Quand basculer d'une chélation naturelle à chimique...?

Posez vos questions, l'équipe vous répond !
Règles du forum
Cette zone est un espace de synthèse des questions les plus fréquentes.

Avant de poster, il est demandé a chacun de:

- regarder si votre question n'a pas déjà été abordée

- poser une question claire et concise, avec un titre évocateur

L'équipe se chargera de vous répondre, et se réserve le droit de :

- supprimer des questions redondantes (après signalement par MP)

- mettre en page, corriger la forme, synthétiser afin de rendre le contenu clair et utile à tous

Quand basculer d'une chélation naturelle à chimique...?

Messagede dr-jekyll » Lun 17 Déc 2012 17:06

Question:

Actuellement, après 7 mois de chélation avec le protocole du Dr Klinghardt et une grosse amélioration de ma santé, il mais reste quelques troubles neuro !!!!...puis je passer aux DMSA...?
dr-jekyll

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Lun 17 Déc 2012 12:24
Localisation: rhone-alpes

Re: 7 mois de chlorella,puis je passer au DMSA..?

Messagede un_ptit_gars » Mer 19 Déc 2012 13:41

Réponse:

Cette question est intéréssante, car tous les intoxiqués se la pose a un moment donné...je vais donc tacher de clarifier un peu la situation.

Certains livres, comme celui de F. Cambayrac, définissent un ordre, quasi-militaire, dan lequel les chélateurs peuvent et doivent être utilisés...apportant autant de garde-fous pour ceux qui voudraient aller trop vite", que d'idées reçus qui peuvent ralentir pour les personnes "très" prudentes et effrayées par de potentiels effets secondaires.

En fait une chose ressort de tout cela....c'est que plus la personne est malade, plus elle devra y aller doucement et prudement. Au contraire, plus celle ci est en forme et retouve sa santé, plus elle aura les capacités d'aller chélater des zones plus dures d'accès (telles que le cerveau et le SNC) afin d'y déloger les métaux qui perturbent leur fonctionnement.
En ce sens, les chélateurs, qu'ils soient naturels oui chimiques, ont des spécificités qu'il est bon de connaitre afin de faire le moins d'erreur possibles:

- Les "binders" : effet de "poubelle" seulement en aidant a l'élimination des métaux, ils n'iront pas ou très peu chercher les métaux ailleurs ailleurs que dans le système digestif. La majorité du temps ils ne remuent que peu les métaux présents dans le corps (ce ne sont pas des "mobilisateurs") et donc sont les moins dangereux a utiliser en premier. On retrouve ici la chlorella, la zeolite, l'argile, le charbon actif, le chitosan, la pectine de pomme

- Les "mobilisateurs" purs" : ils vont aller déloger les métaux de leur place initiale de stockage dans le corps, et peuvent donc provoquer une remise en circulation assez forte sans garanti que le corps puisse éliminer tous ces derniers. L'intéret de ces molécules est surtout lorsque l'on a suffisament avancé et nettoyé les zones extracellulaires, afin d'aller chercher les métaux lourds plus profondement enfouis dans le corps. On retrouve ici principalement la coriandre, même si ce n'est pas la seule a le faire.

- Les "mobilisateurs et binder" a la fois" (= chélateur a proprement dit) : les chélateurs chimiques tel que DMPS, DMSA, Ca-EDTA sont dans dans cette catégorie, ainsi que l'ALA. Ces derniers sont la capacité d'aller déloger les métaux de leur emplacement d'origine, et aussi de se lier a eux afin de rendre les mécanismes de redépose (que l'on souhaite a tout prix éviter) moins présents qu'avec un mobilisateur pur. Cependant qd ces derniers sont prix en doses importantes et en une seule fois (techniques des IV), l'effet de mobilisation sera tjrs présent et donc potentiellement dangereux en fonction de l'état des organes d'élimination.

Ces chélateurs purs ont aussi des spécificités qui leur sont propre:

DMPS: ne travaille que dans l'extracellulaire (hydrosoluble pur), permet donc de nettoyer "la matrice", et est donc souvent privilégié au début par rapport au DMSA et a l'ALA.

DMSA: travaille a la fois en extracellulaire et également un petit peu en intracellulaire (partiellement liposoluble). Il y a donc un risque (limité) de faire "rentrer" du mercure de l'extracellulaire vers l'intracellulaire (ou le cerveau) si ce dernier est utilisé "trop tôt" ou si le protocole employé est inadapté (du genre des IV de DMSA dès le début, sans aucune précaution ou sans utilisation de binders par la suite). L'expérience montre cependant que le coté liposoluble est très limité, donc pris en petites doses orales (via es méthodes cutler ou midora), le DMSA reste relativement sur et efficace.

ALA: substance natuelle du corps, ayant un effet chélateur principalement intracellulaire et dans les corps gras (SNC et cerveau). L'utilisation conjointe de ce composé avec le DMPS ou DMSA constitue souvent une des étapes avancée de la chélation afin d'aller déloger les métaux présent dans le cerveau et le SNC...mais peut etre très délicate si elle est réalisé trop tôt. L'utilisation de ce dernier est donc a réservé a ceux qui ont fais suffisament de cheminement pour savoir ce qu'ils font, afin déviter une redépose dans les zones très sensibles telle que le cerveau.

Ca-EDTA: travaille principalement sur le plomb, l'aluminium, et les dépots de calcium dans les artères (artérosclérose). Chélateur plus spécifique du système cardio-vasculaire, et bcp moins adapté pour le mercure ou les autres parties du corps. Peut cependant etre très utile pour libérer ses artères progressivement des plaques d'artérosclérose, avec les problèmes de santé associés.

Remarque: Attention cependant pour les personnes hémophiles, le calcium étant impliqué dans les mécanismes de coagulation, il convient d'être doublement prudent sur l'utilisation du calcium-EDTA et de préférer plutot le DMSA ou le DMPS.

La connaissance basique de ces compléments et de leur actions spécifique représente une base indispensable pour pouvoir juger sois même (ou avec son doc chélateur) des moments opportun pour basculer de l'un a l'autre, ainsi que pour utiliser conjointement les capacités chélatrices et les binders. Dans tous les cas les essais doivent etre progressifs et il faut rester attentif a son ressenti afin de ne pas provoquer des crises d'élimination/de redépose tjrs délicates a gérer (viewtopic.php?f=81&t=3622)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Quand peut-on basculer de la chlorella au DMSA..?

Messagede dr-jekyll » Jeu 20 Déc 2012 14:16

Merci pour cette belle explication ,moi qui suit novice dans tout cela ,certaine choses en sorte beaucoup plus clair !!!!!!
dr-jekyll

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 9
Inscription: Lun 17 Déc 2012 12:24
Localisation: rhone-alpes

Re: Quand peut-on basculer de la chlorella au DMSA..?

Messagede lynette » Sam 22 Déc 2012 13:14

Hello P'tit gars
C'est la meilleure explication que j'ai pu lire sur le sujet depuis mon inscription. Ce serait bien qu'elle remonte toujours en haut des sujets si c'est possible, et avec un titre "accrocheur"
Joyeuses fêtes
[img]smile/biggringift.gif[/img] [img]smile/biggringift.gif[/img]
lynette

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 22
Inscription: Ven 17 Juin 2011 16:25

Re: Quand peut-on basculer de la chlorella au DMSA..?

Messagede un_ptit_gars » Dim 23 Déc 2012 12:38

Content de voir que cette explication semble vous plaire! :)
Tu as raison lynette, je vais changer le titre pour que soit plus "global" et parlant

A bientot!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse


Retourner vers Une question précise ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité