Compréhension du Puzzle - Part 1: il faut sauver le cerveau!

L'intégralité du guide pratique spécialement créé pour les mélodiens!

Compréhension du Puzzle - Part 1: il faut sauver le cerveau!

Messagede un_ptit_gars » Mer 27 Fév 2013 17:50

COMPREHENSION DU PUZZLE - PARTIE 1 : IL FAUT SAUVER LE CERVEAU. (...et non pas "le soldat ryan"! Petite dédicace cinématographique.. :gla: )
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Contributeurs : Pti gars
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1) Un cerveau "toxique"

Bon... j'ai hésité a appeler ce premier chapitre différemment, j'avais aussi pensé à : "comment devenir plus bien plus mal en pensant se faire du bien!" mais c'était trop long et ça ne rentrais pas dans le titre... mais bon je vous le dis quand même, comme ça au moins vous êtes dans l'ambiance! :D

Alors pour commencer cet exposé sur le cerveau dans nos pathologies chroniques, introduisons tout cela par une petite devinette!

D'après vous, quel est le point commun entre:

- Le mercure (et le plomb, le nickel, le cadmium, etc)

- La borreliose (et ses copines babesia, bartonella, etc)

- Les moisissures

- De nombreux produits chimiques, pesticides, herbicides et toute la ribambelle anti-vie agrochimique

Ce sont eux qui nous rendent malades! Oui, en grande partie, c'est vrai...mais encore? Rien de plus précis...?
Et bien voila...tous sont (ou émettent) des NEURO-toxines! Examinons un peu ce nom, on l'a déjà tous entendu, on le connaît, donc on n'y prête même plus attention...et pourtant, tout est dit: neuro-toxines: "toxines qui entravent le bon fonctionnement du SNC, du cerveau et des corps gras (glandes endocrines, cœur, foie).

Partant de la, une constante apparaît dans 99% (j'ai pas envie de dire 100%, alors bon...) des malades chroniques de notre époque, en allant des fibromyalgiques, aux lymés, cancéreux, ou Parkinson, Alzheimer, EHS, etc... ils ont TOUS une très forte toxicité et une inflammation chronique du cerveau!
Bien sur ce n'est pas le seul facteur commun que l'on retrouve chez eux, le forum mélodie vous en a sûrement fait découvrir un bon nombre pour ceux qui le lise depuis des années, mais ce facteur la est tout particulièrement important, si bien que j'ai décidé aujourd'hui de l'aborder plus en détails dans ce premier chapitre.

Le cerveau est le siège de la vie, l'ordinateur de notre corps, le pont entre les réalités tangibles et invisibles, il est mille choses a la fois (et même bien plus encore!), celui qui nous fait ressentir le plaisir ou la douleur, la joie ou la peine....et pourtant bien peu s'en préoccupent, alors même qu'ils sont malades depuis longtemps et cherchent des solutions tous les jours pour essayer d'aller mieux :/
Certains penseront: "mais si! je prend du ginkgo biloba depuis des années, je mange de la lécithine régulièrement, je suis aux petits soins avec lui..." , et pourtant il faut bien comprendre que ces quelques démarches sont déjà mieux que rien, mais dans le cadre de maladies chroniques environnementales, très loin d'être suffisantes! Il FAUT s'occuper de son cerveau (et des organes voisins, comme l'hypophyse et l'hypothalamus), mais il faut s'en occuper vraiment, du mieux que l'on peut et en priorité avant même de débuter quoique ce soit au niveau de la détox ou des traitements immunitaires

Pourquoi donc? Et bien c'est simple: le mercure, les métaux lourds, les parasitoses, lyme, tous émettent de fortes neurotoxines, qui perturbent fortement le fonctionnement normal de notre cerveau...la personne se trouve donc petit a petit malade, avec un cerveau dysfonctionnel, et cela peut se matérialisé par de nombreux symptômes visibles comme brain fog, idées noires, tristesse, colères incontrôlables, voix dans la tête, douleurs chroniques dans la tête, etc... Les glandes endocrines que sont l'hypothalamus et l’hypophyse sont également très chargées de ces toxines, ce qui entrave la régulation normale des hormones, et qui par effet domino ira progressivement dérégler tous les moindres aspects du corps (immunité, sommeil, énergie, libido, digestion, etc)
Cette situation est celle dans laquelle on voit arriver la majorité des gens sur le forum...et ces gens la, heureux de découvrir ENFIN des pistes réelles a leur mal-être, se lancent petit a petit dans la chélation, la détox globale, le travail contre lyme, candida albican, parasites... bref tout ce qui est déjà formidablement bien expliqué sur le forum.

Or, c'est a ce moment la que les vrais problèmes arrivent..tout n'est pas aussi rose et simple a réaliser que ce qu'avait dit Mme Cambayrac dans son livre sur le mercure: les IV de DMPS et la chélation n'est pas une "affaire de robot" et les protocoles, s'ils sont mal suivis, rendent de nombreuses personnes bien plus malades que ce qu'elles ne l'étaient déjà... :(
Comment est-ce possible alors que l'on enlève "le poison"? Est-ce que cela ne devrait pas être au contraire salvateur et signe d'une santé retrouvée? En théorie oui! En pratique...c'est plus complexe que cela, fort malheureusement...

Tout d'abord, tout traitement de détox entraîne un effet pervers de mobilisation (= remuage) de toxines, métaux lourds, qui vont être remis en circulation dans le sang afin d'être (on l'espère fortement...) éliminés par les organes dédiés a cette fonction (foie, rein, colon, et peau principalement). Le problème, très souvent abordé sur le forum, réside dans le fait que la charge mobilisée à un instant T sera presque toujours supérieure a celle qui pourra être éliminée a ce même moment (ceci est très fortement accentué lors de l'utilisation de techniques violentes de mobilisation comme les intraveineuses de chélateur), aboutissant a des phénomènes de "redépose" de certains de ces métaux dans d'autres parties du corps.
N'oublions pas que ces derniers sont des neuro-toxines, et donc qu'ils ont des affinités bien plus grandes avec le SNC et le cerveau...ce qui peut donc durant ces moments la entraîner une diminution de la charge toxique de certains organes, tissus, muscles, et en parallèle a une augmentation de charge toxique au niveau du cerveau. Cette situation n'est en rien positive car le cerveau est de loin la PIRE zone ou l'on veut avoir du mercure... on croit donc avoir réalisé une chélation positive pour soi, la ou bien souvent on a juste amplifié la problématique majeure: la toxicité du cerveau

On ne le redira donc jamais assez: le mieux est l'ennemi du bien, les traitements de drainage/chélations sont des marathons, pas des sprints! Déjà qu'en faisant le marathon il y a bien des chances de faire des erreurs de temps en temps, je vous laisse imaginer pour ceux qui vont trop vite, prennent des doses massives de chélateur, ou suivent la voie des IV (qui pour moi est bien trop dangereuse).

Le traitement visant à soutenir l'immunité et a combattre les multiples infections retrouvées chez les malades chroniques n'échappe en rien a cette règle: en stimulant l'immunité, en tuant des parasites/bactéries, le corps doit toujours faire face a deux problématiques majeures: les "dégâts collatéraux" des mécanismes d'inflammation, et la libération supplémentaire de neurotoxines des parasites (soit durant leur mort en tant que colis surprise :gla: , soit par mécanisme de "défense" quand elles se sentent stressées et agressées). Ces mécanismes seront abordés plus en détails dans la deuxième partie "les 4 verrous majeurs" : viewtopic.php?f=80&t=4145)

Ainsi donc, actions différentes mais même conclusion: en stimulant la détox ou l'immunité, la réaction directe que l'on va avoir c'est une multiplication des neurotoxines en circulation dans le corps (et encore plus si l'on a une génétique de reconnaissance immunitaire défaillante: voir le typage HLA expliqué dans le chapitre 5 "un véhicule imparfait") et donc forcément une agression du cerveau (et d'autres organes) plus prononcée.
Cette situation n'est simplement pas envisageable dans un grand pourcentage de cas et les personnes les plus malades le deviennent au final encore plus en suivant ce type d'approche "guerrière" ou l'on essaye, de grès ou de force" de retirer le poison, et/ou tuer les infections.

Bien entendu ces deux facteurs sont au cœur des pathologies chroniques, donc OUI il faut s'en occuper, mais NON il ne faut pas le faire sans protection, sans filet de sauvegarde: sans avoir pris immensément soin de son cerveau AVANT, PENDANT, et APRES!
Une fois que l'on connaît les soins de bases, les compléments (rien de bien transcendent vous allez voir...) qui protègent le cerveau, qui limitent grandement l'impact des neurotoxines, alors la il est beaucoup plus simple de faire sa chélation, son traitement contre lyme, etc... on sait que si l'on fait des petites erreurs (faut pas non plus faire n'importe quoi en pensant qu'on est protégé de tout hein...) et bien elles ne seront plus fortement préjudiciables pour notre équilibre, comme c'était malheureusement le cas avant! Alors la route devient plus sereine, plus simple, plus facile a suivre...

2) Protéger son cerveau, oui mais comment?

Il existe divers axes sur lesquels on peut travailler a ce niveau, et comprenez bien qu'ils sont complémentaires et sûrement pas antagonistes! Quand il s'agit de protéger son cerveau en vue de pratiquer une chélation ou un travail immunitaire, rien n'est trop...je le redis si vous n'avez pas bien lu: RIEN N'EST TROP!
Je vous conseille donc d'attaquer sur plusieurs fronts, de tester ce qui est le plus efficace pour vous, vous allez vite ressentir quand vous aurez trouvé un ou plusieurs mécanismes de protection efficaces pour VOUS. Une fois fois que c'est fait, vous devriez vous sentir déjà mieux, avec beaucoup moins de tensions sur votre physique et vos émotions, votre mental... et a ce moment la (et pas avant!), vous saurez que vous pouvez débuter votre route de détox et d'immunité, et que celle ci sera plus sûre et plus sécuritaire. Bien entendu il faudra continuer a protéger son cerveau durant toute cette route et ne pas faire la bêtise de laisser tomber en cours de route, pensant que c'est "plus utile" de s'acheter du DMSA ou du tic tox ("et que les finances sont limitées", je le sais bien...).

Somme toute: Mettez vous de multiples boucliers sur la tête, et commencez alors a avancer doucement "sous la pluie de flèches des neurotoxines"... enlevez vos boucliers et vous allez vite ressembler a une passoire... :gla:

a) La barrière intestinale

Pour protéger son cerveau de la toxicité, la première chose à faire réside dans le fait... de restaurer sa barrière intestinale! Comme le disent les meilleurs spécialistes américains: leaky gut --> leaky vein --> leaky brain! Cela signifie que l'hyper-perméabilité intestinale aboutit a une hyper-perméabilité du système veineux/artériel, et donc une ouverture de la barrière hémato-encéphalique et une toxicité grandissante du cerveau.
Pour protéger son cerveau, la première des choses a faire et donc de corriger les troubles persistants de la sphère digestive, et ceci est expliqué en détails dans le chapitre 2: "les quatre verrous majeurs"


b) La barrière hémato-encephalique (BHE)

Un axe très important pour la protection du cerveau réside dans le fait de réparer la BHE, celle ci étant très souvent a l'état de "passoire" (à l'identique de la barrière intestinale) dans le cas des malades chroniques de type "fibromyalgique". Il y a de nombreux facteurs qui jouent actuellement sur le fait que celle ci deviennent de moins en moins efficace, et nous en noterons trois majeurs sur lesquels on peut agir:

- Les ondes électromagnétiques pulsées artificielles (téléphonie, wifi, micro-onde, radars, etc) : il a été prouvé que ces ondes rendent de plus en plus perméable notre BHE, il convient donc d'être particulièrement attentif aux niveaux d'exposition reçus journalière ment. Ce sujet permet d'aider a justement diminuer cette exposition: viewtopic.php?f=66&t=3916

- L'inflammation systémique: cette problématique est si importante qu'elle va être abordée plus en détails dans le chapitre suivant: viewtopic.php?f=80&t=4145
Ainsi, réduire l'inflammation et moduler son immunité est une priorité également pour la protection du cerveau, donc autant s'y mettre dessuite :)

- Certains composés oxidants très néfastes, tel que le peroxinitrite, ouvrent la BHE. L'étude du cycle NO/ONOO- (récepteur NMDA, peroxinitrite, oxyde nitrique, superoxide) constitue une des clés majeures de la protection du cerveau et il est vivement conseillé que chaque malade environnementaux s'intéresse de près à cette problématique.


c) Les substances antioxydantes du cerveau et les blocs de reconstruction

Il existe plusieurs substances capable d'aider directement ou indirectement le cerveau, et je recommande a tous de faire ses propres essais afin de choisir ceux qui sont éfficaces pour soi, et de s'y tenir sur du long terme. Comme expliquer auparavant, cela limitera le fait que les oxydants (neurotoxiques ici) ne viennent perturber encore plus le fonctionnement du cerveau lors des thérapies de détox et de travail immunitaire.

Voici les principales substances utiles sur lesquelles se pencher:

- Les vitamines du groupe B

- La phosphatidyl-serine et la phosphatidyl-choline

- les omega 3 de poissons (EPA et DHA) en grande quantité (au moins 1g de chaque tous les jours)

- l'astaxanthine

- l'uridine

- bacopa

- l'apoaequorin (prevagen)

- CDP-choline

- Acethyl-L-carnitine, alpha-lipoic acid (ALA) et le coQ10 (ubiquinole a privilégier)

- Acide ribonucleique (RNA)

- le D-galactose

- le Pterostilbene (compagnon idéal du resveratrol :) )

- le PQQ (utile aussi pour diminuer l'excitotoxicité)

- Faire vérifier ses taux, et si carence, envisager une supplémentation en pregnenolone et DHEA (ces deux hormones ont un rôle important pour l'équilibre du cerveau)

- l'Ail frais (et de préférence bio!) peut avoir pour certain un effet très net et très positif au niveau cérébral: de la même manière que le resveratrol et le curcumin, ce dernier est connu pour faire baisser le taux d'acide quinolinique (un puissant neurotoxique) qui est souvent élevé chez les malades environementaux. Attention cependant de débuter doucement car l'ail est fortement antiparasitaire et peut provoquer de l'élimination et des gaz au début. Certaines personnes ont également une intolérance aux composés souffrés en général (principalement a cause de polymorphismes génétiques: voir le chapitre 5 "un véhicule imparfait" pour plus de précisions) et ne le supportent pas avant d'avoir entrepris d'autres actions préalables. Nous reparlerons de cet aspect par la suite, dans les chapitres suivants.

A noter que plusieurs combinaisons sont synergiques parmis ces produits, comme par exemple "astaxanthine + omega 3 + uridine", etc.


d) le déséquilibre Glutamate / GABA

Source: http://www.heartfixer.com

excitotoxicité.jpg
excitotoxicité.jpg (13.92 Kio) Vu 21158 fois


Le glutamate est le principal neurotransmetteur "excitateur" du cerveau. Il est essentiel pour l'apprentissage et la mémoire à court et à long terme. Comme vous pouvez également le voir sur le schéma, le glutamate est aussi le précurseur du principal neurotransmetteur "calmant", le GABA.
De nombreux processus physiologiques du corps exigent un équilibre entre le glutamate et le GABA, ce qui est théoriquement facile à réaliser puisque le glutamate, la glutamine, l'alpha-ketoglutarate, et le GABA peut être interconvertis via les enzymes décrits ci-dessus.

Dans la pratique on se rend compte que cet équilibre est aujourd'hui très facilement perturbé: les polymorphismes génétiques, parasites, métaux lourds, conduisent souvent à un excès de glutamate et un manque de GABA (on parle alors d'excitotoxicité). Cette excitoxicité provoque des dégats progressifs sur le cerveau et font que la personne est alors constamment sous tension, avec des symptômes de pression neurologiques, de mal-être et d'incapacité a "éteindre le cerveau" pour se reposer.

On notera en plus la production excessive d'alpha-cetoglutarate chez les individus qui ont une suractivation génétique de la CBS (voir chapitre 5: un véhicule imparfait) , ce dernier entrainant une accentuation du phénomène d'excitoxicité et de déséquilibre entre glutamate et GABA.

Un faible niveau de GABA conduit à des difficultés d'élocution, de l'anxiété ou de l'agressivité, une mauvaise socialisation, des troubles visuels, des sensations de mal-être généralisé, ou encore de la constipation.
Un excès de glutamate épuise en plus les réserves de glutathion, augmente les niveaux de TNF-alpha, contribuant aux phénomènes d'inflammation systémiques (voir chapitre 2 : les quatre vérrous majeurs)

Afin de rétablir l'équilibre entre glutamate et GABA, voici ce qui peut être réalisé:

- S'occuper des problématiques de suractivation de la CBS (voir chapitre 5) ou de diminution de la BHMT en vue de diminuer la production d'alpha-ketoglutarate.

- Éviter soigneusement les précurseurs alimentaires de glutamate (acide glutamique, glutamine, etc)
.
- Faire une supplémentation en GABA (celui ci ayant du mal a passer la barrière hémato-encéphalique, le "Picamilon" peut etre utilisé avantageusement à la place)

- Le cuivre inhibant la conversion du glutamate en GABA veuillez à éviter un excès de ce dernier, et rétablissez l'équilibre entre le cuivre et le zinc.

- Le calcium est impliqué dans la toxicité du glutamate, veuillez donc a vérifier que les apports ne soient pas excessifs

- Faire une supplémentation en Pycnogénol (extrait de pin maritime) qui aide a diminuer les niveaux toxiques de glutamate


e) la circulation sanguine du cerveau

Un classique que l'on retrouve aussi dans de nombreux cas chez les malades chroniques réside dans le fait que la circulation cérébrale (= perfusion) est fortement perturbée: certaines zones sont hypervascularisées alors que d'autres sont au contraire hypovascularisées et donc en hypoxie cérébrale (manque d'oxygène).
Afin de permettre au cerveau de fonctionner correctement, de recevoir les compléments que l'on aura pris, et de se détoxifier des substances nocives, il est très important de corriger les éventuelles perturbations circulatoires a ce niveau.
A ce jour il n'existe malheureusement que très peu de tests réellement fiables afin de visualiser si oui ou non il y a de grosses perturbations a ce niveau (en dehors de l'Encephaloscan du Dr Belpomme). Il est donc recommandé a tous ceux qui ont des symptômes neurologiques de s'y intérésser, car une grande partie d'entre eux auront effectivement un problème a ce niveau.

Les complements utiles pour aider a rétablir une meilleure circulation a ce niveau sont:

- Gingko biloba

- Piracetam

- Picamilon

- Lumbrokinase

- Vinpocetine

- Huperzine A

- Gotu kola


Remarque importante sur toutes ces substances qui aident le cerveau:

Il faut partir du principe que bcp de substances qui aident a faire mieux circuler le sang, ou a réparer certaines parties, risquent aussi la majorité du temps de mobiliser des choses qui n'auraient pas dues être la. Au final ces composés peuvent s'avérer etre des "mobilisateurs" non négligeables des toxines cérébrales pour ceux qui sont très fournis dans cette zone. Il convient donc d'y aller également doucement dans ses propres essais de compléments qui visent a soutenir le cerveau, certains pouvant facilement se retrouver mal en point par mobilisation de toxines cérébrale. Encore une fois, ici aussi, il s'agit d'un marathon et non d'un sprint... et le soutien des voies de sorties (principalement intestinale) est primordial pour évacuer les toxines mobilisés (voir chapitre 4: c'est par ou la sortie)

Bonne route à tous, et prenez soin de votre cerveau...car vous l'aurez compris, c'est la base de tout!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede un_ptit_gars » Mer 27 Fév 2013 18:06

Message de yoann_co
----------------------------------------

Pour ceux qui veulent tester l'uridine :

D'après http://www.longecity.org/forum/topic/51 ... idine-dha/

Recommendations for people just starting out with uridine supplementation (MES COMMENTAIRES)
For the first 2 weeks: (j'avais commandé sur iherbs.com mais depuis ya peut être plus simple, demander à google)
150-250mg UMP, orally, twice per day (si uridine monophosphate (UMP) pas dispo prendre Triacetyluridine (TAU) plus puissant. Perso je prend une seule gélule le matin marque "cardiovascular research", UMP ou TAU, rien le soir).
A *good* multi vitamin, that includes RDA of B-group Vitamins and a broad range of trace minerals, including magnesium (attention de prendre la bonne forme de vitamine C, la bonne forme de magnésium etc...)
500IU of mixed vitamin E (je pense très important de prendre un antioxydant, ici vitamine E spécialement pour éviter oxydation oméga 3, "mixed" signifie "mixed tocopherols" ainsi il vaut mieux ingérer un supplément contenant différents type de vitamine E. Comme antioxydant basiquement la vitamine C semble être un gros plus.)
A large dose of fish oil with >700mg DHA + >300mg EPA (or 3000mg ALA / flaxseed oil, if you are vegetarian) (là si vous êtes déprimé il vaut mieux surtout une forte dose d'EPA. Donc complément avec par ex 700mg EPA et 300 voire 0mg DHA.)

After 2 weeks:
Slowly introduce choline - start with 50mg of eg.alpha-GPC or CDP-choline and ramp it up to around 300mg.

If you experience depressive symptoms from choline, discontinue choline and consider ALCAR as an alternative. (comme indiqué la choline peu augmenter la dépression, donc si c'est votre cas ne pas en prendre, ou très peu, 50mg, sinon ALCAR, sinon rien).
Je prend tout ça le matin.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede un_ptit_gars » Mer 27 Fév 2013 18:08

Message de yoann_co
----------------------------------------

Uridine + oméga 3 + vitamine E + B multi-vitamines. L'urine est très puissante pour booster le cerveau, même le corps, je l'affirme, ça a vraiment sauvé ma vie durant plus de 6 mois. Seulement c'est une molécule chimique, le seul défaut majeur. A mon sens TOUT ce qui est chimique n'est pas bon sur le long terme. Je prend seulement 25mg de triacetyluridine avec des effets bien réels. Augmenter la dose, et les premières fois vous ferrez des nuits blanches... De plus aucun effet d’accoutumance, et théoriquement bénéfique pour le cerveau, mais formule chimique, bien que présente naturellement dans les tomates par ex.
Ajoutez à ce combo de l'astaxanthine, et vous battrez des records d'apnée et de bien être (véridique, je ne pensais plus que c'étais possible d'être heureux simplement), tellement le cerveau ne s'oxyde pas (ma théorie). J'explique aussi cet épisode par des "conditions favorables" : bain de mer (iode), tomates (lycopène) + huile d'olive mangées en quantités durant plusieurs jours. L'uridine ne s'utilise jamais seule, car elle utilise par ex beaucoup de vitamines B, donc renseignez vous, sur ma présentation avant d'en prendre sur le long terme. Je l'utilise tout les jours depuis presque 1 an, d'autre forumeurs ailleurs bien plus.

Ptit Gars je te conseil de prendre ton astaxanthine avec des oméga 3 ("les normes" sont soit 600mg d'EPA soit 600mg de DHA, à toi de voir d'EPA ou DHA, quoi te convient le mieux). astaxanthine + oméga 3 = effets décuplés! astaxanthine + oméga 3 + B multi-vitamines + uridine = LE TOP. Mais comme j'ai écris précédemment je pense que cela est dû aussi aux autres conditions favorables. Mais cela a duré une semaine et je me suis presque jamais senti aussi serein de ma vie! Je me croyais guéri, j'ai donc tout arrété, et presque tout est revenu. L'astaxanthine remplace très favorablement la vit E qui évite l'oxydation des omégas 3.

Je cherche à trouver "le meilleur" antioxydant pour le cerveau, c'est une véritable jungle, rien n'est clair. En ce moment sur mon forum US, le truc qui fait du bruit (en plus de l'uridine bien sûr), c'est une combinaison de "c60" (particule formée de nanotubes) trempé durant une semaine dans de l'huile d'olive et agitée tt les jours, pour dissoudre ce c60. D'après une étude scientifique cela prolonge la vie des rats... D'après moi encore un truc chimique de plus...
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede jibouille » Mer 27 Fév 2013 18:11

super pti_gars! [img]smile/thumb.gif[/img]

Pour la BHE et pour reprendre les travaux de belpomme il a beaucoup travaillé la dessus, et même si ce qu'il propose n'a rien de transcendant il a mis en évidence certains trucs intéressants, comme le fait que les anti-histaminiques antagonistes des récepteurs H1 on la particularité de fermer la BHE, ce qui n'est qu'une béquille mais qui sur le court terme peut s'avérer assez utile, si on est fort exposé aux ondes sur une période donnée ou si on prévoit une grosse détox.
Bon c'est du chimique mais pour l'avoir testé c'est assez fiable...
D'ailleurs si ça intéresse j'ai réussi à trouver le traitement que belpomme donne aux EHS pour le côté cérébral


Bon... j'ai hésité a appeler cette synthèse différemment, j'avais aussi pensé à : "comment devenir plus bien plus mal en pensant se faire du bien!" mais c'était trop long et ça ne rentrais pas dans le titre...



ou alors il faut sauver le soldat cerveau?
non? bon ok je [img]images/icones/icon2.gif[/img] [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede un_ptit_gars » Mer 27 Fév 2013 18:14

jibouille a écrit:super pti_gars! [img]smile/thumb.gif[/img]

Pour la BHE et pour reprendre les travaux de belpomme il a beaucoup travaillé la dessus, et même si ce qu'il propose n'a rien de transcendant il a mis en évidence certains trucs intéressants, comme le fait que les anti-histaminiques antagonistes des récepteurs H1 on la particularité de fermer la BHE, ce qui n'est qu'une béquille mais qui sur le court terme peut s'avérer assez utile, si on est fort exposé aux ondes sur une période donnée ou si on prévoit une grosse détox.
Bon c'est du chimique mais pour l'avoir testé c'est assez fiable...
D'ailleurs si ça intéresse j'ai réussi à trouver le traitement que belpomme donne aux EHS pour le côté cérébral cérébral


Très bonne info sur ces anti-histaminique précis, merci jibouille! :)

Oui bien sur, dis nous ce que t'a trouvé sur le traitement de Belpomme, ça peut tjrs faire avancer le shmilblick comme on dit... ;)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede jibouille » Mer 27 Fév 2013 19:14

Voila belpomme donne ça (bon ça date de plusieurs mois ça à peut-être évolué)

- Polaramine 2mg
- tanakan
- Bévitine
- Béflavine
- Omacor
- zymad 200 000 ul solution buvable

Bon ça n'a rien d'extraordinaire c'est de la médecine générale pour aider un peu et camoufler les symptômes.
Pour les anti-histaminiques je les ai quasiment tous testés, enfin ceux de dernière génération qui n’entraînent pas ou quasiment pas de somnolence.
Pour moi ceux qui marchent le mieux sont ceux à base de cetirizine, j'ai constaté qu'ils étaient plus efficace et que parallèlement ils n’entraînaient pas de somnolence car c'est encore le cas avec certains de dernière génération qui entraînent une petite asthénie
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede un_ptit_gars » Mer 27 Fév 2013 21:27

jibouille a écrit:
- Polaramine 2mg
- tanakan
- Bévitine
- Béflavine
- Omacor



Hum hum... les trucs naturels, il connait pas? :D
Qu'est ce que c'est que tout ces trucs, moi y en a pas connaitre du tout...:lol: Ca sens les médocs chimiques a plein nez, rien qu'aux noms... :/

Le problème c'est que s'il camouffle les symptômes sans en profiter a ce moment la pour traiter les racines et les causes, ben c'est juste nul quoi...
Asinaria l'avait vu d'ailleurs en conférence et elle m'avait dit qu'il faisait sévèrement malade lui-même, le visage fermé, elle avait pas trop envie d'aller lui taper la causette après.. mais bon il subit peut-etre pas mal de pressions j'imagine, ça doit jouer.

Bref, le shmilblick a pas trop avancé avec Belpomme, restons en sur la synthèses intiale alors :D

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede un_ptit_gars » Mer 27 Fév 2013 21:31

J'ai regardé, c'est juste des noms commerciaux (les pharmaceutiques adorent ça :D) sur des vitamine B, omega 3, vitamine D et gingko... bon il a vraiment pas fait avancer notre synthèse sur ce coup la! :lol:

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede jibouille » Mer 27 Fév 2013 21:45

un_ptit_gars a écrit:J'ai regardé, c'est juste des noms commerciaux (les pharmaceutiques adorent ça :D) sur des vitamine B, omega 3, vitamine D et gingko... bon il a vraiment pas fait avancer notre synthèse sur ce coup la! :lol:

Pti gars


oui c'est ça il les prescrit peut être parce que c'est remboursé je sais pas...mais bon il a pas inventé la roue c'est clair
Et je confirme le mec à l'air hyper malade quand je l'ai vu j'avais limite envie de lui demander si ça allait :lol:
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede hazy » Mer 27 Fév 2013 22:55

j'ai loupé la hydroélectrolytique pour la circulation ?
pour commencer sur le forum : viewtopic.php?f=1&t=3094

Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale. viewtopic.php?f=53&t=2869
hazy

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 3777
Inscription: Jeu 16 Juin 2011 09:54

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede un_ptit_gars » Jeu 28 Fév 2013 11:37

hazy a écrit:j'ai loupé la hydroélectrolytique pour la circulation ?


Euhhh.... késako hazy? :D

Aller je tente un essai... tu voulais dire "dihydroquercetine" peut-etre? :gla:

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10928
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede asinaria » Lun 4 Mar 2013 17:29

qu'estce qu'il raconte tonton Hazy? il faut vraiment sauver le cerveau pour le cou! :roi:

Bon, je n'ai pas tout lu car j'ai la tete en vrac mais je lirais plus au calme un peu plus tard.
Juste pour dire que le Belpomme, à mon humble avis il faut en prendre et en laisser.

Je n'ai pas trop aimé le personnage lorsque je l'ai vu en conférence...
Non seulement il fesait super malade à mon gout (mais bon, il etait peut etre pas dans un bon jour!) mais en plus il paraissait super fermé à tout ce qui ne venait pas d elui!
dès que qqn prenait la parole pour lui poser une question sur un sujet qui n'etait pas "sa façon de prendre l'EHS en main", ça n'allait pas. Il ne disait pas qu'il ne connaissait pas ou que ce n'etait pas le theme de la conf, il empechait juste la personne de parler en l'envoyeant chier...
y'a un mec qui m'a fait bien de la peine quand il a voulu parler de la bioelectrique vincent... Belpomme ne l'a pas laissé finir sa question et lui a dit que c'etait d ela grosse connerie de vaudou charlatabnisme et nianiania...

Quand je suis allée le voir et que je lui ai parlé de mon frere qui ne pouvait absolument pas se deplacer et que du coupi l ne pouvait pas faire l'encephaloscan mais qu'il pourrait faire les analyses de sang dont il nous avait parlé si il acceptait d'envoyer une ordonnance pour que mon frere puisse la faire dans un autre labo ou envoyer son analyse au labo de Belpomme, ben le gars il voulait pas, il disait "quand on veut on peut"... ben voyons... super pour un medecin...
et j'ai compris quand un ami est allé le voir et m'a dit que les analyses qu'il recommandait coutait la modique somme de 400 euros...
moi je ne crois pas en Belpomme...
je veux dire, surement qu'il a trouver ou va trouver qqch qui peut faire avancer un peu les choses, mais ça fait trop business/labo/pognon à mon gout pour etre suffisament humble au bout du compte et donc suffisament VRAI.
Il est hors de question que mon frere parte au casse pipe pour aller jusqu'à Paris si c'estj uste pour se faire enfler de 400 euros et se voir prescrire un anti histaminique...
bref, sauvons notre cerveau...
Avatar de l’utilisateur
asinaria

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1205
Inscription: Mar 30 Aoû 2011 12:19

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede jibouille » Lun 4 Mar 2013 18:18

moi quand j'y suis allé il a d'abord essayé de marchander le prix de la consultation, puis vu mon salaire il a remis en question mes facultés de payement en me demandant quelles étaient mes charges :lol:
puis il m'a dit que ces examens allaient me coûter UN PEU d'argent [img]images/icones/icon15.gif[/img]

non c'est un marchand de tapis
c'est un cancérologue au départ, robin des l'a contacté à mon avis il a vu une opportunité comme personne ne s'y intéressait et il a plongé...le mec que j'ai été voir à Montpellier me disaient que ces analyses étaient assez remises en questions par d'autres personnes du milieu
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2868
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede map-73 » Jeu 7 Mar 2013 21:15

Concernant l'Astaxanthine, j'hésite un peu à en prendre car dans mes analyses de mai 2012 j'avais des taux explosés de caroténoïdes, vit A et vit E...
Je sais que cela peut aussi fatiguer le foie.
Avatar de l’utilisateur
map-73

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1191
Inscription: Ven 5 Aoû 2011 08:46
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Compréhension du puzzle - Part 2: il faut sauver le cerv

Messagede yoann_co » Ven 8 Mar 2013 00:29

Du très bon boulot encore une fois Grand Gars :clap:

Trop d'honneur que d'être cité dans la synthèse!

Et oui l'uridine est quand même une sacrée trouvaille (pas de moi hein). J'affirme aussi qu'elle développe le cerveau dans tout ce qu'il a de bon, par ex le côté artistique! Ainsi vous ressentez beaucoup mieux positivement la vie. Et il n'y a pas que moi qui le dit, aussi l'inventeur de ce combo (combinaison), du doux pseudo de "MrHappy". Lui aussi a le coeur sur la main (vérifié en MP), mais il ne s'y connais qu'en compléments, son forum aussi d'ailleurs. Il y a tant d'autres aspects hyper importants, que seul mélodie m'a fait découvrir. "MrHappy", "un_ptit_gars", deux doux pseudo, deux coeurs sur la main, mais l'un a beaucoup plus de corde à son arc que l'autre... ;)
Ah oui MrHappy utilise l'uridine surtout car son job est très stressant, très prenant. Il dit que si sa vie n'était pas comme ça il n'en aurai pas besoin. Vu que tu passes du temps sur PC ça peu t'aider Ptit Gars


J'en viens surtout à ce que je voulais dire : [img]images/icones/icon3.gif[/img] l'AIL [img]images/icones/icon3.gif[/img] :jap:
L'ail est dans mon cas extrêmement efficace contre les neurotoxines de Lyme!
:) Cela fait deux semaines que j'en prend, j'en suis encore quotidiennement SURPRIS de son efficacité, juré craché! Il suffit que je sois fatigué cérébralement (brain fog), prise d'ail, 30 mins après retour à la normale, regain d'énergie et ceux pour de nombreuses heures! INCROYABLE. Entre l'uridine et l'ail, je choisis l'ail, c'est dire! ;)
Alors désolé si je rabâche souvent l'ail dans mes post en ce moment, mais dans mon cas c'est une découverte majeure, spécialement pour sauver mon cerveau!
La semaine dernière j'ai dormis en moyenne 7h par nuit, presque sans fatigue. Alors que cela fait plus de 4 ans qu'il me faut 10h par nuit en moyenne... Sans parler de la clarté mentale presque au top (brain fog depuis 4 ans), de la guérison d'une grippe en temps record, de mon foie mes intestins mes reins qui se purifient (véridique)... Tout ça grâce à l'ail :love:
[img]images/icones/icon3.gif[/img] L'ail, à lui tout seul, aide à résoudre le puzzle de ma santé, dans son ensemble! [img]images/icones/icon3.gif[/img] :jap: (même si je n'ai pas encore finis Ok)
Je prend l'ail entre les repas, plusieurs gousses (ou une très grosse), matin (à jeun), 18h, coucher. Je prémâche avec de l'eau dans ma bouche (moins de goût, moins d'haleine), et j'avale tout rond. Ensuite bain de bouche au bicarbonate de soude pour limiter l'haleine.

Merci à Detox qui m'a mis sur la voie, par un de ses post ici.
detox a écrit:En attendant (je bloque un peu là), je prends de l'ail (bio) coupé en petits bouts, avec de l'eau, et cela me fait bcp de bien à l'estomac et aux intestins.
Selles putrides après 2 jours de ce traitement, évacuation de parasites je suppose.
Le plus surprenant, c'est que cela me fait du bien au niveau cérébral, j'ai les idées bcp plus claires et plus d'énergie.
Au bout de qq heures, le brouillard cérébral revient, reprise d'ail coupé, et rebelote, tout va bien. Magique..


Attention pour l'ail, comme le dis Ptit Gars :
un_ptit_gars a écrit:Attention cependant a ceux qui nous lisent, certaines personnes sont intolérants au souffre (souvent ceux qui sont HPU/KPU) et l'ail (tout comme les autres composés riches en souffre) ne passe pas niveau intestin et les rendent au contraire plutot mal... dans ces cas la il faut traiter l'intolérance aux produits souffrés (notament via du molydbène) avant de débuter sérieusement toute supplémentation en ail.


Voilà Ptit Gars, l'ail, un élément majeur pour sauver mon cerveau lymé, pour l'ensemble de mon puzzle, indispensable, incroyable, je devais le mentionner :top:

God bless you!


P.S. A 21h j'étais fatigué, je viens de prendre ma dose d'ail, j'ai la patate, plus sommeil! Incroyable je vous dis! En plus gratuit et naturel! THE MUST! :love:
Ma bible : "L'Aventure intérieure", auteur Darpan.
Avatar de l’utilisateur
yoann_co

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 132
Inscription: Mer 12 Déc 2012 14:09
Localisation: 06 Roquebrune Cap Martin

Suivante

Retourner vers E-book du forum melodie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron