Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Regroupement de tous les sujets abordés et les échanges des membres

Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Dim 22 Mai 2016 11:54

Salut les amis,

Aujourd'hui j'ouvre ce nouveau sujet car je considère que c'est ici un élément capital pour tout ceux qui ont des problèmes de posture / asymétyrie du corps: ce problème est a considérer fortement, car les mécanismes de compensation des chaines musculaires cela peut avoir des effets très forts a distance sur la sphère neurologique, la digestion, et toutes les problématiques d'oxygénation des organes...donc ce n'est pas rien!

Depuis quelques années de plus en plus de dentistes et autres thérapeutes dans le monde ont fait le liens capital qu'il y a entre l'occlusion adaptée et les mécanismes qui régulent la posture. Naviguant a contrecourant ds directives classiques dans le domaine, qui indiquent que les yeux, oreilles et pieds sont les 3 organes majeurs de la proprioception, ces dentistes/thérapeutes ont qd a eux mis en avant le fait que le capteur principal (sur lequel les autres s'apuient ensuite) est bel est bien l'occlusion et la hauteur dentaire. Via les informations transmises au nef trijumeau et aux sutures craniennes, le rétablissement d'un axe correct occlusal peut etre un levier extremement important a considérer pour les malades chroniques pluri-symptomatiques tels que les mélodiens.

Divers méthodes sont a peu mises en avant afin de proposer une correction de cette hauteur manquante, principalement via la mise en place de gouttières mandibulaires spécifiques.
Une des techniques française qui semble le plus abouti et spécifique est celle mise en avant par Michel Clauzade: l'orthoposturodontie.

J'encourage vivement les mélodiens a explorer cette voie la et a se renseigner sur les très nombreux effets dominio qui résultent d'une perte de cette hauteur dentaire et sur les pathologies de structure qui en découlent (blocage du nerf vague, compression des organes, phénomène d'apoxie généralisée, détox bloquée, etc etc...) car je pense qu'il y a ici un axe thérapeutique très important a explorer.

Voici un document très intéréssant qui détaille la méthode:

orthoposturodontie.pdf
(1.27 Mio) Téléchargé 322 fois


Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede gogote » Dim 22 Mai 2016 16:30

Salut à tous !

J'avais évoqué cette méthode il y a près d'un an, suite aux conseils de mon ostéopathe viscéral, bloqué dans son avancé sur mon cas, qui m'avait immédiatement recommandé de voir un spécialiste formé par Clauzade visant à réparer les dommages de mes troubles maxillaires, mandibulaires etc. C'est une méthode qu'il recommande tout particulièrement pour palier au syndrome algo-dysfonctionnel de l'appareil manducateur ( SADAM ).
Je ne suis malheureusement pas encore passé à l'acte mais je désire fortement m'y atteler une fois que mes soins dentaires auront été effectués.
Une connaissance a d'ailleurs eu des soins de ce type pour sa parodontite qui l'a très fortement amélioré, et qu'il m'a recommandé.

Je tiens ici à ajouter qu'une très très forte partie de troubles posturologiques provenant d'un problème occlusal , est bien souvent lié à une extraction barbare et inutile de dents de lait enfant... protégez vos enfants à ce niveau, et laissez faire la nature. Je mets ici une petite annotation sur ce carnage assez méconnu, qui me touche personnellement, mes premiers soins dentaires ayant eu lieu vers l'âge de 6-7 ans, justement pour m'arracher plusieurs dents de laits, ou j'ai beaucoup souffert. Pour l'une d'elle d'ailleurs, elle n'a jamais réussi à repousser correctement, bloquée entre les deux autres, suite à l'affaissement de ma mâchoire et au développement d'un trouble généralisé de l'appareil manducateur. Les autres dents ont poussé en biais, ou en se frayant un chemin comme elles le pouvaient. Au final, c'est l'ensemble qui s'est chevauché comme il a pu, engendrant aujourd'hui la panoplie de troubles type SADAM :

" Dévitalisées ou pas, on a que trop tendance à extraire des dents de lait. Ceci pour plusieurs raisons:
- Les dents de lait sont considérées comme inutiles. Appelées à tomber, on considère comme peu grave, voire normal, d'anticiper leur chute par des extractions, sans conscience des conséquences dramatiques d'un tel geste.
- un enfant est plus difficile à soigner qu'un adulte, exige du temps et de la patience. Dès lors, extraire, parfois sous anesthésie générale, est un moyen expéditif de se débarrasser des soins rapidement et à peu de frais.
- l'étroitesse des mâchoires justifie pour certains l'extraction précoces des dents de lait, ici encore sans conscience des conséquences.

Dans ce contexte, l'argument de la toxicité des dents dévitalisées ne vient hélas qu'apporter de l'eau au moulin des arracheurs de dents de lait et conforter parents et dentistes dans l'illusion qu'ils agissent pour le bien de l'enfant. Or, il n'en est rien. En arrachant précocement des dents de lait à un enfant en pleine croissance, on commet une lourde et irréparable erreur.
Une fréquente justification des extractions de dents de lait est qu'elles seraient des dents inutiles. Tout au contraire, les dents de lait jouent un rôle fondamental dans le développement de l'enfant. Sinon, pourquoi la nature se serait-elle donnée la peine de nous doter de dents de lait?

Parmi ces rôles nombreux, un des plus importants est la croissance des mâchoires qui se fait grâce à la présence des dents de lait. Comme expliqué en détails dans Orthodontie, halte au massacre, toute absence de dent (agénésie) ou perte prématurée de dent de lait se traduit par un manque de croissance qui conduit à l'atrophie ou étroitesse de la mâchoire. C'est ainsi qu'en extrayant prématurément une ou plusieurs dents de lait, on fait le lit à coup sûr des problèmes orthodontiques futurs qui ne manqueront pas de survenir. Mais cela va beaucoup plus loin. Extraire une dent de lait à un enfant cause un effondrement de la mâchoire, exactement comme cela se produit chez un adulte.

Dans le cas de l'enfant, cette déformation se fait sans douleurs car l'os est plastique, mais les conséquences plus graves car elles affectent le squelette de la face en profondeur. Les dents voisines de l'extraction se rapprochent, la mâchoire se vrille, se tord pour s'adapter au manque et à terme c'est l'assurance d'une croissance déviée conduisant à une mâchoire asymétrique. Inutile de préciser que ce type d'asymétrie osseuse, une fois fixée, ne peut plus être corrigée.

Conserver les dents de lait

Une dent de lait est un organe extrêmement précieux qui doit être préservé à tout prix. Même délabrée, même dévitalisée ou à l'état de racines, une dent de lait doit être conservée car elle joue le rôle d'un mainteneur d'espace naturel.

En cas d'abcès dentaire ou d'infection, il est vrai qu'une dent de lait ne se prête guère à la dévitalisation. Ses racines en crochets sont d'un accès difficile et on évite de traiter les racines pour ne pas risquer de léser le germe sous jacent. La dent n'est que partiellement traitée, c'est ce qu'on appelle une pulpotomie. Une partie seulement du nerf est retirée. De ce fait, les infections sont fréquentes. Il est cependant impératif de conserver une dent de lait, même infectée, le plus longtemps possible sur l'arcade. Pour ce faire, on dispose de moyens naturels grâce à l'emploi des huiles essentielles et de la propolis qui sont des désinfectants efficaces.

En dépit des inconvénients liés à une infection déclarée ou potentielle, la dent de lait doit être conservée. En effet, les avantages liés à la préservation de la dent dévitalisée sur l'arcade sont supérieurs aux inconvénients. Un organisme jeune dont les systèmes d'élimination et les défenses naturelles fonctionnent bien, est capable de gérer sans dommages le supplément de toxines liées à la présence de dents de lait dévitalisées. En revanche, la croissance des mâchoires pâtira définitivement et irrémédiablement d'extractions précoces avec des dégâts bien supérieurs à ceux causés par la présence de dents dévitalisées. Cette remarque est également valable pour les dents adultes qui poussent à partir de l'âge de six ans et qu'il faut pour les mêmes raisons préserver à tout prix.

L'injonction d'extraire systématiquement les dents de lait dévitalisées est tout simplement criminelle. Les parents doivent absolument s'informer avant de céder à des pratiques aussi extrêmes.
"

http://www.holodent.fr/index.php/extrac ... ait-danger
Cas clinique sur le non sens des extractions orthodontiques : http://www.holodent.fr/index.php/extrac ... odontiques
gogote

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 350
Inscription: Lun 17 Mar 2014 00:16

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Lun 23 Mai 2016 12:39

Salut Gogote,

Merci pour ce passage cité qui est très intéréssant à lire. C'est vrai qu'on ne prête pas suffisament attention aux dents de laits, et pourtant je trouve que ce qui est expliqué ici est très juste, car tout le dévelopement de la machoire, et donc de l'occlusion et par effet dominio de la posture, en dépend...

Le coté complexe dans tout ça est surtout lié a la toxicité engendrée par les dents dévitalisées et les infections sous jacentes, qui dans certains cas ont un impact très fort (qd on voit qu'elles peuvent liquéfié l'os et le rendre tout mou, comme vu dans les cas de NICO) et ne peuvent etre considérées comme secondaire selon moi. Après quel est la meilleure manière de faire? systématiquement garder une dent dévitalisé et la traiter quotidiennement a base d'huile essentielle, oil pulling et autres méthodes pour la garder a peu près saine malgré tout? Ou l'arracher et mettre un bridge ou un implan a la placet?
Le choix n'est pas simple, mais une chose est sure, laisser un trou et engendrer de gros changement dans l'occlusion, et donc la posture et l'oxygénation globale du corps me semble etre la pire des choses a faire...donc a chacun de trouver la voie qui lui convient tout en gardant tjrs en tete que l'occlusion est bien plus importante qu'elle n'y parait a premiere vue.

Pour cette méthode posturo-occlusale décrite ici, oui tu nous en avais parlé avant je m'en rapelle! A l'époque je n'avais pas percuté moi non plu sur son potentiel réel, mais avec le chemin que j'ai fais entre temps, je trouve qu'elle est très pertinente, et je suis sur que tu pourrais y trouver bien des bénéfices. Je vais travailler également en ce sens de mon coté, c'est prévu :)

A bientot!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Mer 1 Juin 2016 12:30

Hello,

Voici un article (en anglais, désolé..) qui explique de manière intéréssante pourquoi un soin correctif de l'Atlas ne peut pas suffire a repositionner la colonne (et ne durera pas dans le temps) qd la personne a un problème principal lié a l'occlusion depuis des années.

Ce qui est frappant c'est qu'il en fait relativement simple de voir les multiples asymétries d'un visage avec une simple photo de face, permettant de voir les ajustements qu'a du faire le corps au niveau neuromusculaire et osseux au fil des années afin de compenser un traumatisme physique lié a la naissance ou a un éffrondrement occlusal par des soins dentaires inadaptés.
Comme expliqué auparavant, les déséquilibres en chaine qui vont en découler sont innombrables, et fortement liés aux compressions internes des organes, a la désensibilisation de la branche parasympathique par pincement/compression du nerf vague, et aux mécanismes d'hypoxie généralisée retrouvée dans les pathologies chroniques comme les nôtres.
Bref, a mon sens c'est fondamental de corriger ces asymétries et compensations, vous l'aurez compris :D

Bonne lecture :)

Pti gars
---------------------------------------------------

Malocclusion of teeth and misalignment of the Atlas

We have observed that realignment of the Atlas can positively influence any incorrect position of the jaw, allowing improvement in malocclusion. Disorders such as trigeminal neuralgia or TMJ (temporomandibular joint) syndrome may worsen due to an incorrect location of the Atlas.

Many people report that they have found changes in the alignment of the jaw after the Atlas treatment: If the jaw is only slightly skewed, thanks to the correction of the Atlas, the problem may clear up spontaneously.

Cases have been observed in which, after correction of the Atlas, the treated person recovered a perfectly symmetrical posture. In other cases, the posture is only partially corrected. We therefore asked ourselves what could have caused this difference in reaction.

After careful observation, it was possible to conclude that in subjects in which the posture is corrected only partially, also the jaw was subject to significant misalignment (malocclusion).

In extreme cases of malocclusion, it is not enough merely to correct the Atlas to solve the problem completely. It thus becomes necessary to act directly on the jaw and, more specifically, on the teeth, which are responsible for its incorrect position.

Tests to assess misalignment of the jaw (malocclusion):

It is easy to check whether malocclusion is present. It is enough to look at one's face in the mirror keeping the mouth closed and relaxed and teeth together, or even better take a photo of the face, then observe them carefully. As you can see in the opposite picture, reference lines allow us to consider the jaw in relation to the skull.

If the jaw is aligned and in the ideal position, then the eye line is perfectly parallel to the lip line (L = R in the picture) and the center of the chin is on the midline of the face.

If there is a deviation from this ideal situation, this means there is a malocclusion.

asymetrical-face.jpg
asymetrical-face.jpg (73.98 Kio) Vu 6531 fois


How can malocclusion be corrected?

Only by modifying the teeth is it possible to obtain permanent alignment of the jaw and thus correct occlusion. Other types of treatment performed on the muscles of the jaw have only a temporary effect!

There are several ways of changing the height and contact surface of the teeth. A consultation with a competent dentist who is aware of the relationship between posture and occlusion is advised. What ultimately counts is the result: the lower jaw must be aligned! Too often we see people with extreme malocclusions who are convinced that they are fine just because they wear a bite plate! If the test described above indicates a misaligned jaw, then it means you have a malocclusion no matter what your dentist has led you to believe!

It is essential to treat malocclusion if you want to maintain your health as you get older!

Another critical point for getting better and staying healthy is the following: it is ABSOLUTELY vital to avoid having metal in the mouth! Amalgams, gold, titanium or other alloys, regardless of the metal (including implants) have no place in the mouth! Experience has shown that any metal in the mouth is detrimental to the health of many patients in the long run.

Why does the jaw influence posture?

hyoid-bone.jpg
hyoid-bone.jpg (82.1 Kio) Vu 6531 fois


"Hanging" under the jaw we find the Hyoid bone, which in addition to the jaw, is also connected to the rear of the skull in the Atlas region. The Hyoid bone is the only bone in the body without direct connections with other bones, it is practically a bone on its own!

The hyoid bone can be compared with a spirit level: it performs static adjustments of posture.

The upper part of the Hyoid bone is connected to the jaw; a spatial displacement of the mandible corresponds to a displacement of the Hyoid bone, which in turn changes the tension of the descendants muscle chains.

Through this mechanism, the hyoid bone regulates the static posture of the body, like a puppet maneuvered by wires.

The sequence is as follows: the teeth determine the position of the jaw, the mandible determines the position of the Hyoid bone, and the latter regulates the posture of the body.

Muscle tension created by the misalignment of the Atlas and malocclusion of the mandible are the factors that cause asymmetrical tension on the Hyoid bone and consequent damage to posture such as a tilted pelvis or one shoulder higher than the other.

This explains why the correction of the pelvis performed by chiropractors and osteopaths is not maintained over time: the basic problem lies upstream! As long as the Atlas – and if necessary the jaw – is not corrected, the pelvis will always return to an asymmetrical position! The proof of this lies in the fact that by correcting the Atlas and jaw, the pelvis realigns itself and, most importantly: it stays aligned!

Practice has shown that the current orthopedic theory according to which misalignment of the pelvis is caused by the feet or by the problem of one leg being shorter than the other, is in most cases completely wrong.

Intervene before puberty

The German dental surgeon Udo Bär performed a series of tests on several hundred patients, coming to the conclusion that occlusion plays a fundamental role in posture, in other words that posture information is stored /encoded in the teeth.

After repeated tests and measurements during different stages of child development, Dr. Bär came to the conclusion that children's posture is easily influenced until the first permanent molar (therefore after the milk teeth have come out) has grown to make intercuspal contact with its counterpart.

During these tests children's pelvic symmetry was measured and, if necessary, corrected. In later measurements, carried out periodically months later, the pelvis was still straight and balanced, provided that the subject had not suffered an accident or violent falls. This lasting correction effect is observable up to the age of 15 and corresponds to a spontaneous change in the position of the teeth.

Conversely, by correcting the inclination of the pelvis in children whose first molar was already in contact with its counterpart (after the age of 15), it was found that the correction is not maintained over time.

From this observation the importance of entering the stage of puberty (10-14 years) with good posture – pelvis, back, neck (Atlas) – can be deduced. Otherwise the posture is "stored /encoded" in the teeth and becomes much more difficult to correct.

It is important to correct the position of the Atlas before entering puberty!

Intervening on adults

In adulthood, because of damage from decay, incorrectly positioned teeth, extractions, abrasion due to night grinding (bruxism), the surface of the teeth, or the cuspids change and so does occlusion as a result, leading in turn to deteriorating posture.

To regain good posture it is essential to restore the mandible's balance and the spatial position. To do so it is necessary to modify the teeth. Restricting treatment to treating the chewing muscles means finding oneself facing the same problem before long.

BEFORE acting on the teeth it is necessary to study the patient's occlusion and posture accurately to be clear what result one intends to obtain. Without a preliminary study we risk worsening an already serious situation, as well as spending money unnecessarily.
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede gogote » Mer 1 Juin 2016 17:20

Merci pour cet ajout très intéressant, dans lequel je me reconnais encore une fois quand on parle posture et plus encore troubles de l'occlusion.
J'aimerai réagir à ceci car ça m'intrigue beaucoup...

" Amalgams, gold, titanium or other alloys, regardless of the metal (including implants) have no place in the mouth! Experience has shown that any metal in the mouth is detrimental to the health of many patients in the long run. "

En gros, aucune matière en bouche n'est recommandée, ce qui rejoint beaucoup de mes lectures récentes sur le sujet. Je me questionne aussi personnellement à faire sauter mes composites sans les remplacer dans un premier temps ...
même si le rayonnement en bouche est moindre selon la matière, il sera toujours présent, non naturel et source d'émissions potentiellement problématiques pour le corps, et surtout source de contractions musculo-articulaires permanentes.

Ma véritable interrogation, c'est de savoir si l'on connait aujourd'hui des moyens pour soigner la dentition ou des trous à combler sans ces matières nuisibles ?? Est-ce qu'une médication par exemple via des antifongiques naturels seraient suffisants à éradiquer les bactéries, et plus encore, à l'aide d'une alimentation adaptée par exemple, réparer certaines dents ?

A force de cerner le pour et le contre, et notamment au niveau de la posturologie globale et de l'impact d'une résonance en bouche négative, j'en viens vraiment à me demander si nous sommes fait pour recevoir des matières au sein de nous, qu'importent les organes tout simplement. Peut-être n'en avons-nous pas encore conscience, mais comme pour bien des pathologies musculaires, nous pourrions améliorer notre hygiène buccale différemment.
L'article va en tout cas de pair avec mes troubles posturaux et principalement du bassin et de la colonne... je dirai même plus des ceintures. ( je suis dans la situation d'une dystrophie des ceintures en fin de compte ) Mais ça va plus loin avec un impact qui est aussi neuromusculaire.

" Practice has shown that the current orthopedic theory according to which misalignment of the pelvis is caused by the feet or by the problem of one leg being shorter than the other, is in most cases completely wrong. "

Tellement heureux de lire ça... j'ai toujours ressenti que c'était la vrille de mon bassin et du sacrum, et plus récemment de la compression de la colonne qui étaient à l'origine d'un positionnement bancal au niveau des jambes et donc d'une légère asymétrie entre les deux. Enfant, suite à une vrille du bassin confirmée, et malgré des semaines/mois de rééducation, je n'ai jamais réussi à ramener mon bassin à l'état naturel. Son état naturel étant plutôt d'être en constant déséquilibre par une pression permanente et accentuant ce déséquilibre... il semblerait que ça soit donc justement lié à la malocclusion. :) J'aimerai bien des études encore plus poussées sur le sujet, qui feraient aussi le lien avec l'impact crânien dans sa globalité et la forme de celui-ci. ( qui devient également dévié si le tronc est touché par exemple ou la mâchoire supérieure )
Je vous tiendrai au courant de mon évolution en tout cas, car cela va être très intéressant dans mon cas, et de par mon historique à ce niveau. ( naissance forceps avec mâchoire tirée et bouche déviée, extractions de dents de lait barbares, amalgames en bouche, etc ... je n'ai aussi aucun doute sur le fait que des traumatismes de la structure osseuse lors de la naissance ou des chocs jouent un retentissement énorme sur l’entièreté du système occlusal. Imaginons que la boite crânienne et la structure osseuse crânienne soient comprimées, dysfonctionnelles, blessées, et qu'elles s’affaissent sur le reste du visage comme ce qu'il est mentionné dans ton article, alors forcément, par compression, le mécanisme risque d'être le même par effet ricochets. C'est à dire qu'on pourrait avoir une malocclusion également par atteinte crânienne, et ainsi de suite. Un détail qui joue sur un autre, une boite de pandore, dégommant finalement tout un ensemble...

A l'aube du transhumanisme, ça promet. [img]images/icones/icon15.gif[/img]
gogote

Support et modération
Support et modération
 
Messages: 350
Inscription: Lun 17 Mar 2014 00:16

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Mer 1 Juin 2016 20:37

gogote a écrit:J'aimerai réagir à ceci car ça m'intrigue beaucoup...

" Amalgams, gold, titanium or other alloys, regardless of the metal (including implants) have no place in the mouth! Experience has shown that any metal in the mouth is detrimental to the health of many patients in the long run. "

En gros, aucune matière en bouche n'est recommandée, ce qui rejoint beaucoup de mes lectures récentes sur le sujet. Je me questionne aussi personnellement à faire sauter mes composites sans les remplacer dans un premier temps ...
même si le rayonnement en bouche est moindre selon la matière, il sera toujours présent, non naturel et source d'émissions potentiellement problématiques pour le corps, et surtout source de contractions musculo-articulaires permanentes.

Ma véritable interrogation, c'est de savoir si l'on connait aujourd'hui des moyens pour soigner la dentition ou des trous à combler sans ces matières nuisibles ?? Est-ce qu'une médication par exemple via des antifongiques naturels seraient suffisants à éradiquer les bactéries, et plus encore, à l'aide d'une alimentation adaptée par exemple, réparer certaines dents ?


C'est sur, RIEN ne remplacera totalement une dent fraisée..aucun matériaux ne pourra se substituer a 100%, si ce n'est la repousse de la partie cariée de la dent et visiblement on en est pas si loin que ça au niveau expérimentation scientifiques. Cela dis avant que le procédé soit réellement au point et que ça ne se démocratise réellement, il va se passe un trèèèèès long moment, donc autant ne pas tabler sur ça en ce qui nous concerne... nos enfants et petits enfants surement, mais pas nous!
Donc d'ici la, il faut faire au mieux, et a mon sens et c'est ce qui est dis dans le passage que tu as cité ci dessus: ZERO metal, mais pas forcément zero matériaux de substitution. Je pense que la zircone et la céramique sont les deux matériaux relativement biocompatibles a notre disposition, respectueux biologiquement parlant et aussi energétiquement (tout du moins plus acceptable que les composites a ce niveau).

Personnellement je vais me faire retirer deux gros composites pour y mettre deux céramiques, et même si je ne suis pas sur que niveau énergétiques je n'ai pas encore des blocages qui en découlent, ce n'est pas grave car j'ai mis au point une technique énergétique qui réinforme le corps et supprime le blocage vibratoire de la matière insérée. Je pourrais tout aussi bien le faire sur mes composites, mais ça n'enlèvera pas le risque biologique associé, alors je préfère faire de manière globale et ralier le biologique ET le vibratoire par la suite :)
Je peaufine d'ailleurs pas mal mes techniques a ce niveau et je suis confiant sur le fait que je pourrais ensuite aider d'autres personnes par la suite a supprimer le blocage vibratoire de leur matériaux sans avoir a les retirer (encore une fois, en considérant le fait que ces matériaux ne sont pas trop nocif d'un point de vue biologique, ni meme des prothèses métaliques sinon il y aura encore 50% de pb non résolus).

Et sur une bouche assainie a ce niveau, on peut ENSUITE appliquer avec bcp plus de facilité et de résultats des procédés visant a rétablir l'occulsion comme l'orthoposturodonthie, l'ALF, etc... car les vérrous internes a nos propres dents ont été corrigés en amont.

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede Kali » Lun 6 Juin 2016 14:04

Bonjour Ptit Gars et Gogote,
Votre sujet tombe à point, car justement il y a 2 semaines j'ai refait faire 5 composites, transformés en céramique pour vérifier qu'aucun morceau d'amalgame ne se cachait encore dans ma bouche.
Et depuis j'ai eu un mal de chien sur tout le côté droit, j'avais l'impression que mes dents avaient changé d'équilibre. Je sens que mes nerfs sont pincées, des douleurs vives dans le bas du dos, le creux entre les épaules, le cou et les mâchoires. Une fatigue immense. Mais pour le cou et les mâchoires cela fait plus de 4 ans déjà. Et pour la fatigue, c'est pas nouveau et peut-être la conséquence d'une phase de relargage de métaux lourds ou de fatigue liée à une approche un peu "hussarde" du protocole Cutler. Depuis un moment je pensais aux soins de l'Atlas, mais à l’hôpital (service de la douleur) on m'a mise sur la piste de la posture dentaire. Et oui, vous m'avez bien lue : l'hôpital !
Donc je vais consulter d'ici une dizaine de jours un spécialiste hospitalier de la question pour savoir si mes fourmillements récalcitrants à à peu près tous les traitements ne pourraient pas venir de la posture dentaire. Bon je ne rêve pas qu'il ait été formé par Clauzade, je ferai avec les compétences offertes ;-)
Compte tenu de mes 3 ans d'orthodontie agressive à l'adolescence, arrachage de 4 dents et pose de nombreux amalgames par la suite car les appareils dentaires mettent un bronx pas possible dans la bouche ... cela ne paraîtrait pas impossible. On m'avait également donnée une gouttière pendant 1 an pour réduire les effets d'un SADAM identifié il y a déjà près de 8 ans. Ma dentiste actuelle pense en effet que mon occlusion n'est pas parfaite.
Donc je vais aller chez ce spécialiste avec encore plus de convictions et d'informations utiles !
Je vous tiendrai au courant.
Kali
Avatar de l’utilisateur
Kali

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 212
Inscription: Ven 29 Mai 2015 15:39
Localisation: Genève

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Lun 6 Juin 2016 20:43

Kali a écrit:Depuis un moment je pensais aux soins de l'Atlas, mais à l’hôpital (service de la douleur) on m'a mise sur la piste de la posture dentaire. Et oui, vous m'avez bien lue : l'hôpital !


Wahou...en effet c'est le genre de chose auxquelles on finit par ne plus croire: des gens compétents et qui donnent des pistes en dehors des sentiers battus....à l’hôpital! :D
En tout cas c'est une très bonne chose que cette synchronicité te soit profitable, entre ce qui est exposé ici sur Melodie et le rdv que tu va avoir d'ici peu...il n'y a pas de hasard, mais qeu des rendez-vous dans la vie :)
Au pire si cette personne venait a ne pas te donner satisfaction, rien ne t'empechera par la suite d'étudier la question par toi même en lisant des articles/bouquins, et en rencontrant d'autres spécialistes de ce domaine.

Donc je vais aller chez ce spécialiste avec encore plus de convictions et d'informations utiles !
Je vous tiendrai au courant.


Oui tiens nous au courant de ce qu'aura donné ce rdv! :)

A bientot,

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Jeu 9 Juin 2016 00:00

Message de Khryssie
--------------------------------------

Merci beaucoup Ptit gars ! :)
Oui j'avais lu l'ebook, une mine d'or ! mais ça fait déjà un moment et je pense que je vais le relire encore pas mal de fois car il y a toujours des pistes à côté desquelles on passe, tant il y aurait de choses à faire et on ne peut pas tout faire en même temps malheureusement.

merci aussi pour le lien sur la posture. Je vais aller lire en détail.
J'ai déjà regardé quelques lignes et je suis d'accord sur le fait que l'occlusion est un point crucial. malheureusement c'est là aussi le début du parcours du combattant.
Je suis sur cette piste depuis le début de mes soucis car pour couronner le tout on m'a arraché les dents de sagesse deux ans après les vaccinations et les problèmes d'occlusion ont commencé à ce moment-là. Je ne saurai jamais si en fait j'ai mal supporté les extractions à cause des toxiques dans mes muscles (j'ai fait un trismus de chaque côté) mais je n'ai pas retrouvé une déglutition normale depuis, malgré des séances d'orthophonie. Et j'ai commencé à courir de dentistes en dentistes et essayé plusieurs gouttières. Elles me soulageaient toujours un peu au début mais très vite les maux revenaient, différents, mais toujours là.
Ayant entendu parler de M. Clauzade il y a deux ans, j'ai fait des recherches car il est malheureusement trop loin de chez moi pour faire un tel suivi et par chance je tombe sur un dentiste avec qui il travaillait en partenariat en Suisse ! Manque de bol ils venaient d'arrêter leur collaboration et M. Clauzade ne consulte plus à cette clinique dentaire suisse mais il a formé le dentiste...
Après avoir payé une fortune pour cette gouttière (ce serait beaucoup moins cher en France), mes maux sont toujours là. Je la garde car c'est toujours mieux que rien mais j'ai l'impression d'être retournée quasiment au point de départ, avec des douleurs omniprésentes dans le crâne, un inconfort au niveau occlusion et mon visage qui continue à se déformer (asymétrie de plus en plus flagrante).
Je dois aussi mettre en garde contre cette mode de la correction de l'occlusion car les dentistes font tout et n'importe quoi. Et j'en ai fait les frais il y a des années. IL y a une dizaine d'années, un dentiste m'a dit qu'il allait me rééquilibrer la mâchoire grâce à l'ostéopathie dentaire... J'ai ouvert la bouche, entendu du bruit (essayez de vous débattre avec un dentiste qui vous écartelle la bouche) et quand j'ai refermé la bouche, il m'avait limé les 4 dents de devant !!!!!! Quel carnage esthétique et une catastrophe au niveau de ma malocclusion qui s'est aggravée subitement car je souffrais déjà d'un manque de hauteur et ce #&%£$*#@ (pour ne pas l'injurier) me les a raccourcies et biseautées !!!
Résultat environ 10 ans après : mes 4 dents s'effritent progressivement et s'usent prématurément, et il faudra peut-être que j'envisage de les remplacer car deux menacent de casser ou se fendre un de ces jours :'( (un nouveau calvaire en vue pour savoir par quoi remplacer ces dents si elles venaient à casser ? :ouin: )
Alors j'écrirai certainement un post spécifique dans le sujet "occlusion" mais faites vraiment attention avec cette piste d'occlusion et renseignez-vous bien avant de laisser faire le dentiste qui va soi-disant vous soulager de tous vos maux.
Les gouttières ne sont pas miraculeuses mais elles apportent quand même un mieux, et surtout elles ne mutilent pas votre bouche et vous pouvez les enlever à tout moment. Le limage en revanche est un vrai danger à mon sens.
La méthode de Clauzade me semble très intéressante mais n'ayant pas eu à faire à lui directement je ne peux pas dire vraiment.
Je l'avais appelé pour me renseigner et j'avais tout de même été déçue car il me proposait de venir, de me faire la gouttière en deux heures et après je venais le voir une ou deux fois et le tour était joué. Par expérience, un suivi en occlusion est beaucoup plus complexe que ça et je doute que le problème soit résolu en deux ou trois ajustements. Mais peut-être qu'un jour de désespoir je finirai par tester et traverser la France pour le voir.
Un autre me semble encore mieux, mais encore plus loin aussi, c'est Guy Cotton (en Belgique). Mais je ne peux rien dire compte tenu que je ne l'ai pas consulté non plus.
J'en avais rencontré un autre qui faisait la méthode de collage sur les molaires et d'ailleurs en deux semaines j'avais eu du mieux mais il a voulu limer les collages et limer de nouveau des dents saines. J'ai bondi du fauteuil et n'y suis plus jamais retournée. Dommage car je pense que la méthode de mettre des cales sur les molaires est la meilleure, bien mieux qu'une gouttière. Enfin c'est difficile de dire car il ne me les a laissés que 2 semaines et j'aurais aimé essayer au long terme.
bref la piste occlusion me semble importante mais c'est aussi compliqué que le long parcours de détox à mes yeux.
Si d'autres ont des témoignages encourageants, cela me redonnerait espoir car parfois ça me déprime vraiment de ne pas trouver de solution dans ce domaine.
Et je me pose une question :
Certaines personnes ont une occlusion catastrophique et ne souffrent de rien. Tous les problèmes de posture ne seraient-ils de nouveau pas des conséquences de déséquilibres énergétiques et du système nerveux, à cause des métaux lourds ?
J'ai pensé à cela en lisant le témoignage de Francine Lehner, détoxiquée du mercure grâce à la Chlorella. Elle passait son temps chez les ostéos avec des blocages un peu partout, 3 séances de massages par semaine etc.
Et du jour où elle a été guérie après sa détox, plus de problèmes ni blocages. Alors je me demande si ce n'est pas un peu le serpent qui se mord la queue de nouveau :
les blocages de la mâchoire gênent la détox mais la détox provoque des problèmes de posture et malocclusion par toutes sortes de déséquilibres plus subtils.
C'est un avis perso mais qu'en pensez-vous ?

Mais bon je n'ai pas encore lu tout le dossier sur la posture et vais m'y atteler ;) En tout cas merci pour l'info !

Concernant les vaccins, petite anecdote et info supplémentaire :
malgré les injections qu'ils m'ont faites en trop pour l'hépatite B... Devinez le pompon ?
Je n'ai pas développé d'anticorps !!!!!!!! Donc en gros j'ai bousillé 20 ans de ma vie (et peut-être plus vu que j'en ai certainement encore pour un moment avant de guérir totalement) pour RIEN !
Qui va faire des dosages d'anticorps dans la population des vaccinés ?
Personne. Si on les faisait systématiquement, peut-être que les avis concernant la vaccination changeraient radicalement car je doute d'être un cas exceptionnel. Ou en tout cas, tous ces rappels systématiques ne devraient pas l'être sans doser les anticorps.
De nombreux médecins rencontrés lors de mon parcours pensent que la plupart des maladies ont été éradiquées par une meilleure hygiène de vie et autres progrès, mais pas par les vaccins.
Un chercheur m'avait même avoué honteusement un jour qu'ils avaient découvert que le vaccin du BCG ne protègerait que contre la tuberculose intestinale et non pulmonaire... Je n'ai pas les compétences pour avoir un avis là-dessus mais ça fait réfléchir... no comment.
Ma politique est aujourd'hui : avant de croire tout ce qui se dit massivement dans les médias, et de faire quoi que ce soit engageant votre santé, utilisez votre don pour le scepticisme.

Pour la plasmaphérèse, je la pratique en Suisse.
J'ai entendu dire que le Prof. Taillefer à Paris avait de bons résultats dans ses chélations en faisant en plus du PRP (plasma riche en plaquettes) mais c'est différent de la plasmaphérèse.
Et même en Suisse c'est compliqué car ils sont en rupture de stock depuis fin janvier (le matériel est importé de Russie).
Donc c'est pas gagné de pouvoir en faire régulièrement, mais en seulement 5 séances, j'ai vraiment gagné en "légèreté" (je ne sais pas si vous comprendrez ce que je veux dire par là ?)
ça n'agit certes pas sur les causes mais il paraît qu'au long terme cela peut mettre des maladies auto-immunes en sommeil. ça aide en tout cas le corps en l'allégeant des déchets qu'il traîne. Et cette légèreté se ressent dans tous les membres.
En Suisse, je paye 500 francs par plasmaphérèse. C'est cher mais ça vaut la peine à mon sens.
Mais là aussi tout le monde ne les supporte pas bien apparemment. Comme pour tout il n'y a pas de remède universel, on est tous différents.

Et pour mes prochaines pistes, j'essaie vendredi le sauna infrarouge avec les champs magnétiques pulsés. A suivre...

Il y a quand même une question que je me pose :
depuis des années que je me balade sur le forum, je lis certes beaucoup d'améliorations, mais y a-t-il vraiment des gens qui s'en sont sortis à 100% et ont retrouvé leur vie d'avant ?
J'ai souvent l'impression qu'on crie victoire par moment quand on a du mieux mais on retombe plus tard. Alors ça me remonterait vraiment le moral de lire des témoignages de gens qui sont totalement sortis d'affaire, un peu comme ces livres de Francine Lehner ou Cambayrac qui nous font rêver mais qui me semblent parfois être pour les autres...
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Jeu 9 Juin 2016 00:01

Salut Khryssie,

Merci pour ta réponse très fournie, c'est un plaisir d'échanger avec toi! :)

Khryssie a écrit:J'ai déjà regardé quelques lignes et je suis d'accord sur le fait que l'occlusion est un point crucial. malheureusement c'est là aussi le début du parcours du combattant.


On est parfaitement d'accord sur ça... autant il y a bcp de déprogrammation a se faire sur comment percevoir la santé en dehors de la sacro-sainte allopathie, et découvrir derrière le voile une foule de thérapie holistiques qui valent la peine d'etre connues, autant il en est de même pour le fait de sortir des sentiers battus sur la vision basique et souvent erronée des problématiques liées a la posture et a la structure de notre corps.
Et tu as bien raison de le souligner: c'est un parcours du combattant, car la encore il faut reprendre les bases depuis de début et envisager des possibilités au dela de la simple orthodontie ou de la semelle orthopédique...il y a encore tout un monde a découvrir derrière ces deux clichets que tout le monde connait, et qui sont loin d'etre les solutions les plus thérapeutiques qui soient.
Encore une fois, se déconditionner, entrevoir des sentiers peu connus, et changer sa perception des choses sur le monde qui nous entoure...n'est pas en fin de compte la clé essentielle pour sortir de l'impasse de ces pathologies environnementales complexes? Nous forcer a ouvrir les yeux sur TOUT ce qu'il y a de juste en ce monde, développer réellement son sens critique et réapprendre a se découvrir soit-même... dans un monde ou on veut nous imposer justement un mode de vie uniformisé et unique pour tous, s'éveiller a d'autres réalités est peut etre un cadeau riche de sens, non?

Je suis sur cette piste depuis le début de mes soucis car pour couronner le tout on m'a arraché les dents de sagesse deux ans après les vaccinations et les problèmes d'occlusion ont commencé à ce moment-là.


Les dents de sagesses...si l'on en croit le postulat largement véhiculé de nos jours, elles ne serviraient a rien du tout, si ce n'est nous enkikiner au point ou les arrachages sont programmés sans avoir une once de reflexion: a la chaine, comme des robots bien éduqués... Et puis après tout c'est la même chose pour l'appendice, la rate ou le thymus non? Si on écoute la médecine allopathique , notre corps est rempli d'organes qui ne servent plus a rien, vestiges d'un passé révolu... jamais ne se pose la question toute simple que l'utilité est peut etre bien présente, mais que c'est seulement notre perception de l'organe qui est erronée? L'homme devrait certainement gagner un peu plus d'humilité et penser que lorsqu'il n'a pas la réponse, cela ne veut pas dire qu'elle n'existe pas, mais plutot qu'il n'a pas encore atteint la maturité suffisante pour percevoir la finesse de celle ci.
Et si la nature nous dote de certains organes a première vue inutiles, ceux ci le sont surement pour une fonction plus subtile qui a cependant un impact peut etre bien plus grand qu'on ne le croit.
En l'occurence ici, les dents ne servent pas qu'a broyer de la nourriture, mais sont également un axe majeur de croissance et de stabilité de notre structure osseuse. Sur une bouche qui c'est mal développé, ou dans laquelle on a limé des dents et détruit la hauteur naturelle, ou alors produit des déséquilibres sur la symétrie de la machoire, c'est toute la structure du palais et de la mandibule qui va s'en trouver impacter, et par effet de conséquence le plancher ou se développe les os qui supporteront ensuite le cerveau. L'impact est fondamental, il détermine tellement de choses pour le futur de la personne, bien au dela du fait qu'il aura un peu "mal au dos" ou la nuque raide... le développement global de la personne s'appuie sur la structure globale du corps, du crane, du dos, et rejoint les axe de l'oxygénation, les glandes endocrines, la capacité naturelle se détoxifier, le libre écoulement du liquide céphalo rachidien et ses conséquences majeures sur l'équilibre neurologiques, etc etc... Non vraiment, je crois que le dentistes classiques (on dira allopathiques) n'ont vraiment aucune conscience du role fondamental qu'ils jouent sur le devenir de la personne dans sa globalité, sur sa charpente, mais aussi l'équilibre de sa personnalité qui sera fortement impactée par les différentes compensations que le corps mettra en place années après années.

Après avoir payé une fortune pour cette gouttière (ce serait beaucoup moins cher en France), mes maux sont toujours là.


Ca ne m'étonne en rien malheureusement... les gouttières sont très souvent largement insuffisantes (surtout dans les cas complexes comme les notres), et a mon sens ne répondent pas d'une manière cohérente aux mécanismes liés a l'orthoposturodontie. Au mieux elles peuvent soulager un peu temporairement certaines douleurs mais personnellement je ne me fais aucune illusion sur une correction durable et réellement adaptée: elles ne sont clairement pas conçues dans le but de corriger la posture en redonnant le manque de hauteur sur les molaires, mais seulement pour soulager les muscles tendus du visage: le but recherché n'étant pas bon, le résultat ne peut pas l'etre non plus.

Je dois aussi mettre en garde contre cette mode de la correction de l'occlusion car les dentistes font tout et n'importe quoi


Tu as tout a fait raison de le préciser: d'ailleurs bcp de dentistes n'y pretent pas du tout d'importance, n'en ont pas conscience le moins du monde. D'autres abordent le sujet, en parlent, mais sont clairement loin de comprendre comment agir de manière réellement positive dessus: au final chacun y va de sa methode, et les résultats a long terme sont souvent plus qu' hasardeux. Encore qd il s'agit de rajouter/coller des prothèses et travailler sur ces dernières, c'est moindre risque car si ça ne va pas, c'est la prothèse qui sera remplacé, mais certains fraisent allègrement nos propres dents et la c'est souvent catastrophique car non récupérable... :/
Il faut donc a mon sens aborder les questions d'occlusion avec seulement des spécialistes réellement reconnu sur la question, lesquels ont pris la peine de regarder en détails les tenants et aboutissants et n'y vont pas d'une petite technique "maison" pour déterminer l'équilibre a définir. Cela n'empeche pas des déconvenues malgré tout, car ce n'est pas une science exacte, mais on augmente cependant largement la possibilité d'aller dans la bonne direction.

Et j'en ai fait les frais il y a des années. IL y a une dizaine d'années, un dentiste m'a dit qu'il allait me rééquilibrer la mâchoire grâce à l'ostéopathie dentaire...


Et bien, je ne connaissais même pas le terme... :D
Cela dis sur le nom ça se tiens: travailler les os/la structure via les dents, c'est juste un nom différent de l'orthoposturodontie, mais qui veut dire la même chose. Après la manière de travailler de ce dentiste semble très mauvaise d'après ce que tu nous en dis, et c'est triste que tu en ai payé les frais :(

J'ai ouvert la bouche, entendu du bruit (essayez de vous débattre avec un dentiste qui vous écartelle la bouche) et quand j'ai refermé la bouche, il m'avait limé les 4 dents de devant !!!!!!


Un vrai boucher...surtout qd le gars ne dis rien de ce qu'il a prévu et que c'est la "surprise" après...franchement scandaleux [img]smile/mad.gif[/img]

Quel carnage esthétique et une catastrophe au niveau de ma malocclusion qui s'est aggravée subitement car je souffrais déjà d'un manque de hauteur et ce #&%£$*#@ (pour ne pas l'injurier) me les a raccourcies et biseautées !!!


En dehors du coté scandaleux de la technique de ce dentiste et de la manière de la pratiquer sans clairement avertir le malade sur ce qu'il projète de faire, le manque de hauteur dentaire (perte de l'axe vertical des dents, qui va impacter énormément les cervicales et les dorsales et provoquer scoliose, lourdose et "head forward syndrome" doit a mon sens se corriger non pas sur la hauteur des dents de devant (canine, incisives) mais clairement sur les molaires et premières prémolaires. On aura le loisir d'en reparler plus en détail par la suite, mais après m'etre largement pencher sur le sujet depuis quelques années, c'est véritablement sur ces dents que la hauteur devrait etre rééquilibrée afin de faire jouer l'effet levier qui modifie toute la morphologie des cervicales et l'axe sur lequel repose le crane.

Les gouttières ne sont pas miraculeuses mais elles apportent quand même un mieux, et surtout elles ne mutilent pas votre bouche et vous pouvez les enlever à tout moment. Le limage en revanche est un vrai danger à mon sens.


Tout a fait d'accord! :)

La méthode de Clauzade me semble très intéressante mais n'ayant pas eu à faire à lui directement je ne peux pas dire vraiment.
Je l'avais appelé pour me renseigner et j'avais tout de même été déçue car il me proposait de venir, de me faire la gouttière en deux heures et après je venais le voir une ou deux fois et le tour était joué. Par expérience, un suivi en occlusion est beaucoup plus complexe que ça et je doute que le problème soit résolu en deux ou trois ajustements.


La encore je te rejoins a 100% : mon expérience perso et ma recherche de compréhension a ce niveu me fait dire aussi que pour travailler réellement une occlusion défaillante et surtout remodifier la structure de notre corps qui a découlé de celle ci, ça ne se fait pas en 2 ou 3 ajustements de gouttières...c'est forcément bcp plus long et complexe que ça, et c'est l'affaire de plusieurs mois et années pour corriger tout cela de manière durable et précise. Du coup je suis d'avis également que la méthode de Clauzade est surement une des meilleure proposée en france, mais qu'elle n'est pas encore LA méthode qui répondra a tout a ce niveau. Elle a le mérite de faire surement bcp mieux que les gouttières classiques, mais me semble également partiellement terminée (je reviendrais sur cela par la suite).

Un autre me semble encore mieux, mais encore plus loin aussi, c'est Guy Cotton (en Belgique). Mais je ne peux rien dire compte tenu que je ne l'ai pas consulté non plus.
J'en avais rencontré un autre qui faisait la méthode de collage sur les molaires et d'ailleurs en deux semaines j'avais eu du mieux mais il a voulu limer les collages et limer de nouveau des dents saines. J'ai bondi du fauteuil et n'y suis plus jamais retournée. Dommage car je pense que la méthode de mettre des cales sur les molaires est la meilleure, bien mieux qu'une gouttière. Enfin c'est difficile de dire car il ne me les a laissés que 2 semaines et j'aurais aimé essayer au long terme.


Merci pour ces deux techniques dans la lignée de l'orthoposturodontie, mais que je connaissais pas. Les différences des unes vis a vis des autres peuvent justement se jouer sur des détails a premières vue, mais qui peuvent s'avérer etre très important sur la finalité perçue des mois/années après. Je ne connais pas ces deux personnes la, donc je ne pourrais pas en dire plus sur les avantages de ces méthodes, mais d'après ce que tu nous en dis, le principe directeur semble tjrs le même: regagner en hauteur sur l'axe des molaires, qui est le fondement des méthodes visant a rééquilibrer la posture via le travail dentaire.

Certaines personnes ont une occlusion catastrophique et ne souffrent de rien. Tous les problèmes de posture ne seraient-ils de nouveau pas des conséquences de déséquilibres énergétiques et du système nerveux, à cause des métaux lourds ?
J'ai pensé à cela en lisant le témoignage de Francine Lehner, détoxiquée du mercure grâce à la Chlorella. Elle passait son temps chez les ostéos avec des blocages un peu partout, 3 séances de massages par semaine etc.
Et du jour où elle a été guérie après sa détox, plus de problèmes ni blocages. Alors je me demande si ce n'est pas un peu le serpent qui se mord la queue de nouveau :
les blocages de la mâchoire gênent la détox mais la détox provoque des problèmes de posture et malocclusion par toutes sortes de déséquilibres plus subtils.
C'est un avis perso mais qu'en pensez-vous ?


Je partage volontier son avis sur le sujet :)
En effet, la forte présence de toxicité est la clé globale qui maintient un malade en état de maladie...via celle ci se développeront de multiples infections, le SI sera a la fin dépassé, il y aura une inflammation systémique, une hypoxie généralisée, un stress oxidatif chronique, etc...cela provoquera des inflammation localisés dans des zones précises (dos, nuque, trapèze, etc) qui engendreront des tensions musculaires et des compensations qui a terme modifieront la structure globale du corps. La présence de toxiques en bouche a un effet délétère également d'un point de vue vibratoire sur les chaines musculaires de la mâchoire, lesquelles se crisperont et bloqueront les chaines sous-jacentes et ainsi dessuite par effet domino. Alors oui bien sur la toxicité du corps aura un effet pervers sur la structure, j'en suis persuadé... mais l'autre sens est tout aussi juste! En effet comme énoncé ci dessus, un problème généralisé dans la structure aura une foule d'éffet négatifs sur les fonction biologique, l'écoulement du CSF, la capacité a respirer correctement, a libérer notre diaphragme, a activer la citerne de Pecquet...bref notre capacité globale de nous détoxifier naturellement et convenablement.
On peut donc dire que la relation est bilatérale: oui la toxicité influence négativement notre posture, mais oui également notre posture inadéquate bloque notre capacité a nous détoxifier a bien des niveaux.
Travailler conjointement sur les deux aspects est donc le duo gagnant :)

Il y a quand même une question que je me pose :
depuis des années que je me balade sur le forum, je lis certes beaucoup d'améliorations, mais y a-t-il vraiment des gens qui s'en sont sortis à 100% et ont retrouvé leur vie d'avant ?
J'ai souvent l'impression qu'on crie victoire par moment quand on a du mieux mais on retombe plus tard. Alors ça me remonterait vraiment le moral de lire des témoignages de gens qui sont totalement sortis d'affaire,
un peu comme ces livres de Francine Lehner ou Cambayrac qui nous font rêver mais qui me semblent parfois être pour les autres...


C'est le problème de ce type de livre justement...les auteurs savent la direction exactes qu'ils veulent donner a leur sujet et ne vont montrer que les aspects qui plaident en leur faveur. Sur un forum on est dans la "vrai vie" et non dans la romance ficelé comme on a envie qu'elle le soit (quitte a embellir un peu a droite et a gauche et simplifier volontairement les étapes par lesquelles ont du passer les malades et ne résumer plus que leur traitement sur la partie chélateur, pour donner plus de poid a ses propos)
Oui les métaux lourds sont une part importante de la problématique des malades environnementaux, mais ils sont loin, très loin d'etre la seule. Après la sortie du livre de Cambayrac, bcp des futurs "mélodiens" se sont regroupés sur ce meme forum (qu s'appelait GEIM = groupement d'entraide des intoxiqués au mercure et qu'avait justement fondé Cambayrac!) pour suivre tous a la lettre les préconisation de son bouquin, et ce fut la rué vers les rares doc chélateurs pour faires les injections de DMPS (a prix d'or en plus) une fois par mois. J'ai suivi cette longue période (et l'ai meme suivi personnellement pendant un temps...) et je peux te dire que les retours réels des malades ont été TRES loin d'etre dans la lignée de la romance énoncé dans le bouquin... Oui la problématique des métaux lourds est très importante, mais non seulement elle n'est pas la seule et doit etre envisagé dans un ensemble bcp plus global (immunité, émotionnel, transgénérationnel, génétique, énergétique, strucural, alimentaire, etc), mais cett même question de la chélation peut etre abordée a elle seule de nombreuses manières différentes (et surement pas que via des IV de DMPS qui sont surement une des plus MAUVAISE méthode dans nos cas...)
Au final on se rend compte que parmi tout ceux du forum qui ont suivi ces préconisation Pro-chélation en IV de DMPS, bien peu ont été améliorés, plusieurs se sont retrouvés bien pus mal que ce qu'ils n'étaient, et qd on guérisons tant attendus, elles ont été quasi-inexistantes.
Seulement depuis que les multiples autres co-facteurs ont été mis en évidence et présentés sur le forum, que des protocoles ont été plus cohérents et englobent ces aspects la, que des synthèses ont pu etre écrites pour orienter mieux les malades (dont l'Ebook), alors oui je pense que les malades ont désormais bien plus de clés a leur disposition pour entrevoir des améliorations sur le long terme de leurs pathologies respectives.
Après nous avons bien conscience du coté unique de chaque cas, et du fait que nous ne pouvons que montrer des portes existantes et laisser ensuite libre cours a chacun de les franchir si ils le souhaitent...devenir réellement acteur de sa santé c'est se donner les moyens de comprendre les parties manquantes dans notre propre corps, apprendre a décrypter ses manques, ses faiblesses et pourquoi on en est arrivé la aujourd'hui (et donc comment faire pour faire machine arrière). Ce chemin la seul le malade lui même peut le faire, car il est le seul qui puisse trouver réellement la voie de sa propre guérison...tout le reste reste n'est que des béquilles et des jalons disposés ci et la par les personnes qui ont fais ce chemin la avant lui, c'est tout. Bcp de malades n'ont malheureusement pas la force de faire cette route la et devenir pleinement acteur de leur chemin de guérison, meme avec l'aide du forum, d'internet, des livres, des thérapeutes... et j'en suis d'autant plus navré qu'a mes yeux sans cela leur guérison n'en sera jamais réellement une, quoi qu'ils essayent comme complément, ou quels que soit les antibio ou chélateur qu'ils auront pris pour tenter de combler le trou béant qui les habite depuis de nombreuses années.
La guérison c'est un processus qui doit allier a la fois le corps bien sur, mais aussi l'âme, l'esprit...tout ce qui nous compose du plus dense au plus subtil, et de la meme manière qu'il existe une infinité de nuance entre le noir et le blanc, il existe une infinité de niveau de guérison possible...et chacune donne envie d'aller explorer le niveau d'après, pour ne pas se limiter a redevenir "fonctionnel" comme la plupart des gens, mais essayer d'aller chercher au dela de ce que la maladie nous a appris, et a guérir des racines souvent lointaines qui ont engendrés la réalité que l'on a vécu. Ce cheminement est infini et a mon sens représent réellement le sens de la guérison, car l'on a fait des faiblesses de son corps physique un chemin initiatique qui nous a appris immensément sur nous même, sur la d'ou l'on vient et la ou on veut réellement aller...et notre corps physique n'est que le reflet "polarisé/densifié" de ce que cri notre âme , directement reçu dans nos corps subtils puis notre corps de chair...

A bientot :)

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede jmp31 » Jeu 9 Juin 2016 15:09

je voudrais vous faire part de mon expérience en la matière ( gouttieres, posturo ...) , longue, couteuse, variée et finalement réussie.

Depuis tout petit, j'ai grincé des dents la nuit( bruxisme) - histoire perso (très) compliquée et hors sujet.
Et donc, à l'age de 18 ans, j'ai commencé à souffrir de "névralgie d'arnold" coté gauche. Rien a voir avec Conan le barbare ou Terminator. C'est une douleur qui part des cervicales passe par le haut du crane en suivant le trijumeau, et vrille l'oeil gauche. C'est très très douloureux, et seuls des antalgiques ont atténué pendant 20 ans le pb. Les osteo ( craniens ou pas) n'ont rien pu faire, a part aggraver le pb en faisant craquer les cervicales.

A l'age vénérable de 40 ans, ma neurologue toulousaine, centre anti-migraine des hopitaux de Toulouse m'oriente vers mon premier "posturo-dentiste".
Ce dernier, très sûr de lui me fait passer des tests de kinésiologie, me met sur une plateforme qui mesure l'équilibre et conclue : "SADDAM, pb occlusion, il vous faut une gouttière monsieur, et vous n'aurez plus mal a la tête, promis, juré, 500€."
J'accepte, confiant en la science, porte la gouttière, et ...rien, nada.
Et j'en ai essayé des gouttières de toutes formes et coûts, non remboursées, et fait des tests depuis... et toujours, vous l'avez deviné... aucune amélioration.

Et un jour, il y a environ 4 ans, hasard de la vie, l’orthodontiste de mon fils m'indique un médecin osteo posturologue, un peu bizarre , mais qui fait des miracles me dit-elle.
N'ayant rien a perdre, je vais le voir.
Il voit que je suis complètement vrillé, voit mon pb d'occlusion et me dit : votre pb ne vient pas que de votre mâchoire. Il m'explique aussi qu'une correction de posture se fait millimetre par millimetre et prends 1 a 2 ans en fonction des cas, car votre cerveau a enregistré la mauvaise posture comme étant la bonne pendant 30 ans, qu'il faut le déprogrammer tout cela et que c'est long.
Je vous avoue que j'ai failli partir. [img]images/icones/icon9.gif[/img] Et j'ai bien fait de rester. [img]smile/thumb.gif[/img]

Le Docteur Mesquida, m'a corrigé petit à petit 3 mm de différence de longueur de jambe (jusqu'a trouver une posture qui tienne dans le temps). C'est a dire une posture ou la douleur est supprimée complètement, et ne revient pas.
Il a corrigé aussi une vilaine cicatrice sur mon bras coté gauche (vaccin). La peau est aussi un capteur propriocepteur, comme les pieds, l'oeil , l'oreille interne et la mâchoire. Mon occlusion s'est corrigée toute seule, enfin presque.
Il m'a indiqué, pour la finaliser, une dentiste holistique proche de toulouse, qui m'a fabriqué 2 minuscules gouttières pour rehausser les dents usées par le bruxisme.

La correction a pris 1 an et demi en tout. A chaque fois, une amélioration, puis paf ca retombe. Et puis un jour, miracle, l'équilibre est atteint. La correction de posture tient dans le temps. Et 2 ans après ca tient toujours . Je n'ai plus jamais au la névralgie d'Arnold depuis. La convergence de mes yeux qui était mauvaise s'est aussi améliorée, je n'ai plus cette douleur aux lombaires.
C'était il y a 2 ans et demi environ, et ca a été un grand pas dans l'amélioration de ma santé. Plus de mal à la tête au réveil Voila. Ah et c'est le premier qui a détecté mon intolérance au lactose aussi, car ce monsieur a d'autres cordes a son arc.

Ce que je pense, c'est que les dentistes, quels qu'ils soient, même postutologues, ont tendance à penser que la mâchoire est la principale, voire la seule cause d'une malocclusion. C'est ce qui est écrit noir sur blanc dans le document de Michel Clauzade posté au début de ce fil. Je cite : "La règle sera de toujours traiter en priorité la pathologie centrale occlusale, car le pied et l’œil adaptent sur la mandibule" Ils font des gouttières qui essaient de tout corriger d'un seul coup, parfois travaillent de concert avec des osteos, car ils sont bien conscients de l'impact sur le reste du corps. Mais ça ne suffit pas car le cerveau/corps fait tout pour revenir a son ancien équilibre, et sans surprise, lorsque le cas est un peu complexe,et nous sommes des cas complexes, ils échouent (lamentablement dirais-je, car certains ne le reconnaissent même pas).

Désolé pour ce long long post, c'est un avis complémentaire des posts précédents, et pour moi ça a très bien marché.

Jean-Marc.

PS : la théorie de Mesquida est bien plus complexe que ce que j'ai décrit ici, fait intervenir le notamment le magnétisme. Il a écrit un bouquin et je pense qu'il doit y avoir une ou deux videos sur youtube le concernant. Son cabinet de désemplit pas: des paysans du Lauragais abîmés par une vie de travail physique, aux enfants intolérants, en passant par des cas vraiment complexes. ( recherchez Mesquida Serge, posturoception sur google)
jmp31

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 31
Inscription: Mar 25 Sep 2012 22:20
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Jeu 9 Juin 2016 16:46

jmp31 a écrit:votre pb ne vient pas que de votre mâchoire. Il m'explique aussi qu'une correction de posture se fait millimetre par millimetre et prends 1 a 2 ans en fonction des cas, car votre cerveau a enregistré la mauvaise posture comme étant la bonne pendant 30 ans, qu'il faut le déprogrammer tout cela et que c'est long.
Je vous avoue que j'ai failli partir. [img]images/icones/icon9.gif[/img] Et j'ai bien fait de rester. [img]smile/thumb.gif[/img]

Le Docteur Mesquida, m'a corrigé petit à petit 3 mm de différence de longueur de jambe (jusqu'a trouver une posture qui tienne dans le temps). C'est a dire une posture ou la douleur est supprimée complètement, et ne revient pas.


Merci pour ton message et ton retour d'expérience très intéréssant sur la méthode du Dr Mesquida :)
Encore une manière différente de percevoir les déséquilibres de la structure visiblement, et j'en suis sur des éléments intéréssants a en retirer...donc merci a toi!

Par contre j'aimerais bcp que tu nous explique plus en détail la manière qu'il a eut de travailler sur toi en dehors de l'aspect occlusal, car visiblement d'après ce que tu nous dis le gros du travail qu'il a fait pour toi se situe ailleurs (sauf la gouttière recommandé en fin de traitement).
Comment se déroulait les séances? Sur quoi travaillait-il et pourquoi? Si tu as ce genre de détails, on est preneur! :)

PS : la théorie de Mesquida est bien plus complexe que ce que j'ai décrit ici, fait intervenir le notamment le magnétisme. Il a écrit un bouquin et je pense qu'il doit y avoir une ou deux videos sur youtube le concernant. Son cabinet de désemplit pas: des paysans du Lauragais abîmés par une vie de travail physique, aux enfants intolérants, en passant par des cas vraiment complexes. ( recherchez Mesquida Serge, posturoception sur google)


On fera surement un nouveau sujet sur cette "posturoception", afin de clarifier les écoles de pensées différentes: ici posturologie occlusale, etc etc...

Merci a toi!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede jmp31 » Jeu 9 Juin 2016 17:45

Salut ptit gars,
et bien la première séance dure longtemps car il y a un questionnaire ou tu racontes tes symptômes et une partie de ta vie de malade.
(lui même a souffert de longues années et s'est auto guerri )

Déroulement d'une séance classique (dans mon cas) : tu es debout, il observe ta posture, horizontalité des hanches, vrillage de la colonne, longueurs des bras tendus devant toi, ...tu fais passer des tests de kinesiologie
il regarde si tu as des cicatrices,
il vérifie de possibles intolérances alimentaire : pour cela tu es allongé, il met dans ta main le produit suspect (poudre de lait etc etc), te prends le pouls (MTC), et il sait ! (et dans mon cas il ne s'est pas trompé)
A ce stade il a un bon avis sur d'ou vient l'essentiel du pb. ( dans mon cas une différence très légère de longueur de jambes (négligeable selon les podologues), une intolerance au lactose, une cicatrice, et une malocclusion.

Ensuite il traite: ( dans mon cas personnel ca s'est déroulé comme cela)
il met une semelle sous le coté incriminé et tu passes a nouveau les tests de kinésio. Si les tests sont KO il modifie la hauteur de la semelle. Dès que les tests sont ok, c'est que c'est la bonne hauteur : pour l'instant, car tu verras ça va varier
Ensuite il pique avec des aiguille ma cicatrice de vaccin pour réactiver la circulation d'énergie a cet endroit. (il est aussi acupuncteur)
Un peu d'osteo cranien pour finir la séance.

Concernant les semelles qu'il utilise, elles aident le cerveau à enregistrer la posture. il utilise des semelles vraiment spéciales ( brevet) sensibles au champs magnetique. Il y a une dimension énergétique fondamentale dans sa méthode et en cela il se rapproche de Dieuzaide (voir sa théorie sur la posturoception : http://www.livres-medicaux.com/de-la-po ... escription) et que vous ayez ou non une correction au niveau des jambes, ses semelles sont nécessaires pour fixer la correction. (elles ne coutent quasiment rien) . Je sais que c'est dur a croire, mais ca marche.

a la fin de la séance la posture est donc corrigée et tu vas mieux. Mais il t'a prévenu que cela ne durerait pas. Et effectivement apres une paire de mois, la posture "lache"
Il faut plusieurs séances en ajustant la correction pour que ton cerveau enregistre la nouvelle posture. Après chaque séance, la posture tient mieux. Il faut parfois un complément pour renforcer l'équilibre, et cela se fait à la fin.
Dans mon cas, l ecomplément a été une gouttiere faite par Natacha Tsenkoff une dentiste vraiment géniale, très affutée sur les pb de Lyme, instestins perméables, métaux lourds, Seignalet etc etc etc car en souffrant elle même.

voila en gros comment ca s'est passé.(je ne me rappelle pas de tout ce qu'il m'a dit, notamment sur le coté énergétique, car à l'époque je n'y croyais pas trop. Depuis j'ai pas mal cheminé et je suis persuadé que ce point est vraiment important dans sa méthode)
jmp31

Bébé melodien
Bébé melodien
 
Messages: 31
Inscription: Mar 25 Sep 2012 22:20
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede un_ptit_gars » Ven 10 Juin 2016 17:08

Salut jmp31,

Merci pour ces précisions en tout cas!
En effet son approche a l'air intéréssante et assez différente de celle exposée dans ce topic. Je vais recopier ton message et créér un sujet a part, ça permettra de garder les choses de manière claire pour ceux qui nous lisent :)

A bientot!

Pti gars
Rappel : Aucun message posté ici ne fait office de prescription médicale, seul le médecin traitant est habilité à prescrire un traitement- www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=53&t=2869

Lisez l'e-book du forum! www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=80&t=4197
Avatar de l’utilisateur
un_ptit_gars

Administrateur
Administrateur
 
Messages: 10921
Inscription: Ven 23 Nov 2007 07:00
Localisation: Toulouse

Re: Orthoposturodontie : corriger sa posture via l'occlusion

Messagede Kali » Dim 12 Juin 2016 23:14

En réponse au message initial de Khryssie, j'ai un peu reçu le même son de cloche que le tien récemment de la part de ma dentiste qui est un peu formée en tout ce qui touche le domaine dentaire de près ou de loin. En gros mon occlusion n'est pas parfaite, et encore dans des proportions raisonnables, cependant elle me dit que c'est le cas de 80% des gens et qu'ils ne développent pas autant de symptômes que moi. Que la "mode" des gouttières / rehaussement avec plaque au palais ou avec des inlays surélevés aux molaires a fait beaucoup de bien au début, soulage en effet les gens un certains temps mais que sur le long terme le problème de fond se prolonge et éventuellement s'empire. Sachant que bien souvent le problème (si problème d'occlusion il y a) provient d'une orthodontie par le passé mal gérée, la solution si vraiment l'occlusion semblait incriminée serait de refaire de l'orthodontie avec des gouttières évolutives (pour éviter d'abîmer les dents avec des fils et des plaques) pour remettre tout le monde à sa place, et ce sur plusieurs mois, avec accompagnement ostéopathique d'excellente qualité pour redonner souplesse au reste du corps sans le brusquer, afin que lui aussi se repositionne correctement. Elle a vu des cas très graves se résoudre sur 1-2 ans, un peu comme Jean-Marc. Des gens qui avaient tout essayé avant, dont des enfants de dentistes (!)
Et dans mon cas, les métaux lourds sont certainement une partie non négligeable du problème de fond.
Donc j'irai voir le spécialiste hospitalier avec encore un peu de recul ;-)
Kali
NB: Khryssie si tu me lis, ma dentiste parisienne se spécialiste en traitement de la déglutition par hypnose (diplôme universitaire) si cela t'intéresse je te donnerai son contact en MP.
Avatar de l’utilisateur
Kali

Intoxiqué chevronné
Intoxiqué chevronné
 
Messages: 212
Inscription: Ven 29 Mai 2015 15:39
Localisation: Genève

Suivante

Retourner vers Tous les échanges et les sujets

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités