VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Un autre regard sur l'impact de la bouche dans la genèse et l'entretien des maladies chroniques

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Lun 17 Juin 2013 15:30

Message de nakyla
----------------------------------

Salut Jibouille,

Quand tu fermes la bouche au repos, là devant ton ordi par exemple, est-ce que tes autres dents haut/bas (molaires/prémolaires) sont en appui ?
Dans quel état sont tes dents de part et d'autre de cette dent ?

J'ai eu un problème équivalent sur une molaire (pb de racine, infection possible/probable), et j'ai décidé de la faire arracher.
J'ai donc une molaire manquante pour l'instant mais qui ne me pose pas de problème d'occlusion, car au repos mes molaires ne se touchent pas, donc à part le poids en moins, pas de déséquilibre potentiel [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Pour qu'elles se touchent, il faut que je ferme fortement la bouche, ce qui n'est pas la posture naturelle de la majeure partie de la journée, sauf quand je mâche des aliments.

Mes 2 dents voisines sont "plombées", donc je jour où je déciderai de virer les amalgames, je ferai surement un bridge, mais si tu as des dents saines à côté, ce n'est pas ton cas.

Je comprends que tu aies un gros dilemme sur ce point, mais à ta place j'éviterai le métal à coup sûr, tu risques de le regretter plus tard.

Bon anniversaire, au passage [img]images/icones/icon14.gif[/img]
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Lun 17 Juin 2013 15:30

Message de jibouille
------------------------------------

Quand tu fermes la bouche au repos, là devant ton ordi par exemple, est-ce que tes autres dents haut/bas (molaires/prémolaires) sont en appui ?
Dans quel état sont tes dents de part et d'autre de cette dent ?


à moins que je force pour fermer non mes dents ne se touchent pas naturellement au repos.
et les dents autour sont en bon état.
Le truc c'est que j'ai une bonne déminéralisation des dents (qui ressemble assez à une fluorose, bien que je n'ai jamais pris de suppléments de fluor) avec des taches et des petits trous...donc j'ai pas des dents très costaud à la base...

Les 2 posturo sont formels, c'est le manque d'appui sur cette dent qui pose des problèmes musculaires. Si je l'arrache ça reviendra au même :/

Je tolère plutôt bien le titane, puisque d'après les tests de dieuzaide je n'avais pas de problèmes avec, j'ai d'ailleurs changé mes lunettes pour une monture en titane et je le supporte mieux que le plastique.
Mais bon les dents dévitalisées posent aussi beaucoup de problèmes énergétiques, sans compter les produits chimiques qu'ils utilisent pour traiter la dent

Bon anniversaire, au passage

:lol:
merci merci, bon t'es un peu en retard mais je t'en veux pas [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Lun 17 Juin 2013 15:30

Message de un_ptit_gars
------------------------------------------

Salut Jib! ;)

Je vois que tu es face a un cas de conscience pas évident... que faire? Moi personnellement, je ne m'en remetrai pas à 100% a l'avis de ces deux posturologues sous prétexte "qu'ils sont sur d'eux"... tu sais les docteurs/thérapeutes/dentistes sur de leur coup, j'en ai vu un bon pacquet (et je ne suis surement pas le seul ;) ) et parfois les certitudes des uns se sont transformés en grosses déconvenues...donc s'il y a bien un mot qui me vient a l'esprit c'est "prudence"... prend le temps de la réflexion et ne te jète surtout pas a l'eau sur un coup de tête. Combien de personnes ont eut recours a des manipulations "sans retour arrière possible" pensant que cela leur rendrait LEUR santé... :/
Par exemple le cas des dents dévitalisés: certes elles peuvent a elles seules provoquer immensément de graves problèmes, mais ceux qui décident de se les faire toutes enlever se retrouvent parfois avec d'autres problèmes encore plus durs a gérer, physiquement et émotionnellement... Bien sur parfois ça peut s'avérer salutaire, mais dans certains cas le traitement peut s'évérer pire que le mal initial et je le sais pour en avoir longuement parlé avec plusieurs malades qui ont vécus ça.

Les tests kinésio sont formels? Et bien soit, c'est une chose... mais la kinésiologie n'est pas une science absolue et bien des choses peuvent s’entremêler afin de rendre justement un test kinésio positif ou négatif. Je ne dis pas que ce n'est pas utile, loin de la...c'est TRES utile, mais attention aux conclusions trop hatives, voila tout... Il peut exister des relations "croisées" entre plusieurs facteurs en bouche (dents dominantes/dominées) qui font que par exemple la présence d'electrogalvanisme va spécifiquement impacter une dent et moins une autre... ou le fait que tu ai au jour d'aujourd'hui un amalgame sur une dent puisse fragiliser le comportement d'une autre dent. Tu peux ainsi voir apparaitre une "correction temporaire" avec une cale, qui pourrait potentiellement s'avérer ne plus rien coriger (ou même amplifier un déséquilibre) une fois que l'electrogalvanisme (ou le retrait de l'amalgame) a été corrigé. Il faut bien comprendre que rien n'est statique dans la bouche, c'est un équilibre précaire (encore un ;) ) qui s'opère en fonction des diverses problématiques rencontrées, les unes pouvant en cacher d'autres.
Voila pourquoi le retrait des gros blocages (sources métaliques majeurs, electrogalvanisme, amalgames) dans un premier temp est souvent une bonne méthode de travail, afin de juger ensuite des éléments qui restent a corriger a ce moment la. Personnellement je ne ferais pas de travaux complexe et potentiellement non définitif sur cette dent sans avoir épurer réellement ces premiers éléments, car tu pourrais malheureusement etre déçu du résultat par la suite. Ou sinon une solution potentiellement utile serait de faire faire une prothèse temporaire amovible, qui comblera l'espace actuel et que tu pourra garder pendant quelques mois, le temps de voir si "le jeu en vaut vraiment la chandelle"...il sera tjrs a temps de passer sur du définitif après si tu es sur de toi et que les changements opérés tiennent dans le temps.

Un très bon petit guide a ce sujet est celui ci: http://www.energetiquedentaire.fr/fr/publications , je te le conseille vraiment, c'est a mon sens super pratique et clair pour faire les meilleurs choix a ce niveau :)

Bon courage!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:15

Message de Gwalarn
----------------------------------------------

Bonjour Jibouille,
pour te répondre, j’ avais déjà déposé ma vingtaine d’ amalgames quand j’ ai acheté le Mora en 1993.

Pour la réponse immunitaire, normalement on ne doit être ni en Th1/17 (inflammation), ni en Th2 (réponse anticorps, tendance kyste/polype). Mais le système immunitaire reste en alerte, avec des lymphocytes T4 naifs, donc non différentiés.
C’ est en présence des cellules étrangères (bactéries, virus) ou des cellules du soi-modifié (ADN muté ou ayant intercalé un fragment de virus) que s’ active dans un premier temps la réponse NK par les lymphocytes Natural-Killers, capables de détruire directement ces cellules étrangères, sans l’ intervention du système HLA.

Si 3 heures après la présence de cellules étrangères persiste, des morceaux de membrane de ces cellules anormales sont captés par les lymphocytes T4 helpers, et présentés au système HLA qui active les lymphocytes T8 cytotoxiques. Et déclenche le syndrome grippal bien connu, fièvre, courbatures, inflammation.
Simultanément, ce stress va activer la réponse hormonale endocrinienne, ACTH, cortisol, adrénaline, dopamine…. On est dans la phase de lutte, sympathiconie
Si 12 heures après le problème n’ est pas réglé, il y a activation des lymphocytes B qui vont fabriquer en 1 semaine les anticorps adaptés à la situation. Exemple typique, la grippe qui se calme au 7ème jour quand le taux d’ anticorps permet le contrôle du virus !

Si les virus ou cellules modifiées disparaissent, on revient à la surveillance avec les T4 naifs.
Si ces cellules persistent, l’ organisme passe en inflammation chronique avec les Th17 ou cherche à les isoler en les contenant avec les anticorps Th2 et la tendance kyste/polypes.

L’or, le nickel et l’ indium freinent les NK;
Le mercure oriente vers Th2, ce qui rend difficile l’ éviction des virus.
Il faut supprimer le « signal mercure » en déposant le petit amalgame, ou en le neutralisant au Mora, ce qui va réduire la tendance Th2 sur le méridien d’ acupuncture où est la dent porteuse de l’ amalgame. Si le barrage/blocage au mercure n' est pas sur une dent mais ailleurs dans l' organisme, il peut être levé par ostéo, chélation, homéo ou mésothérapie....
Difficile de prévoir les réactions, il faut avoir en tête la règle des 5 éléments d’ acupuncture pour comprendre les effets d’ activation sur le méridien qui précède ou qui suit.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:16

Message de Gwalarn
-----------------------------------------

Bonjour Jibouille,
je me demande si je n’ai pas trop pollué le fil sur le protocole du Dr Shade avec mes réponses immuno, mais je continue un peu pour clarifier la notion de barrage, différente de l' intoxication pondérale.

jibouille a écrit:Et est-ce que toi en mora en te désensibilisant, tu as pu obtenir le même résultat immunitaire (retour en dominante TH1) qu'en enlevant physiquement le mercure?


L’éviction des barrages mercure était chez moi un préalable nécessaire (il y a 20 ans) pour restaurer une immunité normale, ces barrages (20 amalgames) orientaient en Th2. Je ne suis sorti ensuite de la réponse Th1 que 10 ans après, avec la neutralisation des barrages pesticides, quand j’ai réussi à me tester seul en kinésio et mental.
La seule neutralisation Mora des amalgames ne tient pas, il faut les enlever physiquement (sinon récidive du barrage assurée). Les enlever pour les barrages électriques et l' orientation Th2 plus que pour la pollution mercure toxique, dans un premier temps.

Les barrages sont des zones que le sytème immunitaire ne peut contrôler, nettoyer ou réparer par l’inflammation ou la nécrose, faute d’équipements enzymatique adapté,
Si le remède homéo bien prescris ne marche pas, l’aiguille d’ acu ne corrige pas le pouls, la correction ostéo ne tient pas, il a barrage.

Les barrages sont des blocages locaux par quelques molécules toxiques. Quantités très faibles.
La détox par chélations vise une quantité pondérale, métaux lourds stockés dans les tissus interstitiels, nerveux, endocrines, ou le cerveau. Avec toxicité dose dépendante. Ce n’ est pas la même chose, et peu de Mélodiens semblent faire cette distinction.

Lever ces barrages est un préalable avant de faire baisser le taux de mercure du corps par la détox. La chélation lève aussi certains de ces barrages, mais c' est beaucoup plus rapide avec les "contre mesures" électroniques ciblées localement des appareils Mora ou EAV (Eléctro-Acupuncture de Voll).
La levée des barrages donne des résultats cliniques rapides, mais le patient reste vulnérable à la récidive si on ne fait pas ensuite baisser le taux du toxique.

Exemple récent de barrage, Cinderelle a été très soulagée en retirant un barrage par fragment d’amalgame laissé dans l’ os sur méridien poumon (dent 46), et presque guérie ensuite en arrêtant son intoxication à l’ aluminium de la cruche Britta.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:16

Message de Gwalarn
--------------------------------------

beacam a écrit: l'electrogalvanisme a t-il un impact sur le SI en TH1 OU TH2


Boujour Béacam,
l' électrogalvanisme aura un impact par l' intermédiaire des métaux relargués.
Les couronnes Nickel et Or vont freiner l' activation des NK, donc secondairement les Th1 car les NK sécrètent l' interleukine 2 qui active la différentiation Th1 des lymphocytes T naïfs.
L' électrogalvanisme d' amalgames induit un relargage de cuivre, zinc, argent, dont la carence freine NK et Th1. Et parfois d' indium pour les amalgames couleur noir. L'indium freine l'interleukine 12 et donc les NK comme l' or et le nickel.

Mais en général c'est l'effet Th2 du mercure qui semble prépondérant, comme signalé sur le schéma du Dr Shade.
Peut-être en créant un déficit de sélénium nécessaire à l' activation NK/Th1.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:17

Message de Gwalarn
--------------------------------------

jibouille a écrit:Saleté de mercure.....il y a des remèdes spécifiques pour neutraliser son effet en homéo? Tous les mercurius j'ai testé différentes dilutions, ça mobilise quand même sacrément!
viewtopic.php?f=58&t=5423


Personellement, j' ai remarqué que Cinnabaris est un marqueur de vapeurs de mercure perturbantes. En général à partir de 3000 µg/M3 en bouche à l' analyseur de Jérome. Et trop de vapeurs de mercure se traduit en premier par des règles sur-abondantes chez les dames. Et à partir de 500/600 µg par des idées en pagaille, presque délirantes ...

Autrement pour mobiliser doucement, il vaut toujours mieux en homéo par commencer par un végétal que par un minéral.
Donc préférer Mézéréum à Mercurius, ce sera moins brutal.
En basse dilution 4 ou 5 CH pour mobiliser en vue de l'élimination par le chélateur, ou 9 CH pour freiner l' effet du mercure.
(Source: cours de Colette Gourgues, prescrire l'homéopathie selon les règles de l'énergétique chinoise)
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:17

Message de jibouille
-------------------------------------------

Gwalarn a écrit:Bonjour Jibouille,
je me demande si je n’ai pas trop pollué le fil sur le protocole du Dr Shade avec mes réponses immuno


Oui c'est un peu hors sujet mais c'est tellement intéréssant et profitable pour les mélodiens que on fera l'impasse cette fois [img]images/icones/icon15.gif[/img] . Idéalement pti_gars dira qu'il faudrait recréer un autre sujet, du style "barrages immunitaires freinant la détoxification....." mais la il est pas la alors on peu flooder tranquille quelques jours [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Les barrages sont des blocages locaux par quelques molécules toxiques. Quantités très faibles.
La détox par chélations vise une quantité pondérale, métaux lourds stockés dans les tissus interstitiels, nerveux, endocrines, ou le cerveau. Avec toxicité dose dépendante. Ce n’ est pas la même chose, et peu de Mélodiens semblent faire cette distinction.


J'ai suis également intimement persuadé, au même titre que les barrages émotionnels d'ailleurs qui emprisonnent des stocks importants parfois de toxines. Mais tout le problème est de trouver un thérapeute assez compétent en kinésio ou bio-résonance pour trouver ces barrages, et ayant la même vision du problème. La ça devient plus compliqué. Et effectivement on gagnerai probablement énormément de temps à s'occuper de ces barrages avant d'entreprendre une détox plus lourde, mais faut de gens compétent pour nous aider c'est pas simple finalement. Alors parfois, en allégeant son stock de ML on arrive à lever des barrages aussi....coup de bol

Personellement, j' ai remarqué que Cinnabaris est un marqueur de vapeurs de mercure perturbantes. En général à partir de 3000 µg/M3 en bouche à l' analyseur de Jérome. Et trop de vapeurs de mercure se traduit en premier par des règles sur-abondantes chez les dames. Et à partir de 500/600 µg par des idées en pagaille, presque délirantes ...

Autrement pour mobiliser doucement, il vaut toujours mieux en homéo par commencer par un végétal que par un minéral.
Donc préférer Mézéréum à Mercurius, ce sera moins brutal.
En basse dilution 4 ou 5 CH pour mobiliser en vue de l'élimination par le chélateur, ou 9 CH pour freiner l' effet du mercure.
(Source: cours de Colette Gourgues, prescrire l'homéopathie selon les règles de l'énergétique chinoise)


Super merci! [img]smile/thumb.gif[/img]
Je vais essayer ça, c'est vrai que mercurius j'avais retenté mais ça s'est mal terminé pour moi, et j'en paye encore l'addition [img]images/icones/icon15.gif[/img]
En tout cas n'hésite pas à nous faire part de ton expérience quand tu le sens Gwalarn, elle est toujours la bienvenue ;)
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:18

Message de un_ptit_gars
----------------------------------------------

Très bonnes infos que tu nous livre la gwalarn, merci!

Gwalarn a écrit:La seule neutralisation Mora des amalgames ne tient pas, il faut les enlever physiquement (sinon récidive du barrage assurée). Les enlever pour les barrages électriques et l' orientation Th2 plus que pour la pollution mercure toxique, dans un premier temps.


Mon expérience perso va clairement dans ce sens la également, quelquesoit la manière de "réinformer" le malade, en mora ou avec d'autres équipements de biorésonance, si ce vérrou (ou blocage, on parle de la même chose) reste en place, les choses ne pourront réellement avancer sur du long terme. Et une réinformation répétée n'est pas la solution d'ailleurs, car si le corps reprend irrémédiablement ses "habitudes" c'est bien que quelquechose en amont l'empèche de basculer dans un autre état et qu'il faut agir sur cet aspect la avant toute autre chose.

Les barrages sont des zones que le sytème immunitaire ne peut contrôler, nettoyer ou réparer par l’inflammation ou la nécrose, faute d’équipements enzymatique adapté,
Si le remède homéo bien prescris ne marche pas, l’aiguille d’ acu ne corrige pas le pouls, la correction ostéo ne tient pas, il a barrage.

Les barrages sont des blocages locaux par quelques molécules toxiques. Quantités très faibles.
La détox par chélations vise une quantité pondérale, métaux lourds stockés dans les tissus interstitiels, nerveux, endocrines, ou le cerveau. Avec toxicité dose dépendante. Ce n’ est pas la même chose, et peu de Mélodiens semblent faire cette distinction.

Lever ces barrages est un préalable avant de faire baisser le taux de mercure du corps par la détox.


C'est très bien expliqué, et tout a fait juste a mon sens :)
Il y a réellement une différence a faire entre une toxicité "dose dépendante" et un barrage qui quelquesoit la "quantité" bloque en amont. Les barrages les plus courant se situent dans la bouche via les amalgames, métaux divers et electrogalvanisme, dents mortes, et puis surtout sur les cicatrices (de dents arrachés ou d'ailleurs sur le corps suite a une opération par exemple).
J'ai également appris a voir les changements que cela apporte sur un petit appareil d'EAV dont je dispose, et on voit bien que la circulation énergétique est souvent très perturbé (en hypo ou en hyper) sur ces zones de vérrou, et je te rejoint carrément sur le fait que tout ceci devrait etre levé avant d'attaquer une chélation. D'ailleurs dans mon cas, mis a part l'IMD que je prend régulièrement, je n'ai plus fait de programme de detox depuis longtemps deja, car j'ai en amont des vérrous dentaires a lever: au programme remplacement de deux couronnes et bridge céramo-métaliques, un fragment d'amalgame résiduel qui était passé inaperçu jusqu'a présent, une dent dévitalisé et mal soignée sur le méridien rate/pancréas qui me plombe la digestion depuis 2 ans, un site d'extractions de molaire qui est clairement cicatriciel, et de probables cavitations dont je vais tenter au mieux de m'occuper sans passer par la case "opération"... voila deja plusieurs de mes vérrous actuel qui sont un prérequis pour la suite, et je concentre mes efforts en grande partie sur cet aspect la, car je sais que le reste ne pourra réellement avancer tant que ça ne sera pas vraiment réglé, et ce même si en parrallèle j'ai réglé pas mal de soucis émotionnels ou que j'ai trouvé des "béquilles" sous formes de compléments qui m'aident a être quasi-normal aujourd'hui dans ma vie de tous les jours.
J'ai envie d'aller bien au dela de ces béquilles, et ça nécéssite un vrai travail en amont sur ces barrages/vérrou en bouche... je commence d'ailleurs demain mon marathon dentaire, avec un dentiste holistique qui commence par m'enlever de bridge, en vu de le remplacer par du zirconium :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 08:18

Message de Gwalarn
--------------------------------------------

Bien vu Ptit Gars, et une fois le métal enlevé, n' oublie pas de réinformer les avéoles dentaires en neutralisant E223 (sulfites), arsenic (nécro pour tuer le nerf), Rockless, parachlorophénol camphre, crésatine, désocclusol (EDTA), trioxyméthylène (formol), en bref tous les produits qui ont été mis dans tes dent il y 5, 10 ou 40 ans. Celà devrait réparer les éventuelles cavitations.

Bon courage pour tes soins.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede jibouille » Mer 11 Mar 2015 12:03

J'ai envie d'aller bien au dela de ces béquilles, et ça nécéssite un vrai travail en amont sur ces barrages/vérrou en bouche... je commence d'ailleurs demain mon marathon dentaire, avec un dentiste holistique qui commence par m'enlever de bridge, en vu de le remplacer par du zirconium


Tu va voir celle à côté du jardin des plantes aussi? [img]images/icones/icon17.gif[/img]

Comment détecter un barrage cicatriciel sur les dents de sagesses extraites par exemple? Avec un peu de pratique ça peut se tester sois-même en kinésio?
Et comment le corriger surtout?
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2882
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 14:21

jibouille a écrit:Tu va voir celle à côté du jardin des plantes aussi? [img]images/icones/icon17.gif[/img]


Non, la dentiste en périphérie de toulouse (qui bosse avec son mari, on en parle en MP si tu veux), et qui est franchement sympa et passionné d'énergétique aussi. Je l'ai revu plusieurs fois et on a pu échanger librement sur la santé dentaire en relation avec les énergies, méridiens, faire des test kinésio, elle est ouverte je suis content de travailler sur la bouche avec une personne comme ça, ça facilite le processus. Par contre je ne pense pas qu'elle ait conscience réellement de l'impact des dents mortes et des NICO, c'est l'étape au dessus ça :gla:
Après celle dont tu me parle est peut etre aussi très bien, je ne la connais pas.

Comment détecter un barrage cicatriciel sur les dents de sagesses extraites par exemple? Avec un peu de pratique ça peut se tester sois-même en kinésio?


Tout a fait, a mon sens il y a plusieurs moyens pour détecter ça:

- En kinésio ça se test relativement bien, la plupart du temps on peut le voir de cette manière la. N'oubli simplement pas de faire jouer les règles des "chaines musculaires droite/gauche" et donc mettre en relation pied/doigt/dent de manière adéquate pour que ça soit parlant!

- Avec un apareil d'EAV (ça doit pouvoir se trouver pour pas très cher maintenant, pas besoin de truc sophistiqué, qui fasse juste des mesures basiques des méridiens, avec afficheur avec aiguilles par exemple): si y a un perturbation dans la mesure sur la gensive ou était la dent (bien moins qu'une dent saine a coté, ou bien plus), c'est qu'il y a un barrage présent. Ce type de mesure peut d'ailleurs servir pour voir les barrages sur dents dévitalisés, couronnés, etc. J'ai retrouvé un article intéréssant sur le net d'un dentiste qui disait justement que l'astuce principale dans ce mesure consistait a faire les mesures, tapoter un peu la dent en question (pas comme une brute qd même.. ;) ) et refaire les mesures juste après. Une dent ou la mesure avant/après change nettement est une dent ou il a un barrage (qu'il soit bactérien, NICO, métallique, osseux, electrovibratoire, etc.)

- Avec de la biorésonance, on peut avoir une idée (dégrossir) et des indications sur de possibles soucis a ce niveau la dans l'ensemble de la bouche, mais a mon sens ça ne fais pas office de diagnostic réellement, il faut confirmation avec EAV ou kinésio après.

- Sur un barrage bactérien/Nico dans l'OS, l'appareil Cavitat est ce qu'il se fait de mieu, mais je pense que ce que vois cet appareil peut etre au préalable supposé encore une fois en kinésio ou EAV.

Et comment le corriger surtout?


Si tu savais toutes les idées que j'ai en tête jib...mon cerveau me donne des pistes chaque jour, j'ai 2 feuilles remplies de "trucs" a essayer ;) pour travailleur les infections, Nico, réinformation énergétique des composés toxiques mis en bouche, etc etc... Mais comme mes idées et techniques sont quasiment tjrs un mix entre "plantes" et techniques énergétiques (courants, fréquences, magnétisme), un prérequis obligatoire pour moi est de ne plus avoir un moindre métal dans la bouche...ça sera bientot le cas, et crois moi j'ai hate tellement j'ai d'idées a mettre en avant!
Je détaillerais par la suite celles qui sont les plus concluantes, car comme c'est de "l'expérimental maison", je préfère pas balancer ça comme ça, ça pourrait plus prêter a confusion qu'autre choses pour le moment (pour ceux qui ne sont pas "energetico-aware" comme moi :gla: )

Sinon dans le plus "conventionnel" pour le traitement des cicatrices, y a la neuraltherapy qui consiste à injecter localement un anesthésique dans la zone a problème, car aussi curieusement que cela puisse paraitre, ça va aider a remettre en route la régénération des tissus et le retour de la circulation sanguine. Klinghardt utilise bcp cette technique pour les cicatrices, mais il y a pas mal de thérapeutes/dentistes en france qui savent aussi le faire.
Le simple faire de masser régulièrement et quotidiennement la gensive incriminé avec les bonnes huiles essentielles (ou homéopathie adéquate) peut lever certains barrage purement cicatriciels, car cela redonne du mouvement dans les tissus et c'est une base essentielle.
Je sais que les thérapeutes NAET disent pouvoir lever des blocages cicatriciels également, tout comme peuvent le faire des neurostimulateurs comme les appareils SCENAR/COSMODIC appliqués sur les zones a problèmes (même si il faut chercher des appliques non standard pour traiter dans la bouche et dans une zone très petite et précise).

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede jibouille » Mer 11 Mar 2015 17:41

Merci pour ces précisions! ;)

Bon vivement qu'on ai quelques appareils à notre disposition pour tester tout ça! C'est vraiment bien trop long et coûteux d'y aller par tâtonnement, il faut vraiment pouvoir mesurer réellement pour avancer.

Si tu savais toutes les idées que j'ai en tête jib...


Super cagnotte de 13 millions d'euro vendredi.... [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Sinon dans le plus "conventionnel" pour le traitement des cicatrices, y a la neuraltherapy qui consiste à injecter localement un anesthésique dans la zone a problème


Gwalarn parle souvent aussi des anesthésiants justement, les curares qui perturbent aussi beaucoup sur le plan énergétique lorsqu'ils sont mal éliminés, c'était mon cas j'ai réussi à désensibiliser en mora, je ne connais pas cette technique mais suivant les produits utilisés ça peut être à double tranchant peut-être...
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2882
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede un_ptit_gars » Mer 11 Mar 2015 20:35

jibouille a écrit:Bon vivement qu'on ai quelques appareils à notre disposition pour tester tout ça! C'est vraiment bien trop long et coûteux d'y aller par tâtonnement, il faut vraiment pouvoir mesurer réellement pour avancer.


Ouaip tu l'a dis... je pense que le cavitat pourrait etre un premier investissement utile pour chaque mélodien, même si bien d'autres le seront par la suite aussi, je n'en doute pas! Vivement qu'on mette tout ça en place...je pense que nous ne serons pas les seuls intéréssés ;)

Super cagnotte de 13 millions d'euro vendredi.... [img]images/icones/icon15.gif[/img]


Entre les idées et intutions sur soi-même et la précisions des chiffres du loto, il y a qd même un pas! :lol:

Gwalarn parle souvent aussi des anesthésiants justement, les curares qui perturbent aussi beaucoup sur le plan énergétique lorsqu'ils sont mal éliminés, c'était mon cas j'ai réussi à désensibiliser en mora, je ne connais pas cette technique mais suivant les produits utilisés ça peut être à double tranchant peut-être...


A voir en effet quel produit est utilisé, mais tu devrais qd même te renseigner sur la méthode car c'est très efficace sur les cicatrices et réellement reconnu et éprouvé depuis longtemps. Au pire tu réinforme après en biorésonance ;)
Après jdis ça mais perso je compte bien m'en sortir avec des techniques énergétiques/electriques pures, on en reparlera ensemble de toute manière.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11097
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: VUE GLOBALE: Les sources pathogènes intra-buccales

Messagede jibouille » Jeu 12 Mar 2015 11:55

Entre les idées et intutions sur soi-même et la précisions des chiffres du loto, il y a qd même un pas


Non je disais ça pour que tu puisse concrétiser tes idées plus rapidement :D


Autre technique que j'ai lu sur le site d'un dentiste, je sais pas ce que ça vaut

Il existe certains tests de mise en relation entre les
dents et les symptômes, notamment la douleur. Voici
d'ailleurs un test simple que chacun peut effectuer et
qui peut vous motiver à entreprendre une thérapeutique
d'élimination des foyers dentaires. Faites un tout
petit peu de pâte (une noisette) constituée d'huile
d'olive, de sel fin et d'argile. Rajouter
éventuellement une à deux gouttes d'huile essentielle
de girofle. Frictionner avec cette pâte la gencive de
vos bridges, couronnes, dents dévitalisées, dents
entartrées et même les anciennes zones d'extraction
qui comportent peut-être des cavitations. Si vos
symptômes s'améliorent sur le moment ou dans la
journée qui suit, il y a beaucoup d'espoir que vos
problèmes de santé s'améliorent rapidement après
l'élimination de vos foyers dentaires.


http://michel.raynaud.pagesperso-orange ... _garel.htm
Avatar de l’utilisateur
jibouille

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 2882
Inscription: Lun 13 Aoû 2012 10:24
Localisation: 66

PrécédenteSuivante

Retourner vers Impact de notre bouche sur notre santé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron