Les chélations chimiques

Les présentations et documents fournis par les experts mondiaux
Règles du forum
Vous pouvez joindre ici les documents importants que vous disposez et qui sont relatifs aux traitements des métaux lourds, de lyme, de l'autisme, ....

L'équipe d'admin se réserve cependant le droit de retirer tout document qui n'aurait pas sa place ici.

Messagede cédric » Jeu 7 Avr 2011 23:17

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES CHELATIONS CHIMIQUES
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Contributeurs : Cédric, Pti gars, Hazy
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1) Les chélateurs
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


a) A quoi servent les chélateurs ?

Chélater vient du mot grec chele qui signifie pince.

Les chélateurs sont des substances qui vont se lier avec les métaux dans l'organisme pour que nous puissions les faire sortir.

Selon qu'ils sont hydrosolubles et/ou liposolubles ils peuvent retirer les métaux de l'extra-cellulaire voir les sortir de l'intra-cellulaire et du système nerveux (et donc le cerveau).

Avant de pouvoir en tenir un fermement, le chélateur va se lier temporairement avec des métaux qui vont être déplacés dans l'organisme sans forcement ensuite en sortir.

b) Quels sont les chélateurs susceptibles d'être utilisés ?

Les chélateurs couramment utilisés sont le DMPS, le DMSA, l'ALA (acide alpha-lipoïque), l'EDTA.

Selon les cas, ils peuvent être pris en injection intraveineuse, prise orale, suppositoires, injection intra-musculaire, prise sublingual.

Le traitement le plus courant proposé par les rares médecins qui s'occupent du problème d'intoxication au mercure, consiste à l'administration de DMPS en IV.

DMPS

Le DMPS sort les métaux dans l'ordre suivant : zinc, étain, cuivre, arsenic, mercure, plomb, fer, cadmium, nickel, chrome

Il en résulte qu'en cas de forte présence de cuivre, le DMPS va d'abord le sortir ce qui va minimiser la sortie du mercure. On parle de bouchon de cuivre.

Le DMPS est hydrosoluble et ne chélate que le milieu extra-cellulaire. Il est le produit qui sort la plus grande quantité de mercure en début de traitement d'intoxication au mercure (si pas d'excès de cuivre).

[Cutler] La demi-vie du DMPS est de 8 heures.

DMSA

Le DMSA sort principalement le mercure et le plomb.
C'est une substance hydrosoluble et un peu liposoluble ce qui lui permet de chélater le milieu intra-cellulaire en plus de l'extra-cellulaire.
Elle est fortement suspectée de pouvoir passer en partie à travers la barrière sang-cerveau.

[Cutler] La demi-vie du DMSA est de 4 heures.

ALA

L'acide alpha lipoïque chélate le mercure, l'arsenic.
Cette substance est hydrosoluble et liposoluble et peut chélater l'intégralité de l'organisme.

[Cutler] L'ALA diminue l'excrétion du zinc, cuivre, cadmium et le mercure organique et augmente celle du mercure inorganique.

[Cutler] La demi-vie de l'ALA est de 3 heures.

EDTA

C'est un chélateur du plomb mais peu efficace avec le mercure.
Il est hydrosoluble.

[Dr.Joachim Mutter] l’EDTA, qui inhibe normalement les effets nocifs des métaux lourds comme le plomb, n’a aucun effet inhibiteur sur la toxicité du mercure, et peut même l’aggraver.

Penicillamine (Cuprimine)

C'est du diméthylcysteine donc qui ne contient qu'un groupe thiol. C'est un mauvais chélateur qui provoque de nombreux effets secondaires car il déplace plus les métaux qu'il n'arrive à en faire sortir.

c) Que se passe-t-il au niveau moléculaire ?

Les chélateurs couramment utilisés sont : le DMPS, le DMSA et l'ALA (acide alpha-lipoïque). Ils contiennent du soufre qui a une grande affinité avec le mercure.

Le DMSA et le DMPS contiennent chacun deux groupes thiols (SH).
L'ALA contient en fait un pont disulfure S-S qui par réduction se casse et forme aussi deux groupes thiols.
Ces thiols sont un peu comme des pinces qui vont "tenir" le mercure pour le faire sortir.

Le Glutathion ou la cystéine ne contiennent qu'un groupe thiol (qu'une pince) donc il faut deux molécules pour tenir le mercure.
Le MSM ne contient que du soufre et aucun groupe Thiol. Cependant ce soufre pourrait permettre la fabrication de cystéine.

[Klinghardt] Placer du glutathion ou du DMPS sur la peau ne va pas les faire aller dans le sang mais à l'intérieur des nerfs. Par les nerfs ils vont passer directement dans le cerveau.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2) Les types de chélations
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


a) Injection intra-veineuse

b) Prise orale avec périodicité faible

c) Prise orale avec périodicité elevée

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
3) Les protocoles de chélations
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Introduction et information générales sur les protocoles:

Afin de bien réussir une détoxification, et au dela de l'agent chélateur utilisé (chimiques ou naturels), l'aspect primordial a mettre en oeuvre réside sur la manière dont on va procéder pour réaliser la chélation. En effet, le fait d'utiliser un chélateur connu tel que le DMPS/DMSA ne garantie pas la réussite quand à la "sortie" des métaux lourds du corps. Certaines personnes ont magnifiquement réussie leur chélation, d'autres ont au contraire reculer et buté sur des obstacles, et un des aspects les plus important réside donc dans la manière dont on va utiliser le chélateur lui-même.

La majorité des docteurs chélateurs proposent une seule méthode, qui consiste a injecter par intraveineuse l'agent chélateur (DMPS ou DMSA la plupart du temps), mais cette méthode comporte, a nos yeux, plusieurs désavantages important:

- Le prix souvent très excessif de l'injection

- Le déplacement jusqu'au cabinet des très rares docteurs chélateurs en France

- Et surtout le fait que une intraveineuse de DMPS/DMSA est un peu comme "une bombe" lachée au milieu du corps: une très forte quantité de chélateur se retrouve alors dans le corps en un court instant, ce qui a pour effet qu'une forte quantité de métaux toxiques vont être "mobilisés" (= remués). Le problème majeur a ce niveau est que le corps, dans sa grande intelligence, avait au préalable tout fait pour que les produits les plus toxiques soient capturés dans les endroits les moins nocifs, et que ce grand remue ménage peut avoir pour effet que les métaux toxiques risquent d'aller se redéposer ailleurs (et parfois dans des endroits pires, comme le foie, cerveau, SNC). En fonction des capacités naturelles d'élimination du corps, de l'état des organes d'élimination (reins, foie, colon, peau, poumons), une partie plus ou moins grande des métaux remués ne seront pas éliminés avec le chélateur, et iront se reloger ailleurs... et pour les personnes les plus fragiles, les plus affaiblies, cette redépose peut-être l'équivalent d'un grand pas en arrière.

Il y a donc une grande prudence a avoir a ce niveau et chaque intraveineuse se comporte donc comme une arme a double tranchant, en fonction de l'état profond de la personne qui la réalise: parfois ça se passe très bien, parfois ça se passe très mal...ce qui a amené d'autres médecins mondiaux a réfléchir sur comment pratiquer une chélation + sure, et qui ne comportent pas de tel risques: le protocole d' Andy Cutler était né.

Ce protocole réside sur le fait de créé un "flux d'élimination constant", à l'opposé donc de la méthode des IV qui envoie une grande quantité d'un coup. L'avantage de la méthode de Cutler est donc que l'on prend, chez soi, de faibles quantités de chélateur, toutes les 3H/4H, pendant 2 ou 3 jours. Ainsi, la mobilisation des métaux est progressive, et ceux qui sont mis en circulation et non éliminés par une prise, le sont par la prise suivante qui a lieu quelques heures après. Il y a donc la mise en place d'un flux constant d'élimination sur une durée plus longue et cela comporte bcp moins de risques sur le long terme. Bien entendu cela n'est pas non plus sûr à 100%, dans le sens ou chacun doit définir sa propre dose, en fonction de son poid, sa santé en général, et faire des essais afin de trouver la dose qui lui convient.
La chélation de type Cutler est donc pratiqué très courament aux USA et nous la préconisons ici sur mélodie, car elle est plus douce et plus adaptés aux malades.
Cela dit, comme elle se passe chez soi et sans médecin, il est bien plus sage d'en informer son médecin chélateur et de lui demander de vous suivre régulièrement, en vous proposant les analyses sanguines importantes a faire lors de toute chélation longue (principalement état des reins et du foie)

C'est a partir de ce protocole Cutler, qu'un ancien membre du forum a proposé une variante, issu de ses propres essais, qu'il a baptisé MIDORA (mini-doses-rapprochés). Les posts qu'il a créé a ce sujet exposent en détail la manière dont il proposait d'utiliser le DMPS/DMSA a ce sujet, en spécifiant les doses qu'il a suposé comme étant adécquates en fonction du poid. Il faut donc comprendre que même si l'on en parle courament sur le forum depuis, le midora, n'est rien d'autre que le protocole de Andy Cutler lègérement adapté (pour utiliser notament des gouttes de DMPS liquide).

Il n'y a donc PAS de protocole Midora officiel que le forum mélodie recommande, tout bonnement parceque ce protocole n'en ai pas vraiment un...il ne faut donc pas que les membres tombent dans le piège de vouloir suivre a la lettre les explications/démonstrations de Joelsylvie dans ces présentation qui en parlent, mais plutot suivre la trame générale, comprendre le mécanisme progressif d'introduction du chélateur proposé, et adapter en fonction de son ressenti et ses essais.

Certain feront donc des "Midora" de DMSA, d'autres de DMPS, d'autre encore de coriandre ou de zeolite! Certain le feront pendant 1 jour, d'autre 2 ou 3 jours d'affilés, espacés de 2H, 3H ou encore 4H entre chaque prise... bref vous l'aurez compris: il faut savoir adapter, faire des essais et corriger en fonction. Ce protocole étant une incitation a l'utilisation des produits détoxifiant/chélateur par petites doses régulières...surement pas une parole d'évangile a suivre à la lettre et la virgule près ;)

Peut-être devrions nous tout simplement parler de "protocoles aux flux d'évacuation continus" a la place...


a) IV de DMPS

b) Cutler

En cutler, il y a des formules pour trouver la dose de départ des chélateur en fonction du poids.
Pour commencer du Cutler il faut du DMSA (ou du DMPS). L'ALA vient plus tard.
Il faut déterminer la dose de départ par prise.

--------------------------------------------------------
Pour le DMSA et l'ALA (normal pas du R-ALA) :
0.25mg à 1 mg pour 1kg
Pour un enfant de 10kg par exemple ça fait : entre 2.5mg et 10 mg.
--------------------------------------------------------

Voila, disons que vous commencez à 6.25mg par prise ce qui me semble raisonnable.
- il faut prendre 6.25mg de DMSA toutes les 4 heures à heure fixe.
Par exemple : 6:00 - 10:00 - 14:00 - 18:00 - 22:00 - 02:00

- Vous faites ça pendant 2,5 jours (seulement deux nuits) ou 3 jours minimum.
- Si vous loupez une prise de plus d'une heure, vous arretez le round de chélation.
- Si les effets secondaires ou symptômes ne sont pas supportables, vous arretez le round de chélation
- Lorsque vous arretez le round, il faut donner du charbon super-activé
- Après la chélation, il faut attendre au moins le nombre de jours de chélation que vous viennez de faire avant d'en refaire une.
Par exemple : si le petit prend du DMSA pendant 3 jours, il faut le recharger en compléments pendant au moins 3 jours avant de pouvoir recommencer.

Si le round a été arreté parce que les symptômes n'étaient pas supportables, il faut rééssayer avec une dose plus petite.

--------------------------------------------------------
En résumé pour le DMSA :
- 6.25mg de DMSA toutes les 4 heures pendant 3 jours (nuit comprise)
- charbon activé si possible (faudra calculer la dose)
- repos pendant au moins 3 jours.


c) MIDORA

Le MIcro DOse RApprochée consiste à prendre une molécule ( pas forcément un chélateur ) par petites quantités de manière rapprochée sur de brèves périodes, appelées ici " round ".

C'est une méthode similaire aux médicaments " LP", dits à libération prolongée.

Pourquoi ? Chaque produit à une demi vie, période au delà de laquelle il a perdu la moitié de son activité. Le but est donc de maintenir dans l'organisme un taux constant et efficace d'une molécule, sans à-coup. Une prise unique entraine une hausse brutale du taux sanguin de la molécule, une activité maximale pendant la période de la demi vie, et une baisse exponentielle de l'activité de cette molécule par la suite.

C'est donc un " choc " thérapeutique. Violent, cela peut dépasser les capacités de l'organisme. Si l’organisme est dépassé, alors une certaine quantité du produit sera " gâchée ", on peut avoir des effets secondaires, des crises d'élimination ...

Tandis qu'avec des micro doses rapprochées, on a une activité maximale et optimale tout au long du round, et un risque minimal de dépassement des capacités ou d'effet de bord.

Cependant, un midora est une méthode, un concept, applicable à tout, pour tous, de manière totalement individualisable.

Dans le cadre d'un midora de DMPS par voie orale, par exemple. On utilise souvent sur le forum les doses testées par les anciens. Mais rien n'est figé, tout dépend de vos objectif, de la capacité de votre organisme. Si la posologie type du DMPS en voie orale est de, par exemple, 100mg par jour, c'est à vous de faire vos propres midora.

Toujours commencer doucement. TOUJOURS UN EXEMPLE, PAS UNE DIRECTIVE :

1e round: 1 goutte toutes les 4 heures, charbon toutes les 4 heures, à deux heure d'interval du DMPS. Ce round pour vérifier que vous supportez bien le produit et la méthode.
2e round : 3 gouttes.
3e round: 5 gouttes. La, vous sentez que c'est trop. Première prise, grosse réaction d'élimination. Ne forcez pas. Annullez le round. Faites une pause, prenez le temps d'éliminer.
4e round, 3 gouttes.
5e round, 3 gouttes.
6e round, 4 gouttes. Ca ce passe bien.
7e round, 5 gouttes. Cette fois ça se passe bien.

Etc Etc Etc ...

Le midora est une méthode douce, modulable, prudente et autonome de chélation. Cela nécessite simplement d'intégrer le concept et d'en respecter les bornes :

Intervalle entre les rounds pour éliminer
intervalle entre les prises d'un round en correspondance avec la demi vie du produit
Respect des réactions du corps.

DANS TOUS LES CAS, IL EST CONSEILLE DE TOUJOURS UTILISER DES MOLECULES PRESCRITES PAR DES MEDECINS, QUE VOUS AVEZ DEJA PRISES, POUR PARER A TOUTE REACTION ALLERGIQUE.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement.
http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=29&t=2869
Avatar de l’utilisateur
cédric

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 688
Inscription: Jeu 27 Jan 2011 07:00

Re: Les chélations chimiques

Messagede marie-louise » Sam 5 Nov 2011 10:48

Avec le DMSA il y a aussi le protocole de Mélet : 600 mg une fois/semaine à jeun.
Et celui du doc du sud : de faibles doses , 2 fois/jour à distance des repas, un jour sur deux (c'est celui que j'ai suivi)
MIDORA est Cutler adapté par Joël.
Dernière édition par marie-louise le Dim 22 Juil 2012 18:15, édité 1 fois.
marie-louise

Sage de l'intoxication
Sage de l'intoxication
 
Messages: 2205
Inscription: Jeu 2 Nov 2006 07:00
Localisation: Nice

Re: Les chélations chimiques

Messagede marelle38 » Sam 21 Juil 2012 18:45

bonjour Raphe
bienvenue parmi nous
mais si tu veux avoir des réponses, il est préférable que tu nous en dise un peu plus sur toi et ton parcours,
dans le sujet présentation des membres.
J'ai décidé de positiver..... c'est bon pour la santé...
Avatar de l’utilisateur
marelle38

Chercheur de vérités
Chercheur de vérités
 
Messages: 1446
Inscription: Mer 22 Fév 2012 11:23

Re: Les chélations chimiques

Messagede raphe01 » Dim 22 Juil 2012 10:47

marelle38 a écrit:bonjour Raphe
bienvenue parmi nous
mais si tu veux avoir des réponses, il est préférable que tu nous en dise un peu plus sur toi et ton parcours,
dans le sujet présentation des membres.



ok merci
raphe01

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 6
Inscription: Ven 20 Juil 2012 21:09
Localisation: bourg en bresse

Re: Les chélations chimiques

Messagede raphe01 » Ven 27 Juil 2012 11:39

ça se trouve ou pour remplir la présentation des membres?!
raphe01

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 6
Inscription: Ven 20 Juil 2012 21:09
Localisation: bourg en bresse

Re: Les chélations chimiques

Messagede soizic » Sam 28 Juil 2012 00:41

hello raphe !
[img]images/icones/icon10.gif[/img]
bienvenu sur le forum
Pour la rubrique "présentation des membres?, plus que quelques clics ...:tu vas dans "index du forum" et là la présentation de chacun des membres c'est la 3 ème ou 4ème rubrique ou bien tu peux cliquer direct sur ce lien pour y accéder http://www.forum.melodie.fr/phpBB3/viewforum.php?f=1
arrivé là, il y a écrit "nouveau * " en rouge en haut à gauche ,cliques dessus et là tu peux écrire ton message de présentation et tu lui donnes un titre, genre: présentation de raphe ou autre formule de ton choix .
à très bientôt
soizic

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 231
Inscription: Jeu 7 Juil 2011 00:51
Localisation: Finistère Sud

Re: Les chélations chimiques

Messagede un_ptit_gars » Dim 29 Juil 2012 18:05

soizic a écrit:hello raphe !
[img]images/icones/icon10.gif[/img]
bienvenu sur le forum
Pour la rubrique "présentation des membres?, plus que quelques clics ...:tu vas dans "index du forum" et là la présentation de chacun des membres c'est la 3 ème ou 4ème rubrique ou bien tu peux cliquer direct sur ce lien pour y accéder http://www.forum.melodie.fr/phpBB3/viewforum.php?f=1
arrivé là, il y a écrit "nouveau * " en rouge en haut à gauche ,cliques dessus et là tu peux écrire ton message de présentation et tu lui donnes un titre, genre: présentation de raphe ou autre formule de ton choix .
à très bientôt


Merci d'aider les pti nouveaux soizic!! :)

A bientot! :hello:

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10982
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Les chélations chimiques

Messagede un_ptit_gars » Mar 21 Aoû 2012 16:08

MAJ du 21/08/2012:

Synthèse mise a jour suite à la réponse a ce post: viewtopic.php?f=62&p=67624#p67624

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10982
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse


Retourner vers Documents et téléchargements utiles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités