Vaut-il mieux retirer ses amalgames dessuite ou pas?

Posez vos questions, l'équipe vous répond !
Règles du forum
Cette zone est un espace de synthèse des questions les plus fréquentes.

Avant de poster, il est demandé a chacun de:

- regarder si votre question n'a pas déjà été abordée

- poser une question claire et concise, avec un titre évocateur

L'équipe se chargera de vous répondre, et se réserve le droit de :

- supprimer des questions redondantes (après signalement par MP)

- mettre en page, corriger la forme, synthétiser afin de rendre le contenu clair et utile à tous

Vaut-il mieux retirer ses amalgames dessuite ou pas?

Messagede rock » Mar 9 Oct 2012 17:44

Question:

Vaut-il retirer ses amalgames immédiatement ou pas? Certains auteurs préconisent d'attendre, est-ce réellement nécéssaire?
rock

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 72
Inscription: Mar 2 Oct 2012 17:55

Re: Vaut-il mieux retirer ses amalgames dessuite ou pas?

Messagede un_ptit_gars » Mer 10 Oct 2012 16:00

Réponse:



Le fait de retirer ou pas ses amalgames en début de traitement est en fait une question plus épineuse qu'il n'y parait, ou tout du moins, moins évidente que ce qui a pu être dit dans certains livres traitant de la détox.

Tout d'abord il faut bien être conscient que les étapes qui constituent le plus gros risque d'intoxication massive aux vapeurs de mercure sont le moment ou les amalgames sont mis en bouche, et le moment ou ils sont retirés. Il faut donc être prudent et que cette étape soient réalisée dessuite ou plus tard ne change rien au fait que dans tous les cas il faut le faire avec la plus grande prudence et en respectant un maximum de précautions, faute de quoi on peut largement faire empirer sa propre situation.

Certains docteurs spécialistes de la chélation préconisent de systématiquement attendre avant de procéder aux déposes, le temps que la personne ait deja retirés un peu de métaux lourds de son corps, ce qui est en soi tout a fait compréhensible qd on sait a quel point une dépose mal faite peut être un gros poid supplémentaire pour un organisme deja affaibli.

Cependant d'autres spécialistes préconisent à l'opposé de faire retirer ces derniers au plus vite, faute de quoi l'intoxication lente et incidieuse continue et la chélation est forcément moins éfficace (sans compter la possibilité que le chélateur aille déloger du métal de la dent)... il n'y a donc pas de réponse absolue, mais une réflexion que chacun doit faire sur les différents facteurs qui vont faire pencher la balance d'un coté ou de l'autre. Voici une liste (non exhausive) de paramètres qui sont a analyser avant de décider de la manière d'agir:

- Quel est l'état de santé initial, au début de la détox? Etes vous deja très mal ou est-ce que certains symptômes vous gênes, mais vous vivez encore "normalement" sans gros handicap? Plus la personne est mal en point, plus les déposes présentent des risques, et donc moins elles sont a envisager dans l'immédiat. A l'inverse, une personne en bonne santé ou sans gros problèmes actuels peut procéder aux déposes dans un premiers temps (de manière sécuritaire bien entendu) afin de pouvoir travailler sur une chélation de manière plus aisée.

- De quel budget disposait vous actuellement pour ces déposes? Tout acte de dentisterie est susceptible de provoquer des perturbations supplémentaires dans la vie d'une personne (dévitalisation, mercure, electrogalvanisme, etc), alors quitte a partir dans les déposes, il est primordial d'avoir pris le temps de songer a quel matériau de substitution on désire utiliser pour les remplacer. Vouloir faire de fortes économies a ce niveau en utilisant a la place des alternatives peu chères et qui amèneraient d'autres problèmes de santé est une mauvaise réflexion... il faut donc disposer et prévoir un budjet suffisant pour faire les choses de manière propre et définitive, afin de ne plus avoir besoin de revenir sur ces aspects la par la suite. Cet aspect est donc très largement a prendre en compte avant de se lancer dans les déposes.
Plus d'infos ici:
viewtopic.php?f=77&t=3607

- Avez-vous une allergie connue a un métal? Ce type de test peut être réalisé via un TAL (test d'activation lymphocytaire), qui permet de mettre en lumière des allergies aux métaux. Dans le cas d'un TAL positif a certains métaux connu comme étant présents dans les amalgames dentaires (ou couronnes, bridge, etc), certains docteurs chélateur encouragent la personne a procéder aux déposes avant de débuter une chélation. Cela dit, il nous semble juste ici sur mélodie de peser encore une fois le pour et le contre, et de ne pas tomber dans des démarches systématiques qui ne considéreraient pas en premier lieu LA personne, sa propre histoire et son état de santé actuel. Une personne étant deja très mal en point et présentant un TAL positif au mercure (par exemple) est donc un cas de conscience, et décider ou non du retrait immédiat des amalgames (surtout s'il y en a bcp) n'est pas une décision qui doit se prendre a la légère.

En conclusion, chaque cas est unique et il convient de décider en fonction des élements personnels et de l'histoire de chacun: une standardisation des étapes ne peut être envisagée, pusique chaque personne est une histoire unique a lui seul, qui nécéssite donc une réflexion individualisée sur les moyens à mettre en oeuvre et l'ordre à adapoter.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10922
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse


Retourner vers Une question précise ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité