ainsi capable de se détacher parfois de sa trop grande implication personnelle vis a vis des problèmes des autres, faute de quoi le cercle vicieux de la baisse de notre propre énergie prend forme, notre propre corps, ce "robot" se retrouve en état de grand difficulté personnelle.

- Vivre dans des lieux sur-exposés aux champs electromagnétiques dévitalisants: ces champs, d'origine terrestres ou artificiels (CEM, wifi, electricité domestiques, etc) entraine une chute constante et lente de nos propres énergies vitales: perdu dans ce brouillard vibratoire, incapable de se centrer sur les champs naturels harmonieux qu'il doit capter pour vivre (magnétisme du sol, ondes cosmiques, etc), la recharge en énergie vitale se ne fait plus comme il faut, la dynamo personnelle devenant vite inefficace.

- etc ...


* Quelques exemples de thérapies permettant de récupérer un peu d'énergie vitale (liste non exaustive):

- le magnétisme humain (magnétiseur)

- le fait se "brancher" à la terre : earthing du lit, marcher nu pied sur la rosée sur matin

- certains appareils énergétiques, telles que le Molecular Enhancer (Dan Dial)

- une démarche spirituelle consciente permet par la respiration de capter l'énergie vitale de l'air (voir les livres sur les cas extrêmes des "respiriens")

- on peut capter une partie des énergies vitales des élements de la nature, et notament des vieux arbres robustes et agés qui ont souvent une capacité de recharger les êtres humains qui se mettent dans leurs auras

- le travail de désincrustage des "entités" qui sont polarisés dans l'Aura (via le chamanisme, radiesthésie, etc)

- les divers moyens de protection contre le "vampirisme énergétique" (conscient ou inconscient) des gens envers soi

- corriger les perturbations vibratoires de son lieu de vie avec un géobiologue ou un radiesthésiste: magnétisme dévitalisant du sol, mémoire du sol, mémoire des murs, abération electromagnétique locale, perturbation artificielle du à la technologie (antenne relais, ligne SNCF, ligne HT, etc)

- Utiliser des plantes de protection contre le "vampirisme", dont la plus connu est l'Ail. Je vais d'ailleurs en profiter pour m'atarder un peu plus sur ce dernier point, car a mon sens il mérite réflexion.

"l'ail est le St Graal des malades environementaux/lymés chroniques" Dietrich Klinghardt

Cette citation est très intéréssante, et ce sur de multiples aspects... Comme je l'ai deja dis auparavant, l'ail est un formidable allié dans les mécanismes de détoxification (grâce a ses nombreux composés aidant le corps a se libérer des produits toxiques), mais également dans le soutien immunitaire, mais aussi...sur un plan énergétique.

D'un point de vue énergétique et si l'on se base sur les croyances anciennes a son égard, l'ail est le gardien du "Soi", il protège l'intégrité de la personne et repousse la négativité des gens malsains. Il agit comme un bouclier protecteur envers les personnes qui auraient tendance a nous prendre notre propre énergie vitale par phénomène de "vampirisme énergétique".
Il est d'ailleurs curieux de constater que les gens qui semblent visiblement les plus gênées par l'haleine et l'odeur corporelle que l'on degage après avoir pris de l'ail, sont en général ceux qui ont justement le plus tendance a prendre notre propre énergie ou celle des autres... chacun pourra d'ailleurs facilement juger de cette "curieuse" tendance dans son entourage ;)


b) Permettre une libre circulation de l'énergie vitale dans le corps physique

Un autre aspect fondamental au niveaux énergétique consiste a vérifier l'état des "réseaux electriques" internes du corps: en effet a quoi servirait t-il de disposer d'une "pile remplie et efficace" si le réseau electrique est coupé a différents endroits et que l'énergie envoyé n'arrive de toute manière pas a rejoindre les differentes zones ou elles est attendue?

Les médecines orientales ont depuis longtemps cerné l'importance de cet aspect et ainsi dévellopé des techniques permettant de libérer les blocages énergétiques, car ces derniers entrainent successivement par endroits des stases, ou des vides d'énergie vitale.

* De multiples causes peuvent provoquer ces rutpures dans la libre circulation de l'énergie vitale dans le corps, en voici quelques exemples courants:

- les actes chirurgicaux: comme la médecine allopathique nie l'existance "d'autre chose" que la matière, comment pourrait-elle comprendre les dégats parfois importants qu'elle peut occasioner en utilisant le scalpel? Déchirer un tissu, travailler dans le corps et recoudre entraine des cicatrices, lesquelles sont très souvent des ruptures dans la circulation des méridiens les traverssant normalement. On a ici recousu la chair, mais laissé de coté un aspect pourtant très important: une partie de l'énergie ne circule plus, ou mal dans cette zone ou sur les zones avoisinantes. Parfois les circuits énergétiques sont simplements déviés, ce qui entraine aussi des conséquences, mais souvent ce sont des blocages qui se créer, perturbant toute la dynamique energétique, et par effet dominio biologique, du corps.

- les problèmes mécaniques, notament sur le dos ou dans la bouche. Des blocages sur la colonne vertébrale, des vertèbres déplacées entrainent souvent des blocages dans la circulation énergétique de la zone concerné. Quand on sait l'importance de cette zone, il n'est pas étonnant de voir de véritables libérations non seulement mécaniques, mais aussi énergétiques, émotionelles et de détoxification, suite a un bon travail de type ostéopathie ou occlusal.

- les implants métaliques dans le corps induisent souvent des blocages également. dans la même catégorie, la présence multiple de métaux "lourds" change la manière dont l'énergie va circuler dans le corps, aboutissant a des perturbations + ou - généralisés. Lorsque des gros bout de métaux sont positionnés en bouche, tel que les amalgames, bridge, courone, de multiples phénomènes néfastes peuvent apparaitre (electrogalvanisme, "parasitage vibratoire" de la matière, effet "antenne"), c'est dernier aboutissant presque tjrs par un blocage de la circulation énergétique dans la bouche et la zone des épaules, omoplates, dos.

- les émotions refoulées et les multiples traumatismes psycho-émotionnels que l'on a vécu depuis l'enfance, s'ils ne sont pas correctement "digérés", acceptés et compris, provoquent des blocages énergétiques. C'est d'ailleurs une des principales cause des blocages a répétitions, le corps essayant de "limiter" la propagation de pensées néfastes et dévitalisantes, en bloquant délibérement la circulation énergétique, en la retenant a un endroit défini. Un travail de libération énergétique sur cette zone peut donc parfois faire ressortir une émotion non comprise dans le passé, qui refera surface suite à la thérapie. Si la personne n'est pas capable de comprendre et libérer ce poid sur le moment, il y a de forte chance que le corps recoupera à nouveau la circulation énergétique afin de rebloquer l'effet pervers du traumatisme émotionnel. L'impact de ce type de blocage est un peu comme faire un garot sur une jambe qui saigne bcp: on limite la perte de sang pour ne pas courrir de risque vital immédiat, mais on "sacrifie" a terme la jambe qui va nécroser si le blocage est trop long et persiste dans le temps.

- etc...

* Quelques exemples de thérapies permettant de libérer les stases énergétiques et permettre aux énergies de recirculer naturellement dans le corps physique:

- Les thérapies manuelles qui corrige des problèmes mécaniques: ostéopathie - chiropractie - éthiopate - fasciathérapie - divers massages profonds

- Acupuncture

- Thérapie par polarité - Bio-circuits : viewtopic.php?f=75&t=3743

- Thérapies agissant sur les blocages émotionnels ancrés: hypnose - EMDR - somatic experiencing - therapie par constellation familliale - EFT - ...

- Travail sur les cicatrices par magnétisme, electrothérapie (Scenar - Tens , etc)


c) Changer le "contenu", l'information véhiculée par l'énergie vitale

Deux aspects principaux ont été vus et expliqués maintenant: le fait de disposer de suffisement d'énergie vitale (pile) pour que le corps puisse fonctionner, et de faire en sorte que cette dernière puisse accéder librement a l'ensemble des zones ou elle est nécéssaire. On pourrait penser que si ces deux actions se réalisent comme il faut, le corps fonctionnera forcément bien...et c'est justement ce qui permet d'en arriver a une troisième problématique majeure: le contenu de ces champs énergétiques, ce qu'ils véhiculent comme informations aux différents organes, tissus, cellules du corps.
Si l'on repend l'exemple du robot, il devient facile de comprendre que cette problématique est a peu près similaire au mécanisme de programmation informatique du robot, qui lui indique les mouvements qui doivent etre réalisés qd un ordre est envoyé: l'impulsion electrique est envoyé par la pile, elle transite dans les circuits énergétiques jusqu'a l'organe en question, et de dernier "décrypte" le message et execute l'action. Cependant si l'information envoyé est érroné, si le système dispose d'érreurs, de bugs, alors l'action sera incohérente aussi, comme par exemple bouger le pied a la place du bras. Et bien il en est de même pour notre système énergétique: tout au long de notre vie, il apparait des erreurs, des mauvaises interprétations, qui font que le corps fais des choses inadaptées, voir parfois dangereuses pour lui-même.

Le monde actuel a évolué a une vitesse folle, bien trop vite dans un cycle d'évolution jusqu'alors extrémement lent: en l'espace de si peu de temps, l'homme a inventé des centaines de milliers de nouvelles molécules, a changé les gènes des fruits, légumes, aspergé le monde de milliers et milliers de molécules de type pesticides, herbicides, poisons divers et variés. Comment le corps pourrait-il être capable de reconnaitre instinctivement et immédiatement le fait que ces substances soient "amies ou ennemis"? Le programme de reconnaissance, le programme "informatique" est véhiculé dans les sphères énergétique, c'est ici que ce décide comment sera utilisé telle ou telle substance...et en l'espace de quelques dizaines d'années, nos programmes internes ont été submergés par ces milliers de poisons quotidien, au point de ne plus savoir reconnaitre réellement ce qui devait etre rejeté ou stocké.
Ainsi des abbérations sont apparus ou l'on voit des organismes qui vont stocker le mercure, le plomb, le methylbenzene au lieu de le rejeter, ou encore rejeter une grande partie de substances nécéssaires telles que la methionine ou de la biotine des céréales. Dans ce contexte la, faire une chélation ou imaginer drainer réellement les poisons stockés devient quelque peu illusoire ou tout du moins fortement limité: le corps ne voulant pas intuitivement éliminer ces substances, les efforts sont infiniment plus complexes a réaliser pour arriver a un bon résultat, sans compter le fait que ces substances étant très présents dans l'air, l'eau et la nourriture, le stock ainsi éliminé sera souvent vite reconstrui.

Fort heureusement les avancés positives en terme de thérapies énergétiques ont vus naitre de multiples outils permettant de travailler sur ces "champs d'information" humains, afin de lire certaines information en eux, décrypter ce qui pose soucis au corps actuellement et "réinformer" ce dernier afin de lui faire apprendre ce qui est "bon" de ce qui ne l'est pas. Cette branche a vu donc naitre divers apareils, plus ou moins scientifiques, plus ou moins aboutis et simple d'utilisation. On parle aujourd'hui bcp de "médecine quantique" et c'est précisement dans ces domaines de "l'information" qu'elle cherche a agir...et même si c'est une branche nouvelle et donc qui nécéssite encore bien des améliorations, on voit deja apparaitre de vrai progrès sur les personnes qui travaillent intélligement avec ce type de correction: car une fois que le corps a réappris ces différents aspects, toute la dynamique biologique s'en trouve soulagée, et ainsi les chélation, drainage, travail immunitaire fonctionnent bien mieux.

Bien entendu et en toute logique, il faut bien comprendre qu'un travail sur ces champs d'information ne pourra etre réellment éfficace que si le corps dispose d'assez d'énergie vitale, et que cette énergie circule suffisement bien... faute de quoi, on aura beau essayer de changer des informations érronés, ces dernières ne seront pas acquises par l'ensemble du corps... pour prendre un exemple, c'est un peu comme si un chercheur faisait une découverte fondamentale pour aider l'umanité, mais que ce dernier était sur une ile deserte et sans aucun moyen de transmettre ses infos au reste du monde...seul les quelques personnes de l'ile en profiteraient, ce qui ne serait qu'infime en terme de bénéfices réels.
Voila pourquoi plus une personne aura d'énergie vitale, plus elle aura optimisé sa circulation d'énergie, plus elle sera a même de profiter de l'intéret très prometteur des thérapies de réinformation énergétique. Un exemple classique a ce niveau étant l'homéopathie avec ce paradoxe connu de bcp de monde et qui est somme toute assez cruel: plus la personne est en "bonne santé", plus un travail d'homéopathie sera efficace, et donc plus sa santé sera optimisé. Alors que si elle faisait la même chose en étant très perturbé, avec peu d'énergie vitale et une mauvaise circulation de celle ci, elle n'obtiendrai que très peu de résultat et penserai ainsi que "ça ne marche pas", ou que c'est "un placebo"....

Voici quelques thérapies reconnues dans ce domaine en pleine expansion:

- la morathérapie

- l'homéopathie

- Les multiples machines de biorésonance : Asyra Pro - Rayonex - SCSI QXCI - Physioscan - LIFE system - NES - Biocom - etc

- Thérapie de réinformations énergétiques non informatisé : methodes NAET notament

- Les machines de RIFE - la lumière pulsé (Bionic 880 - Photonic energetics, etc)


3) Un simple rapport d'échelle?


Remarque sur la suite de l'ebook:

Je souhaite d'abord informer les lecteurs sur le fait que les parties qui vont suivre étendent la vision de la maladie et de son sens sur une touche plus spirituelle. J'ai donc conscience que ces réflexions personelles ne raisoneront pas en tous, et ce en fonction des croyances propres à chacun. J'ai néanmoins décidé de les inclure car elles apportent une ouverture supplémentaire sur la maladie, dans une époque ou l'homme est en pleine mutation et ressens foncièrement le besoin de retrouver ses racines. J'espère donc que ces réflexions sauront toucher le coeur de certains et faire germer une graine positive en eux.


Je pense sincèrement que toute les "fibromyalgie" (au sens large du terme...) correspondent à un rendez-vous, arrivé dans chacune de nos vies respectives pour nous faire évoluer et nous faire prendre conscience que la vie que l'on menait jusqu'alors n'était pas celle "qui devait etre"... tel un catalyseur, ces longues et dures maladies changent peu à peu notre manière de voir la vie, le monde, et d'intéragir avec. Peut-etre que la dureté de celle ci est à l'image de l'urgence de la situation actuelle dans tous les aspects du monde: le changement doit se faire dans tellement de domaine de notre société, faute de quoi l'homme de demain ne sera plus que l'ombre de lui-même...

Un questionnement m'est personnelement souvent revenu en tête durant les pires moments de ma maladie: comment faire pour guérir ce corps? Faut-il pour autant faire la guerre inconsidéré à toute forme de vie que je considère nuisible pour MA santé?" Une comparaison ne m'a jamais quitté: celle de la Terre. J'ai toujours pensé que tout cela n'était qu'un rapport d'échelle: autant les parasites/lyme/candidas sont des entités qui nous font tant de mal quotidienement, autant nous les hommes, faisons subir la même chose à celle qui nous habrite, nous héberge et nous permet de vivre: la Terre.
En avons-nous au moins conscience? Je veux dire par la "vraiment" conscience? Je pense que justement nous autres malades chroniques depuis des années, en prenons conscience chaque jour...alors que le reste du monde fait mine d'en avoir conscience mais cela reste souvent bien trop abstrait et éloigné, tel un concept auquel on adhère sans jamais lever le petit doigt pour améliorer les choses.
Faut-il donc que cet être vivant et qui possède une conscience réelle, la Terre, se débarrasse de nous pour aller mieux? Est-ce LA solution ultime, LA chose a faire? Et si c'est le cas, pourquoi ne l'a t-elle pas "encore" fait? Il lui serait pourtant si facile de déloger les milliard de grains de poussières que nous sommes comparé a elle... La Terre souffre de tout ce qu'on lui fait subir mais permet encore à la conscience terrestre d'avancer, d'évoluer...remercions la de permettre que les hommes aient encore une chance de grandir malgré tout le mal qu'ils lui font.

J'ai personnelement le sentiment que tout s'accélère dorénavant et depuis quelques années, comme si le point de rupture était maintenant proche et qu'il fallait absolument que l'Homme change car il n'a que trop tardé deja... l'émergence des maladies chroniques qui explosent aujourd'hui correspondent bien a cette période, et nous forcent, souvent par la douleur et la souffrance, a prendre parfois des chemins opposés que ceux que l'on arpentait aupravant dans nos vies rangées. Il est grand temps je pense de ne plus nager a contre-courant et a retrouver l'essence de notre être, et en ce sens lyme est un "messager" comme le disait justement klinghardt dans un de ses articles.
Dompter la maladie, diminuer la charge bactérienne, oui, mais cela ne peut et ne doit se faire je pense que dans une démarche bcp plus large d'ouverture sur ce dont la maladie a a nous apprendre.... La Terre elle même se secoue parfois l'échine, fais des eruptions volcaniques, des tremblement de terre, des tsunamis parfois...peut-on vraiment la blamer pour cela? La majorité du temps elle subit sans rien dire, la folie de l'homme actuel....
L'Homme doit changer pour continuer a vivre sur Terre, c'est une évidence...et s'il y arrive, s'il grandit suffisament, alors il retrouvera l'équilibre de son être profond, celui qui lui permettra aussi de vivre de nouveau en harmonie avec ses propres habitants...s'élever "vibratoirement" de manière individuelle pour élever la conscience commune des Terrien, c'est aussi faire changer "de Plan" les habitants qui nous composent et qui sont aussi, dans une phase destructrise qui les conduit eux aussi dans une impasse... la mort de chaque homme est comme la mort d'une "Terre" différente et donc un échec pour les milliards "d'habitants" qui n'ont pas su évoluer dans le temps qui leur était impartis.

Sortez de l'hypnose généralisé des consciences, apprenez, comprenez, et puis finalement "changez"....c'est a ce prix la que les Hommes auront une place pour l'avenir... chacun le "sait", mais si peu de personnes le "vivent" spontanément, alors pafois la vie nous force à nous remettre sur les rails...pour notre bien commun.


4) Ferrari ou deux-chevaux?

Chaque incarnation terrestre est une expérience de vie unique. Encore une fois l'analogie avec la voiture se révèle être très utile afin de mieux saisir le sens de tout cela.

Dans le chapitre 5 nous avons parlé du fait qu'il est important de connaitre les spécificités de son propre véhicule, afin de lui donner les éléments nutritifs dont il a besoin, et guider les thérapies sur les fragilités "de famille" qui sont suseptibles d'apparaitre dans son propre chemin de vie. Dans cette démarche de réflexion spirituelle, nous nous plaçons ici sur un autre plan, mais qui est pour autant complémentaire, afin de répondre à : "pourquoi un tel véhicule et pas plutot un autre?"

Visualisons une axe routier principal, il est bondé de monde, et tout ce que l'on voit a perte de vue ce sont des milliers de voitures qui défilent, les unes après les autres et a vive allure, sur ce qui fais figure d'autoroute. On peut voir défiler bien des modèles "high tech", BMW, Golf, Ferrari...et puis sur le bas coté, visualisant tout ce trafic, il y a vous. Oui vous, dans votre "quad" modèle 1982 :D , qui fais un bruit sourd qd il dépasse les 30 km/h, et qui dois s'arrêter toutes les heures afin de laisser le temps au moteur de refroidir comme il faut.

"Mais pourquoi diable vous a t'on donné cet engin la?" Peux-on vous entendre pester en vous-même... Il y avait pourtant l'embarras du choix, et il a fallu que ce soit ce véhicule la...qui est fragile, bruyant, et qui vous empeche d'aller circuler comme tout le monde sur l'axe principal...
Au lieu de ça, vous vous devez vous contenter d'avoir accès aux routes de campagnes et aux chemins de terre, qui vous contraignent a aller tout doucement et à réfléchir sans cesse à quelle direction prendre à chaque intersection. Est-ce réellement un hasard pervers qui vous a contraint a suivre une route différente de tant de gens? Dans ce que tant de monde appelle "hasard" justement, moi j'y vois plutot un "rendez-vous".

L'âme, avant de s'incarner, sait précisement ce qu'il lui reste à expérimenter dans la matière, elle va donc choisir consciemment le véhicule le plus adapté a son expérience terrestre et a ce qu'elle désire apprendre dans cette vie.
Alors certes vous n'allez pas vite, mais n'est ce pas quelquepart une nécéssité pour que vous puissiez mieux voir les "détails" sur le coté qui vous aurez surement échappés en roulant tête baissé sur le volant à 200 km/h?

La lenteur nous force à justement élargir notre champs de vision sur des choses subtiles et différentes de la vie...elle guide nos yeux sur une expérience de conduite différente. Celle ci n'est pas meilleure ou moins bonne que celle vécu par l'homme a bord de sa ferrari dernier cri, elle l'a complète et en retire des bénéfices différents.
Quoique soit notre route, elle constitue avant tout un aprentissage de la matière, qui peut être vu comme des "leçons" que l'ame a désiré expérimenter en cette vie. Ne blamons pas le destin cruel de nous avoir mis sur une route qui semble trop dure, et avec un véhicule qui a de nombreux défauts, cette route est juste adapté a ce qui doit etre appris et compris. De même n'envions pas le voisin qui a une BMW, car nous n'avons aucune idée ce par quoi il passé auparavant ou ce que son âme aura besoin de vivre par la suite. La vie est foncièrement juste, c'est une école adapté spécifiquement a chacun d'entre nous.

Les plus gros obstacles sont aussi ceux qui, tel des enzymes, catalysent le plus profondement le changement qui nous attend tous, et l'évolution positive de la race humaine. Certes la leçon de cette vie est dure pour beaucoup, elle l'est pour moi aussi sachez le bien. Cependant je l'accepte, et je m'éfforce jour après jour de me glisser en elle de la manière la plus souple qui soit...ne l'oubliez pas, le positionnement que chacun prend vis a vis de sa propre vie influence directement la génétique, donc la biologie de son corps. Accepter avec confiance et optimisme les tremplins auquel chacun doit faire face dans sa vie, c'est avant tout activer les gènes qui mènent a les dépasser, le plus vite et avec le moins de souffrance possible...

Nous sommes tous sur cette route la, alors puisions nous tous apprendre nos leçons au plus vite et retrouver une vie heureuse et épanouie... :)


5) Analogies de véhicules

Les correspondances qu'il y a entre la voiture et son conducteur, et le corps et son âme m'ont très souvent amusés et fais réfléchir. Oui il y a matière a comprendre bien des choses simplement en se penchant de plus près sur nos voitures si communes...
Comme vous avez pu le constater (si vous avez eut le courage de lire cet ebook en entier ;) ), j'ai deja fais diverses comparaisons avec la voiture au fil ds chapitres, mais comme vous allez maintenant le découvrir il y a encore bien des similitudes à trouver, si tant est qu'on y réfléchisse vraiment. Puisque ce banal véhicule quotidien peut-etre une source de réflexion et d'évolution positive pour l'homme, j'ai donc décidé de vous faire partager mes pensées sur la question... :)

Prenons donc différents exemples et voyons ce que cela peut nous apporter, a nous, humains qui désiront vivre heureux et en bonne santé:


a) Votre voiture dispose de multiples fonctions et spécificitées qui lui sont propres. Lire le manuel utilisateur est donc une nécéssité pour mieux l'utiliser et découvrir le type de carburant nécéssaire, les révisions préconisées, le type de route adapté (tout terrain, route normale, etc). Votre corps fonctionne de la même manière, en connaitre les spécificités (via les analyses génétiques comme détaillés au chapitre 5) permet de l'utiliser de manière plus efficace et donc de le faire durer plus longtemps. Savoir permet d'agir plus sécuritairement!

b) Comme vu juste auparavant, chaque voiture permet une expérience de conduite différente, et les différences ressenties par le conducteur entre un modèle "dernier cri" et une voiture des années 70 est très différente. De même l'âme s'incarnant dans un véhicule précis, cherche a expérimenter des sensations différentes en chaque vie. L'expérience acquise sur un vieux modèle peut sembler frustrant a première vue mais représente un apprentissage souvent plus complet et enrichissant qu'une voiture dernier cri (qui fais "bcp de choses" automatiquement sans que le conducteur ai a s'en préoccuper). Ne blamez donc pas le sors, et vivez l'apprentissage avec confiance.

c) Si vous avez tendance a crever les pneus de votre voiture relativement souvent et sans que cela ne soit "logique", peut-etre que vous devriez revoir votre manière de conduire ou le type de route que vous empruntez. Qui a dis que votre véhicule était adapté pour le tout terrain? Vos envies d'explorer certains types de routes ou vos conduites "sportives" ne sont pas forcément adaptés aux capacitées et spécificitées de votre voiture, alors ces expériences douloureuse devraient vous faire comprendre que les axes moins cabossés sont surement plus adaptés a votre expérience de conduite de cette vie. Les voyants rouges qui s'allument (les douleurs) sur le compteur ne sont pas la pour empecher de vivre, mais pour vous aprendre a mieux utiliser votre voiture.

d) La plupart des voitures possèdent plusieurs places passagers, mais une seule permet de gérer la conduite: la place du conducteur que vous utilisez. Ainsi durant l'expérience de conduite, il est possible de prendre quelques passagers dans son véhicule, qui peuvent etre des amis, ou des étrangers pris en stop (on parlera de scattage d'entités ou d'entités polarisés), ce qui risque d'influencer la manière de conduire que vous aurez. Si ces passagers ne sont pas trop bruyants et ne vous distraye pas trop, votre conduite n'en sera pas trop affecté et vous continurez de faire votre route comme bon vous semble (avec des déviances mineures). Cependant dans de rares cas de figure, il peut arriver que l'un de ses passagers sois agressif, hostile et armé, et souhaite vous voler votre véhicule...il essayera alors par la force de prendre votre place aux commandes afin de décider par lui même d'ou il veut aller. Cette expérience heureusement assez rare est connu de tous par le nom de "possession", et représente un danger bien réel dans l'expérience de vie terrestre de l'âme.

e) Vous etes acteur de votre propre vie, et en rien spectateur. Vous disposez d'un véhicule personnel, avc ses spécificités qui vous imposent un type de route adapté, certes, mais vous pouvez aller explorer les villes ou pays que vous voulez. Comme vous etes aux commandes de votre véhicule, vous êtes maitre de la destination que vous allez prendre et des choses que vous aller voir.

f) Pour économiser une voiture, tout le monde sait implicitement qu'il faut la faire se reposer régulièrement et ne pas la laisser allumée en permanence. De même pour économiser notre véhicule personnel, il faut lui accorder un repos régulier et nécéssaire: le sommeil. Durant ce moment particulier, l'âme débranche "le contact", et s'évade en dehors des sphères physiques pour explorer le monde subtil de la conscience, que l'on apelle rêves. D'un point de vue esotérique on parle de voyages Astral, ou l'âme sort physiquement du corps pendant ce temps la et explore des voies d'aprentissages différentes.

g) Quelque soit les spécificitées et la résistance de notre voiture, afin de la faire durer plus longtemps il faut s'afforcer de ne pas la pousser trop souvent dans ses limites. Conduire sans cesse en montant le moteur à 4000 ou 5000 tours/minutes peut etre grisant un moment mais cela fatigue forcément le moteur qui ne peut tenir la cadence toute une vie. Il en est de même pour notre corps, ou chacun doit apprendre a déterminer ses limites et ne pas tomber dans l'excès des comportements à risques: se coucher tous les soirs à 3h du matin, manger de la junk food a tous les repas, ou encore vivre dans le stress en permence sont usant, et ce quelquesoit les capacités de resistance de son propre corps.

h) La comparaison des organes clés entre une voiture et un corps humain est frappante:

- Le moteur c'est le coeur, celui qui fait vivre le corps et tiens la voiture en état allumé. Sans lui, la carcasse de la voiture ou du corps est inanimé et immobile

- pour fonctionner la voiture a besoin d'une "nourriture" adaptée, permettant la combustion et la génération d'énergie: l'essence (ou le diesel en fonction des modèles). De la même manière le corps a besoin de nourriture physique pour que nos cellules génèrent de l'énergie et que nous vivions.

- Dans le processus de combustion de l'essence et la génération d'énergie, la voiture dégage ensuite une fumée qui doit etre rejetée par le tuyau d'échapement. A l'identique, chaque cellule génère de l'ATP (énergie cellulaire) mais ce processus produit aussi une fumée néfaste pour le corps (sous forme d'oxydants et de C02) que le corps devra evacuer (notament par les poumons). De plus la dégradation de la nourriture ingérée produit également des composés devant être évacués, par le colon et la selle.

- La vésicule biliaire est "réserve d'huile" qui va servir dans diverses fonction du corps. Parfois cette huile devient sale et come pour la voiture une vidange est nécéssaire, elle se traduit ici par les fameuses "cure de foie (liver flush" du Dr Clark.

- Le choix de mettre de l'essence bas ou haut de gamme (mieux filtré et sans impuretées) est d'une incidence réelle su la durée de vie du véhicule. Le foie est notre principal filtre a impureté du corps. Plus les aliments ingérés sont imbibés de toxines, pesticides et autres produits chimiques, plus notre filtre va se salir vite et peiner dans sa tache par la suite...donc même s'il existe des mécanismes de filtrage dans le corps, le fait de diminuer la charger toxique entrante représente une nécéssité pour faire durer notre véhicule plus longtemps et dans de meilleurs conditions

i) Même si la durée de vie moyenne d'une voiture est au entour de 250 000 km (et donc environ 80 ans pour nous), il arrive qu'il y ait des dysfonctionnement graves bien plus tôt. Il est donc recommandé de faire comme il faut ses visites d'entretien en vue de voir au préalable certains dysfonctionnements aparant avant qu'ils ne soient trop préjudiciables pour l'ensemble de la voiture. La médecine préventive a donc tout son sens dans nos vies, et encore plus dans notre époque actuelle.


j) Si l'on laisse trop longtemps une voiture sans l'utiliser, il y a des chances que celle ci ne veuille plus s'allumer ou peine a le faire des années après, car les composants électroniques se "grippés". De la même manière, suite a un coma, plus le temps passe (l'âme a en quelque sorte perdu le contact physique avec le corps), moins il y a de chances que la personne se réveille par la suite.

k) La voiture fonctionne a une température régulée (grace à l'aération et au liquide de refroidissement), et il en est de même pour le corps qui nécéssite une température très précise. En cas de montée soudaine de la température il faut immédiatement couper le moteur si on veut éviter de le casser et provoquer des dégats irrémédiables. De même en cas de forte fièvre il est nécéssaire que celle ci baisse rapidement car le corps ne peut pas tenir longtemps à 40 degrés.

l) La voiture est adaptée pour soutenir un poid moyen et si on la charge beaucoup plus en permanence, l'usure des pneus, des suspensions et des amortisseurs sera bien plus rapide. De même le moteur se contraint de forcer plus et cela diminuera sa durée de vie. A l'identique pour notre corps, en cas de réel surpoid, cela usera bcp plus vite les articulations, le dos, les genoux, et exposera la personne a plus de pathologies cardiovasculaires (car le coeur force constament plus).

m) Les sondes et voyants du tableau de bord de la voiture sont la même chose que nos symptômes et douleurs. Si l'on décide de couper ses fils afin de ne plus être dérangés par les voyants (sans comprendre pourquoi ils s'allument), alors on s'expose à des dégats bien plus profond par la suite. Cela ne nous viendrait pas a l'idée de faire ça avec notre voiture, alors pourquoi le fait-on sans cesse avec notre corps en prenant des médicaments allopatiques qui ne font que "masquer" très souvent les symptômes? Bien entendu ces derniers ont leur utilités dans certains cas de figure, mais ils en ont bcp moins dans le cas de pathologies chroniques ou le corps cris régulièrement pour car il est en souffrance...le but n'est pas de le faire taire mais de l'écouter, le comprendre et trouver des solutions visant les causes, et non seulement les conséquences douloureusement percues.

n) Une petite action peut parfois s'avérer etre lourde de conséquences des années après. Si vous avez un petit accrochage avec un pilier en avançant votre voiture dans un parking, et que vous enfoncez un peu la carroserie avant, vous pouvez juger que le seul dégat et celui visible et que cela ne vous empeche pas de continuer votre route comme si de rien n'était. Cependant ce petit incident peut avoir désaxé très légèrement votre direction et le parralélisme de la voiture. Cela ne se fera en rien sentir pendant les premiers mois ou années, mais progressivement ce petit décallage va entrainer une usure bien plus prononcée des roues, de la direction, des amortisseurs, etc. Un acte classique équivalent est le banal "coup du lapin", qui peut s'avérer sans conséquence notable pendant des années, mais qui usera bien plus vite certaines cervicales et dorsales, aboutissant a de l'arthrose ou des douleurs chroniques prématurement

o) Certaines marques de voiture utilisent le même modèle pour certaines pièces (carburateur, soupapes, tuyau d'échappement, etc) pour l'ensemble des modèles de voitures qu'ils proposent. S'il s'avérait que certains de ces éléments soient de "mauvaise qualité" ou présentant un défaut reconnu par la suite, alors on retrouvera des cassures et autres problèmes récurrents sur l'ensemble des modèles de voiture de la marque. Pour la marque de fabrique "famille Martin" ;) il en sera de même avec divers polymorphismes génétiques et faiblesses "de famile"(comme vu dans le chapitre 5)

p) En cas de problèmes de fonctionnement mécanique sur la voiture (comme une perforation d'une durite dans le moteur), celle ci ne peut plus rouler sans une intervention physique du mécanicien. On peut faire corespondre ce type d'intervention à une intervention chirurgicale afin de réparer une perforation artérielle ou duodénale par exemple. S'il s'avère nécéssaire de changer une pièce de la voiture car celle ci est irréparable, alors il faut que le mécanicien soit attentif a ne mettre qu'une pièce compatible et adapté spécifiquement a la voiture en question. De même dans les cas grave nécéssitant une transplantation d'organe, celle ci ne peut se faire qu'avec un donneur "compatible" avec soi-même car l'organe doit pouvoir etre accepté parle corps du receveur.

q) Durant toute sa vie, il est fort probable qu'une personne conduise plusieurs voitures différentes, car la durée de vie de chacune est malgré tout limitée...ce qui correspond aux incarnations successives de l'âme dans divers corps physiques. Il est peu probable que la personne rachète le même modèle lorsque son ancienne voiture ne roule plus, car les gouts et choix évoluent progressivement, et que de toute manière la gamme des modèles disponibles sur le marché se renouvelle régulièrement d'années en années (tout comme la génétique des corps dans le cycle de l'évolution biologique)

r) Pour démarrer, la voiture a besoin d'utiliser un courant électrique (bougies, batterie et alternateur). Si un de ces composants vient a être défectueux, très vite le courant électrique nécéssaire ne va plus être fourni a la voiture, et celle ci ne pourra plus s'allumer. Dans le corps humain, l'âme en s'incarnant dans la matière apporte "l'énergie vitale" qui donne cette impulsion de vie au corps biologique. Sans cette dernière, notre corps est inerte et la vie n'est plus présente. Dans le cas de la voiture, s'il y a un défaut temporaire du système d'allumage, on peut essayer de forcer le démarrage de la voiture en la poussant, ce qui permet parfois de relancer cette dernière et de recharger la batterie grace à l'alternateur. Pour notre corps physiue, à l'identique il existe une méthode utlisé en médecine qui permet parfois de relancer l'impulsion electrique de la vie: les electrochocs. Dans ces deux exemples on réinssufle artificiellement une "étincelle" de type électrique pour essayer de relancer l'allumage du "véhicule" associé.

A ce propos et qd on y réfléchi, on peut se demander comment la science actuelle peut faire mine de ne pas "croire" aux phénomènes énergétiques, alors que l'on sait pertinament que le corps génère de l'electricité en permanence, et que les médecins utilisent sans cesse ce type de soins pour relancer la vie de personnes qui font des malaises cardiaques, ou encore utilisent des electrocardiogramme/electroencéphalogramme pour visualiser l'état des organes associés... ne dit pas "qu'il n'y a pas plus aveugle que quelqu'un qui ne souhaite simplement pas voir?"


Voila...je pense maintenant que vous avez pu voir a quel point notre corps/âme est en de multiples points semblable a un conducteur qui utilise sa propre voiture pour explorer le monde et vivre sa vie. Il y a surement encore de multiples exemples possibles, mais le but n'était pas de tous les trouver, mais d'éveiller en chacun la soif de réflexion qu'il y a sur ses aspects de la nos vies. Ainsi lorsqu'une intérogation nouvelle arrive sur tel ou tel aspect de votre santé, avoir le réflexe de comparer son impact avec les contraintes associés sur une voiture peut vous ouvrir les portes a une compréhension plus aisé des conséquences a plus moins long terme. Bien entendu le corps humain est immensément plus complexe qu'une voiture, mais cette dernière a le mérite de parfois nous simplifier les choses et nous permettre de voir de manière "pratique" ce qui peut etre fait...
Puissent ces petites comparaisons vous aider dans vos choix de vie, comme elles le font régulièrement dans la mienne :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede jibouille » Ven 5 Avr 2013 16:04

BenJ'ai tout lu! :hic:
plus c'est long plus c'est bon! [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Beau chapitre! [img]smile/thumb.gif[/img]

Personnellement je me suis reconnu dans pas mal d'aspects
J'ai bien aimé le quad de 1982 qui va à 30 km/h :lol:

Je conseille également a chacun de s'affirmer, d'apprendre a dire simplement "non" qd il le faut, de vivre aussi pour soi avant tout. Cela n'a rien d’égoïste d'etre ainsi, nous sommes parfois formaté a le croire, a tort... S'aimer soi-même, s'acorder du temps aussi pour soi, c'est un acte nécessaire. N'oublions pas qu'avant de pouvoir sincèrement donner de l'amour ou du temps à l'autre, il faut avant tout savoir le faire pour soi.


C'est vrai que c'est un conseil assez simple mais qui s'avère réellement efficace quand on en prend vraiment conscience!

L'analogie avec les voitures peut paraître assez facile à première vue, mais si on la prends pour ce qu'elle est, à savoir une invitation à la réflexion, en y regardant de plus près ça peut vraiment ouvrir des consciences à certains sur leur mode de vie!


Par contre petit point noir j'ai été déçu, aucune citation de matrix :/

morpheus a écrit:Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin.


:D
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede un_ptit_gars » Ven 5 Avr 2013 17:36

jibouille a écrit:BenJ'ai tout lu! :hic:


Bravo jibouille, tu m'impressione la parecequ'il y avait un sacré pavé qd même! :gla:

plus c'est long plus c'est bon! [img]images/icones/icon15.gif[/img]


Un peu moins niveau temps d'écriture, mais niveau lecture j'imagine (ou j'espère... :D) :lol:

Heureusement qu'il ne me reste plus qu'un seul chapitre avant le première mouture de l'ebook parceque ma copine commence a se demander ce que je fais de mes journées libres sur l'ordi du matin au soir... pourtant je lui dis bien que ça n'a rien a voir avec une éventuelle maitresse, mais jsais pas si elle me croit! :gla:

J'ai bien aimé le quad de 1982 qui va à 30 km/h :lol:


Je savais qu'il te plairait celui la, j'ai pensé a toi en l'écrivant :lol:

L'analogie avec les voitures peut paraître assez facile à première vue, mais si on la prends pour ce qu'elle est, à savoir une invitation à la réflexion, en y regardant de plus près ça peut vraiment ouvrir des consciences à certains sur leur mode de vie!


Voila c'est ça, c'est plus une invitation a la réflexion personelle, en montrant qu'il y a des dizaines de comparaisons possibles et utiles, pour peux qu'on prenne le temps d'y réfléchir un peu...

Par contre petit point noir j'ai été déçu, aucune citation de matrix :/

morpheus a écrit:Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin.



Je peux pas en faire tout le temps, sinon on va m'accuser de plagiat! :lol:
Deja que j'ai parlé de bouton rouge et bleu dans le chapitre 2... :D

Mais cela dis, entre matrix et star wars, il y a de quoi tirer pas mal de bonnes leçons en effet! ;)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede tuchiana » Sam 6 Avr 2013 00:13

ouf, c'etait long a lire mais j'ai aprecie :jap:

je me suis tout de suite reconnue - aide tout le monde meme si possible le monde entier :crazy: pas du tout facile de dire non :no:

apres le deces de mon pere j'ai fait un reve ou j'etais dans une voiture mais c'etait lui qui conduisait, ca fait un moment que je creuse dans ce sens, je cherche a reprendre le volant de mon vehicule :D
Avatar de l’utilisateur
tuchiana

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2181
Inscription: Dim 2 Mai 2010 06:00
Localisation: Paris

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede ymy » Sam 6 Avr 2013 11:36

Merci Ptit Gars pour ce beau chapitre. C'est mon préféré.
J'en ai eu les larmes aux yeux, à la lecture de certains passages, tellement c'est criant de vérité.

un_ptit_gars a écrit: Les dernières recherches épigénétiques permettent ainsi de faire le lien avec ce qui est a été supposé depuis toujours: notre mental influence directement notre corps physique, et peut se révéler être un paramètre important dans la génèse et l'entretien des pathologies chroniques.


Pour ceux qui en doutent encore, regardez cette vidéo :
http://www.rts.ch/video/info/journal-19 ... times.html
Et le texte :
http://www.unige.ch/communication/commu ... 20112.html

Quand tu parles de "passoires vibratoires", tu as tout à fait raison ... un thérapeute allemand m'avait dit que j'étais une véritable éponge, qui se laissait parasiter par d'autres. Il disposait d'un digetron 1000 et m'avait trouvé une quantité impressionnante de bactéries, virus, parasites dans mon corps. Cependant, il avait bien insisté sur le fait que les parasites venaient surtout de l'extérieur.
Tu dis aussi que les gens trop compatissants se font vampiriser ... c'est très juste. Combien de fois j'ai pu sortir des gens du pétrin ... et ainsi me vider de mon énergie vitale. Le transfert d'énergie est bien réel. Et il est vrai aussi que ces gens reviennent toujours vous "pomper" de l'énergie.
En décodage biologique, Lyme et les maladies infectieuses appellent à chercher "qui est-ce qui me vampirise ? a fortiori dans mon camp ?"

Bon je reviendrai plus tard, pour ajouter quelques commentaires.

Ymy
Dernière édition par ymy le Dim 7 Avr 2013 02:28, édité 1 fois.
ymy

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 830
Inscription: Mer 14 Jan 2009 07:00

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede marelle38 » Sam 6 Avr 2013 12:16

une lecture rapide, et la même réaction que Ymy, c'est trop parlant.

le plus fou est que je rentre d'une séance avec un énergéticien (celui du centre Mehiel pour Ptigars)
et il m'a exactement tenu les mêmes propos, quasi mot pour mot

Si l'on regarde d'un point de vue énergétique humain, ces personnes sont des "passoires vibratoires", elles n'ont plus les protections énergétiques qui permettent de vivre dans un environnement malsain et négatif, elles ressentent les "atmosphères, les ambiances énergétiques" bcp plus que des personnes "normales". Elles sont donc en mesurent de retirer le meilleur dans d'une ambiance chaleureuse, amoureuse, pure, mais aussi de récupérer toute la négativité des personnes peu fréquentables et égoïstes qui nous entourent. Ainsi, mises dans notre environnement actuel et dans notre société ou chacun "vis pour soi", elles sont en décalage, en marge, et sans comprendre pourquoi, se dévitalisent, récupèrent la négativité ambiante et s'affaiblissent un peu plus chaque jour.


que c'est bon de retrouver un petit bout de soi :love:
J'ai décidé de positiver..... c'est bon pour la santé...
Avatar de l’utilisateur
marelle38

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1446
Inscription: Mer 22 Fév 2012 11:23

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede jibouille » Sam 6 Avr 2013 12:30

que c'est bon de retrouver un petit bout de soi

:lol: :clap:

mais c'est vrai le simple fait de mettre des mots sur le ressenti ça fait du bien
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede kate » Sam 6 Avr 2013 13:07

Bonjour,

Passionnant en effet cette découverte sur l'influence des traumatismes sur l'expression génétique.
D'après l'exemple de la grand'mère-mère-fille, on pourrait parler de "psychogénéalogénétique".

Maintenant je voudrais juste apporter une précision.
Le processus de méthylation dont nous parlons beaucoup, sert à fabriquer de l'adrénaline, coenzyme Q10, cartinine etc etc....., mais aussi à méthyler les gènes : l'ajout d'un groupe méthyl sur un gène le met sur "on" ou sur "off", l'active ou le désactive, lui permet de s'exprimer ou bien le rend silencieux.
C'est de cela dont parle la chercheuse sur la vidéo et l'article mis en lignes par Ymy.
Donc il s'agit de l'expression des gènes.

Chez Yasko et 23andme, ce n'est pas ça qui est analysé, ce qui est décrit dans les résultats c'est la structure des gènes, l'arrangement des "briques" de base, ce que l'on appelle "polymorphismes". Et ça à mon avis on ne peut pas le changer.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede tuchiana » Sam 6 Avr 2013 18:43

kate a écrit: Le processus de méthylation dont nous parlons beaucoup, sert à fabriquer de l'adrénaline, coenzyme Q10, cartinine etc etc....., mais aussi à méthyler les gènes : l'ajout d'un groupe méthyl sur un gène le met sur "on" ou sur "off", l'active ou le désactive, lui permet de s'exprimer ou bien le rend silencieux.
C'est de cela dont parle la chercheuse sur la vidéo et l'article mis en lignes par Ymy.
Donc il s'agit de l'expression des gènes.

Chez Yasko et 23andme, ce n'est pas ça qui est analysé, ce qui est décrit dans les résultats c'est la structure des gènes, l'arrangement des "briques" de base, ce que l'on appelle "polymorphismes". Et ça à mon avis on ne peut pas le changer.

sur la video on voit 3 generations isolees de la chaine de generations - "grand-mere, fille, petite fille", je me demande si l'on pourrait supposer que des traumatismes, subis a repetition par de nombreuses generations anterieures, soient finalement a l'origine d'une perturbation de "l'arrangement des briques de base" ? supposons qu'un gene reste "off" a travers plusieurs generations, ne pourrait-il finir par "rearranger" ses briques dans le mauvais sens ?
Avatar de l’utilisateur
tuchiana

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2181
Inscription: Dim 2 Mai 2010 06:00
Localisation: Paris

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede un_ptit_gars » Sam 6 Avr 2013 19:10

Merci a tout le monde pour vos commentaires et réactions!
Je suis très content de voir que ce chapitre vous intérésse et vous parle...malgré la longueur :lol:

Promis j'essayerais de faire plus condensé pour le chapitre 4 .... ;)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede kate » Sam 6 Avr 2013 20:54

je me demande si l'on pourrait supposer que des traumatismes, subis a repetition par de nombreuses generations anterieures, soient finalement a l'origine d'une perturbation de "l'arrangement des briques de base" ? supposons qu'un gene reste "off" a travers plusieurs generations, ne pourrait-il finir par "rearranger" ses briques dans le mauvais sens ?


Il ne s'agit pas de "perturbation", les polymorphismes ce sont un certain arrangement des briques de base, ces gènes sont "comme ça", c'est tout. C'est comme ceux qui donnent la couleur des yeux. Ce n'est pas plus ou moins anormal d'avoir les yeux bleux plutôt que marron etc. C'est dans le contexte environnemental actuel qu'ils peuvent poser problème.

Maintenant, effectivement, peut-être que tel ou tel autre polymorphisme est issu d'adaptations nécessaires qui se sont produites suite à tel ou tel évènement, sur des générations.
Mais une fois que tu as ces briques tu es bien obligée de faire avec.
kate

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 918
Inscription: Lun 3 Déc 2007 07:00

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede tuchiana » Sam 6 Avr 2013 23:49

un_ptit_gars a écrit:Merci a tout le monde pour vos commentaires et réactions!
Je suis très content de voir que ce chapitre vous intérésse et vous parle...malgré la longueur :lol:

Promis j'essayerais de faire plus condensé pour le chapitre 4 .... ;)

Pti gars

ah non non, ne fais pas condense, ptit_gars :lol:
Avatar de l’utilisateur
tuchiana

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2181
Inscription: Dim 2 Mai 2010 06:00
Localisation: Paris

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede lili31 » Mar 9 Avr 2013 07:59

Il a de good vibes ce chapitre! :)
Quel travail!
Bravo Renaud et merci de passer autant de temps pour nous aider à y voir plus clair.

Est ce qu'on a le droit de parlementer? :)
Je ne remet pas du tout en cause ce qui est écrit, j'adhère à beaucoup de choses mais je voulais plutôt revenir sur les mots plus "psy", ça me paraît important de préciser les choses.
Allé je me lance...tout de façon tu fais dodo à l'heure qu'il est, je profite de la nuit pour "jazzer avec mon clavier" :)

En ce qui concerne le fait de ne pas s'attarder sur notre place de victime, voir de ne pas s'identifier en tant que tel, ce qui nuit à notre avancement dans la guérison:
"non non non, ce n'est PAS ma faute, j'ai été intoxiqué, je suis une victime seulement ". Ce comportement est typiquement celui qui bloque la guérison et qui fait qu'au mieux on peut avancer avec des béquilles (toute sa vie?), mais qu'on sera de toute manière bloqué a un moment sur un palier qu'on ne pourra surmonter.


Nous sommes bel et bien des victimes.
Dans beaucoup d'ouvrages anthropologiques, le malade est supporté par la "tribu sociétale", entouré de chants, d'incantations, de remèdes, il est supporté par les membres les plus "savants" qui se réunissent autour de lui et même dans des tribus ou premières sociétés, les plus guerrière où le malade était comme mis en quarantaine, il n'était jamais seul physiquement et moralement, étant au coeur des préoccupations.
Le 21ème siècle a ce quelque chose d'autrement violent dans sa manière de supporter le malade. Dans une recherche inconsciente et insensé à l'hygiénisme du corps que l'on contrôle celui qui déclare sa maladie est culpabilisé. Combien d'entre nous on été abandonner par la médecine, les "savants" d'aujourd'hui, au moment ou on en avait le plus besoin, affublé par ses mêmes instances de paranoïaque, délaisser par des membres de l'entourage qui pense que l'on "choisi" un certain laisser aller, beaucoup on eu a faire face à cette violence et c'est une vrai violence émotionnelle, qui précipite dans l'imcompréhension et la détresse d'être isolé de la sorte.
Ne pas reconnaître sa place de victime dans le chemin de guérison, ne pas prendre du temps pour prendre soi même dans ses bras notre moi victime, de se distribuer de la compassion, la douceur de se dire "oui je suis là, aussi victime d'un monde un peu fou", c'est laisser la violence de la culpabilité s'exprimer. La violence de ne "pas être autrement". La violence du "je te baillone parce que si je fais trop de ouin ouin ça montre que je suis pas courageux".
Ce qui bloque la guérison c'est justement de ne pas se voir a un moment donné comme victime.
Je pense qu'aller trop vite en disant qu'il ne faut pas s'épencher sur cette phase, c'est allé dans le sens de ce qu'il y a de rigide et très strict dans nos sociétés d'aujourd'hui par rapport à la compréhension de la maladie.


Je voulais juste finir sur les méthodes proposées: particulièrement, la thérapie par constellation familiale. Je sais qu'il y a une petite tribu mélodienne qui est fan en ce moment de la thérapie par constellation familiale. :) je respecte complètement leurs démarches mais je voudrais mettre un p'tit bémol si vous le voulez bien. Des professionnels des sciences humaines ont découverts que beaucoup de personnes venaient consulter après des mois de thérapie par constellation familiale et présentait toujours un faible niveau d'estime de soi, faible croyance en la "vie". Tout simplement parce que dans ce genre de thérapie votre énergie est focalisé sur la compréhension d'un puzzle ascendant, et ou vous seriez le receptacle malgré vous, de souffrances antérieurs venant tout de même s'exprimer en vous. Pour faire très gros et très simple, votre énergie est détourné de votre être intime souffrant dans la pleine conscience de l'ici et le maintenant,pour supporter et vous concentrer sur les souffrances d'autrui avec lesquelles vous ne pouvez plus communiquer pour la plupart.
Mais encore une fois, chacun voit midi à sa porte, ce n'est que réflexion ouverte et non pas jugement sur le puzzle de guérison entrepris.

Bon bah j'ai fais un ptit pavé, je vais allé me coucher.
j'espère n'avoir heurté personne avec ses reflexions et surtout pas l'auteur: hein mon Renard! :)
Merci à ceux et celles qui auront eu le courage de me lire.
Lili
lili31

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 100
Inscription: Mer 1 Déc 2010 07:00

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede marelle38 » Mar 9 Avr 2013 09:24

bonne nuit Lili,
puisque tu es partie faire dodo, tu l'as bien mérité.

Je veux rebondir sur la partie thérapie familiale ou recherches apparentées.
En désespoir de cause, je m'étais tournée vers le décodage généalogique, en pure perte due à la personne qui pratiquait.
L'émergence des pratiques alternatives a fait naitre une pléthore de "praticiens" aux capacités et intentions parfois douteuses.

Cependant, cette expérience négative m'a permis d'avancer sur le chemin de ma réflexion.
Bien sûr, chaque individu est le fruit de ceux et celles qui l'on précédés.
Nos génes sont marqués, on l'a vu pour des aptitudes diverses, maladies héréditaires, des carences...
Loin de nier cette réalité, je pense qu'il n'est pas productif de savoir le pourquoi du comment.
Je n'ai pas suffisamment d'énergie pour la dispender. J'en ai besoin aujourd'hui pour aller mieux demain.

De même, il ne m'intéresse pas de savoir si je suis victime ou pas, et pourtant ma santé a basculé à 25a à la suite d'une
erreur de diagnostic. C'est un fait .
Je veux me battre car je veux reVIVRE et non survivre, c'est ma seule motivation.

Aucun jugement, dans ma pensée, juste mon ressenti.
plein de souhaits de guérison à toutes et tous, quelque soit le chemin poursuivi, s'il est en accord avec vous :love:
J'ai décidé de positiver..... c'est bon pour la santé...
Avatar de l’utilisateur
marelle38

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1446
Inscription: Mer 22 Fév 2012 11:23

Re: Compréhension du Puzzle - Part 7: au dela de la matière

Messagede un_ptit_gars » Mar 9 Avr 2013 11:42

lili31 a écrit:j'espère n'avoir heurté personne avec ses reflexions et surtout pas l'auteur: hein mon Renard! :)
Merci à ceux et celles qui auront eu le courage de me lire.


Hey lili! ;)

Je savais bien que tu réagirais (d'une manière ou d'une autre :lol:) qd tu lirais ce chapitre...je me demandais si tu l'avais lu, maintenant je sais que oui! :D

Ne t'en fais pas, tu as le droit de donner ton opinion et de réagir sur certaines parties qui ne colleraient pas avec ta vision personnelle de la maladie et du sens de celle ci... je n'ai jamais dis que c'était parole d'évangile d'ailleurs ;)
Chacun doit trouver ce qui résonne en lui, ce qui lui parle réellement et qui le fais aller de l'avant...je donne ici les pistes de réflexion qui m'animent, en espérant que celles ci "parleront" a d'autres personnes, ou dans le cas inverse, les feront réagir afin de trouver une vérité qui résonne en eux ;)

De toute manière il y a mille vérités, tout dépend de la hauteur que l'on prend sur sa propre réfléxion, et personne ne pourra se venter d'avoir "raison" ou de dire a quelqu'un d'autre qu'il a tort... Le subtil et la Conscience sont encore des grand mystères pour les hommes que nous sommes, mais ils incitent a aller de l'avant et a trouver ses propres clés qui font avancer et grandir, et c'est le but final de toute façon :)

A bientot!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Suivante

Retourner vers E-book du forum melodie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron