Zapper : Les bases

Les thérapies vibratoires les plus utilisés, les champs d'informations, méridiens, chakra, etc

Messagede antonio » Ven 27 Nov 2009 14:47

Merci, Marco, Catherine, Ismaël (et tous les autres) pour vos commentaires et votre implication.
J'ai retranscrit l’essentiel de cette rubrique dans le site http://www.zapperwise.com > Introduction > Zapper_ Les bases à cette adresse, pour consultation ultérieure.
http://www.zapperwise.com/f_zapper_les_bases_1.html

La première page commence par…
« Le présent texte a été écrit en plusieurs parties pour le Forum Mélodie, comme un "court" exposé sur les bases du zapper.
Vous trouverez le texte intégral à cette adresse
http://forum.aceboard.net/177758-1943-8 ... -bases.htm

Je tiens à remercier les Administrateurs : Catherine, Gigi et Marco, qui ont permis cet exposé, et tous ceux qui, par leur questions, commentaires et participation, ont rendu ce sujet très intéressant pour moi, et je l’espère, pour eux aussi.

Je vous recommande ce forum, convivial, plein de renseignements utiles et de gens sympathiques avec le désir sincère d’aider
… »

Antonio :hello:
Avatar de l’utilisateur
antonio

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 55
Inscription: Dim 2 Aoû 2009 06:00

Messagede catherine » Lun 7 Déc 2009 18:17

Tardivement, merci à toi Antonio, de ton respect et de ta gentillesse à côté de tes compétences et connaissances du zapper que tu n'as pas hésité à nous transmettre.
catherine

Encyclopédie vivante
Encyclopédie vivante
 
Messages: 4403
Inscription: Dim 4 Mar 2007 07:00
Localisation: Genève

Messagede loufil64 » Sam 9 Jan 2010 16:35

Salut la compagnie!

Petite question: lors de la construction de mon zapper, modèle Hulda Clark, j'ai utilisé un fer à souder avec de la soudure à l'étain. Cela, je le crains, dégage des mauvaises vapeurs...
Comment fabriquer un zapper sans soudures?
Ou sinon comment souder sans se respirer les vapeurs(quel type de masque utiliser)?

Merci la communauté. Et tout particulièrement un grand merci à Antonio qui me donne envie de m'intéresser de plus près à l'électronique et à ses douces(pas pour les parasites) applications.
François
loufil64

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 118
Inscription: Mar 1 Sep 2009 06:00
Localisation: Bordeaux

Messagede marco » Sam 9 Jan 2010 19:19

Il faut utiliser ce masque par exemple :

http://www.sevaonline.com/index.php?pag ... 64&lang=fr
marco

Encyclopédie vivante
Encyclopédie vivante
 
Messages: 7082
Inscription: Sam 10 Mar 2007 07:00
Localisation: Alpes Maritimes

Messagede antonio » Ven 15 Jan 2010 18:15

Merci, Catherine.

Cela, je le crains, dégage des mauvaises vapeurs...

Bonjour, Loufil64, et tous les autres voulant monter un zapper avec de la soudure

En Électronique, il y a 2 choses que l’on apprend très vite :
1_ Retenir son souffle, ce qui permet de souder les petits composants en bougeant le moins possible (et cela permet aussi de respirer le moins possible la fumée qui se dégage de la soudure).
2_ Chanter, même mal, lorsqu’on tient deux pièces à souder et que la chaleur gagne, alors qu’il vaut mieux ne pas bouger…

Pour votre question, fabriquer un zapper sans soudures est faisable, mais pas recommandable si on compte l’utiliser de façon suivie.
La soudure utilisée en électronique est un mélange de plusieurs métaux fondant à basse température. Le mélange plomb-étain est maintenant délaissé par l'industrie au profit du mélange sans plomb, moins toxique lorsqu’on oublie de se laver les mains.
Mais sa température de travail plus basse et les habitudes de travail font qu'elle continue à être vendue et utilisée par le bricoleur averti.

Pour faire une bonne soudure, les deux pièces à souder doivent être propres.
La plupart des fils de soudure ont au centre un « trou » rempli d’une substance décrassante, souvent appelée résine, qui fond et décrasse les surfaces pendant que la soudure « colle » aux pièces. La fumée qui se dégage provient de cette pâte à souder.

Pour un bricoleur en électronique, il suffit de travailler dans une pièce bien aérée, et de respirer LE MOINS POSSIBLE cette fumée, sans en faire un drame.

Je me souviens d’un temps où, dans les compagnies d’électronique, la ventilation était presque inexistante, et pour diminuer les plaintes dues à l’inspiration de fumée de soudure, on utilisait un décapant sentant la fraise… (!)

François, content d’avoir éveillé ta curiosité sur l’électronique. Fais-en un agréable passe temps, qui t’aidera souvent à faire la différence avec ceux qui ne la connaissent pas, mais sois prévenu qu’en faire un métier pour la vie est une expérience essoufflante (la technologie se renouvelle à tous les 3 / 5 ans)
Il y a BEAUCOUP à faire en restant simple, dans ce cheminement.

Antonio
Avatar de l’utilisateur
antonio

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 55
Inscription: Dim 2 Aoû 2009 06:00

Messagede loufil64 » Ven 15 Jan 2010 19:17

Hello!
Merci beaucoup pour les réponses, je pense que j'achèterai un zapper tout prêt la prochaine fois.
Effectivement, plus les doigts sont prêts du fer à souder, moins on est loin de se mettre à chanter!
Antonio, peux-tu recommander des lectures sur le sujet de l'électronique?
A bientôt,
François
loufil64

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 118
Inscription: Mar 1 Sep 2009 06:00
Localisation: Bordeaux

Messagede jos-ile » Ven 15 Jan 2010 20:03

Bonjour Antonio
Pour commencer merci pour tous vos conseils et cours sur le zapper et son fonctionnement.
Je voudrais savoir si je peux l'utiliser sans risques sachant que j'ai une prothèse de cheville et une arthrodèse vertébrale (L4-L5).
Ou faut-il positionner un zapper à deux contacts ?
Merci de m'éclairer.
Jos
Jos : Polyradiculonévrite depuis 2004


beaucoup d'amalgames ...
jos-ile

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 173
Inscription: Dim 12 Oct 2008 06:00
Localisation: Saint Maximin VAR

Messagede antonio » Ven 15 Jan 2010 22:50

Antonio, peux-tu recommander des lectures sur le sujet de l'électronique?
Pour François
Depuis que j’ai laissé de côté l’enseignement de l’électronique (1975), beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et j’ai perdu le compte des bons livres pour commencer.
Internet a BEAUCOUP d’information sur le sujet.
L’électronique telle que je la vois maintenant se divise en plusieurs branches :
= Commerciale : Radio, TV, systèmes de son
= Ordinateur
= Logique
= Communications
= Contrôle industriel (et robotique et programmation)

Finalement, ce que je ferais à votre place (mais je n’y suis pas…)
=> Si vous avez un club de Radio Amateur proche de chez vous, vous aurez beaucoup d’excellente information, un support amical et une bonne compréhension de la fréquence et tout ce qui peut toucher un zapper. C’est une avenue que je vous conseille d’explorer, avec BEAUCOUP de théorie et de pratique applicable. La Dre Clark avait une licence de Radio Amateur et c’est de là qu’elle puisait ses ressources en électronique.

Antonio

Je voudrais savoir si je peux l'utiliser sans risques sachant que j'ai une prothèse de cheville et une arthrodèse vertébrale (L4-L5).Ou faut-il positionner un zapper à deux contacts ?
Bonjour, Jos. Quel magnifique logo vous avez!

Le zapper est une source de courant. Ce courant va circuler à travers vous depuis les électrodes. Le courant emprunte toujours le chemin le plus facile POUR LUI. Le sang et la Lymphe sont deux chemins souvent empruntés. Si vous avez un implant métallique au milieu de son chemin, cet objet va concentrer la quantité de courant. Son effet se fera alors FORTEMENT sentir, et une irritation localisée peut s’en suivre.

Dans votre cas, vous pouvez utiliser un zapper avec quelques précautions :
= Restez à l’écart des zappers « super-puissants » Un voltage plus bas produira un courant moins dérangeant, qu’il faudra utiliser plus longtemps ou plus souvent.
= Pour éviter le courant dans votre cheville, posez votre électrode plus haut que la cheville. Peu de courant la traversera alors.
= Pour éviter que votre arthrodèse vertébrale se trouve dans le chemin du courant, les électrodes devraient se placer loin de vos Lombaires. Une dans chaque main pourrait faire.
Une dans une main et l’autre dans l’aisselle du même bras pourrait donner un meilleur résultat. Ne sachant pas à l’avance quel chemin pourrait emprunter le courant, vous devrez expérimenter prudemment en commençant avec peu de courant ou voltage.

Un zapper avec un ajustement de voltage ou de courant pourrait être un bon choix.
Un zapper à bas voltage (5V) peut se révéler acceptablement efficace et confortable.
Si vous avez dans votre entourage un bricoleur capable de placer un potentiomètre dans un petit boîtier, vous pourriez alors utiliser le zapper de votre choix avec ce contrôle de sortie.
Sinon, en augmentant le nombre de couches de papier mouillé (et sans sel) autour de vos électrodes diminuera le courant à un niveau CONFORTABLE.

Comme vous le voyez, l’utilisation d’un zapper est possible dans votre cas aussi, bien que vous deviez faire preuve de prudence et de bon sens dans son utilisation. Comme je dis souvent, votre confort est votre meilleur conseiller.

Je fais une courte recherche et je communique avec vous pour quelques zappers à comparer.

Antonio
Avatar de l’utilisateur
antonio

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 55
Inscription: Dim 2 Aoû 2009 06:00

Messagede antonio » Ven 15 Jan 2010 23:51

Par les emails reçus, et vos réactions aux précédents posts dans cette rubrique, les explications données semblent très techniques pour beaucoup.
Quand on explique quelque chose, il arrive souvent que l’on se parle à soi-même, plus qu’à l’autre.

Voici un résumé très peu technique sur les zappers de la Dre Hulda Clark :
En gros, je distingue trois types de zappers, tous se conformant aux directives générales de H.Clark :
1_ Le zapper de base, faisant passer un très faible (50 à 150 micro-ampères) courant CONTINU à destination, « là où ça fait mal… » Des études suivant un strict protocole scientifique et médical ont prouvé qu’un courant de cette magnitude « désarme » le virus du VIH de 50% à 95%, et détruit une grande quantité d’autres virus également.

Dans ce zapper, la fréquence est utilisée UNIQUEMENT pour faire mieux passer ce courant à travers la peau et son système de défense naturel contre l’électricité. Une fréquence de 2kHz à 70kHz est un très bon choix. La recommandation de la Dre Clark se situe aux alentours de 30kHz (20 à 40kHz)

Ce zapper est TRÈS simple et efficace partout où le courant peut facilement passer.
En délestant le système immunitaire surchargé, d’une partie de son travail, le zapper permet à celui-ci de s’occuper des problèmes que le zapper ne peut atteindre. Une combinaison gagnante!

Ce n’est pas une panacée ou un remède universel. Seulement un outil de destruction massive à l’égard des parasites vivant à nos dépens. Ceci étant dit comme une observation personnelle sans aucune prétention médicale ou scientifique.

Investir 30 à 70 Euros pour ce type d’appareil me semble, avec le recul et mon expérience, si les finances le permettent, un investissement avisé.
En cas d’urgence, on peut se bricoler un zapper de base rudimentaire pour moins d’un euro, lorsqu’on a bien assimilé le principe en cause.
Voir comme exemple cette page (non commerciale).
http://www.zapperwise.com/f_schema_pulseur.html#MZap0
http://www.zapperwise.com/f_schema_velozap.html
D’autres dans le même veine suivront.

2_ Depuis que l’être humain a compris que tout est rythme (et nombre) dans l’univers, l’usage de fréquences a été utilisé pour altérer l’état de conscience et par extension, l’état de santé.

Des travaux faits par un Américain (Royal Raymond Rife) dans les années 1930, obtenant une guérison du cancer à 100%, à l’aide de fréquences de résonance, ont été férocement discrédités par l’AMA (Association Médicale Américaine) pour des raisons financières n’ayant rien à voir avec le Serment d’Hippocrate : La maladie est TRÈS payante. Même une simple grippe, avec un soupçon de peur maladive peut devenir trè$$$ intéressante.

Ces travaux ont refait partiellement surface il y a quelques années et un engouement profond s’est développé pour les fréquences de résonance. Malheureusement, nous n’avons qu’une documentation fragmentée, indirecte et incomplète sur les fréquences utilisées par Rife.
Les employer relève d’un acte de foi désespéré et aveugle. Mais il y a là quelque chose d’important à creuser et à redécouvrir.

La Dre Clark, suivant les théories de Rife (et de bien d’autres), a établi, à l’aide d’un instrument de son invention (le syncromètre), une liste de fréquences (Cette liste est accessibles par tous). Elle a employé, suivant ses comptes redu, ces fréquences avec succès (une fréquence = = un microbe), même si leur emploi était fastidieux et tatillon, avant de trouver par hasard, l’effet « universel » de son zapper de base, n’ayant besoin d’aucune fréquence en particulier.

Misant sur cet engouement pour l’effet (mystérieux) des fréquences, beaucoup de fabricants de zappers vendent leur zapper de base en leur faisant sortir des fréquences aux « effets miraculeux » (et non « scientifiquement » ou « médicalement » prouvés, ce qui ne veut pas dire inefficaces pour autant).
C’est cette classe de zappers que je désigne sous l’appellation de « zappers en fréquence »

Il est à noter que s’ils respectent les caractéristiques du « zapper de base », ils jouent sur deux principes à la fois :
= Le principe du zapper de base = Courant Continu
= Le principe de la fréquence de résonance particulière.

Ces zappers seront généralement efficaces pour tout (zapper de base) et très efficaces pour la cible de leur fréquence de résonance (qui doit être très précise)

3_ Il y a une troisième catégorie de zappers, jouant eux aussi sur les fréquences. Cette fois-ci, la fréquence de résonance n’est pas l’objectif premier : Cette fréquence est utilisée comme INFORMATION décodable par notre cerveau : Ce sont les Très Basses Fréquences, de 0.5Herts à quelques centaines de Hertz.

**************************
En reprenant nos trois catégories dans la vraie vie, un zapper vendu avec trois fréquences : 30kHz, 2.5kHz et 15Hz, par exemple, va jouer sur ces trois registres :

1_ Le 30kHz (sans aucune précision : 20kHz à 40kHz) va jouer sur l’effet du zapper de base, dérangeant lourdement (ionisation?) le métabolisme du microbe et empêchant leur reproduction effrénée.

2_ Le 2.5kHz, à cause de sa forme d’onde (carrée) va produire une grande quantité d’harmoniques, dont certaines toucheront des microbes avec encore assez de force (lesquels? Ça c’est une autre histoire!!)
Ici, on détruit, on fait exploser une famille de microbes en particulier.
À cause du peu de précision de l’oscillateur en cause (1% dans le meilleur des cas), le « même modèle » pourra avoir une fréquence de 2.475Hz ou 2.525kHz et toucher avec ses harmoniques, des familles de microbes bien différentes. Le cas est encore plus sérieux si la précision atteint +/- 20%, ce qui est souvent le cas.

3_ Le 15Hz va envoyer un message au cerveau, qui va produire lui-même cette même fréquence en quantité (phénomène d’entraînement) , et changer la nature du terrain où les microbes font la fête (finie la fête, le terrain n'y est plus propice).

Si vous voulez avoir une pharmacie ambulante en format de poche, « bonne à essayer pour presque tout », le zapper de base est tout désigné.

Si vous voulez vous débarrasser d’un problème très précis en particulier, l’approche du zapper en fréquence semble très à propos pour ce problème précis.
Vous pouvez aussi utiliser un zapper comme outil de nettoyage général, aidant d’autres outils ou remèdes plus appropriés pour votre problème particulier. Un zapper à 2 fréquences devient dans cette optique TRÈS intéressant

Le zapper avec des modules de fréquence peuvent être une solution (onéreuse, à la longue). D’autres solutions existent ( et j’y travaille présentement), ayant l’avantage d’un spectre large et d’un prix de revient très intéressant.

J’espère avoir éclairé un peu mieux le sujet des fréquences d’un zapper, sans entrer dans les détails techniques.

Antonio
Avatar de l’utilisateur
antonio

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 55
Inscription: Dim 2 Aoû 2009 06:00

Messagede jos-ile » Dim 17 Jan 2010 13:00

Bonjour Antonio

Merci pour votre réponse; votre gentillesse et votre rapidité.
Je vais commencer doucement par 3 fois 7 min-20min en le mettant au bras. J'ai l'orgone zapper orgoniseafrica que j'ai acheté acec ma commande d'orgonites.
Je vous donnerai les résultats du zapping dans quelques temps.
Amicalament
Jos
Jos : Polyradiculonévrite depuis 2004


beaucoup d'amalgames ...
jos-ile

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 173
Inscription: Dim 12 Oct 2008 06:00
Localisation: Saint Maximin VAR

Messagede dilou » Lun 18 Jan 2010 20:42

Bonjour,
Tous les combien est-il conseillé de faire la séance de zapping?
Si vraiment ça tue tous les microbes, à la limite une fois devrait suffire...
Merci d'avance pour vos réponses
Dilou
dilou

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 102
Inscription: Jeu 9 Avr 2009 06:00
Localisation: St Quentin

Messagede supernat » Mar 19 Jan 2010 10:41

Dilou,
je crois que c'est au moins une fois par jour tant que tu as de gros pb. quand ça se stabilise une fois par semaine peut suffire si vraiment tu as retrouvé une bonne forme! :jap:
supernat

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 886
Inscription: Mar 17 Mar 2009 06:00

Messagede antonio » Mar 19 Jan 2010 16:55

Si vraiment ça tue tous les microbes, à la limite une fois devrait suffire... Dilou
Bonjour, Dilou.
Le zapping ressemble au nettoyage quotidien :
Pourquoi avoir à se laver la face chaque jour? Si vraiment le savon lave, une seule fois à vie devrait suffire… Pas vraiment comme ça que la vraie vie marche! :)

Nous sommes submergés par les microbes. Nous en avalons des milliards à chaque inspiration.
Nous en consommons encore plus avec notre nourriture.
Il y a 10 fois plus de microbes sur nous et dans nous, qu’il y a de cellules formant notre « moi »
Autrement dit, vous êtes 10% de Dilou, et 90% « d’autre chose… »
Difficile à admettre avec un sourire…
Tous les combien est-il conseillé de faire la séance de zapping? Dilou
= Excellente réponse, SuperNat!

Notre système immunitaire fait, la plupart du temps, un excellent travail pour laisser un équilibre harmonieux. Quand il est surmené (par la pollution et notre style de vie), il ne suffit plus à la tâche. En employant de l‘aide extérieure (le zapper n’est qu’un outil parmi d’autres), il peut à nouveau prendre le dessus sur son mandat.

Chacun représentant un cas particulier, l’emploi du zapper peut changer d’un cas à l’autre. C'est pourquoi il faut surveiller ce qui se passe en nous, et utiliser notre bon sens dans l'emploi d'un zapper.

Lors de son premier emploi, on lui demande souvent de faire des miracles. Ce n'est pas son rôle!
1 fois par jour, avec la séquence 7-20, pour commencer, est un bon essai.
On augmente jusqu’à 3 fois par jour, suivant sa capacité à désembouteiller les voies d’élimination, jusqu’à ce que le problème disparaisse, ce qui peut prendre de quelques jours à quelques mois.

Par la suite…
90% du temps, quand quelque chose de léger s’annonce, 1 fois par jour pendant quelques jours, c’est suffisant. On se demande alors si on a eu vraiment quelque chose…
Lorsque tout va bien, souvent on oublie le zapper… jusqu’à la prochaine alerte.
Lorsqu’on veut faire de la prévention, 1 fois par semaine, avec une séquence 7-20, 28-20 ou 45mn en continu, marche bien pendant longtemps, POUR MOI. Et pour vous?

Antonio.
Avatar de l’utilisateur
antonio

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 55
Inscription: Dim 2 Aoû 2009 06:00

Messagede marco » Mar 19 Jan 2010 17:08

Bonjour Antonio
Et bien moi je n'ai pas sorti mon zapper depuis plusieurs semaines, signe que ça va nettement mieux. La dernière fois ou presque c'était pour une attaque de grippe (A?), réglé en 24H pour ma fille et moi.
marco

Encyclopédie vivante
Encyclopédie vivante
 
Messages: 7082
Inscription: Sam 10 Mar 2007 07:00
Localisation: Alpes Maritimes

Messagede dilou » Mer 20 Jan 2010 11:58

Merci pour ces explications claires, Supernat et Antonio. J'avais poussé un peu mais j'aime bien me faire un peu l'avocat du diable!
Antonio: tu parles d'une séquence 28-20. Tu peux préciser?
2ème question: à partir de quel age peut-on faire le zapping sans danger. H Clark a l'air de dire qu'il faut éviter sur les enfants car on n'a pas assez de recul.
Dilou
dilou

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 102
Inscription: Jeu 9 Avr 2009 06:00
Localisation: St Quentin

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les meilleurs outils et thérapies énergétiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron